Oué il faudrait aussi que chacun accepte les goûts des autres...

Et cet argument comme quoi la société "force" à aimer la maigreur c'est pas totalement vrai. J'ai une amie qui s'est plusieurs fois faites insulter en ville, par des inconnus parce qu'elle était "trop maigre" pour eux...
La stigmatisation est présente pour tous les "extrèmes" malheureusement.
 
L'important, c'est de dire aux gens (pas que les femmes) d'aimer leur corps, utiliser le verbe "aimer" plutôt que le verbe "assumer". On assume pas son corps, on assume une erreur, une connerie, on assume quand on a fait quelque chose de mal. Avoir un corps n'est pas quelque chose de mal, qu'il soit "trop" maigre ou "trop" gros.
Ça fait un peu hippie, we love the world, we love the children, mais putain, ça nous ferait tous tellement de bien de juste arrêter de se flageller avec des régimes et des pantys et des photos de Scarlet Johannson photoshoppées...
Et, comme disait feu Whitney Houston "learning to love yourself is the greatest love of all"

Peace and love sur vos maisons de la part d'une meuf qui fait un 48 et qui en a marre qu'on lui dise "t'as un beau visage" "c'est super, tu t'assumes" ou "Ah non, on s'arrête au 42".
 
mercutio;4088177 a dit :
J'ai bugué tout l'article sur une seule phrase:

"Je m'en foutais de mourir, je ne pensais qu'à la nourriture et aux calories."

...pourquoi?


Si tu cherches une cause à l'anorexie, ça ne va pas être facile... :neutral: Il y a des critères qui se retrouvent chez une bonne partie des anorexiques (petites filles sages, notes excellentes à l'école, parents qui mettent trop la pression, et bien d'autres), mais pas chez toutes (d'ailleurs, je parle au féminin, mais il y a aussi des garçons qui le sont), et le critère numéro 1 est un cruel manque d'estime de soi.

Je voudrais dire deux trois choses sur l'anorexie, et je précise que ce n'est pas dirigé contre toi (ton interrogation est tout à fait légitime), ni contre personne, ce sont juste des rappels généraux et des choses à toujours garder à l'esprit quand on parle d'anorexie.

[ul]
[li]Il faut à tout prix éviter de penser qu'une fille très maigre est anorexique (de la même façon qu'il faut arrêter de penser qu'une fille ronde ne peut pas être anorexique, ou qu'une fille grosse a forcément des problèmes de santé, etc). La santé et l'apparence du corps sont deux choses complètement différentes, et même si elles sont parfois liées, les rendre indissociables fait du mal à tout le monde, aux maigres, aux rondes, aux grosses, et à toutes les autres.[/li]
[/ul]

[ul]
[li]Il faut à tout prix éviter de penser qu'une fille anorexique est juste une fille superficielle qui veut perdre du poids.[/li]
[/ul]

[ul]
[li]Il faut à tout prix éviter de juger les filles anorexiques. Une fille anorexique est une fille qui a une maladie, une maladie grave dont il est très difficile de se sortir. Donc il faut éviter d'en rajouter en les rabaissant et en les rendant responsables de leur maladie.[/li]
[/ul]

[ul]
[li]L'apparence, le poids et le comportement d'une anorexique ne sont que des symptômes. La maladie est bien plus profonde que ça. L'anorexie est une maladie mentale, qui outre le corps, a des conséquences dramatiques sur la confiance en soi, l'humeur, le raisonnement...[/li]
[/ul]

Pour en revenir à ta question, @mercutio, sache que l'anorexie, c'est surtout un raisonnement biaisé - ne plus penser qu'à la nourriture, se sentir coupable de manger, dégoûtée par la nourriture, stresser à la seule idée d'un repas... A des niveaux différents selon les personnes. Je sais par expérience que ça ne sert quasiment à rien d'essayer d'avoir une discussion rationnelle avec une anorexique : elle SAIT qu'elle a besoin de se nourrir, elle SAIT qu'elle met sa santé en danger. Elle n'est pas brutalement devenue stupide. Mais elle ne peut pas s'arrêter. Elle est coincée dans une spirale qu'elle pensait maîtriser au début mais dont elle a fini par perdre le contrôle. C'est extrêmement difficile de s'en sortir, donc dire à une anorexique : "eh bien c'est facile, si tu veux être en meilleur santé et en meilleure forme, mange !", c'est comme dire à une fille qui veut arrêter la cigarette : "eh bien ne fume plus !" (C'est une comparaison très grossière car les enjeux sont très très différents, mais c'est pour montrer à quel point ce genre de réflexions ne l'aidera pas.)

Alors oui, je trouve cette histoire formidable, car même si, comme ça a été précisé plus haut, la guérison de l'anorexie est un sujet très délicat (les rechutes existent, et il n'y a pas de critère objectif pour qualifier une personne de guérie), quand je vois cette fille, son sourire, le fait qu'elle aime son corps et en soit fière, qu'elle ait l'air heureuse et épanouie, je pense que ça envoie un message génial aux filles qui peuvent se reconnaître dans son parcours : c'est possible de s'en sortir, c'est possible d'être heureuse ! :free:
 
Dernière édition :
Merci @MamieCaro  <3

(trop de gens oublient ou ignorent tout ce que tu viens de dire et ça fait plaisir de voir quelqu'un sortir tout ça de façon bien expliqué)
 
mercutio;4091601 a dit :
J'ai un mal fou à comprendre les anorexiques parce que c'est une logique que je ne peux comprendre, mais cela me semble tellement illogique que je doute qu'elles ne font pas "exprès". je trouve fou qu'on puisse privilégier son apparence au détriment de sa santé, mais je me dis que bon...voilà, je n'ai pas cette maladie, alors évidemment que non, je ne peux la comprendre.

J'ai tendance à réagir brutalement lorsqu'on me parle d'anorexie parce que c'est quelque chose qui me met en colère, mais je ne pense pas que ce soit pleinement justifié. Je ne suis définitivement pas à leur place.
(Comme à mon habitude, je débarque un peu tard.)

Je crois que tant qu'on ne l'a pas vécu, on ne peut pas le comprendre. J'ai tendance à être "choquée" par les gens qui refusent de comprendre, mais après tout, j'étais pareille avant. Si ça peut t'éclaircir, je peux essayer d'approfondir ce qui a déjà été (très bien) expliqué.

Sans faire de généralité - car chaque anorexique a ses raisons - la plupart du temps les personnes anorexiques ont une très mauvaise estime d'elles-mêmes et se sentent mal aimées, moins intéressantes, moins belles, moins, moins et encore moins... Que les autres. Elles aspirent aussi souvent à la perfection.
Pour compenser cela, elles essaient de lancer un appel à l'aide, de se faire "enfin" remarquer, tout en se faisant disparaître, mourir à petit feu (le grand paradoxe de l'anorexie). Et puis, mourir, quand on se sent si inutile, après tout "tant mieux" (c'est ce que pense une anorexique bien sûr, ce ne sont pas mes propos).
Il suffit d'un léger complexe sur son poids, d'une prise de poids soudaine, d'une amie plus mince que soi, d'une réflexion d'un proche... Et la "machine" est lancée. Le fait d'être "le plus mince possible" et surtout "plus mince que les autres" devient vite l'unique challenge, l'unique "domaine" où elles pensent être meilleures... Voir son poids diminuer sur la balance est comme une victoire, chaque jour. Le voir augmenter devient un supplice, un échec, une injustice.
Il y a aussi une grosse part de punition. Un peu comme l'auto-mutilation, tu détruis ton corps pour te punir d'être si "nul(le), inintéressant(e), transparent(e)...".
Et enfin, une personne qui tombe dans l'anorexie a évidemment de nombreuses carences, qui engendrent une fatigue physique mais aussi psychologique : dépression, idées noires... A partir de là c'est le cercle vicieux, puisqu'elle ont encore moins le moral, moins d'estime, etc. D'où la grande difficulté à s'en sortir.
 
Dernière édition :
mercutio;4224141 a dit :
dberry;4224111 a dit :
mercutio;4091601 a dit :
J'ai un mal fou à comprendre les anorexiques parce que c'est une logique que je ne peux comprendre, mais cela me semble tellement illogique que je doute qu'elles ne font pas "exprès". je trouve fou qu'on puisse privilégier son apparence au détriment de sa santé, mais je me dis que bon...voilà, je n'ai pas cette maladie, alors évidemment que non, je ne peux la comprendre.

J'ai tendance à réagir brutalement lorsqu'on me parle d'anorexie parce que c'est quelque chose qui me met en colère, mais je ne pense pas que ce soit pleinement justifié. Je ne suis définitivement pas à leur place.
(Comme à mon habitude, je débarque un peu tard.)

Je crois que tant qu'on ne l'a pas vécu, on ne peut pas le comprendre. J'ai tendance à être "choquée" par les gens qui refusent de comprendre, mais après tout, j'étais pareille avant. Si ça peut t'éclaircir, je peux essayer d'approfondir ce qui a déjà été (très bien) expliqué.

Sans faire de généralité - car chaque anorexique a ses raisons - la plupart du temps les personnes anorexique ont une très mauvaise estime d'elles-mêmes et se sentent mal aimées, moins intéressantes, moins belles, moins, moins et encore moins... Que les autres. Elles aspirent aussi souvent à la perfection.
Pour compenser cela, elles essaient de lancer un appel à l'aide, de se faire "enfin" remarquer, tout en se faisant disparaître, mourir à petit feu (le grand paradoxe de l'anorexie). Et puis, mourir, quand on se sent si inutile, après tout "tant mieux" (c'est ce que pense une anorexique bien sûr, ce ne sont pas mes propos).
Il suffit d'un léger complexe sur son poids, d'une prise de poids soudaine, d'une amie plus mince que soi, d'une réflexion d'un proche... Et la "machine" est lancée. Le fait d'être "le plus mince possible" et surtout "plus mince que les autres" devient vite l'unique challenge, l'unique "domaine" où elles pensent être meilleures... Voir son poids diminuer sur la balance est comme une victoire, chaque jour. Le voir augmenter devient un supplice, un échec, une injustice.
Il y a aussi une grosse part de punition. Un peu comme l'auto-mutilation, tu détruis ton corps pour te punir d'être si "nul(le), inintéressant(e), transparent(e)...".
Et enfin, une personne qui tombe dans l'anorexie a évidemment de nombreuses carences, qui engendrent une fatigue physique mais aussi psychologique : dépression, idées noires... A partir de là c'est le cercle vicieux, puisqu'elle ont encore moins le moral, moins d'estime, etc. D'où la grande difficulté à s'en sortir.
Je ne savais pas que cela pouvait être utilisé comme punition. J'y pensais régulièrement, quand je n'avais vraiment pas le moral et que je me sentais nulle, mais je me disais que c'était de "l'attention whorisme" de ma part, et je ne savais pas que celles qui passaient le cap  étaient aussi considérées comme anorexiques. En fait, je ne savais même pas qu'il y en avaient qui faisaient cela pour se punir.
Bon j'ai l'impression de partir en HS, donc je ne vais pas trop m'étendre sur le sujet, mais je n'ai pas tout compris. Tu "y pensais régulièrement", à être maigre ?! Si c'est le cas, il n'y a pas de honte à ça, on a tous nos raisons !

Je pense que pour certaines il y a une part "d'attention whorisme", mais c'est surtout dans le sens où selon elles, c'est leur seul moyen de se faire enfin remarquer. Donc quoi qu'il en soit, ça part d'une grande souffrance.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes