Dehors, étranger!

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par AnonymousUser, le 30 juillet 2010.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Source : Le Monde.

    "Nicolas Sarkozy a ciblé les délinquants d'origine étrangère, à l'occasion de l'installation du nouveau préfet de l'Isère, vendredi 30 juillet, à Grenoble. Ainsi envisage-t-il pour la première fois de les déchoir de leur nationalité. "Il ne faut pas que nous hésitions à réévaluer les motifs pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité française", devait dire le chef de l'Etat selon le texte de son discours. "La nationalité française doit pouvoir être retirée à toute personne d'origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d'un policier, d'un gendarme ou de toute personne dépositaire de l'autorité publique." De même, M. Sarkozy veut que l'acquisition de la nationalité à l'âge de 18 ans pour un mineur délinquant né en France de deux parents étrangers ne soit plus un droit.

    Cette offensive a lieu alors que M.Sarkozy est mis en cause sur l'efficacité de sa politique de sécurité. Deux semaines après les violences qui ont eu lieu à Grenoble et à Saint-Aignan (Loir-et-Cher), il a franchi une étape supplémentaire dans la politique de répression."


    (Pour plus d'info, la suite de l'article est ici)

    Supprimer la nationalité françaises aux étrangers, est-ce devenu la seule manière de faire régner l'ordre et "la paix"?
    Stigmatisation un peu trop rapide des étrangers, désignés d'office comme les fauteurs de troubles? Ou alors simplement, une solution pour les étranger en attendant de pouvoir en trouver une pour les "français de souche"?

    Que penser de cette nouvelle mesure, qui bien qu'elle n'est pas encore adoptée par la loi, ne saura trop tarder a être mise en débat public?

    Une question me vient : l'étranger serait-il un homme différent du français de souche? A partir du moment où quelqu'un reçoit la nationalité française, n'est-il pas devenu un français, et devrait donc recevoir le même traitement que tout autre français? Y-a-t-il "plusieurs niveaux de nationalités"?

    Je vois dans cette "idée" une solution "pratique" pour ramener un semblant de sécurité dans le Sarkoland - histoire qu'il ne perde pas trop la face - mais cette solution est idéologiquement et moralement irrecevable. Est-on devenu des machines ? Suspens...
     
  2. Bulle mousseuse

    Bulle mousseuse
    Expand Collapse
    *Pouf*

    J'ai un peu du mal avec ça car je pense que tous les français doivent être considérés comme égaux. Il y aurait une infériorité juridique entre "vrai français" et "étranger français".
    Que cette mesure sois appliquée aux permis de séjour ou autre chose de ce genre me semble plus judicieuse.
     
  3. Lenwha

    Lenwha
    Expand Collapse
    Mais nous, on était aussi silencieux que deux morceaux de tofu.

    Je comprends le sentiment de respect envers la France et sa représentation dans la vie quotidienne. Le respect est une valeur fondamentale.
    Cependant, si ce sont les français d'origine qui ont un différend avec la police, ils ne leur arrivent rien ? Belle représentation de la valeur de l'égalité.
    Le problème ne vient pas de l'origine des populations, mais de leur éducation, de l'apprentissage des valeurs, et de la culture.

    Au lieu de s'attaquer à la couche superficielle du problème, il faudrait plutôt s'attaquer aux racines de ceux-ci : le chômage, l'éducation, l'isolement des cités...
     
  4. Llits

    Llits
    Expand Collapse
    Vide

    Ca me choque. Beaucoup. Alors donc, si moi, française pure souche, j'attente volontairement à la vie d'un flic ( en sachant que bon, petite jeune fille blanche, j'ai rarement voire jamais été emmerdée par des flics, j'ai pas eu à subir un contrôle d'identité parce que je me balade dans la rue, tout ça... ), je risque moins qu'un gars qui aurait des parents d'origine étrangère ? WTF ?
    Je trouve ça terriblement triste, dans le pays de la DDHC, d'entendre des choses pareilles.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ca ne fait que confirmer mon sentiment : mais qu'on l'abbatte, ce président :d


    Non mais franchement ?
    Ok, si ça l'amuse, mais alors, qu'on supprime la nationalité française des français de souche aux mêmes conditions.


    Il me désole, j'en reste sans voix, je viendrai poster de manière plus réfléchie plus tard. J'ai beau ne pas être française, il me fait honte.
     
  6. Elyna

    Elyna
    Expand Collapse
    Casse toi pov' con

    C'est Marine qui va être ravie.....
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'aurais du mal à faire un discours longuement argumenté, parce que plusieurs choses me viennent clairement en tête.

    Dans une République où devrait régner l'égalité, ce genre de disposition peut mener à de nombreux abus si n'importe qui en tire les ficelles avec de mauvaises raisons. Et ça, c'est moche, et pas convenable.

    Par contre, je l'avoue, moi j'aurais tendance à vouloir retirer la nationalité des crétins qui braillent "n**** la France" en faisant n'importe quoi, parce que eux par contre, à dire ça consciemment, ils ont qu'à aller voir ailleurs... Ils l'auraient bien cherché, et de toute façon devraient n'en avoir rien à faire s'ils ne s'y sentent pas appartenir.
    Et ça, ça ne vise aucune origine particulière, seulement les gens qui ne respectent pas le pays où ils vivent et choisissent de cracher dessus au lieu de se bouger pour changer les choses en bien.

    Mais pour en revenir au reste, je ne pense pas que ce soit bien, car il y aura des abus, des erreurs, et puis ça peut prendre des proportions trop graves... Il y a bien des français d'origine française qui se sont déjà attaqués à la police, et pour eux on va faire quoi vu qu'on ne peut pas leur retirer leur nationalité? Là il n'y a plus d'égalité du coup... Et vu comme ça, ça stigmatise automatiquement des gens.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Bah non justement, il essaie de lui piquer ses votes ;)...
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Deetz a dit les choses telles que j'aurais aimé les dire, ça tombe bien :)

    Le soucis que ça pose c'est que, a ce que je sache, si les nations existent, s'il est possible d'avoir une "nationalité", ce n'est que très peu souvent par choix. Je n'ai pas choisi d'être française : je le suis, parce que je suis née ici. Tu as l'air de dire "tu peux devenir français, ok, mais si tu ne respectes pas les codes français, tu retournes "chez toi"". Et le français "de souche" qui ne respecte pas les codes français, on en fait quoi?
    Et quand la france aura fini de faire le tri entre ceux qui sont des bons et des mauvais citoyens, ça donnera quoi? Et si tout pays du monde faisait les choses ainsi? Il y aurait des sélections, des pays d'élite et d'autres "poubelles"? Parce qu'il faudra bien les mettre quelque part, les mauvais citoyens ! On va aller les balancer en Afrique et qu'ils s'en démerdent, c'est ça?

    Tout le problème que pose cette loi c'est qu'elle n'est pas morale car elle n'est pas universalisable. Tu ne peux pas appliquer cette loi à n'importe qui, tu ne peux l'appliquer qu'a "celui qui n'est pas français pur souche". Ce qui, évidement, ne veut rien dire, comme l'a expliqué Deetz.

    Qu'on fasse une "sélection" avant de donner des papier, qu'on n'en donne pas aux délinquants, a ceux qui ne respectent pas la culture ( et n'en ont rien a faire de la culture française ) d'accord, c'est normal, simplement parce qu'il y a nécessairement un "quota", on ne peut pas accueillir tout le monde. Mais de quel droit la nationalité des "naturalisés" serait différente de la mienne? Si un étranger deviens français, tout ce qu'il fera en tant que citoyen ou en tant qu'homme sera "français". S'il devient un chef d'entreprise, il sera un chef d'entreprise français. S'il devient un chef d'entreprise qui deale de la coke, il sera un dealeur français. C'est tout, il n'y a aucune raison pour qu'il ne soit français que quand il rapporte des sous dans la caisse de l'état.
     
  10. Avril

    Avril
    Expand Collapse
    Morose.


    Je n'arrive pas à me fonder un avis...c'est horrible.

    Mais tu résume ce que je pense & ressens à l'heure actuelle.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Très bon sujet, Devotchka ! (je dis ça parce que je voulais l'ouvrir aussi.)

    Exactement. On s'attaque carrément à leur identité ; ces gens qui sont français d'origine étrangère, ils sont quand même français, ça fait partie d'eux. Qui sont-ils s'ils ne sont plus français ?!

    C'est encore quelque chose d'inadmissible, mais heureusement ça a apparemment peu de chances de passer auprès du Conseil constitutionnel, ça viole l'intro même de la Constitution.
     
  12. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Le truc qui me fait marrer, c'est que Sarkozy lui-même est issu de l'immigration hongroise.

    Il a pas intérêt à faire le con, il va devoir se sucrer sa nationalité française lui-même.
     
Chargement...