@Elyon_64 une partie des personnes non-binaires que je connais utilise justement l'écriture inclusive inclusive pour parler d'elleux-même. Donc pour ces personnes, l'inclusif les inclue :dunno: D'autres créent des formes neutres. De façon générale, il y a beaucoup de diversité. Je cite un de mes messages sur le topic où on discute des formes d’écritures inclusive
Exactement.
Moi j'utilise Mx en "Minestre", forme que j'ai découverte il y a un an ou deux et que je trouvais très pertinente. Je connaissais pas Mx en "Mix", le soucis de cette forme c'est qu'elle est très anglophone !
 
  • Big up !
Reactions : Manea
Article très intéressant, même si malheureusement je ne suis pas certaine que l'écriture inclusive va tant que ça aider à changer les mentalités sur l'égalité hommes/femmes.

Je parle ici de mon propre ressenti: au-delà des mots genrés et des règles de grammaire qui peuvent paraître misogynes (et qui à une époque étaient justifiées par des raisons effectivement misogynes), lorsque je lis ce sont toujours mes propres représentations mentales qui prennent le pas sur l'orthographe et les accords.
Lorsque j'étais étudiante en linguistique, la prof nous avait expliqué que dans les tournures neutres tel que "il pleut", le "il" impersonnel renvoyait au départ à dieu. Concrètement, "une force ou une volonté invisible (dieu, vu l'époque) fait pleuvoir". En a-t-on conscience quand de nos jours nous disons "il pleut"? non, nous prenons la tournure comme telle, en ayant en tête le cycle de l'eau. De la même manière quand je lis "les chefs d'entreprise" j'ai en tête une majorité d'hommes mais aussi la présence de femmes, en moindre nombre et je n'ai aucun mal à écrire "les infirmiers" en ayant en tête des femmes et quelques hommes.
Ce que je lis, la façon dont c'est écrit, ne m'influence pas vraiment. Et vu le nombre de fautes d'accord que je corrige dans la journée (c'est mon métier), la plupart n'y font clairement pas attention. De là à dire que ces mêmes accords vont changer les mentalités, je n'y crois pas.
Je pense que ce n'est qu'une fois que la femme aura pris sa vraie place dans la société, à l'égale des hommes, qu'alors la langue en sera influencée. Pas l'inverse.

En 1990 il y a eu une loi visant à simplifier la graphie française. Très peu des nouvelles orthographes est passé dans l'usage car les locuteurs n'étaient pas prêts à laisser tomber leurs habitudes. La même chose risque de se passer avec l'écriture inclusive.
Ce n'est que quand tous les locuteurs auront l'habitude de considérer les femmes et les hommes et les non-binaires qu'il y aura un vrai changement dans la manière de parler.

La langue met le monde en mots. Changeons-le et la langue suivra.
 
@Nienke : en fait ton exemple de "sage-femme" ne fonctionne pas, le femme du mot faisant référence à la patiente et non à la personne qui l'aide.

Un ou une sage-femme a la sagesse en ce qui concerne les femmes (ou plutôt en ce qui concerne l'anatomie des personnes qui ont un utérus). Aucun rapport avec le genre du/de la soignant.e ;)
 
Je ne suis pas convaincue par l'écriture inclusive quand il s'agit d'utiliser le point médian ou certains mélange de mot qui rallonge le mot, pour différentes raisons. Par contre, je trouve toujours amusant comment les détracteurs critiquent l'écriture inclusive avec énormément de mauvaise foi, en général, avec ce genre de phrase "la langu.e françai.s.e.e est mor.t.e.s aujourd'hui.e", parce que l'écriture inclusive avec point médian estt finalement pas si terrible que ça et qu'il faut bien chercher pour trouver des exemples lourds. Ceux qui ont peur pour les romans aussi : sérieusement dans les récits, il y a des personnes, genrées, donc il n'y a jamais besoin de cette réécriture (et on ne touche pas au roman de toute façon). L'écriture inclusive s'utilise vraiment dans certains contextes particuliers.
Fin bref, je critique, je défends, je suis mitigé ^^
 
j'écris ma thèse en écriture inclusive avec des tirets, pour que ça passe sur les logiciels pour non-voyant-e-s (tout en sachant qu'il y a très peu de chance que d'autres personnes que mon jury la lise :d). Mais dans mon cas c'est un objet et un moyen de réflexion à part entière aussi :)
 
Pourquoi pas l'écriture inclusive si celle ci s'adresse à des lecteurs bien à l'aise avec la lecture (oui je me répète ). Mais le tweet sur les manuels scolaires (aussi mal tourné soit il) me convainc un peu , car pour côtoyer des enfants de tout âge fréquentant l'école élémentaire , il y a déjà mille difficultés à surmonter en lecture /ecriture pour ne pas en ajouter une autre. On en est déjà à déchiffrer sans heurts et comprendre ce qu'on lit (et comprendre c'est comprendre le vocabulaire, le message formulé, de qui je parle, etc bref plein de trucs afaireà ), si on doit y ajouter ces points médians .. qu'on doit distinguer des points "qui terminent une phrase" rolala je m'en arrache déjà les cheveux :ko: l'égalité homme femme ok à l'école , mais pas au travers de ces indications grammaticales qui risquent d'embrouiller les enfants qui sont déjà pour certains bien perdus dans la jungle de l'apprentissage de la lecture :dunno: (et en langage oral , ça s'exprimerait comment aussi ? Comment lit on le texte comportant des points médians ? Il y a déjà pleeein de mots , si on lit certains deux fois c'est multiplier les difficultés )
 
Clémence explique justement qu'il y a plusieurs formes de langage inclusif donc si c'est :
-une féminisation
-une binarisation systématique (toutes et tous)
en quoi est-ce gênant pour toi ?
Car ça boulverse mes habitudes de lecture et d'écriture que j'ai passé 20 ans à forger? Yes, c'est exactement ça. Faut imaginer déjà la galère que c'est de déchiffrer une phrase quand les mots et les caractères se mélangent dans celle-ci. À force tu prends des habitudes et à la vue, sans réellement le lire comme tu le vois, tu sais ce que la phrase veut dire. Me rajouter des caractères, ça change toute la phrase de la manière dont je la vois, et donc il me faut beaucoup plus de temps pour la déchiffrer
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes