Challenge films MadmoiZelle 2018

Sujet dans 'Forum Cinéma / DVD' lancé par Izlïyanië., le 6 janvier 2018.

  1. Ignis Aurae

    Ignis Aurae
    Expand Collapse
    "Je n'ai que six bras, je ne peux pas tout faire !"

    @Obscur Il y a quelques scènes un peu crues au niveau de la violence (un cadavre bien déglingué, notamment), mais pas de scènes de sexe trop visibles :happy: Les effets spéciaux ont aussi un côté très artificiel, ça aide aussi à mettre de la distance :nod: J'ai surtout trouvé que c'était les situations qui étaient source de malaise :nod:
     
    Obscur a BigUpé ce message
    ----- Publicité -----
  2. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    Pour celleux que ça intéresserait, The Rocky Horror Picture Show est en spectacle à Paris, au studio Galande. C'est la seule fois que je l'ai vu et j'avoue que c'était une heure et demi intense de cinéma, juste hyper rigolo et divertissant. Il y a un groupe de comédiens bénévoles qui jouent en même temps sur scène, soit les mêmes scènes que le film en même temps, soit un peu autre chose, c'est complètement fou :yawn:
    Ils te disent même avant de venir d'amener une petite bouteille et du riz, donc voilà :cretin:

    Ça ressemble à ça.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Juste, si vous ne voulez pas vous retrouver à mimer un acte sexuel avec un inconnu, évitez soigneusement le premier rang :cretin:
     
    Anwen, Emi - Poppy, Casspinosaure et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. juhliette7

    juhliette7
    Expand Collapse
    If I smile with my teeth, bet you believe me!

    Je suis pas passée depuis le mois de mars :lunette:

    Voici donc 13 nouveaux films :popcorn:

    7. Un film qui aborde une problématique sociale : Hot Girls Wanted
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    14. Un film avec des monstres : Les Animaux Fantastiques
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    16. Un film qui commence par un "A" : A voix haute
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    24. Un film sur la vieillesse : Ensemble c'est tout
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    26. Un film avec un.e acteur.rice qui a commencé dans une série : Le Labyrinthe 2
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    30. Un film qui t’a vraiment déçu.e : Les Potes
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    38. Un film LGBTQ+ : Lovesong
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    40. Un film parodique : Kingsman
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    43. Un film réalisé par une femme : Lady Bird
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    45. Un film indépendant : Slam
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    72. Une adaptation filmique d’un roman ou d’une bande dessinée : Ready Player One
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    74. Un film français : Les profs 2
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    93. Un film sur la folie : Effets secondaires
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #172 juhliette7, 13 mai 2018
    Dernière édition: 2 juin 2018
    Azurhibis, Céline__, Hurrem et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. zenobe

    zenobe
    Expand Collapse
    Gros pâté

    36/100 ! Je suis en retard, maudits examens :gonk:
     
    Céline__, Hurrem, Emi - Poppy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Vitoo

    Vitoo
    Expand Collapse

    Aller je me lance, on est le 19 Mai et je pense déjà en cocher quelques uns

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Ksiezniczka, Céline__, Auk. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    Je vais commencer à galérer de ouf avec les catégories :rire:
    Plein de bons films ce mois-ci (:dowant:) et ce n'est pas fini.

    31. Un film avec une scène d’amour mémorable : Plaire, aimer, courir vite

    C'est un coup de cœur <3
    Honoré a une joie et une tendresse inouïe pour ses personnages, l'interprétation est très juste, très belle, la musique est très soignée comme dans tous ses films, les seconds rôles sont parfaits, et c'est beau, bien filmé. Ce qui m'a le plus charmée, c'est cette capacité à passer du mélodrame à la comédie en un rien de temps, ce film c'est les montagnes russes pour vos émotions.

    Ce film est profond, malicieux et mélancolique à la fois.

    Le seul défaut du film, qui est un peu long (2h12 pour un mélo, ça peut être long mais beaucoup de scènes qui s'éternisent sont justifiées), c'est sa tendance aux dialogues trop discursifs et aux références littéraires un peu poussées. Faire citer Koltès par un étudiant dans un parc pour une soirée biniouze, ça ne me choque pas mais par contre, je pense que ce genre de ce petites références peut perdre quelques spectateurs. C'est le côté relou d'Honoré et de sa sur-écriture qui mange un peu la spontanéité parfois.

    36. Un film sur le handicap : Monsieur je sais tout

    Une comédie française sur un gamin Asperger, je m'attendais au pire et non :top:
    Ça n'était pas lourd, pas bête et même la partie romantique n'en faisait pas des tonnes, je suis contente qu'un film grand public et accessible comme celui-là parle de ce sujet.
    Si quelqu'un de concerné.e l'a vu, je veux votre avis aussi.

    46. Un film sur l’histoire d’un pays : My beautiful laundrette

    Pour la petite histoire (3615 ma life), j'avais vu ce film en anglais sans sous-titre il y a 10 ans et je n'avais rien compris (à part de Danie Day Lewis était grave canon :shifty:). Le contexte historique (sous Tatcher) est passionnant et amené de manière intéressante grâce aux personnages. Ca a vieilli évidemment (la musique et les costumes :yawn: le meilleur des années 80 :yawn:) mais l'histoire est chouette. Les jeux de pouvoir entre les nouveaux riches et les jeunes désœuvrés, les problèmes raciaux et sentimentaux sont si bien ficelés, c'est vraiment un film qui m'a beaucoup plu. Et il y a quelques plans sympas.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    51. Un film en huis-clos : The immigrant

    J'avais peur de Marion Cottillard en polonaise et non, elle a assuré le job :top:
    L'histoire était simple, ce qui m'a le plus plu c'est l'ambivalence du personnage de Joaquin Phoenix.
    Je crois que j'ai mieux aimé ce film que Two lovers qui m'avait un peu saoulée.

    66. Un film qu’on peut qualifier de féministe : Kate and Leopold

    Ma foi, c'était fort sympathique et pas débile du tout, ça m'a fait plaisir :P

    68. Un film recommandé par un.e ami.e : Mommy

    Je sors juste du film donc je réagis à chaud : j'ai beaucoup beaucoup aimé. En général, j'aime bien Xavier Dolan, ses films ont toujours une part d'émotion intense, une manière d'aborder la nature humaine qui me touche. Cette fois encore le sujet était assez rude mais j'ai trouvé qu'il y avait une vraie lumière dans ce film. Les personnages ne vont pas bien mais ils rient, ils sortent, ils essayent de ce tirer de leurs problèmes.
    La bande son était tellement éclectique, j'ai tiqué plus d'une fois, mais elle donnait lieu à de si belles scènes (seuls les personnages de ce film peuvent être sexy sur du Céline Dion :yawn:), toujours émouvantes (Vivo per lei, bon sang, j'ai frissonné :tears:). Bref, tout m'a plu. Le maniérisme qui m'agace quelquefois un chouïa chez Dolan n'était pour une fois pas tellement présent (plein de bonnes idées de mises en scène (les formats :top:) mais pas trop de couleurs criardes).
    Conquise :joy:

    Pour la petite histoire (3615 ma life 2 :yawn:), c'est une amie qui avait rencontré le jeune acteur principal qui m'avait conseillé le film il y a des années. Et apparemment, il était tout gêné/timide, pas du tout l'image qu'on se fait du même gamin dans le film (#bahouilogiquec'estunacteur)

    77. Un film d’horreur : Still Alice

    Ok, j'ai un peu triché sur la catégorie, mais je ne regarde JAMAIS de films d'horreurs (l'année dernière, j'ai vu Grave, Get out et Life, ces trois films étaient géniaux mais j'ai cru que j'allais crever de trouille sur mon siège), donc c'est mon interprétation de l'horreur : la maladie d'Alzheimer.

    C'était bien parti parce que j'adore Julianne Moore (c'est la plus belle femme du monde :drama:) et la manière dont le film parlait de cette maladie (la perte de langage et de mots pour une grande universitaire linguiste), les relations familiales qui se voient modifiées (le mari le plus je m'en balek de la Terre) et la relation à soi qui est si bien relatée dans la deuxième partie du film. Kristen Stewart était un second rôle parfait.
    Une scène m'a particulièrement touchée :crying:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    80. Un film qui met en scène un ou des personnages non-binaire(s) : Lola Pater

    Fanny Ardant est très bien (qu'esssst-ce que j'aime sa voix, bon sang <3) mais je suis assez mitigée sur le film, que j'ai trouvé longuet et maladroit. Pour le topo c'est Zino, qui une fois que sa mère meurt, se met à la recherche de son père, devenu entre temps une femme (Fanny Ardant). Je peux comprendre qu'on l'ait choisi eelle (y'a pas 36 actrices qui pouvaient faire ce film) mais 1. elle n'est pas transexuelle 2. elle n'est pas maghrébine 3. elle n'a pas 50 ans mais bientôt 70. Ça faisait trop, je veux bien croire que la fiction n'est pas le réel, mais faut pas non plus pousser. Passé ça, le film était trop mou et manquait vraiment d'émotion, ce qu'on attend le plus pour un film sur des retrouvailles de famille.

    Bon sinon, je me suis pâmée comme une adolescente devant Tewfik Jallab pendant TOUT LE FILM.

    Voilà, c'est tout pour ce 3/4 de mois de mai :cretin:
    Comme d'habitude, j'ai pas mal râlé :yawn:
     
    Emi - Poppy, Rosenrot_, Céline__ et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Leech

    Leech
    Expand Collapse
    Have less. Do more. Be more.

    Bonjour bonjour :shifty:

    Alors ça fait un petit moment déjà que j'ai commencé le challenge film de cette nouvelle année mais je n'ai toujours pas pris le temps de venir faire mes critiques de films ni même poster ma liste provisoire de films prévus :ninja:. Shame on me. Mais bon, là j'ai vu un film hier et il faut trop que je vienne en parler :halp:

    8. Un film qui parle de film(s) – Millenium actress

    Haaaaaa mais ce fiiiiiilm :halp: <3 :crying:. C'est tellement un énorme coup de coeur ! J'avais pas ressenti ça pour un film d'animation japonais depuis Akira vu il y a 2 ans :halp:.
    C'est un film réalisé par Satoshi Kon, qui a fait également Paprika, Tokyo Godfathers et Perfect Blue. Bon, c'est une assez grosse pointure dans le monde de l'animation quoi. Et beh ouais, bordel, ça se fait qu'il gère le monsieur. L'histoire en gros c'est une ancienne star du cinéma qui raconte à un journaliste et son cameraman ses souvenirs d'actrice. Dit comme ça, ça envoie pas du rêve. Je sais. Mais ce film... ce film est fou. Le réalisateur nous immerge complètement dans les souvenirs et ça devient virevoltant, poétique, émouvant, drôle, haletant <3. J'ai adoré le personnage féminin principal, qui a une force de caractère assez dingue. Et puis wow, ces émotions quoi... J'ai eu le cœur serré comme rarement je l'ai eu pendant un film. Les images sont sublimes et les ambiances sonores m'ont complètement transportées. Ouais, c'est un film qui nous emporte et donne un peu le tournis parfois mais qu'est-ce que c'est agréable :jv:. Bref. Je recommande vivement.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    @Léona B.

    Haaaa, Lola Pater je l'avais mis aussi dans cette catégorie mais du coup vu la critique que tu en fais, j'ai plus trop envie de le voir :ninja:...
    Par contre ya Mommy qui est sur ma liste "à voir" depuis des siècles mais que je repousse un peu parce que je sens que ça va être un film dur à voir et en ce moment je suis pas trop dans le mood pour voir des films difficiles mais tu m'as remotivé. Ca sera en hors catégorie du challenge par contre, parce que là je vois pas où je le mettrais :rire:
    Tu m'as aussi donné envie de voir le film d'Honoré mais je l'ai pas trouvé sur mon site de torrent :ninja:.

    @Ignis Aurae
    Moi aussi j'ai mis le Rocky Horror Picture Show dans la catégorie midnight movie ! Je l'ai pas encore vu mais je comprends trop ton point de vue quand tu dis que tu comprends la richesse d'un film mais que ça ne te touche pas. Moi ça me fait ça avec pas mal de film "grand public"... Ce qui me fait dire que j'aimerais bien me tourner vers des films un peu plus du genre "art et essai" mais du coup comme c'est des films pas très connus bah j'ai pas les références et, en plus, je suis pas sûre d'arriver à les trouver sur le net :facepalm:. (Oui, je suis partie un peu en HS à partir de ton post :lunette: ).
     
    Céline__, Rosenrot_ et Ignis Aurae ont BigUpé ce message.
  8. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    @Leech J'avoue que pour Lola Pater, j'ai pas été tellement séduite mais ce film a quand même des qualités.
    Mommy je l'ai trouvé ultra-lumineux, vraiment le sujet est dur mais traité avec beaucoup de douceur/bienveillance.
     
    Jane Morgendorffer a BigUpé ce message
  9. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    28. Un film ou un documentaire sur un groupe de musique (réel ou fictionnel) : One song
    Une belle histoire d'amour et de deuil, sur fond de musique folk :top:
    Anna Hathaway est parfaite.

    75. Un film avec de la magie : Je ne suis pas un homme facile
    J'étais pas hyper motivée par le sujet (un homme qui se retrouve par magie dans un monde matriarcal, sorte de miroir inversé de notre monde moderne). Y'a plein de choses qui m'ont beaucoup beaucoup fait rire, c'est clairement une comédie et plus d'un gag est cool. Vincent Elbaz a la classe en mini-short (:yawn:) et le message est intéressant.
    Je ne comprends par contre pas trop le message du film dans le sens où le monde à l'envers présente exactement les mêmes questions que le monde normal (les femmes pourrissent les hommes, qu'elles traitent comme du :caca:) mais quelques trucs ne marchent pas ou n'ont pas été assez bien pensés à mes yeux. Et le message de fin n'est absolument pas clair, je trouve au contraire qu'il est très faible par rapport au film.
    Je me demande ce qu'un homme machiste se dirait à la fin du film :hesite: Juste "Ah cool que ça soit pas les nanas qui régissent le monde, ce serait super casse bonbon pour nous" ou est-ce que ça amènerait une piste de réflexion ? Je ne suis pas sûre.

    88. Un film avec un poisson, qui parle de poissons ou qui a poisson dans le titre : The book of love
    Une belle histoire d'amour et de deuil, sur fond de musique folk sur fond de bons sentiments.
    C'était cool et y'a Maisie Williams (Arya Stark) dedans :happy:

    95. Un de tes films préférés (à revoir) : Juno
    C'était un de mes films préférés à l'adolescence, c'est tellement du génie :dowant:
    Il est ouf, ça fait des années que je ne l'avais pas vu (je ne l'avais jamais vu en VOSTFR non plus), j'ai beaucoup apprécié (même si maintenant, je sais que c'est un peu un film pro-life, surtout l'histoire de "ton bébé il a déjà des ongles" ... j'ai quand même le recul pour le kiffer :gnih:)

    Sinon, qui ne rentrent dans aucune catégorie, j'ai vu Deadpool 2 que j'ai beaucoup plus aimé que le premier, une marrade bien ficelée, Love, Simon, qui était très joli, et Avant que de tout perdre, le moyen métrage qui a donné "naissance" au film Jusqu'à la garde que je recommande CHAUDEMENT (le moyen est cool, mais le long métrage est vraiment un coup de cœur).
     
    Rosenrot_, Emi - Poppy, Ksiezniczka et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Auk.

    Auk.
    Expand Collapse

    Les petits nouveaux qui me permettent de rattraper un peu mon retard :joy:

    4. Un film de vulgarisation scientifique : Seul contre tous
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    9. Une adaptation moderne d’un conte traditionnel : La belle et la bête (2017)
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    26. Un film avec un acteur qui a débuté dans une série : Rencontre avec Joe Black
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    54. Un film dont le titre ne comporte qu’un seul mot : Tarzan (version Disney)
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    58. Un film à voir avec des enfants : Le grand méchant renard et autres contes
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    69. Un Disney : La Belle au bois dormant
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    75. Un film avec de la magie : Le prestige
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    84. Un film sur l’enfance rebelle : La tête haute
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    92. Un film avec des pirates : Pirates des caraïbes : la vengeance de Salazar
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Céline__, Ksiezniczka et Hurrem ont BigUpé ce message.
  11. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    "Il n'est d'autre chose à tuer dans cette vie que l'ennemi intérieur, le double au noyau dur."

    Ce remplissage de catégories devient une torture :scream:

    15. Un film dans lequel le noir ou la nuit est important : Le cercle littéraire de Guernesey
    J'avais lu le livre quand il était sorti et dans mes souvenirs l'histoire était très intéressante : j'étais donc contente de retrouver ce sentiment en voyant le film. Ca ne révolutionne pas le cinéma mais c'est joli (les paysages :oo:), bien pensé, bien filmé et il y a quand même une flopée d'acteurs sympathiques (#DowntonAbbey)

    62. Un film qui met en scène des objets parlants : Han solo
    J'avais d’ÉNORMES doutes sur ce Star Wars, et je l'ai trouvé joli mais sans aucune surprise. J'ai même réussi à apprécier Emilia Clarke. Le seul truc où je me suis dit "Whaou, ils ont tenté un truc cool !", c'est la robote L3, qui se bat pour la libération des robots et que j'aurais aimé voir plus :ninja:

    83. Un film que tu n’as jamais réussi à regarder en entier jusqu’ici : Belle
    Bonjour, film le plus CUCUL de la Terre. Je pense savoir pourquoi la dernière fois, je n'avais même pas fini ce film : les deux personnages principaux (qui sont amoureux) passent leur temps à pleurnicher ou à faire des yeux méchants (genre "je suis en colère, j'ai 15 ans et de l'acnée dans le dos"). Rolalala, c'était pas du tout pour moi :yawn:

    Sinon, j'ai vu Kingsman (vraiment sympa), Machete Kills (barré et cool), How to talk to girls at parties (si fou et si beau :jv:) et Parvana, une enfance en Afghanistan (joli et triste, l'animation était splendide).
     
    Céline__, Ksiezniczka, Emi - Poppy et 3 autres ont BigUpé ce message.