Collège Montaigne : faut-il interdire les portables ou (enfin) éduquer les garçons ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 15 mai 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    #1 Clemence Bodoc, 15 mai 2015
    Dernière édition: 17 mai 2015
    Mlle C. a BigUpé ce message
  2. mlle-lit-la-lune

    mlle-lit-la-lune
    Expand Collapse

    Merci pour cette réflexion :fleur:

    Je travaille depuis 5 ans dans et avec des collèges parisiens "difficiles" (comme médiatrice scolaire et comme chargée de mission "lutte contre le décrochage scolaire") et cette histoire fait malheureusement écho à mon expérience. La réaction des journalistes - "les portables c'est le mal"- a été également celle des établissements qui ont du faire face à ce genre de comportements. Les relations filles/garçons et l'éveil à la sexualité (et par là, à l'autre) sont considérées à la fois comme problématiques et comme mineur: oui, des choses graves se passent mais il n'y a pas de temps à consacrer à cette éducation-là. Plutôt que de mettre en place une réflexion et un plan d'action, c'est la réaction en urgence qui prime. Et le silence, considéré comme un garant de l'équilibre. Au secours...:erf:
     
    MésangeBleue, LovelyLexy, Kyubey et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. lyra-bee

    lyra-bee
    Expand Collapse
    Sereine

    Une petite coquille sous "C'est la faute au porno"
    Pourquoi on n’en n’entend pas parler ? > pas besoin du "n'"
     
    LovelyLexy et Kyubey ont BigUpé.
  4. AlexO

    AlexO
    Expand Collapse
    Golden Age of Grotesque

    Non mais WHAT? Diaboliser l'usage du téléphone c'est tout ce qu'ils ont trouvé. -_-
    Donc si on réfléchit comme eux (politiques et journalistes) : ceux qui ont des portables et qui les utilisent pour regarder des pornos sont de futurs violeurs? C'est quoi le lien au juste?
    Il y a un monde entre regarder quelques chose, penser à cette chose, et contraindre quelqu'un à cette chose. :/
    J'ai plutôt l'impression que c'est l'éducation des parents de ces garçons qui est discutable.
    Peut être que si certains parents apprenaient à dire non à leurs enfants et à les désintoxiquer de cette habitude permanente du "tout tout de suite", il y aurait moins de violence (sexuelle ou autre).
    Je trouve pour ma part que la société de l'immédiat dans laquelle on vit est liée à ces agissements : plus personnes ne supportent la moindre frustration, la moindre attente.
    Et interdire n'a jamais rien résolu...

    ah oui et la faute des profs euh, ils sont pas censé éduquer les enfants ça c'est le rôle des parents, ils doivent leur enseigner. J'ai l'impression que peu de gens font la différence
     
    jorda, Kand'x, Nerys_L et 16 autres ont BigUpé ce message.
  5. Kanta

    Kanta
    Expand Collapse

    @MortVivant Je suis tellement d'accord avec toi! On oublie trop souvent que c'est aux parents d'éduquer leurs enfants. Introduire la fin du tabou autour de la vie sexuelle des ados à l'école, oui, mais c'est à la maison que les discussions doivent se faire aussi. Sinon comme tu le suggères, avec l'intervention d'éducateurs ou de psys.
     
    Mlle C., Demezia, Sowhat? et 8 autres ont BigUpé ce message.
  6. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Pour info, j'ai presque 36 ans. Ado, j'ai subi des centaines d'attouchements et d'insultes à caractère porno dans la cour du collège.

    Personne n'avait de portable ni internet, c'était un collège privé très "bourge" et blanc à 99% et je portais des pulls et des tee-shirts trop grands.

    Si j'en parlais pas à l'époque c'était parce que j'avais la honte et qu'on me culpabilisait.

    Ce qui s'est passé n'est pas la faute des portables, c'est juste à cause de la façon dont on fait croire aux garçons qu'une paire de seins, c'est un jouet pour mecs (parce que c'était précisément ce qu'ils avaient dans la tête). Il faut que ça cesse et pour ça, on doit éduquer!
     
    #6 lafeemandarine, 15 mai 2015
    Dernière édition: 15 mai 2015
    Cléo., leaking_b, Tusaistousser et 35 autres ont BigUpé ce message.
  7. Ultra Boulette

    Ultra Boulette
    Expand Collapse
    Against the odds, we choose to fight !

    Merci @Clemence Bodoc pour cet article. Il faut vraiment qu'on arrête avec l'hypocrisie et qu'on affronte la réalité...

    Par contre il y a une petite coquille dans le texte : « on vous avez prévenu », c'est "avait" :fleur:
     
    Kyubey, Deraio, Clemence Bodoc et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. LuluBerlue92

    LuluBerlue92
    Expand Collapse

    Petite erreurs :
    "on n´en entend pas parler" (Remplacer "on" par "il" si on a un doute = "il n´en entend pas parler")
    et " on vous avAIT prévenus" (on a prévenu, pas vous avez prévenu)
     
    Kyubey a BigUpé ce message
  9. LuluBerlue92

    LuluBerlue92
    Expand Collapse

    Petites erreurs :
    "on n´en entend pas parler" (Remplacer "on" par "il" si on a un doute = "il n´en entend pas parler")
    et " on vous avAIT prévenus" (on a prévenu, pas vous avez prévenu)
     
    Kyubey et schizophrenia ont BigUpé.
  10. Azeleen

    Azeleen
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    "Je ne vais pas dire « on vous avez prévenu »", ça pique un peu les yeux @Clemence Bodoc ;)
     
    Happy_Koala et schizophrenia ont BigUpé.
  11. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Cet article insiste beaucoup sur le sexisme, la femme-objet etc, et c'est très bien et surtout très pertinent. Mais on ne met pas en avant la base de l'histoire, ce qui m'a choqué avant de lire toute l'histoire : ils sont en 6ème et regarde du porno ! Je ne vais pas faire la moral là dessu car je pense qu'on a tous nos cadavres dans le placard, mais whaou quoi... Il y a un sérieux problème la dessus.
     
    Kand'x, marinetiramisu, Red_lady et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. the-spare-key

    the-spare-key
    Expand Collapse
    I have done nothing wrong ever in my life.

    Je suis atterrée par le fait que le débat soit focalisé sur le portable, comme si le harcèlement, les attouchements et la culture du viol étaient nés en même temps qu'Apple. A mes yeux c'est comme si les politiques et les parents essayaient de se dédouaner de toute responsabilité en pointant du doigt La Technologie et Le Porno.
    Déjà 1/ certains enfants ont besoin d'un portable (parents divorcés, etc.) et 2/ tous les portables n'ont pas Internet.

    Et ce que je trouve incroyablement choquant, c'est l'impression qu'à la rigueur les attouchements c'est pas trop grave mais par contre attention, certains élèves envoient des textos en cours.
     
    Lilitamago, Kand'x, marinetiramisu et 11 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...