J'ai fait une T ES et j'ai obtenu cette année mon DEUG de psychologie (je ne savais pas que ça existait encore mais sisi j'ai eu le titre :P). Y'a encore quelques années faire ES aurait grandement servi dans cette branche, mais maintenant (et surtout si tu ne te spécialise pas en psycho sociale ou du travail) il vaut mieux avoir fait S. A la rigueur spé math et/ou avoir de très très bonnes bases et affinités avec les sciences nat'
J'ai juste été aux rattrapages à mon 1e semestre, vu que je ne m'attendais vraiment pas à ça niveau partiels, mais j'ai eu mes 3 autres du 1e coup. Bon malheureusement aucune mention pour mon DEUG (si "passable" mais bon...) mais je compte bien me rattraper pour la suite :taquin:
Si on s'accroche bien la psycho après la filière ES ça peut le faire :top:
Je ne suis pas d'accord. J'ai fait ES également, je viens d'obtenir mon M1, et très franchement, je trouve que la place des sciences nat' est franchement très secondaire. On peut très bien s'en sortir en bio et en neuro même si on a arrêté les sciences en classe de première, et vu que les stats abordent des choses qui n'ont pas été vues au lycée, on part tous sur de bonnes bases (même si les S partent avec la facilité de l'habitude, je dirais). Je suppose que ça dépend des universités, puisque certaines donnent une place plus importante à la bio et aux stats, mais de façon générale, on s'en sort très très bien. J'ajouterais également qu'en effet, si on s'intéresse, comme c'est mon cas, à la psychologie du travail (ou aux à la psychologie sociale), c'est un avantage certain que d'avoir fait ES. Mais la richesse principale quand on a fait ES et qu'on arrive en psycho, c'est qu'on sait être capable d'être bon dans plein de matières très différentes, on sait se diversifier. C'est une avantage que d'autres n'ont pas.
D'ailleurs je ne comprends pas d'où sort le "y'a quelques années [...] mais maintenant". Est-ce que tu veux bien m'éclairer là dessus ? L'enseignement de la psychologie n'a pas tellement changé au fil des années, que je sache. (encore une fois, ça dépend peut être de l'université)
 
@Locke : en fait ma fac est très très scientifique. Bien qu'elle soit "Sciences Humaines et Sociales" on est formé pour devenir des chercheurs (en psycho, en lettres, en socio, en art, en sport etc...) et donc on a une place prépondérante de matières scientifiques (+ les stats) : pharmaco, neurologie, neuropsycho, biochimie, génétique, bioéthique et quelques unes dont je n'ai plus de souvenir.
Pour ma parenthèse sur le "avant c'était plus facile si tu faisais ES", c'est plutôt en fait "c'était plus facile avant si tu avais fais ES ou et surtout L" par rapport à la philo et à la socio. Je ne sais pas pour les autres facs, mais on nous a appris que la psychologie suivait des courants qui changeaient tous les 10-15 ans. Behaviorisme, cognitivisme et désormais c'est neuropsychologie qui fait fureur. Aussi, on a totalement supprimé la philosophie, les cours de logique ainsi que (depuis 2ans) la psycho cognitive pour ne faire à la place que les grandes théories de psycho générales et différentielles, les cours de neuro que j'ai cité au-dessus, et quelques éléments de cognition et de behaviorisme en psychométrie, développement et pathologie.
Au sujet de la psychopatho, ma fac réfutant en bloc toutes les idées (ou presque) de Freud, on ne fait pas de psychanalyse et donc exit la philo.
J'ai eu la chance de tomber sur une prof de psychopatho qui nous a fait 3h sur les concepts essentiels de Freud (les 2 topiques) mais je ne compte pas le nombre de fois où la psychanalyse est raillée par les profs qui la compare à du charlatanisme au même titre que la phrénologie par exemple.

J'ai rencontré une personne qui a fait mon parcours il y a 15ans et qui m'a avoué avoir laissé tomber la L3 car c'est à ce moment que la philo a été remplacé par les matières scientifiques et qu'avec son bac STMG elle ne pouvait plus suivre. Dans ma fac, et c'est ce qu'on nous balance le 1e jour en L1 : S = 29% de réussite en 1e année, L = 15%, ES =9%, bac techniques : 3% et pro = 0.1% (bon les chiffres datent de l'année 2013 et ma promo leur a démontré que c'était pas toujours le cas ^^)
 
@Kounette D'accord, ça confirme ce que je pensais, ça dépend beaucoup de la fac. La mienne (à Tours), on est très axés socio (on a un gros département de psy du travail) et développement. Donc voilà, moi en scientifique pur j'ai vraiment eu que stats et bio/neuro, donc chez nous, avoir fait ES c'est absolument pas un frein. J'ai eu beaucoup de cognitive, beaucoup de développement, beaucoup de pathologie, donc voilà, c'est vraiment la preuve que ça dépend des facs. Chez moi, je crois, en licence du moins, qu'on travail réellement sur les bases absolues de la psycho, et ensuite vraiment on se spécialise. Les enseignements n'ont pas vraiment changé au cours des trois quatre ou cinq dernières années.
C'est d'ailleurs en ceci que cet article est pas très réaliste, et un peu trop simpliste, parce qu'on en ressort avec l'idée qu'en ayant fait ES, on peut tout faire. Non. C'est absolument faux. En travaillant, on peut tout faire. Et surtout, il est absolument nécessaire de choisir, en plus d'en fonction du bac qu'on a, en fonction de sa personnalité. Enfin,c 'est mon côté presque-psy-du-travail qui ressort.
Et ls enfants, on ne fait pas son projet professionnel (et donc son parcours universitaire/scolaire) sur la base d'un article de Madmoizelle, et ce quel que soit l'amour que l'on a pour ce mag)
 
Bonjour, j'aimerai réagir au sujet de cette histoire de BacS/ES/L et j'ai conscience d'être un petit peu en dehors du sujet mais j'en ai mare d'entendre que le bac S serait moins complet que le bac ES, qu'il faudrait pour réussir le bac S n'être bon qu'en Sciences mais dire ça (pour valoriser un autre bac d'ailleurs, je cite:"pendant tes deux dernières années de lycée tu en as bavé à devoir t’appliquer dans toutes les matières qui font de ton bac ES un bac très complet".) c'est ignorer totalement la réalité ! c'est ignorer que outre les maths et la physique il y a en S (et oui) français+philo+histoire/géo+langues vivantes et la SVT qui nécessite des compétences qui sont bien loin de celles exigées en math et en physique (composition de SVT par exemple et étude de documents). ça me sidère qu'on dise encore que le bac S n'est pas un bac complet: il l'est autant que le bac ES (dont les sciences sont regroupées en 1 seule matière avec la réforme....) et oui les S travaillent et buchent sur TOUTES les matières même le français et la philo ! (un ingénieur ou un professeur de médecine qui ne parle pas correctement le français c'est quand même moyen comme effet)
je parle de mon expérience, de ce que j'ai vu au lycée et de ce que je vois encore avec mon frère en ES: la moitié des élèves de terminale S ne se dirigent pas vers des filières scientifiques: ils vont en droit, en classe préparatoires de commerces (avec remise à niveau en SES), en sciences po, en lettres, en architecture... et la moitiée des élèves de ES vont dans des filières sociales ou paramédicales : aides soignantes, infirmières (+++)...
Bref je voulais réagir sur cette guéguerre entre Bac parce que malgré ce qu'on aimeraient nous faire croire les élèves qui travaillent, travaillent autant en ES, S et L...ce n'est pas une question de filière mais de motivation !
Bisous et bonne chance à tous et toutes pour vos études !!!
 
Bonjour, j'aimerai réagir au sujet de cette histoire de BacS/ES/L et j'ai conscience d'être un petit peu en dehors du sujet mais j'en ai mare d'entendre que le bac S serait moins complet que le bac ES, qu'il faudrait pour réussir le bac S n'être bon qu'en Sciences mais dire ça (pour valoriser un autre bac d'ailleurs, je cite:"pendant tes deux dernières années de lycée tu en as bavé à devoir t’appliquer dans toutes les matières qui font de ton bac ES un bac très complet".) c'est ignorer totalement la réalité ! c'est ignorer que outre les maths et la physique il y a en S (et oui) français+philo+histoire/géo+langues vivantes et la SVT qui nécessite des compétences qui sont bien loin de celles exigées en math et en physique (composition de SVT par exemple et étude de documents). ça me sidère qu'on dise encore que le bac S n'est pas un bac complet: il l'est autant que le bac ES (dont les sciences sont regroupées en 1 seule matière avec la réforme....) et oui les S travaillent et buchent sur TOUTES les matières même le français et la philo ! (un ingénieur ou un professeur de médecine qui ne parle pas correctement le français c'est quand même moyen comme effet)
je parle de mon expérience, de ce que j'ai vu au lycée et de ce que je vois encore avec mon frère en ES: la moitié des élèves de terminale S ne se dirigent pas vers des filières scientifiques: ils vont en droit, en classe préparatoires de commerces (avec remise à niveau en SES), en sciences po, en lettres, en architecture... et la moitiée des élèves de ES vont dans des filières sociales ou paramédicales : aides soignantes, infirmières (+++)...
Bref je voulais réagir sur cette guéguerre entre Bac parce que malgré ce qu'on aimeraient nous faire croire les élèves qui travaillent, travaillent autant en ES, S et L...ce n'est pas une question de filière mais de motivation !
Bisous et bonne chance à tous et toutes pour vos études !!!
Enfin je crois qu'il faut être réaliste : le bac S est quand même beaucoup plus valorisé que ne l'est le bac ES (ou même le bac L d'ailleurs). J'ai du mal à me dire qu'il faut rendre au bac S ses lettres de noblesse, il les a déjà depuis longtemps. D'ailleurs c'est très drôle (non) dans les exemples que tu donnes qui montre bien qu'il y'a quand même une différence de perception des différentes filières. Selon toi, les élèves de S vont en droit, en prépa, à science po, en architecture. Ok, soit, c'est très cool, très bien vu tout ça. Par contre, selon toi, les élèves de ES deviennent aides soignantes et infirmières. Bieeeen moins valorisant, bien moins bien perçu, bien moins admiré, et on parle pas du tout des mêmes couches sociales non plus. Ensuite, même si je ne nie pas le fait que les S travaillent sur TOUTES LES MATIERES (on l'a bien compris), je pense aussi qu'il serait de bon goût de reconnaître que le niveau n'est pas équivalent selon les matières. Les trois bacs généraux se valent, permettent tous de faire plein de choses et sont choisis en grande partie en fonction de la personnalité et des goûts personnels, ils sont équivalent, mais ne sont pas égaux en ceci que, que tu le veuilles ou non, le niveau en français ou en histoire géo ou en philo est sans doute plus important en ES et encore plus en L (encore que histoire géo c'est la même chose - du moins ça l'était quand j'étais au lycée, j'ai eu mon bac en 2009 ça a changé depuis). Je ne dis pas qu'il y'a un bac qui soit globalement meilleur que les autres, je dis seulement que tous le sont sur des choses différentes (ce qui me permet de pointer une incohérence de ton message : si tous les bacs étaient les mêmes, il n'y en aurait qu'un seul).
 
Enfin je crois qu'il faut être réaliste : le bac S est quand même beaucoup plus valorisé que ne l'est le bac ES (ou même le bac L d'ailleurs). J'ai du mal à me dire qu'il faut rendre au bac S ses lettres de noblesse, il les a déjà depuis longtemps. D'ailleurs c'est très drôle (non) dans les exemples que tu donnes qui montre bien qu'il y'a quand même une différence de perception des différentes filières. Selon toi, les élèves de S vont en droit, en prépa, à science po, en architecture. Ok, soit, c'est très cool, très bien vu tout ça. Par contre, selon toi, les élèves de ES deviennent aides soignantes et infirmières. Bieeeen moins valorisant, bien moins bien perçu, bien moins admiré, et on parle pas du tout des mêmes couches sociales non plus. Ensuite, même si je ne nie pas le fait que les S travaillent sur TOUTES LES MATIERES (on l'a bien compris), je pense aussi qu'il serait de bon goût de reconnaître que le niveau n'est pas équivalent selon les matières. Les trois bacs généraux se valent, permettent tous de faire plein de choses et sont choisis en grande partie en fonction de la personnalité et des goûts personnels, ils sont équivalent, mais ne sont pas égaux en ceci que, que tu le veuilles ou non, le niveau en français ou en histoire géo ou en philo est sans doute plus important en ES et encore plus en L (encore que histoire géo c'est la même chose - du moins ça l'était quand j'étais au lycée, j'ai eu mon bac en 2009 ça a changé depuis). Je ne dis pas qu'il y'a un bac qui soit globalement meilleur que les autres, je dis seulement que tous le sont sur des choses différentes (ce qui me permet de pointer une incohérence de ton message : si tous les bacs étaient les mêmes, il n'y en aurait qu'un seul).
je n'ais jamais dit que tous les ES vont en aide soignantes et en infirmières (vive les raccourcis), je montre juste l'incohérence entre ce qui est dit en théorie et ce qui se fait réellement dans la pratique, lors des choix d'études (et je ne dénigre pas les infirmières ou autres comme tu sembles le suggérer...) . Je ne dis pas non plus qu'il y des lettres de noblesse à rendre au Bac S (raccourcis, fléaux de ce monde), mais que pour valoriser un bac on s'appuie sur des arguments infondés en dévalorisant à tout prix les autres. Et tu soulignes en effet un problème, malgré les réformes les bac se ressemblent encore trop et les choix d'orientation sont difficiles ! Evidemment que les matières ne se valent pas toutes mais il serait de bon goût d’arrêter de croire qu'il y a un si grand dénivelé entre les matières et donc entre les bacs.
J'exprime un point de vu, j'en ai assez d'entendre que le bac S (ou même L) est moins complet que le bac ES, je trouve ça absurde, et tant pis si tu n'es pas de cet avis.
 
je n'ais jamais dit que tous les ES vont en aide soignantes et en infirmières (vive les raccourcis), je montre juste l'incohérence entre ce qui est dit en théorie et ce qui se fait réellement dans la pratique, lors des choix d'études (et je ne dénigre pas les infirmières ou autres comme tu sembles le suggérer...) . Je ne dis pas non plus qu'il y des lettres de noblesse à rendre au Bac S (raccourcis, fléaux de ce monde), mais que pour valoriser un bac on s'appuie sur des arguments infondés en dévalorisant à tout prix les autres. Et tu soulignes en effet un problème, malgré les réformes les bac se ressemblent encore trop et les choix d'orientation sont difficiles ! Evidemment que les matières ne se valent pas toutes mais il serait de bon goût d’arrêter de croire qu'il y a un si grand dénivelé entre les matières et donc entre les bacs.
J'exprime un point de vu, j'en ai assez d'entendre que le bac S (ou même L) est moins complet que le bac ES, je trouve ça absurde, et tant pis si tu n'es pas de cet avis.
Relis mon commentaire, je dis que c'est ce que ton message laisse entendre, que c'est la compréhension que j'en ai, pas que c'est ce qu'il affirme. Le choix des métiers que tu évoques ne me parait pas anodin. Inconscient, peut être, mais pas anodin - je ne suggère pas que tu dénigres qui que ce soit, non plus.
Et j'ai pas le sentiment que l'article valorise le bac ES en dévalorisant le bac S. Vraiment, relis le commentaire en entier plutôt qu'en diagonale. Quand je parle de lettres de noblesse à rendre, c'est vraiment dans l'idée que tu ne sembles pas réaliser que dans la société, les meilleurs élèves sont ceux qui ont fait un bac S, pas ceux qui ont fait ES ou L (et je te le dis également en tant que future psychologue du travail, j'ai quand même un background théorique derrière, j'affirme pas à la légère), et que du coup, autant je peux comprendre que ça soit gavant pour toi que le bac S semble moins complet, autant j'insiste sur le fait que c'est souvent considéré comme celui qui attire nos futures élites. DONC, j'essayais seulement de mettre en avant que le bac S n'est pas si mal vu ou démystifié que tu peux le penser.
Je ne dis pas que le bac S est moins complet, je dis qu'il est DIFFERENT, qu'il a ses points forts et ses points faibles (en terme de matières approfondies là où d'autres le sont moins, exactement comme pour les autres bacs), car, ENCORE UNE FOIS, si ça n'était pas le cas ainsi, ces bacs n'auraient aucun intérêt. En tant qu'ancienne ES, je peux te dire que l'image que l'on donne du bac ES est qu'il est bien plus simple que le bac S ou le bac L, justement parce qu'il explore plus de matières, qu'il est plus large (ce n'est aps moi qui le dit, c'est l'image qu'il peut avoir) et que du coup il suffit d'être moyen partout. Je ne considère pas que c'est la vérité, je crois surtout que c'est très difficile de parler de ce que l'on ne connait pas, mais que c'est normal d'avoir des arguments pour dire "ce bac est mieux pour telle orientation, pour celle ci ou celle-là", parce qu'encore une fois, l'idée c'est quand même d'avoir un projet pro APRES le bac. Forcément, on veut TOUS valoriser le bac que l'on a fait, mais ce que je disais (et je suis navrée si ça n'est pas clair) c'est qu'il n'y a pas un bac qui soit moins bon qu'un autre ou un bac qui soit meilleur, ils sont égaux, tout en étant différents. L'important étant que les élèves/futurs étudiants y trouvent leur compte.
 
J'avoue que, en ce qui me concerne, j'ai choisi la voie ES un peu par dépit vu que mes notes ne me permettaient pas d'aller en S (qui est quand même vendu comme le Bac qui t'ouvre quasi toutes les portes :stare:)... Du coup, grande décision à prendre lors de ma terminale ES (option maths), que faire après ?? Comme j'était plutôt bonne en math, mon prof m'a parlé d'un DUT en statistique qui était accessible à mon parcours. Alors, je me lance aussitôt dans les dossiers de candidatures ! J'ai donc finalement fait un DUT STatistique et Informatique Décisionnelle (STID de son petit nom) suivi d'une licence pro en Statistique et Informatique pour la Santé (SIS) et je suis en train de finir actuellement mon Master de Modélisation en épidémiologie (oui le non fait peur et encore il n'est pas en entier :cretin: !) !
c'est sur que petite je ne rêvai pas de faire des statistiques dans la santé mais au final (avec quand même quelques période de doutes :rolleyes: ) j'aime assez ce que je fais et si tout était à refaire je pense que (mise à part le master) je refais la même chose :top:
 
Bon alors je dis peut etre des bétises mais aujourd'hui j'ai l'impression que la section de votre bac n'est pas vraiment importante (à moins de VRAIMENT vouloir faire des sciences). Dans ma classe de terminale S, pas mal de gens vont faire des licences de langues, certains font des trucs vraiment calés ES (IEP, études d'économie est sociologie...). Quant à moi je vais en prépa littéraire... Donc je dirai que l'interet de la terminale ES c'est surtout la diversité des matières. Mais le stress de la mauvaise orientation ne fait pas vraiment partie du lycée.
 
Bon alors je dis peut etre des bétises mais aujourd'hui j'ai l'impression que la section de votre bac n'est pas vraiment importante (à moins de VRAIMENT vouloir faire des sciences). Dans ma classe de terminale S, pas mal de gens vont faire des licences de langues, certains font des trucs vraiment calés ES (IEP, études d'économie est sociologie...). Quant à moi je vais en prépa littéraire... Donc je dirai que l'interet de la terminale ES c'est surtout la diversité des matières. Mais le stress de la mauvaise orientation ne fait pas vraiment partie du lycée.
Le stress de la mauvaise orientation ne fait jamais partie de la vie des lycéens qui ont de bonnes notes. Pour ceux qui ont des difficultés, c'est une autre histoire, il faut en être conscient.
 

Nouish

Cracbadaboum
J'ai un master 2 en marketing, depuis 5ans,j'ai connu 4 ans de chomage et de boulot alimentaire, et les profils de diplômés que je retrouvais à chaque fois dans mes ateliers pole emploi (ou sous traitant) étaient ceux là, sans oublier des potes qui galèrent, donc je sais de quoi je parle. Et honnêtement j'aurais aimé qu'on me dise que c'était une voix bouchée, au lieu de croire naivement que le chômage ne passerait pas par moi (après je te souhaite de pas passer par là)
Tout d'abord je suis désolée que tu galères autant, et je te souhaite du courage et du travail pour la suite :fleur:

Après le marketing et le graphisme ce n'est pas du tout le même job, quand même. C'est sûr que l'emploi n'y est pas au beau fixe mais c'est la même chose dans une très grande majorité de secteurs de toutes façons. Et puis si ton rêve est de travailler sur des identités graphiques, ce serait idiot d'abandonner ce rêve et de se rabattre sur un métier que l'on aime moins juste parce qu'on a peur de ne pas avoir de boulot dans la branche de ses rêves. On a qu'une vie, tout ça.
Le graphisme c'est extrêmement large comme domaine ! Ca peut aller des identités graphiques (logo...), à la pub, les jeux vidéos, le motion design... Il y a aussi la question du niveau de diplôme, un exécutant à Bac+2 n'aura pas les mêmes possibilités qu'un directeur artistique à Bac+4-5.
Enfin, le secteur des arts (en particulier les arts appliqués) c'est un peu particulier, parce qu'il faut être bon. Un graphiste mauvais ça se voit tout de suite, et il aura du mal à trouver un job puisqu'on se fait recruter sur un book. Et le parcours et l'école accentuent ce côté, puisque si t'es bon au début, t'as une bonne école, tu deviens meilleur etc, et inversement.

Bref, le graphisme ne mène pas forcément au chômage, il y a de l'emploi (Mais faut être bon..) :nod:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
J'ai fait un bac ES même si mes profs me voyaient bien en S ("mais tu as de bonnes notes donc va en S"). Mes profs d'histoire et de SES m'ont encouragée à choisir ce qui me plaisait. Et je dois dire que ces 2 années étaient vraiment enrichissantes.
Après mon seul regret c'est de ne pas avoir eu la prépa que je voulais car pour faire de l'éco, il faut mieux venir de S... La logique des études sup voyez ...
J'ai fait la prépa D2 évoquée dans le mail, en visant l'ENS. Je n'ai pas été admise mais j'ai découvert l'ENSAI, comme @Margueritte et honnêtement c'est une école peu connue mais d'un bon niveau et avec des débouchés TRES divers.

Voilà c'était mon pavé, tout ça pour dire que choisir une fillière qui vous plait ne vous empêchera pas de faire des études intéressantes, et parfois en dehors de ceux que vous aviez prévu :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes