une artiste US veut accoucher en public

L.H.O.O.Q.;2621248 a dit :
Denis
Pourquoi ne pas avoir plus développé le lancement de l'article alors ? Parce que là c'était présenté comme un sujet de télé-réalité limite...
Quand à l'avenir de l'art, je ne me risquerai pas à prédire de quoi il sera fait... Comme je l'ai dit plus haut, le temps fera sa sélection.
Parce que mon opinion sur le sujet (exprimée dans le corps des commentaires) n'est qu'une opinion parmi d'autres et que je n'ai pas envie d'articuler l'ensemble du débat sur cette affaire autour de mon opinion exprimée dans le papier de lancement.

Le débat que vous avez Nadja et toi avec Lilou en ce moment est intéressant !

C'est ce que j'aime avec le net, en particulier ici sur Mad : les débats mettent en présence des filles de formation et d'horizons différents. Leurs multiples échanges éclairent le sujet bien plus qu'aucun papier de lancement ne saurait le faire...

Ceci dit, je t'écoute et j'entérine tes critiques : sur ce coup là, j'aurais pu faire mieux !
 
C'est plus possible de supprimer le sondage ? Je suis désolée mais il est grotesque et pas du niveau du site. Pour moi ça équivaut presque aux blagues carambar "Tu préfère avoir un bras de 10 mètres ou des poils pubiens à la place de la moustache ?".
 
Nadja;2621295 a dit :
C'est plus possible de supprimer le sondage ? Je suis désolée mais il est grotesque et pas du niveau du site. Pour moi ça équivaut presque aux blagues carambar "Tu préfère avoir un bras de 10 mètres ou des poils pubiens à la place de la moustache ?".
Impossible...

PS : moi je choisis le bras de 10 mètres :small:
 
L.H.O.O.Q.;2621330 a dit :
Mais les poils pubiens en moustache c'est tellement plus chic ! Et après tu les rases et tu les exposes avec un mélange de sperme et d'urine au sommet de la Tour Eiffel pour faire une oeuvre d'art :cretin:. Ce sera le symbole du Phallus tout puissant.
(punaise, j'aurai pu être artiste hé, mais je suis de l'autre côté de la barrière)
C'est clair, t'as raté ta vocation ! Mais à ta place, je ne baisserais pas les bras ! T'as du potentiel !
 
_lilou_;2621869 a dit :
Je précisais ça simplement parce que tes posts m'ont semblé agressifs. Si je me suis trompée, TANT MIEUX.

Pour ma part, j'arrête là, je trouve cette réponse tellement condescendante que je ne vois plus d'intérêt au débat.
Euh ... c'est pas parce que je suis de l'avis de L.H.O.O.Q. mais j'ai carrément pas trouvé sa réponse condescendante. J'ai rien contre toi lilou mais j'ai l'impression qu'à chaque fois que tu participes à un débat tu trouves l'occasion de te barrer en prétextant que les gens ont été méprisants.

En tant qu'étudiante en art ça m'épuise aussi de voir des généralités concernant la création contemporaine et juste pour revenir à ce que disait L.H.O.O.Q. quand je parlais de ceux qui convoquent la notion de beauté, qui disent "Moi aussi je peux le faire", je parlais des messages précédents voire des paroles du quotidien.
 
J'ajoute juste qu'à mes yeux au même titre qu'on ne reprocherait pas à un ouvrage de philosophie d'être complexe, ou en tous cas difficile à aborder, on ne peut reprocher à une oeuvre de ne pas délivrer son message de prime abord. C'est justement ce qui fait l'intérêt de l'oeuvre de se questionner. D'ailleurs certaines personnes vont regarder un tableau de Masaccio ou de Moretto Da Brescia (je le cite parce qu'il me rappelle des souvenirs) et se préoccuper uniquement de son esthétique et pourtant face à n'importe quelle oeuvre il faut être un Sherlock Holmes et c'est en cela que les études d'Histoire de l'art sont passionnantes. Il faut aborder l'oeuvre avec un regard de détective, que ce soit une oeuvre du passé ou du présent.
 
A

AnonymousUser

Guest
Je trouve votre débat si intéressant, haha ! On devrait en faire plus souvent des comme ça sur le forum x).

Sixtine.;2622979 a dit :
C'est cela qui porte à mes yeux tout l'intérêt d'une telle démarche : Je conçois qu'on puisse la considérer comme une oeuvre d'art dans l'angle novateur qu'elle aborde, le fait d'oser au mépris de toutes les questions soulevées et tollés, mais elle me pose une vraie question d'éthique. Atteindre un tel degré d'exposition de la vie humaine n'est pas sans risque, car cela sort du cadre de l'inoffensif et de l'inerte. Être autorisée à faire considérer comme oeuvre d'art la naissance d'un être humain, c'est par extension autoriser à faire de la mort de l'être humain une oeuvre d'art. Si le début l'est, pourquoi pas la fin ? Et cela peut se révéler particulièrement dérangeant du point de vue du respect de la dignité humaine, car l'art s'enrichit sans cesse en repoussant éternellement les limites (qui peut le faire sinon l'art ?), mais n'est pas pour autant la garant d'une absence de dérapages. Jusqu'où l'art peut-il aller ? A partir de quand l'art n'est plus de l'art ? Où est la frontière entre art et perversion ?
Ca je trouve ça passionnant.
Ce que tu dis sur le fait que si l'on va par là on peut aussi considérer la mise à mort comme une oeuvre d'art, c'est vraiment pertinent je trouve. On a toujours mis en scène la mort dans l'art. Mais de manière fictive, avec des êtres de papiers et de mots ou de peinture (ou vivant au théâtre, oui, mais la mort était fictive).
Y a-t-il déjà eu une tentative de pièce de théâtre, par exemple, dans lequel on tuerai VRAIMENT l'acteur?
Ce serait possible, artistiquement parlant, rien ne l'empêche, c'est peut-être même pertinent - mais je ne suis pas une artiste alors je n'en sais rien.

Seulement de l'autre côté de l'art on a aussi des choses plus concrètes. Je ne considère pourtant pas l'art comme quelque chose d'abstrait ou d'idéaliste. Mais l'art a deux incidences, à mes yeux : l'incidence dans l'histoire de l'art et l'incidence dans la société. Si je trouve la démarche intéressante dans le domaine de l'histoire de l'art je suis en revanche plus dubitative face a l'incidence sociale (qu'on ne peut pas vraiment mesurer). Seulement l'un et l'autre ont indissociables (et l'art, puisqu'il existe, fait parti de la société...).

Je pense aussi que si l'art contemporain est difficile à aborder c'est parce que j'ai l'impression qu'il a pris un véritable tournant (je ne sais pas quand, je ne sais pas non plus de quoi vers, je ne sais rien du tout x)). Mais j'ai l'impression que l'art ne cherche plus à être beau mais à être "politique" en quelques sortes. Je ne parle pas ici d'artiste engagés ! (beurk). Je parle vraiment d'interrogation politique / sociale / morale / éthique... Seulement cet art a ceci de particulier qu'il n'est pas simplement "interrogatif" mais il est aussi "actif" ! Il transforme en même temps qu'il interroge. Moi c'est ça qui m'effraie.
 
Schnock;2622995 a dit :
Je trouve votre débat si intéressant, haha ! On devrait en faire plus souvent des comme ça sur le forum x).

Ca je trouve ça passionnant.
Ce que tu dis sur le fait que si l'on va par là on peut aussi considérer la mise à mort comme une oeuvre d'art, c'est vraiment pertinent je trouve. On a toujours mis en scène la mort dans l'art. Mais de manière fictive, avec des êtres de papiers et de mots ou de peinture (ou vivant au théâtre, oui, mais la mort était fictive).
Y a-t-il déjà eu une tentative de pièce de théâtre, par exemple, dans lequel on tuerai VRAIMENT l'acteur?
Ce serait possible, artistiquement parlant, rien ne l'empêche, c'est peut-être même pertinent - mais je ne suis pas une artiste alors je n'en sais rien.
Ca me fait penser à la performance de Solo pour la mort de Serge III Oldenbourg dans laquelle l'artiste a joué à la roulette russe devant un public. Mais bon de nombreux artistes ont flirté avec la mort lors de performances : Chris Burden, Marina Abramovic, etc mais effectivement de ce que je connais, aucun ne s'est tué au nom de l'art.
Paul Ardenne traite justement de cette tendance à aller toujours vers le plus trash dans son livre (qui n'est pas le livre du siècle, soyons clair) Extrême, esthétique de la limite dépassée.
Pour celles que ça intéresse il y a beaucoup d'exemples et je vous ajoute la fin du résumé :
cet essai s'attache enfin à apporter une réponse à ce questionnement cardinal : quel avenir, en Occident, pour le spectacle du pire ? Car à l'esthétique extrême il y a, en bout de course, une conséquence dramatique : l'épuisement du désir de voir.
Que faire dès lors pour revivifier ce désir sinon, à plus ou moins court terme, devoir extrêmiser l'extrême lui-même et ses représentations ?
Fin de la parenthèse
 
A

AnonymousUser

Guest
En fait ce que je voulais dire par cette distinction actif / interrogatif c'est que dans l'art contemporain lié aux "performances" il s'agit de mettre en scène l'acte lui-même, et non plus une représentation fictive de l'acte.

Au lieu de mettre en scène en peinture un chien mourant on le laisse mourir dans une cage de verre. C'est différent, ce n'est plus la même manière d'aborder les problèmes (mais évidemment que tout ça est plus complexe ! Il n'y a pas eu qu'un seule manière d'aborder les problèmes jusqu'ici, bien sûr. Et bien sûr qu'il y a toujours eu de l'interrogation, je ne cherche pas à dire le contraire.)

Sinon, merci pour tout ces exemples (j'avais bien précisé que je n'y connaissais rien! ^^).
 
Je n'ai pas tout lu, il est tard et je reviendrai demain traîner par ici, mais je voulais réagir sur deux points :

1. C'est de l'art ou c'est pas de l'art ?
L'anthropologie dit que le discours sur l'objet fait partie de l'objet. C'est pour ça que Dieu existe. Sur certains sujets qui prêtent à interprétation, il n'y a pas de vérité absolue. Alors on peut toujours dire "pour moi" ou "pas pour moi", mais ça me semble un peu vain de définir l'art sinon par le regard et le discours porté sur l'objet.

2. La mort en scène
Pour commencer, la corrida est un art qui met en scène la mort d'un taureau
Ensuite, il y'a un artiste du siècle précédent qui organisait comme performance une semaine d'orgies au milieu de vaches sacrifiées pour l'occasion, les gens s'enduisaient du sang des animaux.
Pour ce qui est de la mort humaine, je parlerais tout d'abord des exécutions à la chaise électrique à laquelle peuvent assister le public. Il est dit qu'à partir du moment où il y a public, il a théâtre, et je ne crois pas trop m'avancer en disant que ce genre de "spectacle" est toujours un minimum mis en scène. Je crois que la frontière entre fiction et réalité est de plus en plus mince dans notre société de l'écran, après ce n'est qu'un avis.
Pour ce qui est de la mort en scène, cela se pratiquait TRES régulièrement dans le théâtre romain, les acteurs étaient des prisonniers, des esclaves et des condamnés à mort, donc ils avaient des personnages jetables en conséquence, et étaient éxécutés sur scène dans le cadre de la pièce.
 
eleusis;2628014 a dit :
Ensuite, il y'a un artiste du siècle précédent qui organisait comme performance une semaine d'orgies au milieu de vaches sacrifiées pour l'occasion, les gens s'enduisaient du sang des animaux.
Juste pour préciser pour celles que ça intéresse, l'artiste en question est Hermann Nitsch (de l'Actionnisme viennois).
 
Je pense que cette femme fait passer son acte pour de l'art , tout simplement car ça lui permet de ne pas expliquer réellement son intention , et de cacher un peu sa folie aux yeux des autres .
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes