Franchement, en lisant vos histoires, je me dis que j'ai raison de penser que si j'ai un problème, je pourrai compter éventuellement sur d'autres femmes mais très peu probablement sur les hommes (et ça se dit le sexe fort :rolleyes: )
J'avais appris à mon ex à réagir et intervenir, mais c'était il y a des années, je ne sais pas s'il applique encore.
 
Je viens juste pour raconter une fois où j’ai été secouru par un grand nombre de personnes (histoire de redonner un petit peu foi en l’humanite Après tous les témoignages de non assistance). J’etais a l’epoque responsable de magasin dans un centre co et un « client » a commencé à me faire chier en étant assez agressif. N’ayant aucun instinct de survis je réagis à l’agressivité par de l’agressivité. Du coup le mec a commencé à sérieusement me menacer et je lui ai hurlé dessus du plus fort que j’ai pu en lui disant de sortir de ma boutique et de me laisser tranquille. en 10sec il y avait 20 personnes dans ma boutique pour maîtriser le mec et me porter secours : les commerçants des boutiques autours, des promeneurs, des agents de sécu... Tout le monde s’est précipité en entendant mes cris. Le mec a été totalement maitrisé, la police est venue très rapidement le chercher et mes collègues dés boutiques autours sont restés un peu avec moi pour me réconforter et m’offrir un cappuccino. Ça m’a vraiment fait du bien d’etre soutenue.
 
J'aimerais aussi rajouter un peu de positif face à toutes ces histoires où personne n'est intervenu ...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et sinon, comme beaucoup ici, je suis toujours très attentive quand je vois des femmes se faire aborder par des hommes, je coupe ma musique et j'écoute pour voir si c'est un relou ou non. Heureusement, jusqu'à présent je n'ai jamais eu à intervenir, mais j'ai toujours ma phrase d'accroche qui tourne en boucle dans ces moments là, genre "hééééé Machine je t'avais pas vue, comment ça va, ton boulot ça se passe bien, et ta soeur comment elle va ??" en emportant avec moi la personne pour l'éloigner :hugs:
 
je me dis que j'ai raison de penser que si j'ai un problème, je pourrai compter éventuellement sur d'autres femmes mais très peu probablement sur les hommes (et ça se dit le sexe fort :rolleyes: )
Pourquoi ce serait aux hommes de te défendre ? Sexisme primaire ?

En tout cas certains fait-divers font surtout que personne n'a envie de mettre sa vie en danger pour un/une inconnu(e).

C'est l'histoire d'un mec qui a vu une nana se faire emmerder dans la rue par un mec bourré. Le grand classique, le mec bourré est collant, vulgaire. La nana essaye de s'en débarrasser, lui demande de la laisser tranquille, en vain.
Ce mec, là, sur le trottoir d'en face, il assiste à la scène. Il se dit que la situation n'est pas normale, il décide d'aller aider la nana. Il s'approche, lui demande si ca va et demande au malpoli de s'en aller.
Le malpoli, en plus d'être bourré, est aussi violent. L'irruption de cet intrus n'est pas de son goût, ca change ses plans. Il décide donc de sortir un couteau de sa poche, et plante le mec à l'abdomen. Profondément.
La nana, a profité de cet instant pour s'échapper en courant. Et laisse, sans le savoir son sauveur crever sur le trottoir. Traumatisée, elle ne pense pas à appeler la police, encore moins une ambulance.
Elle a échappé au pire, elle est sauvée.
Son sauveur est décédé.
Depuis, je suis veuve.
 
Dernière édition :
Pas du tout sexisme primaire, @Belldandy , je voulais dire que les femmes semblent plus sensibilisée à la situation de harcèlement que les hommes.En soi, ce n'est pas improbable non plus: ce sont les femmes qui le vivent et en souffrent. Je crois en la solidarité féminine, rien de plus. C'est mon vécu et il est valide autant qu'un autre, en plus les messages semblaient aller dans ce sens (et vu qu'on en est aux confidences, je serai moins sexiste si je te dis que j'ai aussi déjà défendu des hommes? ce n'était pas du harcèlement de rue par contre, tu te doutes).

Sinon, désolée pour ta perte, et pour la situation extrême que tu vis.
Je comprends aussi une personne qui a peur pour sa propre sécurité et qui ne veut pas intervenir directement et va, par exemple, se cacher pour appeler des secours.
Mais dans l'exemple comme ceux dont on parlait (les incivilités ordinaires types sifflements ou mec qui insiste pour te dire bonjour), les gens qui se disent que ce n'est pas si grave font partie du problème: si c'était mal vu de harceler les femmes ainsi, et non toléré (mec qui se fait reprendre par toute la rame etc), le comportement serait quand même moins courant parce que la société entière sanctionnerait au lieu de fermer les yeux (je parle des témoin-es mais aussi des pouvoirs publics pour le coup).


Sinon, j'ai demandé à ne pas être citée, s'il te plaît, peux tu modifier ton message, merci d'avance :fleur:
 

Sweetroll

Fluffy as Fluff
@Cococinulle et @Justinemacaron : Merci, c'est ce que j'essaye de me dire :3 Sur le coup je me suis vraiment sentie bête (en plus je suis pas trop à l'aise avec les gens ^^'), mais j'aime mieux ça plutôt que de laisser une victime de harcèlement en difficulté. Pour ma part, j'ai subi du harcèlement relativement peu souvent, mais ça m'a vraiment retournée et indignée ; et même sans ça, je veux faire en sorte d'être là si quelqu'un en a besoin.
 

Mijou

Pouet Pouet
@Jiill Une question d'âge, je ne pense pas, c'est plus une question d'individu.

Perso, je me souviens d'une fois (parmi les si nombreuses hélas) qui m'a vraiment marquée : avec ma meilleure amie on était à la terrasse d'un café. Un mec visiblement SDF et complètement bourré est venu nous accoster, d'abord en taxant une clope, puis en piquant le briquet sur la table, pour finir par essayer de toucher les jambes de ma pote... On a fini par littéralement lui crier de nous foutre la paix, mais ça ne marchait pas... Et la table voisine de la notre (quasiment collée, c'était à l'époque lointaine où les terrasses des cafés mettaient encore les tables quasiment à touche-touche) était remplie d'un groupe de mecs dans la vingtaine, qui ont plongé le nez dans leur verres en faisant bien semblant de ne rien voir... C'est un père de famille attablé à 10 mètres avec sa femme et ses deux gamines qui est venu à notre secours après avoir alerté le patron du bar... Devant sa femme et ses gosses, bon sang ! au risque de traumatiser les gamines si ça en était venu aux mains ! alors que les gentils petits étudiants tout à côté faisaient bien en sorte de ne rien voir, alors même qu'il était impossible qu'ils aient loupé la scène, puisqu'elle avait été remarquée par un type 10 mètres plus loin. Pareil pour les passants, on était en train de hurler et personne n'est intervenu...

Idem mon cousin, pourtant ceinture noire de judo (mais qu'est-ce que tu veux faire seul contre 4,) a été tabassé dans le métro un samedi soir en allant en boite, donc métro rempli et essentiellement de jeunes, alors qu'il s'interposait pour aider une nana que les types emmerdaient.

Jeunes ou moins jeunes, le phénomène de "dilution de la responsabilité" est le même partout...
 
@Mijou Oui tu as raison, au temps pour moi, j'avoue que j'ai un peu analysé ça selon une seule situation pas forcément représentative :)

Si une seule personne intervient, elle a plus de chance de se faire tabasser que si elles sont plusieurs, il faut "juste" qu'une première personne lance le mouvement, mais c'est le plus difficile à faire :erf:
Comme c'était dit plus haut (je ne sais plus par qui), certaine situations sont assez tendues et je peux comprendre que les gens n'interviennent pas car ils craignent pour leur intégrité physique, mais souvent le harcèlement arrive dans des endroits bondés, métro, terrasse, boite, où le risque est vraiment faible, donc les gens n'ont pas d'excuses pour ne rien faire :dunno: Mais effectivement, la responsabilité se "dilue", plus il y a de gens et plus ils vont se dire "quelqu'un d'autre va intervenir" :goth:

On appelle ça "l'effet spectateur", ou l'effet Kitty Genovese", suite au meurtre d'une jeune femme dans les années 60, la pauvre a agonisé pendant 1h au pied de son immeuble, avant que l'assassin revienne et l'agresse une deuxième fois, et aucun voisin n'est intervenu. Il y a un episode de l'Heure du crime sur cette affaire qui est très intéressant ! Et un article qui explique ce phénomène, pour celleux que ça intéresse :)

Edit : écriture inclusive
 
Ça m'est arrivé une fois, où je pensais qu'un vieil homme embêtait une vieille dame qui distribuait des journaux des témoins de Jéhovah. Finalement ils se connaissaient (mais il avait l'air quand même relou) et le type a commencé a essayer de me parler de Dieu, et au final c'est la vieille dame qui est venue à mon secours pour qu'il me lâche la grappe XD

Par contre, un jour j'étais chez mon ex et j'entends qu'un homme hurle sur une femme dans la rue juste en bas, je suis sortie sur le balcon avec la lumière allumée pour voir ce qui se passait et en même temps indiquer au gars que "Bonjour Coco, on te voit alors déconne pas". Mon ex a limite paniqué, a éteint les lumières en me demandant ce que je foutais et qu'il "ne voulait pas d'emmerdes". Bonjour la mentalité, j'étais choquée.
 
2 fois :
La 1ère fois, avec 2 autres dames : rame de RER, une jeune fille, très jolie (car quand je suis montée j'ai bloqué quelques minutes sur elle) assise sur un strapontin, tranquille. Je m'assois sur la banquette de 4 derrière occupée par 2 dames asiatiques. Un homme monte la station d'après et s'assoit sur le strapontin à côté de la jeune fille. Et là...le gros lourd, insistant, et commence à avoir une gestuelle style je vais de caresser la main, les cheveux. Là je me suis levée et j'ai accosté la fille en lui baratinant : Mademoiselle, la station XX c'est celle qui viendra après le prochain arrêt. Dans la gare vous aurez les indications pour les bus. Et une des dames asiatiques qui avait aussi vu toute la scène lui dit : viens t'asseoir avec nous car nous on descend à l'arrêt.
Et là, la fille ni une ni deux se lève et vient s'asseoir sur le 4ème siège libre. Le mec s'est retrouvé bien seul, il a remonté le wagon pour s'asseoir ailleurs. La fille nous a remercié. Elle était bouleversée.

La 2ème fois : rame de RER toujours, avec du monde. Une maman avec sa poussette chargée et une vielle dame (70 ans). Un gars monte et se colle à aux 2 dames et vas'y que je me frotte en fermant les yeux et que je te pose une main sur le séant de la Maman et m'astiqu...sur la vieille dame. Les bonhommes autour voyaient le manège mais baissaient les yeux de honte, de gêne. Moi sans réfléchir j'ai montré à la Maman la main posée sur son derrière et ai fait remarquer à la vieille dame le frotti frotta. Le gars pris en flag' s'est senti plus que visé. Il est descendu à la station suivante. Nous avons continué notre trajet.
 
Alors, j'ai une anecdote qui démarre un peu comme celle de @Sweetroll, sauf qu'elle aurait pu mal se terminer, et je ne sais toujours pas quoi en penser...

Un jour je vois dans la rue un mec assez grand marcher avec une nana dans la rue, et d'une manière qui me semblait plutôt lourde (le mec rigolait tout seul, la collait, elle n'avait pas l'air de réagir et de ne pas écouter). Je me suis sentie alors héroïque et j'ai crié ''Harcèlement'' ! Le type s'est retourné, a laissé tomber la nana (qui a tracé) pour foncer vers moi et a commencé à m'embrouiller salement, en me disant que cette nana était sa collègue (on ne saura jamais si c'était vrai ou pas), et que j'étais vraiment une pauvre conne de dire des choses comme ça.

Comme j'ai tendance à être assez crédule et à me faire toute petite quand on me gueule dessus, je me suis confondue en excuses et j'ai voulu en rester là, mais le gars m'a retenu par le bras en me disant ''Nan nan, vous ne partez pas, ça va pas se passer comme ça'" tout en prenant son téléphone pour ''appeler la police''. Finalement le patron du café devant lequel le gars m'a interceptée est sorti, en lui demandant de bien vouloir retrouver son calme. Le gars est parti, me traitant d'imbécile, et j'ai repris mon chemin en me demandant si ce que j'avais fait n'était pas un peu idiot...

Si ça se trouve, le gars était un gros mytho et voulait bluffer, ou bien il était réellement collègue avec la nana en question. Je me dis encore aujourd'hui que je n'aurais peut-être pas dû intervenir... :erf:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Sweetroll

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes