Sur France 2, des propos lunaires sur l’endométriose créent une vive polémique (et la déprogrammation d’une émission)

2 Juin 2021
412
2 687
304
38
Sur ce sujet, j'ai trouvé le livre Aïe mes aïeux de Anne Ancelin-Schützenberg vraiment très intéressant. Elle y écrit ses conclusions sur la psychogénéalogie, le syndrome d'anniversaires etc (elle dit qu'elle n'a pas fait d'expériences scientifiques à proprement parler car en psychologie c'est pas évident, mais qu'elle écrit suite à des milliers de cas qu'elle a eus en cabinet).
Personnellement j'aime beaucoup son approche du sujet. (Par contre elle ne parle pas d'endométriose :cretin:)
 
16 Janvier 2022
418
5 787
504
30
@Fille du Feu Oui mais elle interprète les maladies de la même manière que la femme de l'article interprète l'endométriose, donc c'est exactement le même souci. Elle va établir des liens symboliques abusifs entre deux éléments qui l'arrangent sans pouvoir dépasser la simple coïncidence. Du coup je parie qu'elle a le même avis sur les maladies gynécologiques.
Et le fait qu'elle dise qu'elle n'a pas fait d'expériences scientifiques n'est pas du tout anodin, car si, c'est possible de chercher l'efficacité des thérapies psychologiques !
 
30 Janvier 2009
5 117
18 751
6 144
34
Lille
@Maadge En plus elle a un énorme biais: elle n'a que les patients qui consultent dans son cabinet. C'est à dire des gens qui vont mal et qui n'arrive plus à gérer (sinon ils seraient encore dans le déni que tout va bien), donc oui elle a des patients avec des maladies à qui il est arrivé des trucs pas cool. Comme la vie ne dure pas éternellement, c'est certain que des phénomènes peuvent être concomitants sans avoir de lien, ou alors avoir comme lien: le fait de ne pas être bien, le stress (mais si ça n'avait pas été la mort du grand-père qui aurait déclenché une maladie, ça aurait pu être autre chose de pas cool à vivre un peu plus tard, faut pas forcément associer la mort du GP et la survenance de la maladie en mode cause-effet)
Si elle veut être scientifique il faudrait aller voir si les maladies, les dates anniversaires, etc dont elle parle surviennent aussi chez des gens pour qui ça va, des gens chez qui il n'est pas arrivé grand chose de mauvais.
 
16 Janvier 2022
418
5 787
504
30
@Gringo Oui et si le fait que mon ancêtre sur 18 générations s'appelait Jean-Eudes comme moi est une donnée importante à prendre en compte pour comprendre mon état de santé actuel. Parce que dans mes souvenirs dans la psycho-généalogie on est sur ce genre de truc.
(En plus il suffit que le Jean-Eudes du 17eme siècle ait eu un accident de charette et ça y est ça explique pourquoi j'ai mal aux jambes, c'est pratique)
 

Rocksteady

Ne pas citer, merci
1 Janvier 2015
8 033
105 200
4 834
Dernière édition :

Rocksteady

Ne pas citer, merci
1 Janvier 2015
8 033
105 200
4 834
Sur ce sujet, j'ai trouvé le livre Aïe mes aïeux de Anne Ancelin-Schützenberg vraiment très intéressant. Elle y écrit ses conclusions sur la psychogénéalogie, le syndrome d'anniversaires etc (elle dit qu'elle n'a pas fait d'expériences scientifiques à proprement parler car en psychologie c'est pas évident, mais qu'elle écrit suite à des milliers de cas qu'elle a eus en cabinet).
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
14 Octobre 2018
565
7 198
1 454
45
@Rocksteady
Oui, tout à fait, c'est pas sur l'homme, mais la conclusion de l'etude de Saavedra et Feig, c'est quand même que "ce sont les mâles qui sont capables de transmettre une susceptibilité au stress au travers de multiples générations sans que celles-ci soient à leur tour exposées au même stress, par le biais probable des cellules germinales." (Il s'agit de souris) Donc on sait que des phénomènes qui se produisent au cours de la vie d'un individu peut se traduire par des marqueurs epigénétiques précis, donc transmissibles aux générations suivantes (sans que cela préjugé de l'impact réel que ca peut avoir sur les générations suivantes). Encore une fois, on est loin d'un déterminisme absolu montré par les charlatans "ta grand-mère a vécu telle chose => il t'arrive ça".

Après, mon but en citant cet article n'est pas de dire "ca existe, c'est réel, on peut hériter de trucs de notre grand-père " (je n'en sais rien, je ne suis pas chercheuse dans ce domaine) mais plutot de dire "c'est un sujet de recherche légitime" (= le concept de transmission intergénérationnel n'est pas complètement un délire new age).
 

Rocksteady

Ne pas citer, merci
1 Janvier 2015
8 033
105 200
4 834
la conclusion de l'etude de Saavedra et Feig, c'est quand même que "ce sont les mâles qui sont capables de transmettre une susceptibilité au stress au travers de multiples générations sans que celles-ci soient à leur tour exposées au même stress, par le biais probable des cellules germinales." (Il s'agit de souris)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 338449

Guest
Je vous conseille d'aller sur la page wikipédia de Natacha Calestrémé, c'est édifiant.
Par contre, je me demande si elle a déjà eue des propos problématiques dans l'émission. Il est dit que c'est quand même une chroniqueuse réguliere. :hesite:
N'empêche en vous lisant, je me dis que ce phénomène est très inquiétant. J'ai appris très récemment ce qu'était l'anthroposophie grâce à une Madz, ici. Et j'ai toujours eue de très gros a priori sur le sujet étendu. (Quasiment tout les proches qui se sont approchés de ça, sont devenus totalement dépendant et vraiment instable. Impossible de leur parler maintenant alors que niveau santé, c'est la catastrophe...)
 
Dernière modification par un modérateur :
2 Juin 2021
412
2 687
304
38
Si elle veut être scientifique il faudrait aller voir si les maladies, les dates anniversaires, etc dont elle parle surviennent aussi chez des gens pour qui ça va, des gens chez qui il n'est pas arrivé grand chose de mauvais.
Je ne suis pas spécialiste mais si l'idée c'est que des traumas se transmettent entre les générations, s'il n'y a pas de traumas il n'y a pas de transmission non ? :hesite:

@Rocksteady le document que tu as linké dit aussi ça :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
C'est hyper nuancé, ça dit surtout qu'on en sait rien et que c'est un champ de recherches largement inexploré.

En ce qui concerne le hasard et les coïncidences, on peut trouver ça irrationnel de vouloir leur donner un sens. Je pense que quand on y fait face régulièrement ça devient presque "impossible" de ne pas vouloir leur donner un sens. Par ailleurs au sein de la communauté scientifique le hasard est plus ou moins "débunké" dans le sens où il semblerait qu'il n'y ait pas de hasard (sans pour autant que le monde soit complètement déterministe), Étienne Klein sur le sujet est intéressant même si c'est loin d'être le seul. De même pour la causalité (les rapports de causes à effet qui vont du passé vers l'avenir en suivant un axe qui va dans un seul sens) qui montre ses limites et ouvre des perspectives sur les rapports entre les évènements. Sur ce sujet j'aimerais mentionner Phillipe Guillemant qui est absolument passionnant mais malheureusement il s'est exprimé en défaveur du vaccin contre le covid dont je suppose que c'est pas un mec fiable :lunette:
 
30 Janvier 2009
5 117
18 751
6 144
34
Lille
@Fille du Feu Je suis d'accord pour les non-dits et les secrets, comme quoi ça se transmet quand on les perçoit sans les comprendre. A la limite les traumas, mais là je suis moins d'accord car on est quasi toustes issu-es de gens qui ont vécu les guerres mondiales, des traumas il y a du en avoir dans chaque famille et pourtant tout le monde ne les a pas transmis aux générations futures. C'est pas automatique. Pour moi il faut que ce trauma soit un problème dans la famille pour que ça se transmette, et qu'on le perçoive sans pouvoir en parler librement.

Mais je parlais des maladies physiques. Faire un infarctus au même âge que son père par exemple et rattacher cette coïncidence à de la psychologie.
Déjà sur l'ensemble de la planète il faudrait voir combien d'infarctus sont faits au même âge, même jour qu'un proche, coïncidence qui nous marquera. Vu que certaines maladies sont plutôt pour un certain type de vie, pour une tranche d'âge, c'est assez facile d'avoir les mêmes maladies que ses parents à peu près au même moment (et pour certains, pile au même moment, parce qu'il n'y a qu'un nombre de jour limités dans une vie).

Et pour moi si la prévalence des maladies est la même entre ceux qui ont des traumas et ceux qui n'en ont pas, c'est que ce ne sont pas les traumas qui sont à l'origine des maladies. Tout comme leur résolution, si la prévalence est la même de gens qui guérissent/améliore leur symptômes plus ou moins tous seuls chez ceux qui vont voir un psychologue que ceux qui ne vont pas en voir, c'est que ce n'est pas la psychologie qui est la cause de cette guérison/amélioration.
C'est pour ça que je parlais d'aller voir chez ceux qui ne vont pas voir un psychologue, pour voir s'il y a une vraie différence.

Toujours se rappeler que corrélation n'est pas cause-conséquence. Deux éléments peuvent être corrélés à d'autres éléments, qui eux auront un effet cause-conséquence. Et d'autres peuvent être corrélés sans aucun lien de rapport entre eux.
Dans mon exemple de l'infarctus, la cause conséquence peut juste être que tu as la moitié de la génétique de ton père, le même niveau de stress au travail et grosso modo le même mode de vie: tu fais aussi un infarctus à 50 ans et il y avait 1/365 chance que ça tombe le même jour.

Par contre j'écris tout ça parce que j'ai lu des passages de je ne sais plus quel bouquin qui était sur ce truc de voir des coïncidences dans ses consultations, mais je n'ai pas lu le bouquin que tu cites, je lui fais peut-être un procès d'intention.
 
Dernière édition :
9 Mars 2014
4 066
33 967
5 674
lutinreveurblog.wordpress.com
Je pense qu'effectivement la psychologie peut jouer un rôle dans certaines maladies, et c'est une piste intéressante.
Mais les médecins qui me disent "c'est dans la tête" quand une personne évoque ses problèmes de santé, pour moi c'est juste une façon de cacher son ignorance ou de une forme de paresse.

C'est un peu comme l'eczéma, c'est un peu facile de dire que c'est de la nervosité et qu'il faut attendre que ça passe. En fait, non quoi...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes