Le truc, c'est que l'anxiété peut ne pas être juste une pathologie en soi mais un symptôme d'une pathologie plus profonde comme la dépression et pour certaines personnes, c'est pas forcément visible ou évident, surtout quand on considère les gens dépressifs comme des gens "fainéants qui n'ont qu'à se bouger les fesses"...Perso, je sais que mon anxiété vient de cette saleté de maladie et d'évènements marquants qui me paralysent dans la prise de décision importante comme la recherche d'emploi (impression d'incompétence), et j'avoue que ça me laisse perplexe les gens qui me disent que je dois relativiser alors que c'est plus complexe qu'une simple angoisse quotidienne :hesite:
 
  • Big up !
Reactions : zazouyeah and Nacre
Non mais vous êtes sérieux ? A quel moment vous commencerez à faire la différence entre les sentiments négatifs normaux qui font partie de l'expérience humaine pour de bonnes raisons (j'ai peur du feu, cool, j'aurais risqué de me brûler) et les problèmes pathologiques avec lesquels des vrais gens doivent vivre toute leur vie (j'ai peur d'aller à l'université, cool, j'aurais risqué d'avoir une éducation et une vie sociale, heureusement que j'ai eu cette merveilleuse angoisse bénéfique qui m'a permis de rester chez moi assez longtemps pour avoir l'impression que rien n'existe en dehors de mes murs) ? Parce que le fait que la peur a une fonction naturelle bénéfique j'ai appris ça quand j'étais en maternelle dans Pomme d'Api, mais l'anxiété, c'est un trouble médical, qui fait que hier j'étais assis.e par terre dans la gare à pleurer, trembler et être incapable de respirer (et en passant j'étais apparemment trop bizarre et gênant.e pour que quiconque tente de m'aider). Vous iriez dire à quelqu'un de voir le côté positif de son cancer parce qu'au moins ça le rend combatif ? Vous en avez pas marre de faire des articles de développement personnel ( http://www.slate.fr/story/166196/societe-happycratie-bonheur-developpement-personnel-pensee-positive ) pour les neurotypiques pendant que des gens envisagent sérieusement de crever parce que le monde fait trop peur (pas par tristesse, littéralement à cause de l'anxiété) ? Genre voici comment être anxieux est cool, surtout ne soyons jamais pessimiste à propos de quoi que ce soit, ça ferait pas joli ? C'est un peu facile de voir le verre à moitié plein quand votre verre est au trois quart plein pendant que celui de l'autre est rempli à un dixième, et c'est du valium, et quiconque a déjà goûté du valium liquide comprend ce que je veux dire.
Je tiens à rebondir sur ce que tu dis sur les neurotypiques, je suis totalement d'accord, la plupart des gens qui conseillent sont dans ce mode de fonctionnement et s'attendent que la personne qui reçoit les conseils le soit également alors il y a une énorme incompréhension et surtout décrédibilisation de l'anxiété des non-neurotypiques.
 
  • Big up !
Reactions : Nacre
Je me joins aux messages déplorant le manque d'articles sur l'anxiété pathologique, qui est souvent prise pour un simple coup de stress. Il me semble important de veiller à différencier le stress de l'anxiété généralisée / angoisse... le problème étant malheureusement le même pour tout ce qui est dépression vs. déprime. Clairement, étant concernée par un trouble bien plus important que de 'l'anxiété me faisant attacher ma ceinture", je vis systématiquement la même chose que @Nacre : "tiens c'est chouette... ah ben non, c'est encore sur les angoisses du quotidien". Dommage.
 
@Nastja Bonjour. Après, mettre la ceinture ou se laver les mains, chez moi, n'est pas lié à l'anxiété, c'est une habitude que j'ai, parce que la ceinture, c'est la loi, c'est au cas où, je veux pas mourir, mes parents me l'ont apprit.. ( j'ai eu un accident sur voie express en octobre, ma voiture n'a rien eu, moi non plus, merci la ceinture. Pour autant, ca par contre, ca n'a pas été source d'anxiété plus que ça). Me laver les mains, c'est pareil, habitude pour être propre. Mon anxiété est ciblé ailleurs , mais c'est plutôt que les " bénéfices" cités dans l'articles n'en sont pas pour moi. C'est clair, faire tout ça, c'est très bien. Mais c'est surtout normal..
 
  • Big up !
Reactions : jjul and Cornélie
@Rovarandom l'anxiété c'est trop cool, ça m'aide à maigrir car j'ai trop peur d'aller acheter à manger, pouce en l'air (ceci est de l'ironie)
Mais l'anxiété n'est pas que le trouble anxieux généralisé... Et pour les personnes seulement anxieuses occasionnellement, stressées, et non handicapées par celle-ci, ce genre d'article peut être à mon sens intéressant.
Certes, mais là on se place dans un système de privilèges neurotypie / neuroatypie, c'est comme si par exemple tu voyais régulièrement des conseils s'appliquant aux personnes physiquement valides, en soi pourquoi pas, mais les handicapé.es se sentiraient à raison pris pour des imbécile. Ou plutôt, c'est comme si tu voyais des pubs pour des activités extrascolaires et qu'il y avait seulement des filles qui font de la danse dedans, et que quand les gens finiraient par en exploser de rage tu disais "oui mais il y en a des filles qui font de la danse". Oui, et c'est cool pour elles, mais elles sont pas en situation d'oppression et n'ont donc pas besoin de représentation exagérée, contrairement aux gamines passionnées de foot et aux gamins qui osent pas réaliser leur rêve parce que c'est pour les filles.
D'autant plus que la quasi totalité des conseils que je vois passer peuvent être résumés en "tu cherches comment ne pas stresser ? Eh bien ne stresse pas ! Miracle, nous sommes si intelligents et révolutionnaires !" Même pour les neurotypiques je me demande comment ça peut être pertinent mais là c'est pas mon domaine d'expertise ni mon problème..
Surtout ce qui est grave c'est de ne pas faire la différence entre le normal et le pathologique (le terme "anxiété" par exemple est plus connoté psychiatriquement alors qu'on pourrait dire plutôt "angoisse" ou juste "peur" ou autres).
C'est extrêmement grave parce que ça invisibilise nos maladies mentales, ce qui a pour effet d'entraver les diagnostics, les prises en charge et aménagements, mais aussi de nous mettre en position de solitude extrême et d'être forcé.es de supporter la charge de gérer nos maladies comme si elles n'existaient pas.
J'ai grandi en tant qu'enfant anxieux ( https://aerian.home.blog/2018/12/30/etre-un-enfant-anxieux/ ) et ça m'a traumatisé pour le reste de ma vie. A 11 ans mes profs m'engueulaient parce que je n'arrivais pas à m'intégrer et que je me retrouvais seul.e quand on devait faire des groupes. Iels pensaient probablement être bénéfiques, et aujourd'hui je fais encore semblant que si je hais le sport c'est juste parce que c'est physiquement désagréable, alors que tout ce qui me vient à l'esprit c'est moi gosse les larmes aux yeux devant mon impuissance face à ce qui est censé être bénéfique.
On m'a jamais appris autre chose que de faire comme si mon anxiété n'existait pas. J'ai jamais passé un examen oral sans recevoir d'autre conseil que "stresse moins". Tout ça, parce que l'anxiété n'est pas reconnue, parce que la quasi seule représentation est pas celle de l'anxiété mais du stress absolument normal. Et tous ces articles, tout ce développement personnel, ça fait que nous dire qu'on est les seuls responsables de notre anxiété, et que donc si on la résout pas nous-mêmes c'est nous le problème. Je veux pas un remède miracle, je veux juste une société un tant soit peu adaptée à nos particularités.
 
Pareil, je me joins aux avis sur le côté superficiel voir irrespectueux de l'article. :stare:

Les troubles anxieux se définissent par une anxiété ANORMALE.
Donc c'est bien gentil de dire "En somme, pour obtenir des effets bénéfiques, il faudrait la « bonne dose » d’anxiété…"

Oui bah merci, sauf que précisément les personnes qui SOUFFRENT d'anxiété, ne subissent PAS une "bonne dose", mais une dose "anormale", "pathologique".

Tout ça banalise l'anxiété. Perso il a fallu que mon corps se mette à faire des crises de tétanie sorties de nulle part pour que je constate mon anxiété pathologique.
Et j'en ai été super humilié. Parce que comme d'autres l'ont dit, "ouais tu stresses, mais bon, franchement ça va quoi, détends-toi, relativise, blablabla". Donc le jour où ça te pète à la tronche, c'est la sous-merdification.
Mais super, l'anxiété est "motivationnelle", whouhou. C'est tellement "motivationnelle" qu'on a dû inventer le concept du Burn-Out pour parler de l'anxiété qui te motive à travailler au détriment de ta santé.

Impeccable cet article, vraiment.

Quand t'as des ulcères, de l'hypertension ou que tu peux faire des crises de tétanie ou de panique aléatoirement... c'est vraiment top de lire "l'anxiété ça vous permet de penser à mettre votre ceinture et votre crème solaire" :facepalm:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes