Je réponds en un message à toutes les personnes qui m'ont mentionnée, c'est plus simple :

1. Je n'ai jamais dit que l'état n'était pas responsable, je dis simplement qu'accuser l'état sans remettre en question les choix des français en général ça me paraît compliqué.
2. Concernant les 2% de pollution, on a répondu avant moi. Si ça représente seulement notre production en France et non la pollution engendrée dans les pays comme la chine de tous les biens qu'on consomme, ça ne veut pas dire grand chose.
3. On est peut être certes pas énormément informés.
Ce que je dis en revanche c'est que si actuellement on faisait un sondage sur la population française en leur demandant si ils sont prêts à renoncer à cette hyper consommation, je suis très loin d'être sûre qu'on obtienne la majorité de "oui".
Et je ne suis pas sûre qu'un gouvernement proposant une forme de décroissance soit élu.

Je précise quand même qu'on vend des billets d'avion, des fringues extrêmement pas chers parce qu'il y a des gens pour les acheter. Si on décide de taxer tous ces biens, vous allez plomber le pouvoir d'achat et je ne pense pas que ces mesures soient populaires et qu'un état serait donc assez fou pour mettre en place tout ça.
 
@PetitePaille Parce que quand le gouvernement s'est posé la question de taxer l'essence, ils ont pensé que ça plairait aux français ? Bien sûr que non, ça ne les a pas empêchés de le faire. C'est aussi le boulot de l'état de prendre des mesures impopulaires, et c'est parce qu'ils refusent de le faire par souci de popularité (ou autre problématique capitaliste) que ce genre d'initiatives est prise.
 
@PetitePaille Je suis malheureusement d'accord avec toi sur cette conclusion :erf:
Aujourd'hui, une majorité de la population met encore le pouvoir d'achat devant l'écologie, mais l'écart s'est très nettement réduit ces derniers mois (j'ai plus les chiffres en tête mais ça a dû passer de 80%-20% à 60%-40%, un truc du genre).
Mais j'ai tout de même espoir qu'une action bien menée, ainsi qu'une campagne d'information, et des décisions prises de la bonne manière (càd : ne pas faire d'abord payer ceux dans le besoin avant de proposer des alternatives :mad:), ben une majorité pourrait être "conquise"...
 
@PetitePaille Reporté, nuance. Donc non, ce n'est pas un mauvais exemple. C'est loin d'être terminé. Et puis ce n'est pas comme si c'était le seul (récemment, la loi ORE, pour ne citer qu'elle, mais énormément de mesures du gouvernement actuel font grogner, à défaut d'avoir des conséquences aussi flamboyantes, et elles ont pourtant lieu).
 
Poursuivre les entreprises, c'est plus compliqué. Il y a déjà les questions de savoir où poursuivre et sur quelles bases légales...
Une bonne nouvelle en ce sens, c'est que le code de conduite des entreprises (en gros une sorte de code éthique qu'elles publient pour montrer leur vertue), bien qu'étant sur la base du volontariat et relevant du droit mou, peut être utilisé contre ces entreprises en cas de non respect de celui-ci ^^
En gros, dans le domaine de la RSE, le sens où ça va c'est que les grosses entreprises doivent avoir un regard sur ce qu'il se passe chez les fournisseurs. Par exemple, une marque de fringues de fast-fashion sache comment ça se passe sur le terrain, dans les usines de fabrication des fringues. Bon, évidemment, ça n'est pas respecté, mais si les multinationales s'engagent là-dedans, et que des problèmes interviennent à un quelconque niveau dans la chaîne de valeur, ben...elles peuvent être considérées comme responsables. Donc la base légal, c'est le droit mou actuel concernant la responsabilité sociétale des entreprises. Après, c'est sûr que ça va prendre beaucoup de temps avant que cela fasse office de droit dur. Mais il y a parfois des petites victoires, à droite à gauche, notamment aux EU, où des sociétés "grand-mères" sont considérées comme responsables pour des bêtises de la société "petite-fille". C'est très, très difficile, long, laborieux, mais je suis allée à une conférence vendredi dernier à ce sujet, et à long terme ça va dans le bon sens ^^

Ce genre d’action me met toujours mal à l’aise. Je ne dis pas qu’il n’y a pas une inaction de l’etat mais j’ai l’impression aussi que ça permet de se déresponsabiliser totalement.
Le gros de la pollution vient quand même aussi de notre propre consommation.
Et je suis pas sure que tout le monde soit ok pour renoncer à acheter aussi souvent des fringues, changer de téléphones tous les ans, arrêter de manger des bananes et des avocats, arrêter de prendre l’avion etc.

Si demain, on décide de taxer toutes les fringues provenant du bengladesh par exemple, ce qui augmenterait drastiquement les prix. Je ne suis pas sure que beaucoup de gens y soient favorables. Donc partant de la ca me paraît assez compliqué de remettre en cause l’etat.
Quelques réflexions d'ordre général, pour rebondir sur ce que tu dis, sans forcément d'articulation entre elles :

- Déresponsabiliser totalement, peut-être pas, mais remettre les choses dans leur contexte, ça oui, je crois
- Le discours actuel vise à sur-responsabiliser les individus (coupez l'eau de votre robinet, éteignez les lumières, marchez plutôt que de prendre la voiture, achetez plus éthique/bio, ne sur-consommez pas), et si ce sont effectivement des conseils de bon aloi et tout à fait sensés, ça invisibilise la responsabilité des "gros", qui ont un pouvoir de nuisance extrêmement élevé...alors que les multinationales ont une part extrêmement importante à jouer dans le réchauffement climatique c'est indéniable et les responsabiliser un peu plus ne fera pas de mal
- Responsabiliser les classes les plus riches ça ne ferait pas de mal non plus ^^ parce que les personnes dont tu parles ont des moyens assez élevés c'est sûr !
- Dans le système actuel, apparemment, responsabiliser c'est taxer (haha), comme ça on touche au porte-feuille et les gens réagissent (c'est cynique...). Jusqu'à maintenant l'Etat n'a jamais vraiment cherché à le faire vis-à-vis des entreprises, et encore moins en termes environnementaux ; alors qu'en économie du développement durable les résultats montrent que la taxation fait baisser les niveaux de pollution. Or, jusqu'à présent rien n'a été fait. Parce que argent parce que connivence entre les grands de ce monde etc etc donc du côté de l'offre y'a aussi tout à revoir et l'Etat a un rôle à jouer là-dedans car c'est le seul à avoir un pouvoir coercitif et contraignant sur les entreprises (les rapports de pouvoir entre Etats et multinationales est un autre sujet hihi)
- Je suis d'accord que la surconsommation et l'avènement de celle-ci sont absurdes, mais je comprends aussi que tout le monde ne puisse pas se permettre de payer des vêtements ou autres produits chers, du coup non, les gens qui n'ont pas les moyens n'y seront pas favorables, c'est sûr. Mais on achète aussi ce qui est disponible, et on n'est pas nécessairement en mesure de pouvoir faire du boycott, ou bien de se renseigner sur toute la ligne de production/la provenance/les conditions de travail dans lesquelles les produits qu'on achète ont été produits. En l'absence partielle d'information, le discours visant à culpabiliser les gens pour ce qu'ils achètent ça m'énerve un peu. Les choses changent et maintenant nous sommes plus informé.e.s, mais malgré tout le système actuel est fait de telle manière qu'on dépend quand même de ces agents (malheureusement tout le monde ne peut pas se permettre d'acheter bio-local-éthique-etc)
- L'individualisation du problème est justement un problème aussi, dans le sens où, mis à part l'argument du "multiplié par N millions/milliards ça fait beaucoup", ça ne prend pas en compte la dimension systémique et politique du problème, les supra-structures qui permettent la pérennité du système socio-économique actuel ayant mené et menant toujours au réchauffement climatique
- Sinon, mettons que l'Etat taxe les fringues provenant du Bengladesh (encore que c'est plutôt les entreprises que les produits qu'il devrait taxer, selon le bon vieux principe pollueur payeur), il pourra toujours constituer un petit fond avec ces taxes et l'allouer justement aux personnes qui en ont besoin ^^ les décisions en termes environnementales n'ont pas à se faire au détriment des personnes déjà pauvres. Donc remettre en cause l'Etat....pourquoi pas ?
- Finalement, ce n'est pas forcément soit l'un soit l'autre, ça peut être les deux à la fois : changer son mode de vie (encore que ça soulève plein d'autres questions, comme qui est principalement concerné.e par ces changements, par exemple) ET demander à l'Etat d'assurer parce que bon c'est son job quand même
 
3. On est peut être certes pas énormément informés.
Ce que je dis en revanche c'est que si actuellement on faisait un sondage sur la population française en leur demandant si ils sont prêts à renoncer à cette hyper consommation, je suis très loin d'être sûre qu'on obtienne la majorité de "oui".
Et je ne suis pas sûre qu'un gouvernement proposant une forme de décroissance soit élu.

Je précise quand même qu'on vend des billets d'avion, des fringues extrêmement pas chers parce qu'il y a des gens pour les acheter. Si on décide de taxer tous ces biens, vous allez plomber le pouvoir d'achat et je ne pense pas que ces mesures soient populaires et qu'un état serait donc assez fou pour mettre en place tout ça.
Bien sûr que ce serait totalement impopulaire en l'état actuel des choses, les rares à l'avoir tenté (la Suisse avec son initiative populaire sur le fait de ne pas consommer plus d'une planète par an) se sont pris un échec cuisant.

Mais si on part comme ça, alors tout est perdu d'avance. Et je crois fermement au fait que cette façon de se voiler la face découle directement du fait que les gens n'ont pas pleinement conscience des impacts de leur consommation, ni de celles du réchauffement climatique. J'entends encore beaucoup de gens me dire "On est une espèce intelligente, on trouvera une solution". Preuve qu'ils n'ont pas du tout conscience de la gravité ni de l'urgence de la situation. Et après il y a tous ceux qui sont déjà tellement en galère qu'il ne savent pas comment finir le mois, alors ce que la planète va faire dans 15 ans, ça leur passe un peu au-dessus, et ça peut se comprendre...

Au final, je pense que si les gens ont le choix entre consommer comme des sagouins et leur survie, la question de leur survie finira bien par primer à un moment où à un autre. Surtout maintenant que les impacts du réchauffement commencent à se faire sentir et à devenir concrets et plus juste les projections de modèles mathématiques.
 
@Akarui C'est un bon début ça, espérons que ça aboutisse un jour à du droit dur.

En mode "je m'inspire de ma vie", un truc que j'aimerai, c'est la redevance incitative pour les ordures ménagères. Ici, famille de 4 et le seul déchet que l'on produit, c'est les bouteilles de lait pour les enfants (pourtant j'ai bien cherché un moyen de faire sans elles, mais pas moyen : la ferme voisine vend du lait cru aux professionnels dans des bouteilles en verre qu'elle récupère, mais elle ne veut pas vendre aux particuliers :crying:). Pour ce bel effort, nous payons 288 euros de redevance par an. Et oui ! Et ça me gave... :bomb:

Là il ne s'agit même pas de prôner la décroissance, ou de taxer des produits polluants, ou quelques choses du même genre. Juste de mettre en place - ou plutôt de généraliser - un système qui incite à faire plus attention à nos déchets. Parce que franchement, c'est parce que notre famille se sent concernée par l'urgence climatique que nous faisons cela, mais quand je vois nos voisins qui à 2, génèrent plus de 200 L de poubelle en 2 semaines, je me dis qu'on ne peut pas compter que sur la bonne volonté de tout le monde... Franchement, c'est à se couper l'envie de faire des efforts de payer autant, parce que ça fait cher la bouteille de lait.

Bref, c'est dans le sujet et pas dedans en même temps. Ce que je veux dire au final, c'est qu'il y a moyen de commencer à pousser les gens à plus de respect de l'environnement sans avoir à imposer d'emblée des taxes ou à faire payer plus. Et l'Etat est bien placé pour faire ça.
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Pour sauver la planète ? LOL ! C'est déjà trop tard pour ça, même les pronostics les plus optimistes prévoient une situation cataclysmique, et la plupart des militants ont déjà revu leurs revendications à la baisse et se contentent de revendiquer un sauvetage des quelques meubles, voire carrément des pieds de tables, qui restent. Il faut arrêter d'utiliser l'expression «sauver la planète», ça fait un moment qu'elle est obsolète.

Sinon, on pourrait attaquer les lobbys des grosses industries pour corruption, après tout, c'est principalement grâce aux pots de vins qu'ils versent au gouvernement qu'on en est là.
 
En soit, je soutiens, mais c'est vrai que j'ai de moins en moins l'impression que le gouvernement peut faire quoi que ce soit (entre les lobby d'un côté inattaquables, le peuple de l'autre en pleine révolte, bon courage !)

J'vais continuer déjà à essayer de faire des progrès dans mon coin, et même si j'y crois moyen, je reste à l’affût des avancées de ce genres d'initiatives :)
 
  • Big up !
Reactions : Polaire
Je déteste cette expression "sauver la planète". La planète survivra, on peut la pourrir autant qu'on veut tant qu'on ne la fait pas exploser elle survivra et au bout d'un (très) long moment elle sera à nouveau viable. C'est les êtres vivants qui la peuplent actuellement qui sont en dangers. En clair on devrait dire "sauver l'humanité". Je comprends pas pourquoi on se sent obligé de mettre l'emphase sur la planète alors que c'est pour nous que la pollution pose problème. Ça fait peut être plus noble, je sais pas.

En tout cas, sans être exemplaire, j'ai trouvé un compromis satisfaisant pour moi entre mon confort et réduire mon impact écologique donc je continuerais ainsi. Pas pour la planète, pas pour l'humanité (je suis pour son extinction c'est pour dire) mais parce que ça me paraît normal d'essayer de ne pas trop dégueulasser mon environnement. Après tout c'est là que je vis.
 

Valentina-

Wild child
Je voudrais répondre à @PetitePaille et @Nienke et aux autres réflexions concernant la responsabilité des individus.

J'ai l'impression que blâmer une majorité d'individus, au final, c'est nier les influences évidentes reliées à un phénomène de masse. On est éduqués à la consommation, on a grandi dans une société capitaliste qui prône le consumérisme, le citoyen occidental est quand même pas mal sujet au matraquage publicitaire dans tous les médias possibles, que ce soit la TV, Internet ou la rue, prônant un certain mode de vie, ou même un culte de l'apparence pour les femmes (-> maquillage, textile : 2ème industrie la + polluante), et j'en passe.
Bref, on a pour la majorité d'entre nous grandi dans une société ABSOLUMENT PAS ECOLOGISTE, sous un gouvernement totalement aveugle à la question, donc pas étonnant que nos habitudes ne le soient pas du tout non plus, lorsqu'on a pas eu de modèles à ce sujet, ou qu'on est peu à avoir eu cette éducation. (bizarrement mes 1ères potes écolos, sont celles dont les familles l'étaient déjà)
Bref, je trouve que blâmer les gens, c'est un peu facile, et nier totalement le contexte de limite déni écologique dans lequel notre société, nos états et nos entreprises ont été pendant des années.

Alors on peut s'interroger sur : les citoyens font-ils la société ou la société fait-elle les citoyens, et à cela j'ai envie de répondre, les 2, sauf que c'est les figures d'autorité, de pouvoirs (politiques, financiers,...), qui n'ont pas d'excuse concernant leur accès à la sainte connaissance et aux avancées scientifiques, qui n'ont pas été responsables à ce sujet afin de changer les modes de vies des citoyens par le biais des lois. Et c'est encore eux ajd qui ne sont pas à la hauteur.

C'est pourquoi on en arrive là, à un stade où c'est aux citoyens d'agir CONTRE l'état, par le biais de pétitions et des manifs comme la Marche pour le Climat.
Au final, les citoyens se sont + vite éduqués eux-mêmes à la problématique écologique que l'état lui-même, et je trouve ça grave.

Alors oui, il y a eu un tournant ces derniers temps (concernant la remise en question de nos habitudes de consommation et les gestes personnels dans le changement de nos habitudes), et une prise de conscience collective qui n'est pas suffisante.

Mais personnellement, j'ai foi en l'humanité et si je prends exemple sur ma personne, je me dis que c'est encore un manque d'éducation, car je vois pas quel être humain sensé souhaite les dégâts prédits par les scientifiques à ses enfants. Bcp de gens ne se rendent pas encore compte des dégâts actuels, ou même prévus dans un avenir proche (la plupart des médias commencent vraiment à en parler et pour le coup à faire leur boulot). Et pour les prendre au sérieux, quoi de mieux qu'un Etat RESPONSABLE qui gèrerait enfin le sujet sérieusement ?


Edit: La vidéo est top ! L'écologie a lgt manqué de communication et d'éducation, elle réunit les 2, ça me donne de l'espoir :)
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes