Peaudouce;3303577 a dit :
Chouette article, par contre ça me semble hyper périlleux de faire référence à Catherine Millet quand on sait les énormités qu'elle a lâchées peu après l'affaire DSK, à base de:
(...)
Donc PITIE, NON, pas Catherine Millet.
En même temps, elle a eu un faux pas, ça ne la décrédibilise pas pour autant totalement dans toute sa production... Et ici, si je ne me trompe pas, c'est son compagnon qui est cité, Jacques Henric :)
(enfin, je dis ça sans être partiale, puisque je l'admire profondément, pour avoir osé assumer une vie sexuelle totalement libérée du carcan moral de son époque, pour son indépendance et pour le reste <3)

Big UP à l'article :joy:

(et je rejoins les filles sur le WTF que m'a provoqué le commentaire de @Kellybundy, alors bon, je vais pas en rajouter des couches... Mais merci pour ton jugement à l'emporte-pièce sur

Les rares cas de filles dont j'ai vu vivre ainsi, n'étaient jamais bien équilibrées et avaient une piètre estime d'elle-mêmes ou étaient complètement désespérées ou faisaient cela pour garder un homme infifèle ou encore pour jouer à un rôle car la simplicité et la dureté de la vie leur faisant peur, au lieu de l'affronter, elle s'imaginent être des divas du sexe entourées d'amant, mais souffrent d'un cruel manque d'amour. Je pense que les gens aujourd'hui veulent une vie constamment excitante et ne savent plus se contenter des choses simples, de vibrer avec rien. Il leur faut toujours plus, et ca retenti même sur le couple, sur l'amour, sur le sexe.
Sache que ces pauvresses à la faible estime dont je fais partie sont heureuses comme elles sont, et qu'elles ne manquent pas d'amour (haha, ce culte de l'amour que l'on ne peut avoir qu'en couple, comme c'est mignon et étriqué). Moi de l'amour, j'en ai autant que j'ai d'amants, autant que j'ai d'amis, et quand il m'en manque je le trouve comme une grande, parce que je ne suis pas une victime de cette vie si cruelle. Et, oh mon dieu, je refuse de me contente des choses simples, je préfère viser haut, merci bien. Mais c'est pas de ma faute, je suis une diva du sexe :cretin:
 
Oawks;3304543 a dit :
En Grèce antique, ils baisaient avec tout le monde, et ils étaient d'ailleurs beaucoup plus ouverts sexuellement. Je sais pas si ils étaient épanouis, mais c'est uniquement la religion qui nous a imposé de ne pas baiser à tout va et de se restreindre à une seule personne, soit la personne avec qui on est actuellement. Donc la fidélité n'est pas forcément synonyme de bonheur et de vie sexuelle épanouie. C'est juste ce que le christianisme nous a imposé au moyen - âge.
Alors je vais faire mon historienne relou, mais ce n'est pas parce que les normes en Grèce antique n'étaient pas les mêmes que maintenant qu'il n'y avait aucune norme et que tout le monde s'envoyait en l'air joyeusement ;)
 
Oawks;3304838 a dit :
Mais pour le truc des homosexuels, ils étaient tolérés à l'époque. Enfin quand je vois la mentalité de certaines personnes aujourd'hui qui pensent que ce n'est pas normal des rapports homos, la Grèce antique marque un point. ^^
Euh.... vraiment, non. Déjà, toutes les cultures grecques n'étaient pas forcément favorables aux rapports entre hommes. Ensuite, quant c'était le cas, les normes étaient extrêmement précises (si ta relation entre homme ne correspond pas aux règles de la pédérastie, elle n'est pas non plus vue comme normale). Effectivement, c'est nul que l'homosexualité ne soit pas plus acceptée actuellement, mais je ne suis pas très sûre que c'était si mieux que ça en Grèce antique (+ culture misogyne).
Et on peut également questionner le fait même de parler d'homosexualité en Grèce antique (selon Foucault, l'homosexualité telle qu'on la conçoit actuellement est une création du XIXe siècle. En gros.)
Désolée d'être aussi sèche, mais ce que tu dis relève plus du contre sens que de la simplification, et je suis un peu lasse d'entendre ce genre de clichés sur la période ;)
 
J'aime bien ce genre d'article en tout cas, avec les réactions qu'il déchaîne.
La sexualité, l'amour et le couple, représentent bien différentes choses pour chacun, les attentes sont différentes, les envies comme les besoins.

Comme dans l'article, j'ai déjà recueilli diverses réactions autour de moi, de celle qui est en couple depuis plusieurs années et n'a jamais réussi à s'accorder au mieux niveau sexuel avec son chéri mais que ça ne dérange pas vraiment (style j'ai du plaisir de temps en temps, c'est pas tout le temps le bonheur, mais ce n'est pas grave), celle qui préfère multiplier les conquêtes, excitée par l'inconnu, puis moi je me retrouve dans autre chose encore.

En couple depuis presque 4 ans, j'avoue que plus le temps avance et plus je suis folle de lui, et plus c'est bon. C'est vrai que niveau communication, on se parle un maximum et il m'écoute, comme je suis attentive à lui aussi. Après on ne se refuse rien et on parle sans tabous. Ce qui fait que je me sens si bien dans cette relation. Je reste moi-même et je ne ressens aucune peur qu'il me voit comme tel genre de nana complètement obsédée. Il m'accepte comme je suis et je fais de même. On est des coquins, mais ça nous va bien. Le plaisir à deux c'est à chaque fois et ça c'est le bonheur. Je me connaissais déjà très bien avant de sortir avec lui et ça a bien sûr aidé aussi pour mon propre plaisir.
L'envie de sexe avec quelqu'un d'autre peut m’effleurer l'esprit mais juste par curiosité d'autre chose. Je suis satisfaite sur tous les plans et c'est ce qui fait que ça marche pour tous les deux. Pourquoi souhaiter autre chose dans lequel je ne m’épanouirai pas forcément alors que là tout va bien? A voir sur le plus long terme ce que ça donnera, pour l'instant ça va.

A chacun de se retrouver épanoui dans ce qu'il souhaite et de trouver son équilibre.
 
  • Big up !
Reactions : Wink Dowo
Antigone.;3306751 a dit :
Des fois, j'en viens à me demander si c'est bien """normal""" de n'avoir envie que de mon mec.
Je crois que l'idée d'être touchée par un autre me dégoûte, purement et simplement. Ces échanges de salive, d'humeurs, de fluides.. Pouah. (c'est ce que ça m'évoque, pas ce que c'est hein)
Pourtant, je suis plutôt accro au sexe, j'en ai besoin (par euh, essence ?) plusieurs fois par semaine, sinon ça me chatouille (:d); je me suis toujours caressée (bonjour, je traumatisais mes peluches quand j'étais petite :d) mais je suis incapable de le dissocier de la solitude (moi toute seule avec mes mains et tout ça) ou de l'amour (avec l'amoureux, ce compris quand ça ressemble à de la baisouille sauvage).

Donc, quand on me parle de la difficulté que représente la monogamie, je veux bien le croire, je sais que c'est dur pour un tas de gens, et ça m'amène à me demander ce qui peut bien clocher chez moi : est-ce que célibataire, je n'aurais envie de personne ?

Je peux fantasmer sur d'autres, mais ça reste vraiment du fantasme, passer à l'acte... non, on revient à la salive, aux fluides, aux odeurs,..

Je me demande si je suis tordue.
(hs bonjour)
Je vois les choses exactement comme toi au niveau de la difficulté que peut représenter la monogamie. Je ne me lasse pas de mon copain et imaginer un contact physique charnelle avec un autre garçon me dégoûte carrément... Alors t'es pas tordue ou alors, on est deux ! ;)
 
  • Big up !
Reactions : Wink Dowo
Antigone.;3306751 a dit :
Des fois, j'en viens à me demander si c'est bien """normal""" de n'avoir envie que de mon mec.
Je suis comme toi ! Donc je rejoins la Team anormale si t'es anormale :d

Pour ma part, je me sens bien mieux maintenant qu'au début (6ans de relation), et pourtant la fréquence à pas mal diminué. Ce n'est pas rare d'avoir une semaine sans. Mais c'est franchement beaucoup mieux. On s'éclate tous les deux bien plus.
 
  • Big up !
Reactions : Wink Dowo
Je rejoins la team anormale aussi! J'ai besoin d'être amoureuse et parfaitement en confiance pour pouvoir me lâcher, et l'idée de faire l'amour avec quelqu'un d'autre me dégoûte tout autant. La monogamie, ce n'est pas forcément la routine, si ça concerne deux personnes ouvertes d'esprit et capables de communiquer. Et quand bien même, la routine, parfois, c'est bon aussi!
 
  • Big up !
Reactions : Wink Dowo
Oh ça me soule ce genre de débat, quand je vois des commentaires troll avec plein de généralités et d'avis hyper catégoriques, genre t'es pas normale si t'es monogame, comme t'es pas normale si t'es poly-amoureuse etc...
Bref, j'en ai marre de lire toujours dans les débats sur le sexe des gens qui veulent imposer des normes, et du coup qui jugent les autres, même involontairement, c'est hyper déplaisant d'être mis dans des cases comme ça.
Surtout que merde quoi, ça me parait tellement évident que la sexualité c'est propre à chacun, qu'il n'y a pas vraiment de normes justement, que chacun a ses propres besoins et envies et trouve son épanouissement sans se voir imposer des remarques extérieures et puis je me demande qui ça dérange objectivement...
C'est si difficile de laisser les gens vivre leur vie comme ils l'entendent, avec leur propre libre arbitre ?
Je ne parle pas de l'article, mais vraiment de ces débats qu'on a eu mille fois, et y'a toujours des gens pour dire des conneries, sans nuance en fait, autant débattre j'adore, décrire sa propre situation c'est intéressant, mais devoir toujours rétablir des évidences c'est agaçant, de voir des phrases hyper générales qui doivent s'appliquer à tous, de gens persuadés de ce qu'ils disent et qui le disent sur un ton catégorique et qui n'admettent pas d'autres façons de faire, alors vous allez me dire que je pourrais ne pas lire les débats et ne pas réagir, m'abstenir, mais bon, ça m'agace donc je le dis, voilà, c'est juste fatiguant.
On n'est pas tous pareils.
 
J'avoue que quelque chose me dérange dans les commentaires des madz. C'est la récurrence du terme "normal" ("normalité", "normale" etc)...Quelle est sa définition pour vous ?!
Et si être "normal-e", c'était avant tout s'écouter, être soi-même, entendre et comprendre ses besoins et envies ?!

Personnellement, j'ai eu une période où je couchais à droite à gauche, et même quand je me posais avec un gars, c'était la "passione dé l'amuuur" au lit, trucs de oufs etc.
Et puis j'ai rencontré mon chéri actuel, et on a eu notre période torride, et puis maintenant, plus grand chose (ne pas citer). Problèmes médicaux persos, dans ma tête, puis dans sa tête, pas très bien dans nos peaux physiquement parlant (car oui, les mecs aussi peuvent complexer sur le petit bidon pris dans l'année).
On se réapprivoise petit à petit, on n'en est même pas à faire l'amour 2 fois par semaine, non, plutôt 1 fois par mois. Mais cette situation nous convient. Au final, nos questionnements sont venus de par la pression sociale, qui voudrait qu'on ait une vie d'expériences sexuelles de malade pour être épanoui-e. Conclusion débile qui vient du fait que comme la société judéo-chrétienne nous a brimé pendant des siècles, il faudrait qu'on fasse tout le contraire maintenant, sous peine d'être un monstre, un freak...

Oui mais voilà, c'est pas si simple. Y a des gens qui aiment le sexe, d'autres non, d'autres pas plus que ça. Et que c'est pas forcément à cause de mauvaises expériences. On oublie souvent que des personnes sont également asexuelles, et que ce n'est pas une maladie mais une orientation comme une autre. On oublie qu'être épanoui-e sexuellement, et sensuellement, ce n'est pas forcément avoir un palmarès, adorer ça, savoir tout faire.
Être épanoui-e, c'est avant tout faire ce qu'on veut, avec la personne qu'on veut. Que ce soit beaucoup, un peu, ou pas du tout.
 
  • Big up !
Reactions : stl44 and Shield_
Je vais commenter inutilement, juste pour dire que cet article était bien sympathique à lire, comme beaucoup d'autres sur Madmoizelle ! :)

Pour l'instant entre les deux positions mon coeur balance..
 
M

manzanette

Guest
@ Antigone et oawks:
Pour ma part, je ne dirais pas que le couple monogame (marié ou non)-qui-vit-au-même-endroit est has been et que cela ne marchera jamais, car j'ai vu des couples proches de ma famille pour qui ça a fonctionné à merveille. Pour autant, je pense que ce mode de vie n'est pas fait pour tout le monde, que ce soit le fait de vivre sous le même toit, ou de ne coucher qu'avec son conjoint. Et pour moi en particulier. Après, à chacun sa vision de la chose... Ce qui est bien vu aujourd'hui était mal vu hier et personne ne sait que les gens en penseront demain...
Le tout est d'essayer d'en parler avec la personne (ou les personnes?) qui partagent ta vie, et de faire en sorte de ne pas les blesser. Du moment que tout le monde est d'accord, c'est le principal, fidèle ou non-fidèle... Big up aux fidèles qui ne s'éclatent qu'avec leur conjoint, et big up aux infidèles qui ont su trouver un chemin qui leur convient!
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes