Je sais pas trop quoi penser de tout ça.
D'un côté je trouve très bien de déconstruire tous les stéréotypes, qui qu'ils touchent.
D'un autre côté... Je trouve ça bizarre cette "libération" de la parole masculine juste après metoo et quand la parole des femmes commence juste à se libérer.

Les hommes parlent et sont entendus depuis toujours, les femmes commencent à peine à se rendre audible... Est-ce qu'une libération de la parole masculine, largement audible bien que très calibrée, est indispensable maintenant ? Est-ce que ça ne serait pas bienvenu que les privilégiés se taisent un peu, pour laisser les autres parler ?

Il y a des inconvénients à être "du bon côté" , OK, mais... J'y vois surtout des maletears. Désolée.
 
@PingouinMasqué mais je suis tellement pas d'accord. C'est une idée commune à beaucoup de milieux féministes, que laisser les hommes parler ça prend de la place sur ce que les femmes ont à dire. Mais ce n'est pas le cas tout le temps. Ca peut être le cas quand un mec essaye de t'expliquer ce que tu vis en tant que meuf, quand des mecs viennent monopoliser la parole pour remettre en cause des témoignages de meuf etc. Mais là ? C'est juste des types qui parlent des attentes des meufs et des rapports à la sexualité.
Les injonctions patriarcales ont une influence sur le comportement de tout le monde, les hommes comme les femmes, et ce n'est pas forcément toujours sur un mode agresseur/victime, dominant/dominé ou autre. Bien sur ces enjeux se retrouvent dans la sexualité mais y'a aussi beaucoup de moments ou c'est juste de l'incompréhension, un manque de communication basé sur des fantasmes faussés que tout le monde est susceptible d'avoir.

Moi je trouve que c'est un pas que ces mecs font vers nous, en nous disant qu'ils sont pas si différents qu'on a tendance à le croire. Et franchement pour avoir déjà entendu mille fois cette connerie de "De toute façon nous les femmes ont est plus cérébrales, les mecs ils veulent que du cul, c'est mécanique chez eux", ben je peux que les encourager sur cette voie ! Ca n'enleve la parole à personne au contraire, ça ne peut que l'ouvrir à tout le monde.

HS male tears : cette expression me dégoute, je ne la comprend pas. On reproche aux mecs de faire les durs, de ne pas exprimer leurs sentiments, et après c'est pour se foutre de leur gueule quand ils osent le faire ? C'est pas de la plainte, c'est pas "bouh les privilèges féminins nous font du mal", faut pas tout confondre non plus, dans ce que j'ai lu j'ai rien vu qui ressemblait à une tentative de concours de victimisation.
 
@skippy01 on s'est peut être mal compris ? Ce que je voulais dire c'est que dans ce cas précis, il ne s'agit pas d'une plainte, encore moins à propos de "privilèges féminins". Ce ne sont pas des mecs qui se plaignent que les filles sont trop dures à pécho ou pas assez efficace sexuellement, en fait ils parlent surtout du regard qu'elles ont sur eux et leur masculinité.

Mais on est d'accord, c'est vraiment malheureux comme expression, je ne supporte plus de la voir, elle ne sert à mon avis qu'à accentuer une tension et une incompréhension déjà bien enracinée.
 
@Olduvaï : concernant les maletears, c'est assez simple comme concept : se faire passer pour une victime parce qu'on sent ses privilèges remis en cause.
Bon, ici, c'est pas complètement le cas.

Mais je trouve certaines remarques franchement bof. Type : "t'es trop gros t'es pas un homme"... Le fat shaming touche infiniment plus durement les femmes que les hommes (difficulté à s'habiller dans des magasins "classiques ", discriminations à l'embauche...)

Encore une fois, je pose la question. Dire que les stéréotypes sont merdiques, OK. Mais... Faut-il vraiment que ce soit des hommes qui le disent et qui se l'approprient pour que ça ait un poids ?

Les hommes bénéficient de beaucoup de privilèges. Et oui, ça reste des privilèges.

Je fais le parallèle avec les blanc-he-s au nom bien français qui vivent dans des banlieues qui craignent. Iels peuvent se sentir victimes d'une forme de discrimination. Et... Ben oui, c'est pas audible face aux personnes racisées qui vivent dans ces quartiers.
Je fais un parallèle un peu bancal, mais tu as l'idée.
 
Et bien justement je ne suis pas d'accord, si des blancs vivent des discriminations alors ils ont le droit de le dire, évidemment. Tant que la dénonciation n'est pas patinée de racisme, je ne vois pas quel est le souci.

Par comme je disais le patriarcat est une relation plus complexe qu'un simple rapport dominants/dominées, c'est un système qui implique des représentations, des croyances que tout le monde a, et dont tout le monde à a réfléchir à et se défaire.
Par exemple, même si les mecs anti-poils pour les femmes sont bruyants, je connais tout de même beaucoup plus d'hommes qui s'en foutent que de femmes qui s'en foutent, et parfois/souvent cette préoccupation dépasse le stade personnel et envahi l'espace d'autres femmes : je suppose qu'on est très nombreuses a avoir été initiées aux joies de l'épilation par nos mères...
Est-ce que dire ça, et donc supposer que les femmes ont leur part de responsabilité dans le sexisme généralisé de notre société, c'est rejeter la faute sur les victimes ou juste énoncer un fait qui pourrait s'avérer fort utile ?

Si un jour j'ai fait des suppositions erronées sur ce qui pourrait plaire ou non à mon copain juste parce que c'est un mec, je serais très heureuse qu'il me le dise, j'ai aucune raison de mal le prendre : c'est absolument nécessaire que tout le monde puisse exprimer ses ressentis librement et qu'on ne laisse personne essentialiser les individus et les rapports humains.
Les féministes veulent mettrent en évidence les constructions sociales qui poussent les hommes et les femmes à etre ce qu'ils sont et à faire ce qu'ils font ? Et ben c'est parfait, ils font la même chose, donc on a le meme combat, donc c'est très bien et je les accueille à bras ouverts.
 
Dernière édition :
@PingouinMasqué
Je me répète rapport à un autre sujet, et même si tu reconnais que le parallèle est bancale :
Il n'y a aucun désavantage systémique à être blanc.he en France, alors qu'il y en a a être un homme même si ça s'accompagne d'une tripoté de privilège. :P

En tout cas, je trouve cette initiative très bien (et on parle du @tubande ce qui permet de reparler du @tasjouis; donc ça invisibilise pas mais visibilise un peu plus ! ); déconstruire la sexualité toxique des hommes, je trouve ça ultra positif
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes