Question (pas si) con Quelles sont les limites du féminisme?

Je pose ça ici parce que c'est une question que me trotte en tête depuis quelques temps.
Pour resituer dans le contexte, j'ai l'impression d'avoir toujours été féministe, avant même de savoir ce que c'était. Il s'agissait pour moi de remettre en question les normes genrées (j'ai grandis avec Indo, aka le mec qui s'habille en femme, et Avril Lavigne, aka, la femme qui s'habille comme un garçon :cretin: )
Quand j'ai découvert le féminisme, sans vraiment mettre de mot dessus, l'idée que j'avais c'était qu'on serait bon quand il n'y aurait plus aucune disctinction de genre entre homme et femme. Je parle pas d'une uniformisation, plutôt d'un concept où il n'y a plus de masculin ni de féminin, chacun pioche ce qu'il veut comme il veut et il n'y a plus de tendance dominante, plusde possibilité d'avoir de cliché etc etc
Entre temps, j'ai découvert le fait que je n'ai sans doute pas de genre et qu'il y a plein de gens (la majorité) qui en ont un. Ca m'a fait remettre pas mal de chose en question, notamment cette impression que la majorité des hommes et des femmes avaient besoin qu'on les reconnaisse comme des hommes ou des femmes (bon, j'avais fait une question pas si con sur ce thème : https://forums.madmoizelle.com/suje...n-detre-reconnu-comme-etant-une-femme.140117/ les réponses ne vont pas vraiment dans ce sens, mais c'est quand même l'impression que j'ai dans la société en générale)

Mais du coup, si mon postulat est bon et que les hommes et les femmes veulent être reconnus comme homme et femme par leur pair, ça implique forcément des clichés/normes non? Et si oui, où s'arrête le féminisme? A quel moment on est dans du sexisme et à quel moment on est dans la reconnaissance du genre de l'autre? Ou alors le féminisme doit s'arrêter uniquement à "égalité en droit" et "égalité en salaire/post à responsabilité"? (sachant que pour ce deuxième point, la maternité et le fait de plusss s'occuper des enfants à une très grosse influence là dessus). Après, le mieux ce serait "fait ce que tu veux, comme tu veux et osef de ton genre". Mais à partir du moment où il y a des tendances qui ressortent, ça en fait des normes, des modèles pour les enfants qui vont se construire par rapport à ça (non?) :hesite:

Pour résumé : "si on postule que les hommes et les femmes veulent être considéré par leur genre, comment lutter contre les clichés, à quel moment on est dans du sexisme, jusqu'où le féminisme doit aller pour lutter contre les normes genrés"

Je serais très intéressée d'avoir vos avis sur le sujet :happy:
 
Alors ça va être compliqué de répondre à ta question car perso je n'ai pas envie d'être considérée par mon genre en fait (bon, du coup, je ne suis peut être pas la meilleure personne pour répondre mais je continue quand même au cas où ça t'intéresserait quand même :happy:).

Tout d'abord, pour me présenter, je me considère comme féministe, cis et femme. Ce qui importe pour moi c'est d'avoir autant de droits (et devoirs) que les hommes et de justement ne pas être distinguée par mon genre. Je n'ai pas envie d'avoir de traitement différentiel parce qu'on me reconnaît comme femme. Bon, dans mon cas c'est particulier, parce que je ne me sentirais pas vexée que l'on me considère comme un homme mais je pense que pour les femmes qui souhaiteraient être reconnues comme femmes et qui sont féministes, qu'elles ont envie qu'on sache qu'elles sont des femmes mais que ça n'influe pas sur le comportement qu'on a face à elles ?

En fait, pour moi, on devrait s'adresser à une personne de la même manière indépendamment de son genre ou de celui qu'on lui suppose. Ensuite, quand on connaît mieux la personne, on peut connaître son genre et ses préférences (si être identifiée par son genre a une importance ou pas) mais cela ne doit pas modifier notre comportement à son égard. Je ne sais pas si je suis claire ? :hesite:
 
Personnellement je trouve qu'il y a une sorte de glissement à vouloir l'égalité parce que "les hommes et les femmes sont identiques". En fait on peut vouloir et réclamer l'égalité et l'équité dans nos différences.
Je suis différente de mon voisin de palier, j'ai même des besoins spécifiques (mi-temps, pension d'invalidité) et je me considère comme son égal, quand bien même c'est un homme aux yeux bleus qui fait des semi-marathons.
Le genre en tant que système exacerbe vraiment les différences entre hommes et femmes.
Est-ce qu'il faut combattre ce système qui nous assigne des traits de caractères, qui nous infériorise? Oui.
Est-ce qu'on peut aimer ces caractéristiques féminines qu'on nous a appris toute notre vie? Oui.
Est-ce que malgré tout ça on est l'égale des hommes? Oui.

Et pour moi le féminisme c'est légalité bien sûr (politique, sociale et économique) mais c'est aussi offrir le choix, aux petites filles comme aux petits garçons, de faire ce qu'ils veulent de leurs vies.
Et c'est en ça qu'il faut détruire le genre en tant que système: Pas pour gommer les différences hommes/femmes et nous donner une pseudo égalité parce qu'on serait tous pareil, mais détruire le genre pour nous donner à tous le choix et les mêmes possibilités dans la vie.
Et ce que je dis s'applique à beaucoup de systèmes d'oppressions.
 
qu'elles ont envie qu'on sache qu'elles sont des femmes mais que ça n'influe pas sur le comportement qu'on a face à elles
Mais du coup, comment elles font pour savoir qu'elles sont reconnues comme femme si le comportement de la personne en face ne change pas en fonction? :hesite:

Et c'est en ça qu'il faut détruire le genre en tant que système
C'est quoi selon toi le "genre en tant que système" (et donc le "genre en tant que pas système") et qu'est-ce que le détruire?
 
@Margay Le genre pour moi c'est le système de differentiation des hommes et des femmes.
On prends des différences dans caractères sexuelles et on en fait une differentiation: inventer des caractères, des goûts, un gêne du ménage, etc.
Et de cette differentiation nait la domination masculine.

C'est la définition que j'ai en tout cas, désolée si c'était pas clair (en plus je râle tout le temps sur les billets de blog qui parlent de genre dans jamais définir que c'est et où je vois clairrment que c'est pas ma def mais je comprends pas vraiment laquelle c'est :cretin: ).
 
  • Big up !
Reactions : Lady Stardust
Mais du coup, si mon postulat est bon et que les hommes et les femmes veulent être reconnus comme homme et femme par leur pair, ça implique forcément des clichés/normes non?
Oui et non, je veux être reconnue comme femme mais ça s'arrête à la façon de me genrer (pronom féminin), tout comme je veux être appeler par mon prénom et non Tartenpion. ça relève d'une part de mon identitié profonde. Pourquoi j'ai cette identité et pas une autre, j'en sais rien. Il se trouve que c'est celle qu'on m'a attribué à la naissance, ce qui facilie grandement les choses.
Bien sûr le fait d'utiliser et/ou de rentrer dans l'apparance qu'est censé avoir une femme fait qu'on m'identifie imédiatement comme femme.
Et c'est là une que je fais une distinction importante. Pour moi, il y a
  • l'identité de genre : le·s genre·s auxquels ont s'identifie ou pas (homme, femme, tous les genres non-binaires) et
  • le genre comme système qui regroupe tous les stéréotypes (apparance, comportement) et les normes et sur lequel on se repose pour genrer les gens qu'on rencontre.
La question que je n'arrive pas à trancher est : est-ce que dans une société idéale où il n'y a plus domination masculine ni stéréotypes et normes de genre, l'identité de genre existera-t-elle toujours ? Mais vu qu'il a plus d'identité de genre que de genre reconnu par la société, je pense que c'est fort probable. :hesite:
 
En vrai, je trouve vos commentaires intéressants mais je sais pas trop quoi répondre :ninja: Dans l'idée, je suis d'accord avec vous. Dans les fait, j'ai l'impression que plein de gens veulent être reconnu comme homme ou femme même en dehors d'un contexte "biologique". Que ce contre quoi on se bat convient finalement à beaucoup de gens (cf les femmes qui aiment les hommes entreprenants ou qui paie le resto -chose qu'on retrouve souvent même parmi des féministes)
Ou alors le féminisme doit servir uniquement à dire "voilà, il y a des gens qui ne correspondent pas à vos clichés, merci de le prendre en compte et de ne pas être désagréable"

(haha, en vrai, c'est tellement confus dans ma tête que je sais ni où je vais, ni où je veux aller, ni d'où je viens dans cette discussion :yawn: )
 
Que ce contre quoi on se bat convient finalement à beaucoup de gens (cf les femmes qui aiment les hommes entreprenants ou qui paie le resto -chose qu'on retrouve souvent même parmi des féministes)
Il ne faut pas oublier qu'on est éduqué dans un monde patriarcal. Depuis tout·es petit·es, on nous montre que les hommes entreprenants sont séduisants... Ce sont des normes et des attentes sociales qu'on nous inculque depuis notre naissance. Il suffit de voir les comportements genrés appréciés et les canons de beauté à travers l'histoire pour voir que c'est très variable et que ça dépend de la société dans laquelle on évolue.
C'est pas pour rien que les militant·es parlent de déconstruction et que celle-ci n'est jamais complète.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes