Valou.Rossi

Per aspera ad astra
Ambassadrice de Ville
J’avais beaucoup aimé le message transmis. On peut vite se sentir découragé quand on commence à s’engager pour une cause, et je trouve qu’aujourd’hui il est difficile de s’investir à fond pour UN seul truc ! Il y a tellement de combats qui méritent qu’on s’intéresse à eux...
 
Ça fait du bien de lire ça. Il y a eu un moment de ma vie où malgré les efforts que je faisais dans le privé, je ne militais plus du tout, pour ne plus croiser ces militants qui te disent que ce que tu fais ce n'est pas bien ou pas assez. Maintenant je considère que par exemple le fait de travailler dans un milieu masculin est ma part apportée au féminisme et je suis chill avec ça, mais je trouve toujours désagréable de discuter militantisme avec les gens. J'ai toujours peur de me faire reprocher des choses... C'est con, non ?
 
Merci pour ce post, et merci pour cet article.

Il y a environ un an et demi je me déconnectais de Facebook qui était devenu ma fenêtre sur le monde et ma façon principale de militer.
Durant les deux ans qui ont précédé, j'étais une acharnée : je réagissais à tous les posts que je trouvais limites, je passais des heures à expliquer à des gens que non, le sexisme anti-homme n'existe pas en tant qu'oppression systémique... J'ai appris à manipuler le vocabulaire militant comme maletears, appropriation culturelle, SJW, whitewashing, mansplainning, manspreading, exotisation, validisme, niveau 3, TERF... je me suis déconstruite sur beaucoup de sujets et je me suis engueulée avec beaucoup de gens.
Et quasiment du jour au lendemain je me suis arrêtée.

Pour plusieurs raisons.
D'abord parce qu'à force de baigner là-dedans tu te crées un biais et te confronter aux vrais gens ça devient encore plus insupportable. Dans mon cas, j'avais envie de tuer tout le monde parce que personne n'était déconstruit-e. Même avec mon mari, tous ses petits manquements lui valait de se prendre des "mysogine" dans la gueule...
Ensuite, parce que militer sur les réseaux ça ne sert à rien. Personne ne changera d'avis en lisant un post Facebook ou un tweet. C'est stérile. Rien ne vaut l'IRL.
Et puis c'est tellement chronophage et épuisant... Pour rien! Au final le troll il va reprendre sa vie, toi tu vas ruminer des plombes.

Alors j'ai arrêté Facebook.
Et maintenant je fais comme le colibris : je fais ma part au quotidien. Même si je ne comprends pas bien les enjeux, je demande aux gens non-binaires comment iels veulent se genrer. Je trie mes déchets, prend le train dès que possible pour mes déplacements, achète au max de la nourriture locale. Je reprend mes ami-e-s et collègues lorsque leurs propos sont limites voir franchement déplacés. J'écris en inclusif le plus possible.

Mais de toute façon ça ne sera jamais "assez" pour certain-e-s. Les vegans disent que les végétarien-ne-s n'ont rien compris et ne vont pas assez loin. Les féministes fustigent celleux qui osent regarder du porno de temps en temps. Certains hommes cis se disent féministes et se font déglinguer parce que "non t'es un homme cis donc tu peux pas te dire féministe mais allié parce que tu vis pas la discrimination". Bref.

Au bout d'un moment Fuck. Chacun-e fait ce qu'iel veut/peut. Du moment que ça va dans le bon sens! On ferait mieux de faire tous et toutes preuve d'un peu de bienveillance plutôt que de juger ses voisin-e-s en permanence.
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Ensuite, parce que militer sur les réseaux ça ne sert à rien. Personne ne changera d'avis en lisant un post Facebook ou un tweet. C'est stérile.
Que tu crois. Si tu avais vu les opinions pourries que j'avais avant qu'un lien vers Mad découvert au détour d'un groupe FB sans rapport ne me serve de porte d'entrée.

Et puis, ça put servir pour les gens qui connaissent mal une problématique sans y être hostile pour autant, ou si on ne s'est pas encore construit son opinion.
 
Et puis, ça put servir pour les gens qui connaissent mal une problématique sans y être hostile pour autant, ou si on ne s'est pas encore construit son opinion.
Pas besoin de réseaux sociaux pour ça. La vraie vie, les sites d'infos comme Slate par exemple, mais aussi Youtube, sont de vraies mines.
Je reste persuadée que les gens qui se sont déconstruits grâce aux réseaux sociaux sont une poignée. Tu me diras, c'est toujours ça... Mais ça demande un tel investissement en temps que ça peut pas durer toute la vie.

Je dis ça, peut-etre que dans 1 ans je m'y remettrai...
 
  • Big up !
Reactions : Polaire

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes