Mijou

Pouet Pouet
N'importe quel miel (de préférence bio) aura les mêmes effets et applications... Il parait que le miel de thym est encore plus anti-bactérien mais perso j'ai jamais vu de différences.
Alors plutôt que d'acheter un miel qui vient de l'autre côté de la planète, mieux vaut acheter un miel local, bio, et s'en faire des masques... plutôt que d'acheter un produit ultra marketé qui coûte un bras pour quasiment queudalle en produit actif (voir un joyeux ajout de produit beurk en plus).

J'utilise le miel pour plein de trucs : en masque dans les cheveux avec de l'huile d'olive et parfois un oeuf (et ça me donne de superbes reflets roux en plus !), en masque/gommage sur le visage couplé au marc de café... Mais aussi pour les soins vétérinaires sur mon cheval : pur sur les petits bobos divers ou mélangé avec de l'argile et des huiles essentielles pour faire une pâte pour soigner les blessures du sabot.

C'est un ingrédient magique, et qui peut s'acheter partout localement !
 
@Mijou

Le miel de manuka est quand même particulier, il contient 10 fois plus de méthylglyoxal , une molécule antibactérienne, qu'un miel classique. Pour cette raison, il est utilisé à l'hôpital en Nouvelle-Zélande (où pousse la fleur) pour traiter les brûlures, parfois sévères, ainsi que les ulcères.

En revanche là où je suis d'accord, c'est que faire venir ce miel, hyper précieux (car il ne pousse qu'en Nouvelle Zélande et dans certaines régions de l'Australie me semble-t-il), de l'autre bout du monde pour illuminer son teint, ça fait un peu chier ^^.
J'ai moi-même soigné un début d'ulcère duodénal grâce au miel de Manuka, ce qui m'a coûté un rein déjà, mais vu l'efficacité, je trouve que ça serait pas mal de garder ce produit pour le traitement des problèmes de santé. Pour les soins de beauté, un bon miel local suffit largement !
 

Mijou

Pouet Pouet
@LaBeletteMasquée Je voulais parler de la cosmétique (ce dont parle l'article) ou des soins des petits bobos... ;)
Et encore, "même" avec du miel local "classique", j'ai vu des résultats de fou et rapides sur des blessures bien moches (grosses plaies qui bourgeonnent sur des articulations, donc toujours plus compliqué à cicatriser) sur des chevaux...

Alors utiliser (et faire la promotion !) pour la cosmétique d'un produit rare (qui en plus sera surtout un ingrédient marketing !) alors qu'en local on aura suffisamment d'efficacité pour l'usage souhaité...
En plus de l'impact en terme de transport, là-bas, ça aura forcément des répercussions, si ce n'est pas déjà le cas, sur l'éco-système, comme avec le boum de l'avocat ou de la noix de cajou.
Sans parler du fait que nos abeilles locales se meurent (et qui dit mort des abeilles dit mort de la vie)...
 
Bon, par contre, quand je lis qu'aucune abeille n'a été blessée pour la fabrication de l'huile visage Manuka Doctor, ça a sûrement été rédigé par quelqu'un qui n'a jamais ouvert une ruche. Ne serait-ce qu'entre les piqûres, les abeilles qui se retrouvent coincées, qui se noient dans le miel, les larves de faux-bourdons qui doivent être retirées...
Produit dans le respect de l'animal, je veux bien. Après tout, les abeilles que nous avons de nos jours ne survivent pas sans apiculteur et sans soins particuliers, mais là, on abuse un peu côté "cruelty free"
 

Mijou

Pouet Pouet
@Lune0103 C'est toujours un peu mon grand questionnement. Effectivement, même sans enfumage, la récolte du miel occasionne forcément des morts d'abeilles...
Je suis végétarienne depuis plus de 5 ans, je limite énormément ma consommation de produits laitiers et d'oeufs, et j''essaie vraiment de ne pas consommer de produits issus de l'exploitation animale, que ce soit en cosmétique ou en habillement.
Mais le miel... j'ai toujours un gros questionnement, toujours sans réponse à ce jour : oui c'est de l'exploitation animale, qui cause des souffrances à des êtres dotés d'un système nerveux... mais sans miel, pas d'abeilles, et sans abeilles, adieu monde...
Du coup, que faire ? Etre dans une démarche vegan en ne consommant pas de miel ou bien encourager la préservation de la biodiversité en en consommant ?
 
  • Big up !
Reactions : Kand'x
On en a ramené de Nouvelle-Zélande (et ça coutait déjà cher là-bas) et il n'en reste presque plus alors que je n'étais même pas au courant de ses bienfaits en termes de santé ! Au goût, c'est bon mais il y a des miels locaux qui le sont tout autant. Je crois que je vais garder le fond du pot pour les jours de crève du coup !
 
  • Big up !
Reactions : Color Full
"le miel de France est lui aussi plein de vertus pour la peau et les cheveux, il coûte bien moins cher et son impact écologique est moins important ! "

Quand la conclusion contredit limite l'intérêt principal de l'article...et après ça va pondre un article sur l'écologie :rire:
Je trouve ça cocasse et gênant...
 

Color Full

J'ai dormi longtemps ?
Bon, par contre, quand je lis qu'aucune abeille n'a été blessée pour la fabrication de l'huile visage Manuka Doctor, ça a sûrement été rédigé par quelqu'un qui n'a jamais ouvert une ruche. Ne serait-ce qu'entre les piqûres, les abeilles qui se retrouvent coincées, qui se noient dans le miel, les larves de faux-bourdons qui doivent être retirées...
Produit dans le respect de l'animal, je veux bien. Après tout, les abeilles que nous avons de nos jours ne survivent pas sans apiculteur et sans soins particuliers, mais là, on abuse un peu côté "cruelty free"
@Lune0103 C'est toujours un peu mon grand questionnement. Effectivement, même sans enfumage, la récolte du miel occasionne forcément des morts d'abeilles...
Je reviens juste sur ces questionnements parce que: l'enfumage n'a jamais tué aucune abeille. Si ça en tue, c'est que ce qui est brûlé dans l'enfumoir est toxique et dans ce cas, l'apiculteur devrait se demander ce qu'il fout :hesite:

D'autre part, pourquoi est-ce que les larves de faux-bourdons devraient être retirées ? Je sais que certains apiculteurs les utilisent dans le combat contre le varroa (apparemment, ce parasite a une légère préférence pour les larves de faux-bourdons et ça fait donc moins de pertes pour l'apiculteur et lui permet de savoir d'un simple coup d'oeil si une ruche est légèrement/beaucoup infectée) mais c'est loin d'être un procédé utilisé par tous. Les mâles, dans le cas des abeilles, ne sont pas très utiles (ils ne savent pas se nourrir seuls, ils n'aident pas dans la ruche, leur seul but c'est la fécondation et ça les tue) mais on ne s'amuse pas non plus à les tuer parce que... Quel en serait l'intérêt ? :hesite:

Bon, le seul truc effectivement c'est les piqures mais contre ça... L'apiculteur fait déjà tout son possible pour les éviter parce que (spoiler alert) ce n'est agréable ni pour l'abeille mais encore moins pour l'apiculteur (d'autant plus lorsqu'il se trouve que l'apiculteur est allergique... genre moi :lunette:)

Et pour ce qui est des abeilles qui se noient dans le miel: certes mais le circuit pour avoir du miel (donc des cadres sortis de la ruche jusqu'à la mise en pot du miel) est fait pour que ce soit au maximum non-dangereux. Et si une abeille tombe dans le sceau de miel (ça arrive, je ne le cache pas), l'apiculteur a tout intérêt de la sauver, ne serait-ce pour éviter d'avoir un cadavre dans son miel.

Et effectivement, l'abeille domestique ne sait pas vivre sans l'aide de l'apiculteur. Certains ont/sont en train de faire quelques "expériences", à savoir lorsqu'il y a un essaim d'abeille qui se loge dans un tronc d'arbre, il y a deux choix: 1. le mettre en ruche 2. le laisser là, faire sa vie.
Certains ont donc décidé de faire le 2. et de suivre un peu la vie d'une ruche "sans aide de l'homme" mais ce qui en ressort c'est que la durée de vie d'une ruche "sauvage" (donc sans aide de l'homme) est de deux hivers. Si ce n'est pas le froid qui tue la première année, c'est souvent une invasion de varroa :erf:

Et une dernière chose: le miel bio n'a pas plus de bienfaits que le miel non-bio. Dans le cas du miel, c'est plus une appellation qui permet surtout de vendre plus cher mais ça n'ajoute pas de bienfaits particuliers. Ce qu'il faut surtout regarder c'est la provenance du miel (d'autant plus que depuis quelques mois, la provenance est obligatoire et vous remarquerez que certains pots de miel ont pas moins de CINQ pays sur l'étiquette). Le "miel" de Chine est moins cher car souvent c'est du sirop de sucre (il y a eu un reportage sur Capital et/ou Arte à ce sujet qui soulignait que c'était quand même étrange que la production du miel ait quadruplé mais pas le nombre de ruches). C'est souvent du miel d'Espagne dans les rayons du supermarché parce que c'est le moins cher à acheter.
En termes de bienfaits, vous pouvez regarder plutôt le type de miel: miel de thym, de lavande, de fleurs, de sapin... Chacun a un goût différent et des propriétés légèrement différentes les unes des autres.
Quoiqu'il en soit, un vrai miel apportera toujours des bienfaits :happy:

Mon conseil serait donc: acheter du miel français, de préférence directement chez l'apiculteur. Vous pouvez même lui demander d'aller avec lui aux ruches ou de vous montrer comment est extrait le miel ou juste, tout simplement, lui poser des questions.

Je comprends l'idée que c'est de l'exploitation animale pour certains mais pour moi c'est surtout un partenariat: l'apiculteur veille au bien-être et à la bonne santé de ses abeilles, en échange il prélève une partie de la production (mais sans que ça ne mette la ruche en danger !).
 
Je reviens juste sur ces questionnements parce que: l'enfumage n'a jamais tué aucune abeille. Si ça en tue, c'est que ce qui est brûlé dans l'enfumoir est toxique et dans ce cas, l'apiculteur devrait se demander ce qu'il fout :hesite:

D'autre part, pourquoi est-ce que les larves de faux-bourdons devraient être retirées ? Je sais que certains apiculteurs les utilisent dans le combat contre le varroa (apparemment, ce parasite a une légère préférence pour les larves de faux-bourdons et ça fait donc moins de pertes pour l'apiculteur et lui permet de savoir d'un simple coup d'oeil si une ruche est légèrement/beaucoup infectée) mais c'est loin d'être un procédé utilisé par tous. Les mâles, dans le cas des abeilles, ne sont pas très utiles (ils ne savent pas se nourrir seuls, ils n'aident pas dans la ruche, leur seul but c'est la fécondation et ça les tue) mais on ne s'amuse pas non plus à les tuer parce que... Quel en serait l'intérêt ? :hesite:

Bon, le seul truc effectivement c'est les piqures mais contre ça... L'apiculteur fait déjà tout son possible pour les éviter parce que (spoiler alert) ce n'est agréable ni pour l'abeille mais encore moins pour l'apiculteur (d'autant plus lorsqu'il se trouve que l'apiculteur est allergique... genre moi :lunette:)

Et pour ce qui est des abeilles qui se noient dans le miel: certes mais le circuit pour avoir du miel (donc des cadres sortis de la ruche jusqu'à la mise en pot du miel) est fait pour que ce soit au maximum non-dangereux. Et si une abeille tombe dans le sceau de miel (ça arrive, je ne le cache pas), l'apiculteur a tout intérêt de la sauver, ne serait-ce pour éviter d'avoir un cadavre dans son miel.

Et effectivement, l'abeille domestique ne sait pas vivre sans l'aide de l'apiculteur. Certains ont/sont en train de faire quelques "expériences", à savoir lorsqu'il y a un essaim d'abeille qui se loge dans un tronc d'arbre, il y a deux choix: 1. le mettre en ruche 2. le laisser là, faire sa vie.
Certains ont donc décidé de faire le 2. et de suivre un peu la vie d'une ruche "sans aide de l'homme" mais ce qui en ressort c'est que la durée de vie d'une ruche "sauvage" (donc sans aide de l'homme) est de deux hivers. Si ce n'est pas le froid qui tue la première année, c'est souvent une invasion de varroa :erf:

Et une dernière chose: le miel bio n'a pas plus de bienfaits que le miel non-bio. Dans le cas du miel, c'est plus une appellation qui permet surtout de vendre plus cher mais ça n'ajoute pas de bienfaits particuliers. Ce qu'il faut surtout regarder c'est la provenance du miel (d'autant plus que depuis quelques mois, la provenance est obligatoire et vous remarquerez que certains pots de miel ont pas moins de CINQ pays sur l'étiquette). Le "miel" de Chine est moins cher car souvent c'est du sirop de sucre (il y a eu un reportage sur Capital et/ou Arte à ce sujet qui soulignait que c'était quand même étrange que la production du miel ait quadruplé mais pas le nombre de ruches). C'est souvent du miel d'Espagne dans les rayons du supermarché parce que c'est le moins cher à acheter.
En termes de bienfaits, vous pouvez regarder plutôt le type de miel: miel de thym, de lavande, de fleurs, de sapin... Chacun a un goût différent et des propriétés légèrement différentes les unes des autres.
Quoiqu'il en soit, un vrai miel apportera toujours des bienfaits :happy:

Mon conseil serait donc: acheter du miel français, de préférence directement chez l'apiculteur. Vous pouvez même lui demander d'aller avec lui aux ruches ou de vous montrer comment est extrait le miel ou juste, tout simplement, lui poser des questions.

Je comprends l'idée que c'est de l'exploitation animale pour certains mais pour moi c'est surtout un partenariat: l'apiculteur veille au bien-être et à la bonne santé de ses abeilles, en échange il prélève une partie de la production (mais sans que ça ne mette la ruche en danger !).
Certains retirent les larves de faux-bourdons car ils ne servent pas à grand chose et mangent les réserves de miel. Mais perso je les trouve trop mignons (en plus, ils ne piquent pas):puppyeyes: donc si je peux en sauver, je le fais.

Oui, les piqûres, on évite autant qu'on peut, mais certaines "races", voire certaines ruches sont plus agressives que d'autres, donc parfois, faut prendre sur soi.

Le pire que j'aie vu, c'était un apiculteur peu soigneux qui extrayait tous les cadres contenant du miel. Y compris ceux avec du couvain:sick: D'où l'importance de bien choisir son apiculteur...

Je tiens à nuancer concernant le miel bio: j'imagine que ça dépend des pays, mais pour notre part, il y a une certaine différence dans les traitements autorisés en bio ou pas, donc quand-même une chance limitée de se retrouver avec des choses pas cool dans son bocal.

En effet, l'idée de partenariat entre l'abeille et l'apiculteur est belle, mais assez impossible dans le cadre de l'apiculture professionelle. Alors on préfère de loin la fabrication artisanale (et clairement, les abeilles, c'est les bébés de mon frère, faut pas leur faire du mal:boxing:)

@Mijou Je pense pour ma part qu'on se doit de soutenir l'apiculture, car elle est essentielle à la biodiversité. Néanmoins, il faut à tout prix éviter de l'industrialiser, car là, on ne peut plus garantir le bien-être de l'animal. Mais en achetant local et artisanal, il s'agit plus d'un geste pour la planète que contre.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes