Un témoignage juste parfait, tout y est :jv:

Nous avons donc établi quelques règles : pas de relation amoureuse, juste du sexe, pas nos potes, toujours se protéger, se tenir au courant… On a pas mal fait évoluer tout ça au fur à mesure, en fonction de nos ressentis et de nos difficultés. Parce que oui, il y en a eu.


Etablir des règles c'est clairement une notion clefs : savoir identifier ses insécurités, mettre des règles en places pour s'en préserver, et SURTOUT les remettre en question régulièrement pour ne pas stagner trop longtemps dans sa zone de confort.
Ouvrir son couple c'est un apprendre à déconstruire un model. C'est un chemin. Du coup les règles que l'on fixent ne sont la que pour nous aider temporairement à surmonter nos insécurités. C'est comme les petites roulettes pour apprendre à faire du vélo, quand on commence a se sentir prête il faut les enlever et avancer vers une autres étapes.

Edit : modif de balises spoiler qui font n'imp
 
Dernière édition :
Le couple libre me fascine et je suis convaincue qu'il s'agit pour beaucoup de couples de la meilleure façon de vivre sa relation.
J'essaie de l'envisager, me projeter dans ce fonctionnement de relation mais rien que l'idée d'imaginer mon copain toucher une autre fille me rend malade (pourtant je ne suis pas vraiment jalouse, car j'ai totalement confiance en mon ami) ... C'est dommage, je me demande si je changerais un jour là dessus ...
 
  • Big up !
Reactions : Tofu and Esturgeon
Le couple libre me fascine et je suis convaincue qu'il s'agit pour beaucoup de couples de la meilleure façon de vivre sa relation.
J'essaie de l'envisager, me projeter dans ce fonctionnement de relation mais rien que l'idée d'imaginer mon copain toucher une autre fille me rend malade (pourtant je ne suis pas vraiment jalouse, car j'ai totalement confiance en mon ami) ... C'est dommage, je me demande si je changerais un jour là dessus ...
Est-ce vraiment dommage?
Pour moi ce n'est pas comme "être ecolo" un truc auquel on devrait "théoriquement" tous aspirer...
Personnellement j'ai l'impression que le couple libre conviendrait à très peu de personnes de mon entourage, moi compris....peut-être max un couple sur 30 dans mon entourage...mais donc ça veut sûrement dire que ça dépend BEAUCOUP de son cercle social!
 
Dernière édition :

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
Le couple libre me fascine et je suis convaincue qu'il s'agit pour beaucoup de couples de la meilleure façon de vivre sa relation.
Franchement, je ne sais pas.
Je suis convaincue qu'il y a actuellement pas mal de couples qui sont monogames par défaut et qui gagneraient à envisager le couple libre ou le polyamour
Je suis tout autant convaincue que ce mode de relation ne fonctionne pas pour tout le monde. Et que la monogamie n'est pas un moins bon système de fonctionnement pour autant que ca soit un système choisi et discuté, et non pas subi

Globalement, il est hyper positif qu'on discute de ces autres modes de relation (même si c'est pas neuf du tout, cf les années 70), et je pense qu'on aurait tout à gagner à arrêter de normaliser les relations, en considérant par défaut qu'une fois qu'on se met en couple, on doit nécessairement faire/accepter X, Y, et Z
On dit tout le temps que la communication est la clef : et bien parlons. De ce qu'on veut, de nos modes de fonctionnement

Je ne nie pas non plus que des personnes qui vivraient mieux dans un couple non-monogames ont du mal à sauter le pas à cause des représentations écrasantes de la monogamie
Mais parfois aussi, on n'arrive pas à imaginer notre partenaire avec un.e (ou plusieurs) autre(s) simplement parce que la monogamie nous convient mieux

Et pour le reste, je trouve ce témoignage super
 
Un témoignage juste parfait, tout y est :jv:




Etablir des règles c'est clairement une notion clefs : savoir identifier ses insécurités, mettre des règles en places pour s'en préserver, et SURTOUT les remettre en question régulièrement pour ne pas stagner trop longtemps dans sa zone de confort.
Ouvrir son couple c'est un apprendre à déconstruire un model. C'est un chemin. Du coup les règles que l'on fixent ne sont la que pour nous aider temporairement à surmonter nos insécurités. C'est comme les petites roulettes pour apprendre à faire du vélo, quand on commence a se sentir prête il faut les enlever et avancer vers une autres étapes.

Edit : modif de balises spoiler qui font n'imp

Ah, tiens, personnellement, ce n'est pas du tout comme ça que je vois les choses. Je peux comprendre le point de vue...en théorie. Oui, discuter, philosopher, s'interroger sur les normes, ce qu'on fait, pourquoi, ce qui amène la société a être comme ci ou ça, de réfléchir avec ses amis/son partenaire/son psy sur l'origine de nos envies et insécurités, tout ça, c'est super intéressant à faire, mais je ne vois pas pourquoi il faudrait nécessairement traduire ça en pratique. On a le droit d'avoir des sentiments, des insécurités, des phobies ou que sais-je, même si c'est irrationnel, même si c'est à cause de la société ou que sais-je. On peut reconnaître que oui, ma peur de X n'est pas logique/est socialement construite, ET s'en protéger quand même. Pourquoi se faire peur, se mettre en insécurité volontairement ? :dunno:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Surtout pour des situations aussi intimes que la vie de couple et la sexualité, je trouve ça assez dangereux d'inciter à constamment "se dépasser", à remettre en question des règles qu'on avait déjà établies alors qu'on en est encore à devoir répéter que non, c'est non ! C'est confus, je trouve que c'est risquer de se retrouver à faire des trucs qu'on ne veut pas faire parce qu'il faudrait soi-disant se remettre en question, c'est risquer d'encourager des mecs à insister pour que leurs copines changent leurs "non" en "oui". :erf:
En plus, bon, les règles évoquées dans le passage que tu cites sont quand même pas hyper restrictives ou absurdes, c'est pas "tu as le droit de baiser, mais pas plus de 20 minutes, qu'avec des gens que je trouve moche et jamais dans un lit". Toujours se protéger, c'est le minimum syndical, se tenir au courant, ça me paraît assez logique aussi, "pas les amis", j'imagine que c'est plus subjectif (perso se serait plutôt "pas la famille" parce que berk :gonk: XD) mais dépendant du cercle amical en question, des relations individuelles avec tes potes, je peux comprendre que t'aies pas envie de tout mélanger, de vouloir garder des relations privilégiées, pas risquer de foutre en l'air ta vie sociale, etc...
Les règles, c'est aussi parce que t'as réfléchi, que tu sais ce que tu veux et ce que tu ne veux pas, et qu'une relation/pratique sexuelle qui sortirait de ces limites ne t'intéresse pas ou te porterait préjudice.
N'ayez pas peur d'être fermes sur vos limites et vos envies, surtout sexuellement. Ce n'est pas un manque de maturité, de réflexion ou de la pudibonderie. Vous avez le droit de ne pas vouloir. Même "juste parce que". :happy:
 
Monogame convaincue (j'ai l'impression que je le suis par essence) la théorie me fascine mais jusqu'à présent, je ne parviens pas à croire que ça puisse fonctionner au long cours.
Quelques mois, quelques années. Mais je n'ai encore jamais eu de retour positif sur une durée longue et du coup, je bute.
Une de mes amies les plus proches est polyamoureuse. Et je la vois souffrir si souvent que ça me conforte dans l'impression que c'est perdu d'avance. Elle est d'une honnêteté totale envers ses partenaires mais il y a toujours un moment où son/ses partenaires lui font du mal.

Les couples que j'ai suivi sur différents supports (insta, forums, blogs etc..) n'ont jamais bien fini.

Bref, la théorie me pousse à réfléchir (même si elle ne me donne aucune envie de changer de fonctionnement) mais je "n'y crois pas" :erf:
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
@Bree_ Moi j'en connais un qui en est à 10 ans de mariage et quasi autant de couple libre/polyamour
Je crois sincèrement que ça peut marcher mais il faut vraiment que les deux soient sur la même longueur d'onde, que les deux aient la même manière de fonctionner
Après, s'ils finissent par se séparer parce que quelqu'un d'autre se met entre eux... ben ça arrive autant dans les couples monogames

Par contre c'est vrai que ce couple est quasi un des seuls modèles que je vois où aucun des deux n'a l'air de souffrir ou de lutter.
Mais c'est peut-être aussi parce que le modèle étant peu présenté socialement, les couples n'ont pas de "mode d'emploi" et vont à l'aveugle ?
 
@Bree_ : je suis assez d'accord avec @Kettricken, je pense vraiment que ça peut marcher mais à condition que toutes les personnes impliquées soit vraiment sur la même longueur d'ondes (vraiment toutes, y compris les personnes extérieures au couple). Sinon ça peut potentiellement finir par faire souffrir quelqu'un.

Je trouve ça intéressant de se questionner sur les différentes formes de relation de couple possibles après clairement nous ne sommes pas tous fait pour la même chose, et selon notre caractère certaines formes de couples peuvent plus ou moins nous convenir. Il ne faut pas essayer de se forcer à rentrer dans le moule d'un type de relation en particulier si vraiment on sent que ce n'est pas pour nous (et ce quel que soit le type de relation). Le plus important dans une relation reste la communication pour être sûr que tout le monde est sur la même longueur d'onde.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

@Cornélie : en réponse à ton léger HS
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@Cornélie :

Pour le coup je ne pense qu'il faille absolument dépasser toutes ses limites et se détacher de toutes les règles que l'on met en place. Par contre il est important de remettre ses règles régulièrement en question pour qu'elles ne deviennent pas des d'inutiles entraves.

Le principe c'est que c'est à chacun de choisir vers ou il/elle veut aller. Ici on parle d'une transition de couple traditionnel, à couple ouvert. On est donc dans un contexte de déconstruction d'une norme social (le couple mono). Et se déconstruire cela prend généralement un certain temps et il vaut mieux procéder par étapes plutôt que d'y aller tout d'un coup. Dans cette optiques, les règles que l'on va fixer avec son/ses partenaires servent à nous éviter de souffrir et à rassurer notre partenaire. Apres comme je le disais plus haut, le but n'est pas de s'affranchir de toutes les règles et donc de se mettre en danger. Mais une déconstruction implique que notre vision des choses va évoluer avec le temps. Donc pourquoi rester sous la contrainte de règles fixées par notre ancienne nous :dunno:

Bon après il y aussi des règles qui gagnent à rester gravées dans le marbre. Notamment ce qui a trait à la communication et SURTOUT à la contraception/prophylaxie.

Mais par exemple une des règles que pas mal de couples débutants établissent, c'est le classique : "pas dans le lit conjugal". Car c'est un symbole qui peut être important, et je l'entends très bien. Mais au bout de quelques temps, quand le fonctionnement en couple ouvert devient plus naturel, on va vite en avoir marre de la logistique que cela impose (déplier le canapé à chaque fois, louer un airbnb, ne pas avoir capote/vibro à portée de main, etc). C'est typiquement le moment ou il faut savoir remettre la règle en question, et bien souvent on se rendra compte qu'un lit ... bah c'est juste un meuble. Bon par contre on se tapera toujours le changement des draps à chaque fois :rire:

Quelques mois plus tard, on peut avoir envie de passer une nuit complète avec un de ses amants. Et pas juste une soirée, puis retour avec notre amoureux avant minuit pétante. Parce qu'au bout d'un moment, passer la soirée avec l'œil sur le chrono et avoir des scrupule à finir cette bouteille de vin parce qu'on conduit après, ca n'aide pas à kiffer sa soirée et à lâché prise. Et paf ! C'est le moment pour en discuter avec Loulou. Et si il est du même avis, on enlève cette règle aussi. Et il se peut que d'ici un an ou deux, on en arrive même à être contente que notre mec aille passer le weekend chez une des ses amantes, et nous laisse enfin glander TOUTE SEULE dans l'appart. Joie ! :egyptian:


Une déconstruction c'est donc un voyage. Mais bien heureusement chacun est libre de s'arrêter en chemin, voir de revenir en arrière. Il est juste plus éthique envers nous même, d'accepter que l'on puise changer d'avis et de faire le point régulierement.


@Bree_ Perso ca va bientôt faire 10 ans et ca se passe plutôt bien :fleur:
 
Pour enchainer sur la discussion "y croire / pas y croire", je connais très peu, voir quasi pas de couple mono qui me font rêver parce qu'ils ont l'air épanouis, se respectent mutuellement, de se soutiennent, sont dans un rapport égalitaire, éthique, et cela même quand je regarde les relations non hétéro.

Le concept de couple de manière générale me met très mal à l'aise et je le vois peu pratiqué de manière qui pourrait être épanouissante pour moi-même. Se sacrifier/faire des compromis pour l'autre ça me retourne le bide.

D'ailleurs j'ai l'impression que le concept même de longévité du couple comme étant un but réaliste et atteignable est un enfumage total. Ça c'est une croyance que je tire du taux de séparation autour de moi, sur les jeune comme les vieux couples. Et ceux qui restent ensemble en se crêpant le chignon ne me vendent pas non plus du rêve.

L'exclusivité n'est pas un choix viable au long terme pour moi. Je l'ai toujours vécu comme une source d'angoisse et de prise de tête, même quand je ne savais pas qu'il y avait d'autre manière autorisées et éthique de faire.

J'ai hâte de voir à quoi va ressembler ma vie affective dans le futur, en tout cas j'ai bien l'intention qu'elle contienne beaucoup moins de couple et beaucoup plus de relations au sens large, relation desquelles je prendrai soin avec ce que chacun·e veut mettre dedans. #anarchierelationnelle
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes