loon;2060314 a dit :
..... je m'avance peut être mais j'ai envie de dire ... non!!

D'abord sexfriend ça veut pas obligatoirement dire "one shot".... rarement même!!
Et puis être "adepte" des relations sexfriend ne veux aps dire que l'on se ferme à une rencontre amoureuse... je ne vois donc malheureusement pas quelles expériences ont peux rater dans ce cas .... enfin ....
"One Shot" était l'expression d'une mad plus haut ;)
Et si, je suis désolée mais certaines personnes ratent certaines expériences qu'elles n'auront plus jamais l'occasion de vivre, c'est comme ça. Si tu es fuckfriend uniquement de tes 17 à 25 ans sans avoir eu de relation stable auparavant, tu ne pourras JAMAIS dire "j'ai passé une partie de mon adolescence/ma vie avec la même personne avec laquelle j'ai tout découvert".
Ca non, désolée, tu ne pourras jamais le dire si tu es branchée fuckfriend très tôt.
_______________

Domé, ce n'était pas une "insulte" de dire "fille facile" mais c'est pour moi le terme qui convenait le mieux pour la généralité.
 
Malibu_Stacy;2060516 a dit :
"One Shot" était l'expression d'une mad plus haut ;) (1)

Et si, je suis désolée mais certaines personnes ratent certaines expériences qu'elles n'auront plus jamais l'occasion de vivre, c'est comme ça. Si tu es fuckfriend uniquement de tes 17 à 25 ans sans avoir eu de relation stable auparavant, tu ne pourras JAMAIS dire "j'ai passé une partie de mon adolescence/ma vie avec la même personne avec laquelle j'ai tout découvert". (2)

Ca non, désolée, tu ne pourras jamais le dire si tu es branchée fuckfriend très tôt. (3)
_______________

Domé, ce n'était pas une "insulte" de dire "fille facile" mais c'est pour moi le terme qui convenait le mieux pour la généralité. (4)
(1)oui, le terme "one shot" vient de moi désolée :d

(2) suis pas d'accord, je ne vois pas où il y a un soucis dans le fait de ne pas être en couple tradi, surtout quand t'es jeune! c'est même le bon moment pour faire se qu'on veut sans avoir à jouer impérativement au papa et à la maman. pis l'un n'empêche pas l'autre, on peut beaucoup en apprendre sur soi, savoir si on a envie d'une histoire qui dure ou pas, bref, on s'écoute! si à 25 ans la personne cherche a se caser, avoir eu une relation fuckfriend n'est pas plus un handicap que d'avoir -par exemple- eu personne dans ta vie, ou même une première expérience du couple. il y a autant à en apprendre qu'il y a de partenaires de vie ou de sexe.

(3) ça j'ai pas compris la phrase :P

(4)hum... je n'ai pas envie de jouer sur les mots. j'ai bien compris que tu étais contre l'idée, tussa tussa. j'ai même cherché à mettre des mots avec toi sur ton ressenti (jsuis sympa hein :d )
mais si nous avons continué notre conversation c'est je pense dû à cette généralité qui ma foi ne devrait pas en être une.
voilàaaaaaa à toi :)
 
Mais qu'est ce que ça peux te fouttre que deux êtres humains veuillent se considérer littéralement et en toute conscience comme deux sextoys / vibro / amant ?
Ahhh mais rien, ça ne m?empêche pas de dormir, tu fais ce que tu veux. Je donne juste mon avis, ça pose un problème? Non? Parfait, on peut rester correct alors ;)

Parce que le sexe c'est quoi ? C'est des calins, roudoudou, bisous ? C'est ce qu'il y a de plus brut et bête
Euh, ouai mais nan. Sans vouloir tomber dans le cliché, le sexe ça peut aussi être doux, et pas nécessairement le reflet des instincs animaux qui subsistent en nous. Après le sexe entre sexfriend j'en sais rien, mais le sexe en couple, ça je sais ;).

Et personnellement, j'ai été beaucoup, beaucoup mieux respecté par quelqu'un de franc et d'honnête qui me disait qu'il me désirait sexuellement de but en blanc sans passer par milles détours que par les hommes avec qui j'étais en couple et qui se donnait l'apanage de la bonne vertu du couple pour juste "tirer leur coup" comme on dit.
On va peut-etre pas faire l'amalgame de tous les mecs hin. Il y en a aussi qui ne sont pas avec toi "juste pour tirer leur coup", et qui sont aussi capable de te respecter. Tu peux aussi trouver du respect ailleurs que chez un sexfriend.

Ce n'est pas le sexe qui exprime ce qu'il ressent pour moi, mais bien d'autres choses plus intimes.
Je vois pas pourquoi on sépare nécessairement la baise et l'amour. On peut très bien "baiser" avec son mec (qu'on aime). De même qu'on peut faire du sexe avec son mec, tout en l'aimant: d'où l'expression "faire l'amour".

Alors, franchement, si en + on doit s'attendre à quelque chose de l'image externe et du regard des gens, on ne vie plus. A mon sens, baisons comme nous voulons, et quid de ce que les autres pensent.
Bah voila, continue à faire ta vie, on donne juste notre avis, quoique ca puisse te "fouttre".
 
Domé;2060597 a dit :
(1)oui, le terme "one shot" vient de moi désolée :d

(2) suis pas d'accord, je ne vois pas où il y a un soucis dans le fait de ne pas être en couple tradi, surtout quand t'es jeune! c'est même le bon moment pour faire se qu'on veut sans avoir à jouer impérativement au papa et à la maman. pis l'un n'empêche pas l'autre, on peut beaucoup en apprendre sur soi, savoir si on a envie d'une histoire qui dure ou pas, bref, on s'écoute! si à 25 ans la personne cherche a se caser, avoir eu une relation fuckfriend n'est pas plus un handicap que d'avoir -par exemple- eu personne dans ta vie, ou même une première expérience du couple. il y a autant à en apprendre qu'il y a de partenaires de vie ou de sexe.

(3) ça j'ai pas compris la phrase :P

(4)hum... je n'ai pas envie de jouer sur les mots. j'ai bien compris que tu étais contre l'idée, tussa tussa. j'ai même cherché à mettre des mots avec toi sur ton ressenti (jsuis sympa hein :d )
mais si nous avons continué notre conversation c'est je pense dû à cette généralité qui ma foi ne devrait pas en être une.
voilàaaaaaa à toi :)
Le "3)" était la conclusion du "2)" que tu as mal interprété ;) Je ne dis pas qu'il faut être dans une relation stable très jeune, c'est une question d'histoire et de choix et je me considère pas mieux que mes amies qui vont à gauche à droite parce que je suis casée depuis un temps.
Ce que je dis c'était une réponse au fait que tu disais que le fait d'avoir un sexfriend n'empêchait pas certaines choses puisque, avant, je disais que les personnes qui ont des sexfriends se privaient aussi de certaines expériences.

Ce que je disais donc c'était : une personne qui a eu un sexfriend pendant la grande partie de son adolescence jusqu'au début de sa vie adulte ne pourra JAMAIS savoir ce que ça fait d'avoir perdu sa virginité, passé tous les moments difficiles, les moments heureux, les moments où tu te projettes, découvres ton corps et ta façon de faire l'amour... en étant une personne jeune. Bien sûr tu peux connaître l'expérience de la vie de couple à n'importe quel âge en somme mais si tu as couché avec diverses personnes de passage (ou sans relation), bah non tu n'auras jamais plus l'occasion de dire "J'ai tout vécu avec cette personne".
Ca non, tu ne pourras plus jamais le dire et donc, c'est une expérience que tu ne connaîtras jamais.
Par exemple :
Certaines amies me disent "T'as pas peur de regretter de pas connu d'autres garçons ?". Elles considèrent que c'est plus important, que c'est une expérience.
Ce à quoi je réponds qu'elles ne pourront jamais plus avoir la chance de vivre une vie avec la même personne du début à la fin.

Et désolée si, OUI, je reste romantique, traditionnelle... tout ce qu'on veut.
 
Malibu_Stacy;2060784 a dit :
Le "3)" était la conclusion du "2)" que tu as mal interprété ;) Je ne dis pas qu'il faut être dans une relation stable très jeune, c'est une question d'histoire et de choix et je me considère pas mieux que mes amies qui vont à gauche à droite parce que je suis casée depuis un temps.
Ce que je dis c'était une réponse au fait que tu disais que le fait d'avoir un sexfriend n'empêchait pas certaines choses puisque, avant, je disais que les personnes qui ont des sexfriends se privaient aussi de certaines expériences.

Ce que je disais donc c'était : une personne qui a eu un sexfriend pendant la grande partie de son adolescence jusqu'au début de sa vie adulte ne pourra JAMAIS savoir ce que ça fait d'avoir perdu sa virginité, passé tous les moments difficiles, les moments heureux, les moments où tu te projettes, découvres ton corps et ta façon de faire l'amour... en étant une personne jeune. Bien sûr tu peux connaître l'expérience de la vie de couple à n'importe quel âge en somme mais si tu as couché avec diverses personnes de passage (ou sans relation), bah non tu n'auras jamais plus l'occasion de dire "J'ai tout vécu avec cette personne".
Ca non, tu ne pourras plus jamais le dire et donc, c'est une expérience que tu ne connaîtras jamais.
Par exemple :
Certaines amies me disent "T'as pas peur de regretter de pas connu d'autres garçons ?". Elles considèrent que c'est plus important, que c'est une expérience.
Ce à quoi je réponds qu'elles ne pourront jamais plus avoir la chance de vivre une vie avec la même personne du début à la fin.

Et désolée si, OUI, je reste romantique, traditionnelle... tout ce qu'on veut.
OKKKKKKKKKKK j'ai compris, merci de l'avoir réécrit :) .

Bon après, il y a une chose que je ne saisi pas (quand même) : toi, tu semble avoir trouvé l'amour. cool. mais si les autres filles ne trouvent pas, tombe sur des mecs biens mais sans plus, doivent-elles s'enfermer chez elles et interdire l'accès à leur cuisses pour autant? je veux dire, on gagne pas à tous les coups, pourquoi ne pas avoir une amitié un peu plus poussée (pour diverses raisons : coeur brisé, marre d'être seule, fantasme...) ?
Tout comme moi, ça n'empêche pas du tout de trouver un homme pour (je l'espère) le reste de mes jours.
De plus, je vois autours de moi beaucoup de personnes qui ont été en couple jeune et qui se sont pété les dents, et trouvent leur âme soeur vers 40 piges. Entre temps, doivent-ils proner l'abstinence?
en gros, ce que je veux dire par là, c'est que c'est souvent le hasard de la vie, les situations, le choix aussi comme tu l'as souligné, mais toutes les histoires apportent leur lots d'émotion, de souvenirs, que tu sois dans une relation traditionnelle ou pas.
même si je défend mon bout de gras (faut bien, c'est un débat) je comprend parfaitement que ce n'est pas possible de franchir le cap pour cause pas envie, romantisme, autre, et je ne vois pas ça comme un problème. De la même façon que avoir un sexfriend n'en pose pas : ce n'est pas du tout une tare pour les relations futures, ni un avantage.
 
Domé;2060908 a dit :
OKKKKKKKKKKK j'ai compris, merci de l'avoir réécrit :) .

Bon après, il y a une chose que je ne saisi pas (quand même) : toi, tu semble avoir trouvé l'amour. cool. mais si les autres filles ne trouvent pas, tombe sur des mecs biens mais sans plus, doivent-elles s'enfermer chez elles et interdire l'accès à leur cuisses pour autant? je veux dire, on gagne pas à tous les coups, pourquoi ne pas avoir une amitié un peu plus poussée (pour diverses raisons : coeur brisé, marre d'être seule, fantasme...) ?
Tout comme moi, ça n'empêche pas du tout de trouver un homme pour (je l'espère) le reste de mes jours.
De plus, je vois autours de moi beaucoup de personnes qui ont été en couple jeune et qui se sont pété les dents, et trouvent leur âme soeur vers 40 piges. Entre temps, doivent-ils proner l'abstinence?
en gros, ce que je veux dire par là, c'est que c'est souvent le hasard de la vie, les situations, le choix aussi comme tu l'as souligné, mais toutes les histoires apportent leur lots d'émotion, de souvenirs, que tu sois dans une relation traditionnelle ou pas.
même si je défend mon bout de gras (faut bien, c'est un débat) je comprend parfaitement que ce n'est pas possible de franchir le cap pour cause pas envie, romantisme, autre, et je ne vois pas ça comme un problème. De la même façon que avoir un sexfriend n'en pose pas : ce n'est pas du tout une tare pour les relations futures, ni un avantage.
J'ai expliqué plus haut que ce qui me rebutait vraiment c'est le sexe pour le sexe, avec un inconnu : j'appelle - je baise - je pars. Pour moi, ça non c'est pas concevable.
Après si c'est une amitié avec des bonus, c'est pas encore la même chose.
 
Alors moi, pour l'instant, cette solution me convient parfaitement!
J'ai été en couple pendant 5 ans, et je me suis faite larguer il y un peu plus de 6 mois. J'ai connu mon ex à 16 ans, et à part une longue séparation où j'ai eu d'autres expériences, ca a été le seul, l'unique. J'ai beaucoup de mal à m'imaginer être en couple à nouveau, pas confiance, pas envie de souffrir, bref.
Il y a deux mois j'ai embrassé un mec en soirée, on a vite compris que rien de sérieux n'était possible, mais par contre, ça fonctionne plutôt bien niveau cul, alors autant en profiter! Lui n'envisage absolument pas que ca aille plus loin, moi non plus, tout va bien ! On s'appelle quand on a envie, on se voit, on prend une bonne dose d'affection, de câlins, et quand il passe la porte, on passe à autre chose.

Ca surprend beaucoup autour de moi, mais nous ca nous va, et tant que personne ne souffre, on continue!
 
gilda;2069268 a dit :
Alors moi, pour l'instant, cette solution me convient parfaitement!
J'ai été en couple pendant 5 ans, et je me suis faite larguer il y un peu plus de 6 mois. J'ai connu mon ex à 16 ans, et à part une longue séparation où j'ai eu d'autres expériences, ca a été le seul, l'unique. J'ai beaucoup de mal à m'imaginer être en couple à nouveau, pas confiance, pas envie de souffrir, bref.
Moi aussi ça été peu le même genre, j'étais en couple, je me suis fait larguée de manière extrêmement brutale, ça a fait mal très mal. ça fait 6 mois que c'est terminé, mais je suis tjs amoureuse de lui, donc je suis dans l'impossibilité de me mettre de nouveau en couple.

Mon PQR, ou plutôt mon sexfriend car je le considère vraiment comme un ami, on se voit pas que pour baiser, mais aussi en groupe d'ami, juste tout les deux et des fois pour coucher.

Je suis dans l'incapacité émotionnelle de vivre une autre histoire ça a fait trop mal, il me faut du temps pour digérer mais ça veut pas dire que j'ai pas besoin d'un peu de réconfort

Je ne me sens pas sale ou fille facile, c'est juste que ma vie n'est pas et que je m'offre un peu de folie.

Et pour répondre aux mads qui sont gênées par mon utilisation du terme "sextoy interactif", je le considère pas comme un objet ou alors un objet extrêmement perfectionné avec lequel je peux coucher, mais aussi parler, aller au ciné, manger et me marrer ! Et je vous assure que c'est vachement mieux qu'un canard vibrant !
 
L'article reste en surface.

Le tout n'est pas d'être pour ou contre la sexfriendship (je sais pas comment l'appeler) ou fuck buddies, furck friend, plan cul régulier et affection PCRA etc. autant de termes que de relations différentes et aucune relation n'a plus de valeur qu'une autre. ce qui compte c'est que ça nous corrsponde. Et si on finit par souffrir, et alors? C'est comme pour tou, partout, en tout temps et pour toutes raisons, c'est pas pour ça que le monde arrête de tourner. Si on souffre pas pour des sentiments non partagés, on souffrira pour autre chose.

Et le sexe sans sentiments, ni même affection brut de, comme ça, sans lendemain, ça peut être bien aussi; explorer ses côtés véritablement bruts et sauvages, ça nous remet un peu en cause et nous fait sortir de nous-même.

au déla de ça, la monogamie est un phénomène culturel et pas naturel, alors ce n'est pas forcément mal non plus.

je pense que nous sommes encore trop enveloppée de cette morale chrétienne. Dites pas aucun rapport, elle les régie tous encore, hélas, mais difficile de s'en détacher, malgré la laicité supericielle de notre pays.

Et être pute n'est pas une insulte, au passage.

sur ce, bonne semaine!
 
Alors moi je n'en pense rien des plans cul, c'est un truc que je ne connais pas, ni chez moi ni chez mes amies (je ne connais personne qui le fait et qui m'en parle quoi). Et les filles qui le font et à qui ça plaît, grand bien leur fasse. Je me contenterais de leur filer des capotes en cas de besoin 8)
Par contre je voulais réagir à la conversation sur le fait de rater des expériences, que si tu pratiques les plans cul tu ne sauras jamais ce que c'est que d'être toute ta vie avec le/la même et vice-versa. Ce n'est pas un peu bizarre de dire ça? C'est le cas pour tout, pas que pour le sexe, c'est impossible de vivre toutes les expériences possibles. Genre moi étudiante française je ne saurai jamais ce que c'est d'être née en Corée du Sud, d'avoir suivi Psy en tournée pour finalement devenir fan de Bob Marley, me convertir au rastafarisme et m'installer dans une communauté hippie en Islande. Par exemple. Non?
 
  • Big up !
Reactions : Sticbaou and Chips

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes