Alors là je ne me pose même pas la question. On te fout la main au cul ma chérie ? Eh ben vas-y, une beigne. Ça va bien 5 mn le discours "ouh la la la violence c'est mal". On ne vit pas chez les bisounours, surtout au collège, et une bonne mise au point dès le départ évitera peut-être d'autres violences. Parce que oui, la main aux fesses c'est un acte violent.
 
Il m'est arrivé exactement la même chose, au collège. Un garçon ne faisait qu'essayer de me toucher les fesses, parfois il y arrivait, jusqu'à ce que je lui dise que j'allais lui mettre un baffe si il continuait.
Il a continué, je lui ai collé une baffe tellement forte qu'il avait la trace de mes doigts sur sa joue (véridique). Forcement il ne s'y attendait pas, il a légèrement pété un plomb et m'a sauté dessus pour me frapper (j'imagine ?), heureusement un garçon plus costaud que lui s'est interposé.
Quand j'y repense aujourd'hui je trouve cela complètement hallucinant, je devais avoir 12 ans maximum, lui 13 peut-être nous n'étions que des enfants ... Bien sûr aucun adulte n'a assisté à la scène, et heureusement car je suis convaincue que cela se serait retourné contre moi car j'ai répondu à son harcèlement sexuel (à l'époque nous ne connaissions pas ce terme) par de la violence. Mais si cela arrive à ma fille (ou à mon fils) j'espère qu'ils sauront se défendre, qu'ils sauront faire comprendre à l'autre que ça n'est pas normal, tant pis si cela passe par la baffe du siècle ! Et bien sûr je ne manquerai pas de me mêler à cette histoire (bon cela dit je n'ai jamais parlé de cette histoire à ma mère ... Mais avec du recul je trouve cela plutôt positif, je n'ai pas eu peur (faux, j'ai eu peur quand il m'a sauté dessus suite à la gifle), je n'ai pas eu besoin d'un adulte pour faire entendre mon avis ... Mais quoi qu'il arrive j'espère très fort que ces comportements diminueront (ou cesseront, mais je rêve éveillée là.)
 
Dernière édition :
Je me souviens qu'au collège, j'attendais à l'arrêt de bus quand un garçon que je ne connaissais pas, à qui je mettais au moins 20 bons centimètres, est arrivé, m'a collé une main au cul et a continué son chemin. J'étais sonnée, je ne l'ai même pas poursuivi pour le massacrer, les gens autour ont rigolé mais l'incident est passé comme ça. Je ne crois pas en avoir parlé chez moi.
Filles d'aujourd'hui et de demain, ne vous laissez pas faire. De plus, honnêtement, on les dépasse tous à cet âge-là... personnellement, je pense qu'un bon coup de poing dans le nez vaut mieux qu'un futur adulte en respectant pas le consentement d'autrui.
 
Je suis aussi en faveur d'apprendre le self-défense aux fillettes et de les encourager à se défendre. Clairement un agresseur a rarement l'habitude que sa victime se défende, et c'est bien dommage que collectivement les femmes soient éduquées à être douces, polies et gentilles.
Ta fille déchire @Fab ! Vive les parents féministes et bienveillants ! :happy:
 
Je me rappelle, moi aussi à onze ans j'ai eu une main au cul, et il était lycéen en plus si je me souviens bien ! Comme quoi les lycéens sont pas beaucoup plus mature que les collégiens... Je m'étais plainte au CPE et je me souviens qu'il était très remonté et qu'il m'avait fait regarder un carnet avec les photos de tous les élèves, je l'avais retrouvé, après je sais pas ce qui c'est passé mais c'était agréable de se sentir épauler en tout cas.
 
EN primaire (CM1 je crois) j'ai eu le droit à un garçon qui me courrais après dans toute la cours pour toucher ma culotte au niveau du sexe (ce garçon s'amusait déjà à me montrer le sien en classe en CP) et avais même réussi a embringuer des petits camarade dans ce jeu du "loup" revisité. Mon meilleur ami qui faisait office de grand frère à l'époque m'a protégé et en a même informé la maîtresse en fin de récréation alors que j'étais en pleure. On a eu le droit à la maîtresse qui nous a crié dessus de ne pas raconter n'importe quoi. Le soir venu j'en parle à mes parents (honteuse en plus). Mon père viens à l'école le lendemain avec moi pour en parler à ma maîtresse (qui elle m'avait déjà collé par le passé des humiliation en public pour d'autre sujet, j'étais un peu sa tête de turc pour que tout le monde obéisse après (je précise que j'étais bonne élève et sage en classe)) et bien ça n'a pas loupé même si devant mon père elle a fait genre" olala c'est pas normal" quand mon père est parti j'ai eu le droit en classe a "M. s'est fait toucher la culotte ça ne se fait pas". Donc tout le monde a bien su ce qui m'était arrivé mais pas par qui et le responsable et ses acolytes embarqués dans l'histoire eux n'on même pas eu le droit à un mot (même pas à part).

Au collège (11 ou 12 ans je crois en 6ème) j'ai eu le droit à un garçon (très costaud) qui me courrais après pour me mettre la main dans la culotte pour toucher mon sexe. Je me suis plainte plusieurs fois aux surveillants, au cpe, à l'infirmière, ... et rien.
Et un jour dans un couloir désert il m'a plaqué sur un mur en l'étranglant avec son bras et a réussi ce qu'il voulait faire et ça a duré. Une amie était avec moi lui a sauté dessus mais elle était minuscule et lui ne bougeait pas d'un pouce. Elle a couru chercher un adulte et entre temps il a fini par me lâcher et partir. Mon amie n'a jamais réussi à faire venir un adulte.
Et aller savoir pourquoi cette fois-ci je n'en ai pas parlé à mes parents. Cela fait très longtemps maintenant mais je me sent encore souillé quand j'y repense, je n'ai jamais oublié.

Pour la défense j'étais trop jeune en primaire pour avoir se réflexe (et je crois qu'à l'époque j'aurais même pas pu y penser) et au collège déjà il était trop costaud et je n'avais pas encore se réflexe. En grandissant j'ai appris à répondre et à m'imposer avant même l'agression pour les étrangers en revanche pas à m'opposer à des personnes proches comme un petit ami, ça a pris beaucouuuuuuuuuuuup plus de temps d'apprendre.
 
Tiens, ça me rappelle une histoire qui m'était sortie de la tête.
Quand j'avais 12 ou 13 ans, à un camp de ski, des garçons hurlaient à 6h30 du matin dans la cour (ils étaient chargés d'arroser la patinoire pour la geler), et nous nous étions levées pour leur dire d'arrêter de hurler car certain-e-s dormaient encore. Au final, on a reçu une punition chacune (oui, seulement les filles) pour nous être levées avant le réveil officiel de 7 heures. Quant aux garçons, il nous a été rétorqué qu'ils étaient plein d'énergie mais que ce n'était pas une raison pour que nous on dérange l'ordre établi.
Moralité : je suis pour la rétorque, physique ou verbale, quand elle est nécessaire. Sinon on ne sortira jamais du schéma "jeunes filles sages, jeunes hommes pardonnables". J'ai peu d'espoir que la technique de tendre l'autre joue fonctionne.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes