Jamais, mais j'ai souvent été au taquet pour le faire. Je ne suis pas intervenue parce que personne ne s'est fait harceler, même s'il y avait des individus étranges/relou dans le bus ou la rame de tram ou dans la rue.
J'aimerais bien savoir comment les personnes qui ont réagi s'en sont sorti.e.s et quelles étaient leurs idées pour aborder la personne harcelée :top:
 
vous avez fait semblant d’être la pote d’une femme pour la tirer d’une situation qui vous paraissait louche ?
Yep, une fois : une jeune femme était dans la rue avec deux mecs qui la "collaient" de près, et j'avais l'impression que la discussion était un peu animée. J'avais mon casque sur les oreilles, comme toujours quand j'étais en ville (en partie, d'ailleurs, pour que ma tête de tueuse encouragée par le metal à fond décourage de potentiels harceleurs), donc j'ai mis en pause pour essayer d'écouter. Et assez vite, je me suis décidée à intervenir, parce que si c'était vraiment du harcèlement je ne voulais pas que la situation s'éternise.
Spoiler : me suis gourée :lol:
J'ai appliqué quelque chose que j'avais lu en ligne (peut-être ici d'ailleurs), de faire semblant de connaître la jeune femme pour "briser" la situation, distraire les harceleurs, et me poser en soutien si besoin. Et elle était complètement perplexe devant mon intervention, en mode "mais... non, on se connaît pas o.O". Du coup j'ai avoué que j'avais l'impression que c'était une situation de harcèlement et que, dans le doute, j'avais préféré intervenir ; en fait, elle était avec son copain et un pote et je crois qu'ils étaient en train de débattre passionnément d'un film ou ce genre de chose :yawn:
Donc bon, je suis vraiment passée pour une idiote, mais au moins j'avais la conscience tranquille haha. Et puis, qui sait : peut-être que ça aura fait réfléchir les deux gars, s'ils n'étaient pas sensibilisés au sujet (voire s'ils étaient harceleurs eux-mêmes avec d'autres femmes).
 
@Sweetroll Tu n'as pas été une idiote du tout ! Si j'avais été à la place de la fille j'aurais été rassurée de voir que y a au moins qqn dans la rue pour veiller sur les femmes et leur sécurité...
J'aurais aimé que qqn intervienne lors de situations où j'étais harcelée dans la rue (surtout quand le harcèlement me visait moi et ma copine, donc clairement y a avait de la lesbophobie derrière). Mais non, rien, nada, des clous, les gens préfèrent rester dans leur coin alors qu'un petit geste (même pas dans la confrontation) nous permettrait d'être en sécurité :erf:
 
Dans le métro en allant au boulot une fois oui je suis intervenue pour faire genre que j'étais une collègue. La fille en question était bien contente et on a passé le reste du trajet à râler ensemble sur les mecs lourds des transports.

De mon côté j'ai jamais eu personne qui m'a aidé ceci dit, même quand une fois je me suis cassée la gueule sévèrement, les gens te regardent en mode "tu as osé tomber ?"...en général hormis quand j'étais beaucoup plus jeune, les mecs qui me font chier ne m'approchent plus trop car j'ai tendance à sureagir quand je suis en public (centre commercial). Genre je fais un doigt ou je fais bien comprendre que ça me saoule au plus profond. Je sais que ce genre d'attitude peut facilement dégénérer mais ça m'énerve tellement que !!!!
Après je sors plus énormément non plus depuis quelques années si ce n'est en groupe donc j'ai aussi moins ce genre de situation quand je suis seule.
 

Lazarus_

On se lève. On se casse.
Je suis allée faire la morale (un monologue bien féministe) à des gamins de 12/13 ans qui m’ont traité de pute quand j’étais enceinte de 8mois et que je traversais un passage clouté avec mes sacs de courses.. Je suis allée ensuite voir leurs mères vus qu’on habitait le même quartier (la même rue!). Ils se sont tous excusés, en groupe, et ont toujours été polis ensuite quand ils me croisaient.

Sinon j’ai vécu des situations plus violentes où je suis intervenue, mais c’était plus de la violence domestique en public. (Une fille qui se faisait taper dessus par son mec dans le métro, une mère qui frappe sa fille dans un supermarché à coup de poing, ou un petit bébé qui se faisait frapper par son père dans la rue... horrible)
 
Je ne sais pas si ça compte comme "défendre" étant donné qu'il n'y a pas réellement de confrontation, mais une fois j'étais avec une copine dans une rame de transport presque vide. Un mec est monté et est allé s'assoir à côté d'une autre fille, isolée, et à commencer à la coller en mode relou. Avec ma copine, on est allées chercher la fille pour la faire assoir avec nous en se disant que le fait qu'elle ne soit plus seule dissuaderait le mec au vu de l'infériorité numérique (ça a marché). Elle nous a remerciée et elle était super contente (le mec était vraiment collant).
J'ai fait ça plusieurs fois (rester ou raccompagner des femmes qui se sont fait emmerder ou coller). Ou me mettre physiquement entre un mec trop insistant et une autre fille. Mais du coup je ne fais pas de pédagogie, je ne fais qu'être présente.
 
Je n'ai jamais eu l'occasion de venir en aide à quelqu'un dans la rue (parfois la question se posait mais c'est tellement difficile de savoir s'ils ne se connaissent pas etc.) Mais combien de fois je me suis faite harceler dans la rue/ métro / bus sans que personne n'intervienne.
Quelques exemples parmi tant d'autres : dans les escalators du RER, un homme me colle et me dit que mon sac est ouvert (j'ai la fâcheuse habitude d'avoir mon sac constamment ouvert...). Je le remercie, ferme mon sac, et là j'entends le gars me dire "tu devrais faire attention ya des gens mal intentionnés, d'ailleurs t'es majeure ?" tout en mettant sa main sur ma cuisse et en la faisant remonter. J'étais tellement terrifiée que je me suis mise à courir. En arrivant au travail, mes collègues m'ont dit que j'aurais dû hurler et le frapper, mais ma première réaction de survie a été la fuite.
Une autre fois dans le tram, il est 21h et il y a encore pas mal de gens. Un homme bourré débarque devant moi, me dit "je suis pas un violeur mais écoute ça" en me fourrant son écouteur (eurk) dans l'oreille. Il commence à me parler et j'ai vu le wagon littéralement se vider sans que personne ne me vienne en aide.
Une dernière pour la route (j'en ai tellement depuis que je vis à Paris aha). Je marchais tranquillement dans la rue, un homme m'arrête en me disant qu'il me connait. Je lui réponds que non. Il me dit "mais si, j'ai des photos de toi dans ma voiture, tu veux venir voir?". Je me suis enfuie.
Mon grand-père, ancien gendarme (ça donne un peu un aperçu de la mentalité), m'a dit quand je lui ai parlé de tout ça que c'était de ma faute, que j'étais naïve et que quand je me faisais harceler, il fallait que je me défende (je fais 1m64 au passage). Pour lui, c'est ma faute car je me montre faible face à ces hommes. Difficile à entendre.
 
Pareil que plusieurs personnes ici, le nombre de fois où je me suis faite harceler en public et où personne n'a intervenu, ça m'a vraiment fait perdre foi en l'humanité... Je me dis que là, ma vie était pas en danger, donc c'était pas 'trop grave', mais il se passera quoi si c'est le cas? Je sais pas :sad:
En tout cas j'ai aidé une fille un jour en prétendant la connaître, elle se faisait emmerder par un mec donc elle a joué le jeu et on a fini par devenir potes :') C'est impressionant à quel point on a aucune sérénité d'esprit dans les rues, je me suis promis d'aider si je vois une femme en train de se faire emmerder (bon, par contre, depuis que j'ai déménagé à l'étranger, je suis passée de 'catcalling tous les jours' à 'tranquilité absolue dans les rues', ça m'a fait bizarre haha
(D'ailleurs, je suis la seule à m'être faite harceler plus souvent lorsque j'étais mineure que maintenant à 22 ans?)
 
Un matin très tôt (5H du matin) à la gare de Bordeaux. Je dois prendre mon train et en attendant, je commande un café au magasin du hall d'entrée. Derrière moi 4 hommes, 2 de la sécurité incendie et 2 dans la file d'attente. Une femme arrive de l'extérieur en parlant assez fort : "Laissez moi tranquille, je vous dis que je ne veux pas vous parler !". Je me retourne et vois en effet cette femme suivie par un type qui semble en état d'ébriété. La femme réitère sa demande : "Laissez moi je vous dis !". Tout le monde regarde, mais personne ne réagit. En 2 secondes, j'ai vu rouge, j'ai laissé mon sac sur le comptoir devant la vendeuse et je suis allée voir le monsieur en question pour lui dire "Ecoutez, cette dame refuse de vous parler, ça ne sert à rien d'insister. Non, c'est non. Vous comprenez ?". Et c'est parti pour un dialogue de sourd avec le type qui baragouine que "Oui mais je dis juste bonjour et elle me répond pas. Je suis gentil. ça fait 10 minutes qu'elle répond pas...". Les 4 autres hommes autour tournent la tête ou font semblant de ne pas voir, pourtant, je ne fais pas dans la discrétion. J'ai été obligée d'aller voir les 2 hommes de la sécurité afin qu'ils interviennent et le mettent dehors. Limite si je n'ai pas eu l'impression de déranger. J'étais déjà en mode colère de voir cette femme suivie et harcelée et ça a redoublé en voyant que les 4 bonhommes avaient décidé de faire comme si de rien n'était et que j'ai été obligée de leur demander de l'aide. C'est moi, la seule autre femme (en dehors de la vendeuse) qui ai dû intervenir.
Sinon, en règle général, j'observe toujours autour de moi, notamment aux arrêts et dans les transports. Il m'ait déjà arrivé de me positionner exprès à côté de femmes que je sentais dans une mauvaise passe.
 
pas d'histoire où j'ai pu défendre quelqu'un d'autre, deux fois j'ai du demander de l'aide à des personnes parce que j'étais suivie dans le métro (vive Paris :lunette:) et les gens ont été plutôt sympas. Mais sur la non-intervention des autres... je me souviens d'une fois où je sortais de la gare et j'ai croisé deux mecs qui ont fait du bon harcèlement de base (c'est tristement tellement banal que je ne me souviens même plus de ce que c'était, ça devait être un truc du genre "hé mademoiselle !), je les ai ignorés et continué mon chemin, et juste derrière eux il y a un autre mec qui marche et qui me regarde compatissant et me dit "mais quelle bande de relous !". Et le plus triste dans tout ça c'est que c'est ça qui m'a choqué le plus, pas qu'on m'aborde de façon insistante, mais de me rendre compte qu'il avait vu la situation, que les autres passants voyaient ça aussi, que la situation n'était pas que entre moi et le/s harceleur/s, mais entre TOUT LE MONDE qui était autour de nous, et que c'était souvent un choix conscient des autres de ne pas intervenir.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes