Baisse la tête bizuth !... Ou le monde merveilleux de l'intégration

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par labestiolle, le 12 septembre 2006.

  1. labestiolle

    labestiolle
    Expand Collapse

    chère mademoizelles.

    en cette période de rentrée en fac/écoles/prépas...une discussion sur les bizutages s'imposait. pour ma part, je suis en école de commerce , et je suis membre d'une assoc audiovisuelle qui a pour objet, entre autres, de filmer nos petits martyrs de première année. qu'il est bon d'être de l'autre côté de la barrière.


    j'ai plusieurs questions :

    que pensez vous du bizutage , des discussions sur son interdiction?
    avez-vous déjà été bizutéés?
    en avez vous un bon souvenir?
    que refuseriez-vous de faire? à votre avis, où se trouve la limite pour ne pas entrer dans le mauvais esprit?
    certaines d'entre vous sont encore au lycée, et on nous parle aux infos d'un bizutage de plus en plus précoce, que pouvez-nous nous dire là dessus?
    vos expériences m'intéressent.

    le débat est OPEN.
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai exactement le même point de vue que Chic-N-Subtle à ce sujet. Et qu'on ne vienne pas dire "tu ne sais pas t'amuser alors ?" parce que ça n'a vraiment mais vraiment rien à voir.

     
  3. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

    Je trouve ça moyen comme mode "d'intégration". Quand ça se limite à se balader toute la journée avec une pancarte "je suis bizut" au cul ou avec 5 ballons gonflés à l'hélium accrochés au sac, pourquoi pas. Mais quand ça fini en oeufs écrasés sur la gueule agrémenté de farine et de beurre fondu, ça devient moins drôle. Certains le prendront bien mais d'autres se sentiront totalement humiliés à l'idée d'être transformé en gateau sur pattes.

    Dans ma petite fac d'arts pla, je n'ai entendu aucun echo relatant des actes de bizutages.
     
  4. Cherry Tree

    Cherry Tree
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Je suis en médecine, donc oui, le bizuthage je connais^^

    J'en ai un très bon souvenir d'ailleurs, de toutes les soirées et du week-end d'intégration, beaucoup de délires et de fous rires... Sachant qu'on était de toutes façons pas obligés d'y participer, mais que tout le monde avait envie de le faire, et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai fait la connaissance de beaucoup de personnes, vu la taille des promos et vu qu'après le concours pas grand-monde se connait...

    Il y avait toujours une très bonne ambiance, rien d'humiliant ou de dégradant, après ce n'est peut-être pas pareil partout, mais je dois dire que le bizuthage et l'intégration font partie intégrante de ma fac, et que ça ne me dérange absolument pas. En fait, chez nous c'est surtout un prétexte pour faire la fête.

    Et après, vu de l'extérieur ça paraît peut-être trash ou dégueulasse, dégradant et tout ce qu'on voudra, mais je tiens à dire que dans ces soirées, tout le monde est dans le même délire, et que je ne connais personne qui l'ait mal vécu. Sachant que quand on a pas envie de le faire on ne le fait pas... Au week-end d'intégration, par exemple, on devait se déguiser et on se sentait comme des gosses, c'est vraiment un très bon souvenir. Je ne pense pas que l'intégration telle qu'on le pratique en médecine soit négative, il n'y a rien d'obligatoire, rien de forcé, rien de sexuel, et en général c'était les "bizuths" qui en redemandaient, alors...

    Et ça m'énerve de devoir toujours défendre les médecines :rolleyes: Il faudrait arrêter de juger sur des on-dits.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Rien à rajouter, c'est ce que je pense aussi.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je pense qu'il y a bizutage et bizutage...

    Je ne suis pas catégoriquement contre, mais encore une fois, cela dépend du type de bizutage... Les week-ends d'intégration et autres, je pense que c'est une bonne chose. Cela étant, il y aura toujours des personnes pour dépasser les limites, peut-être que tout cela devrait être plus contrôlé je sais pas trop...

    Enfin, en tout cas, je n'ai jamaias été "victime" de bizutage donc...
     
  7. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

    Mes potes de médecine ont eu aussi leur soirée d'intégration et tout, et ça leur a vachement plu ! Je trouve ce genre d'intégration bien plus intéressant, c'est un super moyen de faire des connaissances dans le flot d'étudiants en médecine qui grouille dans la fac !
     
  8. Loutshiii

    Loutshiii
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    Vu que j'ai honte pour rien, heureusement que je n'ai jamais été bizuté..
    Sinon je suis d'accord avec i-think-i-m-paranoid.
    J'me rappelle qu'à mon entrée en 6ème je flippais parce qu'on m'avait dit que les 3èmes allaient nous bizuter en nous mettant la tête dans les toilettes puis en tirant la chasse d'eau XD. Ce qui, heureusement, était totalement faux... :P
     
  9. Cherry Tree

    Cherry Tree
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Je disais ça parce qu'il y a toujours des cons ici et là pour dépasser les limites et faire des choses qu'on ne peut pas cautionner. Mais c'est toujours d'eux qu'on parle, et malheureusement les gens généralisent vite... Alors je tenais à dire que ce n'est pas toujours le cas. Et puis, sinon, moi par exemple, à cause de ces rumeurs j'étais morte de trouille avant l'intégration...
     
  10. labestiolle

    labestiolle
    Expand Collapse

    En réalité, j'ai eu les mêmes échos que ce que raconte choukette ( pour medecine). mon frère est interne à présent et il a toujours aimé les week end d'inté car oui, ses tres bons amis, il les a connu là bas.

    effectivement, je dirais qu'il ya bizutage et BIZUTAGE.

    Il y a souvent beaucoup d'alcool c'est indéniable. on nous fait boire comme des trous, c'est clair. mais dans mon cas, on m'a toujours dit "si tu veux pas, tu fais pas, c'est comme TOI tu veux". et à un moment j'en ai eu marre , alors j'ai arrété. ce n'est pas pour autant que je ne suis pas intégrée. le problème vient surtout, je trouve , de certains première année qui pensent ( à tort) que faire tout ce qu'on leur dit les intégrera plus. combien de filles j'ai vu, se bourrer la gueule , faire limite des comas, parce qu'elles pensaient qu'on les trouverait plus cools si elles le faisaient. moi c'est ça que j'ai envie de dénoncer.

    le bizutage humiliant, je suis totalement contre. c'est clair. te mettre à poil devant 45 personnes, aucune chance.

    nous filmons ça , c'est vrai. mais déjà : nous ne filmons que les personnes qui le veulent, si qqun dit "stop" , j'arrete de suite.

    par contre, on les met en rond , la tete baissée et on leur verse de tout sur les cheveux. farine, oeufs, huile , shampoing, en faisant une pate bien degueu. contrairement à ce que vous pensez, les gens ne sont pas humiliés, ils st 270 à etre comme ça, et une grosse bataille de farine commence , avec nous apres. c'est vraiment très marrant. et rien ne les empeche de prendre une douche apres. je ne trouve pas ça scandaleux. les seules remarques c'est "putain mon brushing" mais à part ça, il strouvent ça plutot marrant.

    moi je trouve que c'est qd même un bon moyen de faire des rencontres. c'est un peu débile, certes, mais crois, moi, quand on arrive dans une école où on ne connait absolument PERSONNE. ça crée des liens.

    le truc, comme dit avant, c'est d'avoir un peu de caractère et de savoir dire " vous m'emmerdez" quand ça devient trop lourd pour vous.

    mais justement, vous parlez d'humiliation....pour vous, ça va jusqu'où?
     
  11. lisa-loup

    lisa-loup
    Expand Collapse
    Cassoulet!

    ça dépend du bizutage. Se balader déguiser en ville et donner de bonbons aux gens, ça peut être marrant.
    Aprés se bourrer la gueule et bourrer celle des autres, génial quoi. Puis les chveux remplis de farine ou d'oeuf ou de je sais pas quoi, bof bof aussi.
    Je crois que si j'avais été dans une école où yavait bizutage, j'aurai refusé.

    A une époque ça a été interdit parce qu'il y avait eu des viols et des abus assez impressionant..

    EN tout cas, ma meilleure amie a fait un début d'année de fac de médecine sur Paris, et elle a été impressionné de la débilitié de certains...Dans sa fac, ça a duré jusqu'en novembre..
     
  12. lisa-loup

    lisa-loup
    Expand Collapse
    Cassoulet!

    je rejoins chic-n-subtle...ça peut vite etre humiliant...
    et puis, filmez ça,je trouve ça bof...
     
Chargement...