Ce que vous retiendrez des années 2000

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par AnonymousUser, le 26 novembre 2009.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Les classements comment à pululer, les couvertures de nos magazines s'y mettent, et vous alors ?

    Que retiendrez-vous de cette décennie (même si selon des calculs savants - ah ah - elle ne se termine pas tout de suite...), quel(s) événement(s) vous ont marqué, le meilleur comme le pire, concernant l'actualité, la culture, le sport ou n'importe, dites-nous tout !
     
  2. Colonel Woodrow

    Colonel Woodrow
    Expand Collapse
    MGG is my homeboy

    Je ne sais pas de quoi je vais me souvenir, mais je viens de me rendre compte qu'on va changer de décennie... C'est fou ^^
     
  3. Gavanza

    Gavanza
    Expand Collapse
    C'est quoi un statut ?

    Là tout de suite je pense forcément au 11 septembre 2001 et puis aussi à la guerre en Irak qui a suivi. A la fin de la superpuissance américaine et à l'affreuse ère Bush fils. La peur du terrorisme et tous ces plans vigipirates pas du tout inquiétants (surtout dans les écoles primaires et maternelles...) Et puis surtout au nouvel espoir avec l'élection d'Obama.

    Je pense aussi à la catastrophe d'AZF. Et au Tsunami de 2004 en Indonésie.
    Ainsi qu'à la prise de conscience écologique mondiale.
    Aux élections de 2002 avec Le Pen qui arrive au second tour.
    Et puis aussi aux élections de 2007 et Sarkozy. A la peoplisation des politiques..
    Je pense à la crise qui clôt maaagnifiquement bien cette décénie...
    Je pense aux mouvements de protestations du peuple, des étudiants et les différents blocus et manifestations.
    Et aussi à l'arrivée de l'Euro et à la difficulté qu'ont eu certains à s'y adapter.
    A la canicule de 2003.

    Je pense au succès des sites communautaires et à Facebook en premier lieu. Et puis au blog aussi. Skyblog par exemple.
    Aux MP3 et à l'Ipod.
    Je pense au retour du rock avec des groupes comme les Strokes.
    A la frange et au slim évidemment.
     
  4. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Au final on retient surtout des évènements tristes ou catastrophiques.

    Pour moi les années 2000 c'est vraiment l'éclatement des nouvelles technologies, internet qui devient un outil de communication indispensable (j'ai eu internet en 1999 alors les années 2000 ont vraiment été mes années internet), les portables qui ont toutes les fonctions possibles et inimaginables, les iPods, Facebook, les APN compacts ...

    Les années 2000 (alors là je peux me tromper, c'est surtout ma propre interprétation), c'est aussi la généralisation du célibat et des nouveaux moyens de rencontre en tout genre (les sites de rencontre, les speed dating ...). Et aussi la fidélisation à long terme chez les très jeunes (15-20 ans), avant c'était plus rare de rester longtemps aussi jeune en couple (du temps de nos parents en tout cas).

    C'est aussi les crises sanitaires et épidémies : les suites de la vache folle, le SRAS, la fièvre aphteuse, la grippe aviaire, la grippe H1N1 ... et toutes les psychoses qui en sont sorties.

    Je reviendrai sûrement, là je n'ai plus d'inspiration.
     
  5. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Il est vraiment super ton sujet!

    - Internet et sa banalisation.
    - Les rencontres virtuelles.
    - MSN, Facebook, Youtube et Myspace.
    - La mode des monospaces et des 4x4.
    - La technologie: lecteurs mp3, GPS, lecteurs DVD portables, écrans plats, cadres photos numériques, Blu-ray...
    - Le 11 septembre 2001 et Ben Laden.
    - Bush, la guerre en Irak.
    - Le départ de Chirac et l'election de Sarkozy.
    - La propagation du cancer.
    - La mode ethnique, multiculturelle.
    - La musique R'nB' à son apogée.
    - Le retour des années 80 dans la mode.
    - La vache folle, les OGM, la grippe aviaire et porcine.
    - Le boom des émissions sur la cuisine et l'argent.
    - "Tout le monde en parle".
    - La mort de Michael Jackson.
    - AZF.
    - La crise économique.
    - L'italie est championne du monde de foot.
    - La précarité, les CDD, l'interim.
    - L'euro.
    - La société de consommation.

    - La mondialisation.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Sans parler de tous les évènements tragiques qui m'ont évidemment marqué, je retiens les années 2000 car j'ai grandi pendant ce temps-là, c'est pendant ces années que j'ai rencontré des personnes formidables, que ma famille s'est relevée tant bien que mal.
    Après je retiens aussi ce putain de cancer qui a touché ma famille et mes amis, et qui j'espère fera de moins en moins parti de la décénnie qui approche.
     
  7. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    Finalement je vais tout faire en un seul message c'est plus propre:

    La dépendance à internet et aux mobiles, l'ère du divertissement, de la paresse d'esprit, Wikipédia, la télé-réalité. La superficialisation de la culture, l'accès instantané au glaçage des connaissances, à la justification d'opinions prémâchées, l'engourdissement du mécanisme de curiosité, d'analyse et d'esprit critique.

    L'émergence d'un monde où la consommation passive côtoie une profusion de productions narcissiques home-made témoignant d'un rêve de gloire, accessible, bradée à en devenir répugnante, l'ère de la célébrité injustifiée, du culte des personnes connues pour être connues. La concrétisation du quart-d'heure de gloire warholien, minable et déprimante.

    Les prises de conscience globales, l'explosion des arguments écologiques et équitables, la lutte contre la mondialisation, la sensibilisation aux problématiques environnementales, la prise de parti du public dans les conflits et évènements à l'étranger découlant d'un fort sentiment que tout est lié, il n'est plus possible de se retirer derrière ses frontières artificielles, d'autant plus qu'on peut savoir à tout instant ce qui se passe à n'importe quel endroit du monde.

    La nostalgie omniprésente. Au début de la décennie, des trentenaires corporate se regroupaient pour régresser le temps d'une réunion Casimir. Bernard Minet n'a jamais eu un agenda aussi rempli depuis l'âge d'or du Club Dorothée. Aujourd'hui, à à peine 18 ans on clame son amour pour une décennie qu'on a passée en couches culottes. On pleure nos chanteurs morts qu'on lynchait sur la place public quelques heures auparavant. Des retraités cassent leurs PER pour s'offrir une croisière avec les chanteurs fripés de leur enfance.
    Le sentiment dérangeant que cette recherche du passé témoigne d'une absence de créativité.

    L'emballement du système économique et les conséquences qu'on peut en connaître aujourd'hui.

    La lente mort du parti socialiste et l'étiolement de la gauche en général.

    Le déclin de l'industrie cinématographique, focalisée sur la production perpétuelle de films calibrés, basée plus que jamais sur la rentabilité, au profit de celle des séries télévisées, diversifiée, de qualité inégalée.

    La gratuité des produits culturels via internet, imposée comme norme difficile à remettre en question. Toujours via internet, l'accès aux médias internationaux. Avant, il fallait qu'un cousin distant ramène des cassettes vidéos du Japon pour connaître tel animé obscure. Dans les années 2000, il suffit d'en connaître le nom et on y a accès presque instantanément.

    La médiatisation du phénomène des délocalisations, l'émergence des services à la personne, le glissement des emplois vers le tertiaire.

    L'Europe concrète, le passage à l'Euro, les sacrifices locaux pour le bien de la communauté dans l'incompréhension et le mécontentement général.

    Le bling bling, le mauvais goût, la vulgarisation des signes extérieurs de richesse.

    Beyoncé, Chirac, Obama, Paris Hilton, la mort de Sadam Hussein, Ben Laden, le jean taille basse, la littérature poubelle, la nouvelle chanson française valium, les plans vigipirate, le reggaeton, 5 fruits et légumes par jour, le stand up, Starbucks, les sex toys, le porno amateur, la pop culture japonaise, la revanche des geeks et l'attitude poseuse généralisée qui s'ensuit, Bush, la guerre en Irak, l'accélération du rythme de tendances, les blogs, l'ouverture à la concurrence des opérateurs téléphoniques et fournisseurs d'énergie, les sonneries de portable, la reconnaissance du mal être au travail, les JT pourris, les produits allégés, le bio, le politiquement correct, les théories du complot, les reprises et rééditions.
     
  8. Linka

    Linka
    Expand Collapse

    Les années 2000 c'était génial au début, jusqu'à 2003 maxi. Je connaissais pas encore MSN, les forums internet, y'avait pas YouTube donc à chaque fois que je voulais une chanson ou un clip je scrutais MCM ou MTV et quand j'entendais le début de la chanson je courais comme une dératée pour attraper la télécommande et l'enregistrer sur une cassette. Y'avait des clips qui passaient presque jamais j'étais toute contente quand je les "attrapais", j'allais le raconter à mes copines et elles venaient chez moi pour qu'on regarde la cassette de clips.

    Pour la mode, au début c'était gentiment too much, un peu kitsch, mais on se prenait moins au sérieux. Depuis 2005/2006 c'est la mode rock qui s'est généralisée partout, objectivement on s'habille mieux qu'avant mais c'est d'un ennui pas possible. En regardant mes vieux Glamour ou Cosmo ça m'a fait du bien de ne pas voir partout l'expression "mode rock", "on se la joue rock", partout, j'avais presque oublié comment on s'habillait avant. Qu'un moment par exemple c'était la folie des jupons et du look de Sienna Miller. C'était plus doux, féminin, pop, bohème, moins "hipster" (désolée j'arrive pas à traduire exactement...), bébé rockeur,...

    L'année 2009 est celle ou je me suis rendue compte que je suis devenue vieille parce que j'ai l'impression que depuis quelques années c'est la fin d'une ère, que j'arrête pas de me plaindre que tout était mieux avant, et que le futur a l'air merdique.

    edit: En revanche je comprend pas l es associations "années 2000 = bling bling, fric, société de consommation, glissement des emplois vers le tertiaire etc", enfin si je vois ce que vous voulez dire mais ce sont des notions qui existent depuis les années 80/90 (et même les Trente Glorieuses pour la société de consommation!). Je les auraient plutôt identifiées aux décennies précédentes qui ont inventé ces concepts, ça n'a fait que se perpétuer et s'amplifier dans les années 2000.
     
  9. Than'

    Than'
    Expand Collapse
    En hibernation

    Je pense ne pas avoir assez de recul pour vraiment me prononcer sur cette période, qui quand même est vachement longue : je n'avais pas 5 ans lorsqu'elle a débuté, j'en ai que 14 maintenant. De plus, je suis jeune & je ne peux pas franchement comparer avec les autres décennies.

    Malgré çà, je dirai que cette période est synonyme d'irrespect & d'une grande violence. Que ça soit dans les "grands" événements comme dans les cours de récré.

    Autour de moi, les gens n'échangent que peu, ils restent dans leur coin entre internet & leur téléphone portable. Le fait d'apprendre des choses n'intéresse pas la plus part de mes camarades, ils ne voient pas l'intếrêt de la culture ni celui de l'avenir. Ils restent butés à leur joints & au soirées où la moitié finissent en train de vomir.

    J'ai du mal a exprimmer mes idées, je reviendrai.
     
  10. fiygi

    fiygi
    Expand Collapse
    Melange instable

    Tristana a tout dis concernant ce qui s'est passé au niveau de l'actualité.
    Au niveau personnel j'en retiens plus de confiance en moi, plus d'épanouissement, plus d'accomplissement et plus de responsabilité.
    Je suis beaucoup plus sereine et beaucoup mieux dans mes basquettes, en paix avec moi même quoi.
     
  11. Lisoren

    Lisoren
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Il y a tellement de choses à dire!

    Il faut distinguer deux périodes:
    - 2000/ 2003 > C'était chouette! Venue de l'euro, baladeur cd, britney spears, développement d'internet et des télés-réalité
    - 2004/ 2009 >Règne des technologies (internet et wi-fi, mp3, téléphones portables, écran plasma, GPS,...), abondance d'informations, scandale sur les célébrités, peopolitiques, importance de la mode.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Les années 2000, ce sont les années de la frange aussi !
     
Chargement...