Les gens me jugent rarement quand je dis que je suis féministe, ou alors ils ignorent, ne rebondissent pas dessus. Après quand ils font des remarques sexistes j'ai souvent du mal à leur faire voir où ils font fausse route mais bon... ^^'
La seule remarque qui visait clairement mon féminisme c'était dans un covoit, je disais que j'étais féministe et la fille à côté de moi m'a tout de suite rétorqué "je ne suis pas d'accord avec vous. Vous les féministes vous vous trompez car vous vous placez toujours en tant que femme pour demander des trucs, pour prendre le dessus". Ce qui a été vite réglé par ma réponse "Non, justement on demande, parce qu'on est des être humains avant d'être des femmes, d'avoir les mêmes droits que les hommes". La fille a essayé de dévier sur les Femen, et comme @Miquette j'ai expliqué que ce n'était pas parce qu'elles étaient les plus médiatisées qu'elles représentaient la majorité, qu'il n'y avait pas qu'elles, loin de là.
 
j'étais en soirée chez une connaissance qui a éclaté de rire en regardant mon copain avec empathie et compassion quand il a su que j'étais féministe

Je me permets d'ouvrir sur tes mots "empathie et compassion" parce que je trouve personnellement que c'est un problème assez peu discuté. j'ai pas encore trouvé la tactique pour répondre à ce genre de provocations !

Même sans lancer le mot interdit dans la conversation, quand tu défends des idées j'ai trop souvent vu la technique du "vu ton caractère ton mec, j'lui souhaite du courage" ou "on se demande pas qui porte la culotte". Des fois c'est l'argument principal pour discréditer toute une conversation, même quand ça a rien a voir ! Et mon copain entend ça de son coté des fois aussi en mode "courage mon gars, ça lui passera". Du coup en général j'suis clouée et j'me barre. J''ai l'impression que rien dire ou rigoler c'est acquiesce, que en discuter c'est alimenter un débat non constructif. Ça m'attaque pas moi mais mon compagnon et le principal intéressé s'en fiche, mais ça me mets en boule.

Comment est-ce que vous gérez ce genre de situations vous ?
 
@Lynx Ailé
J'aime beaucoup ta définition mais je trouve qu'il manque l'aspect et le fait que c'est un système instauré par le patriarcat... Même si je suis totalement d'accord avec le fait que ce sont des paroles et des actes commises à l'encontre d'un genre, je pense qu'il faut pas oublié que ce sont les femmes qui sont le plus touché (même si les hommes le sont aussi, et ce de façon que je trouve carrément pernicieuse!).

@Miquette
Je me retrouve MAIS TELLEMENT dans cette article. Sauf que moi, c'est par le biais de ma famille. Ma mère me disant constamment que je suis "TROP" féministe quand je la reprend à chaque fois qu'elle fait des commentaires sur l'apparence des gens et des femmes en général. (Mais en même temps ça m'énerve tellement!)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Tout ça pour dire. Le/la prochain.e qui me dit que le féminisme est mort ou ne sert à rien. JE LE/LA DEFONCE! :scream:
 
Dernière édition :
J'ai eu une discussion une fois avec un ami sur le féminisme, il avait pas mal d'idées reçus genre que si il n'y a pas beaucoup de femmes dans les postes de pouvoirs, les postes élevés c'est qu'elles sont moins bonnes pour ça parce que si elle voulais vraiment faire ces métiers elles le pourraient, en gros le plafond de verre il connaissait pas etc à la fin de cette longue discussion me sentant pas complètement apte à essayer de lui faire comprendre mon point de vue en tant que féministe j'ai voulu lui conseiller de lire des articles pertinents sur la question comme sur Madmoizelle, sur le blog de Mirion Malle .. mais il m'a arrêté tout de suite en me disant qu'il avait pas vraiment envie d'être "endoctriné", comme un lavage de cerveau. Et là je savais pas vraiment quoi répondre, pour moi ce n'est pas un endoctrinement mais ouvrir les yeux sur le monde dans lequel on vit, mais ça je me suis sentie presque comme pas légitime de le lui dire comme si de ma bouche justement il le prendrait comme un endoctrinement. Et ce sentiment est tellement frustrant comme si en tant que femme on n'était pas légitime de remettre en question notre société qui favorise les hommes parce que ça serait vu comme subjectif et partial. Face à ça malheureusement pour l'instant je me sens impuissante.
 
Un vieux sujet : c'est l'occasion d'une bouteille à la mer :-)

Le féminisme : un sujet que je creuse depuis quelques temps déjà dans divers "cafés de discussion".

J'essaye de me placer sur le terrain le plus factuel possible pour pouvoir faire discuter, construire et faire avancer les choses sans tomber dans l'utopie irréalisable.

Je profite de l'opportunité pour vous soumettre mes réflexions.

Voici quelques pistes que je creuse

- On parle beaucoup de patriarcat. Mais c'est quoi ? Et qui en est responsable ? Si personne n'en est responsable, n'est ce pas un mouvement naturel ? Pour prendre un exemple précis, car c'est un sujet polémique :-) : Après l'incident du 1er de janvier à Cologne, je m'attendais à ce qu'il y a un gros mouvement féministe qui se lève pour entrainer une réaction des femmes (notamment sur la self défense; disclaimer c'est un domaine où je suis assez impliqué) et puis ....rien sauf, souvent des écrits où des hommes et des femmes déclarent leur mépris pour les hommes présent ce soir là en leur disant que c'est à EUX de se battre pour les femmes que c'est LEUR rôle. Effectivement si les féministes ne peuvent pas répondre à un problème concret (et là c'est très concret) autrement qu'en appelant les autorités (qui enverront des hommes.......), je dirais que la boucle est bouclée. Le prix politique à payer du refus de se défendre en tant que femme ou groupe de femme est une domination masculine. (=> Ce n'est pas bien sur pas aussi tranché dans mon esprit, j'ai aussi une analyse faisant intervenir le père Wilhelm Reich sur le lien répression sexuelle/domination sociale; mais cet axe "qui assure la défense personnelle, notamment contre la violence de basse intensité ? " me semble important)

- Je me suis penché (superficiellement pour le moment ) sur le travail de Peggy Sastre. http://www.anne-carriere.fr/ouvrage_la-domination-masculine-net_existe-pas-peggy-sastre-272.html. Vous connaissez ? Vous avez un avis dessus ?
 
  • Big up !
Reactions : Margay
Je ne sais plus sur quel article de je ne sais plus quel sujet (paie ta source), tous les commentaires ou presque ne faisaient que dire que les féministes sont contre les hommes, qu'elles voulaient être supérieures et non égales aux hommes, ça m'a tellement sidérée de lire des conneries pareilles...
 
  • Big up !
Reactions : Carmelita
J'ai les cheveux courts, vraiment courts alors plusieur fois en soirée (ou même dans la vie de tout les jours) ont m'a demandé "Tu les portent courts car tu es garçon manquée ?"
La réponse est non bien sûr . Je les portent courts par ce que je trouve que ça met mon visage en valeur, par ce que c'est quand même vachement pratique et par ce que merde, je fais ce que je veux avec mes cheveux! J'ai pas adopter ce mode de vie (oui, avoir les cheveux courts c'est un mode de vie) pour faire croire au gens que j'ai, ou que je voudrai, un phalus!
Et quand je leur répond ça en général ils enchaînent sur un "ah ouais... Donc en fait t'es féministe!"
Et là mais alors la, je perds un peu fois en l'humanité... Si le féminisme se résumait à une coupe de cheveux ça se saurait enfin!
Je vois bien que ça perturbe les gens (enfin surtout les hommes). Et ce qui est ironique c'est que la plus part du temps ceux qui me posent la question ont les cheveux plus longs que moi!
 
On m'a sorti une perle une fois ! Un type me fait un tour de magie avec des cartes (sans rien lui demander en plus et en exprimant clairement le fait que j'en avais rien à cirer et que je voulais juste être avec mes potes) et j'ai pas accroché parce que je suis pas fan de ce genre de numéro. Du coup, en voyant mon visage impassible, il me sort :"C'est bizarre, quand je fais ce tour, les filles rigolent et sont intéressées mais pas toi. T'es trop rationnelle pour une fille !"... :oo: Sur quoi je lui ai répondu que c'était pas parce qu'on est une fille qu'on doit obligatoirement se mettre à s'extasier pour 3 fois rien et que la rationalité n'était pas une affaire exclusivement masculine, merci, au revoir :stare:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes