Des conseils pour dépression/travail et cv chaotique ?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Artémis Borges, le 4 septembre 2016.

  1. Artémis Borges

    Artémis Borges
    Expand Collapse
    un peu confuse

    Salut
    Bon j'espère ne pas m'être trompée d'endroit pour parler de ça.

    Alors voila, je suis dans une situation un peu particulière et du coup je me suis dit que ça pourrait être pas mal d'avoir un topic où celles qui sont dans le même genre de situation puissent se retrouver.

    Voilà ma question : comment faire pour réussir à se trouver un travail quand on n'a pas beaucoup d'expérience ou de compétences, et qu'on a du mal à expliquer certains trous dans son CV ?

    Je m'explique : j'ai été en dépression (ce qui est toujours le cas aujourd'hui mais elle est moins "intense" qu'avant) et mon CV est du coup complètement chaotique, et je me retrouve à ne pas avoir grand choses à écrire dessus, que ça soit niveau études qu'expériences professionnel ou compétences (enfin il y a de quoi dessus mais j'ai vraiment l'impression qu'il est vide). Ça n'est pas faute de volonté mais j'ai très souvent honte d'avoir un passé tel que le mien et ça joue sur ma confiance en moi quand je veux postuler ou quand je passe un entretien d'embauche.

    Ce que j'aimerais savoir c'est si vous avez des conseils sur comment arriver à parler de soi, se présenter, vanter ses compétences et ses mérites etc quand on a été dans une situation comme celle là. Et aux madz qui sont/ont été comme moi à se poser les mêmes questions, avez-vous réussi à trouver des astuces ou des alternatives ?
     
    Charlie-Culotte a BigUpé ce message
  2. shanks

    shanks
    Expand Collapse

    Hello :)

    Déjà, c'est tout à fait compréhensible et ça arrive à tout le monde d'avoir ce genre de période. Essaye de ne pas culpabiliser ou te juger par rapport à ça.
    Ensuite, c'est sûr que les trous dans les CV ça passe moyen, c'est toute la beauté du monde professionnel...
    Personnellement, quand j'ai eu ce type de "trous" dans mon CV, je n'ai pas hésité à écrire "apprentissage de (insérer métier) en autodidacte". Bon après c'était facile car j'opérais une reconversion professionnelle. Mais je sais que d'autres gens mettent "activité en freelance" (mais je ne sais pas si ton métier s'y prête), ou encore année sabbatique pour voyager, apprendre, découvrir le monde. Beaucoup de gens font ça et c'est assez bien vu.
    Quel métier exerce-tu ? Ce serait plus simple pour t'orienter :)
     
    Nastja a BigUpé ce message
  3. Artémis Borges

    Artémis Borges
    Expand Collapse
    un peu confuse

    Merci :)

    Je n'exerce pas de métier (enfin je suis autoentrepreneure en ce moment parce que la rédaction web m'a permis cet été de subvenir à mes besoins cet été), je suis étudiante. Mais ce que j'aimerais exercer comme métier ça reste de l'ordre de l'écriture (dans l'idéal ^^), la recherche (je suis étudiante en anthropo), et la traduction. J'ai essayé l'enseignement et je me suis rendue compte que ça n'était pas du tout pour moi.
    J'y ai pensé d'écrire ce genre de choses sur mon cv mais je n'arrive pas à mentir, j'ai tellement peur d'être prise au dépourvu et de me retrouver comme une idiote si on me pose des questions là dessus que je n'ose pas - et je suis un peu usée par la dépression et les mensonges et embellissements de la réalité que ça engendre. Du coup c'est assez dur de devoir recommencer. Mais c'est vrai que tourné en "autodidacte" à la rigueur ça peut passer. Je vais y réfléchir.
    Ça serait tellement plus simple si on ne regardait que les expériences/diplômes etc sans les dates.
     
  4. shanks

    shanks
    Expand Collapse

    Oui c'est sûr.. Comme si on était programmé pour bosser non-stop sans subir de pression et sans devoir prendre parfois un peu de temps pour soi.. Je comprends ton désir de ne pas vouloir mentir, moi-même je ne m'en suis pas sentie capable. Mais j'ai effectivement été autodidacte pendant un an et demi, et c'est très bien passé dans mon CV et j'ai vite retrouvé du boulot, personne ne m'a questionnée à ce sujet d'ailleurs. C'est même de plus en plus encouragé, notamment dans les métiers du web, de la rédaction et de la recherche. Même si tu n'as pas totalement été autodidacte, accorde toi ce petit tour de passe passe, sincèrement personne ne te posera de questions détaillées là dessus ! En tout cas je te souhaite plein de courage pour la suite, tu vas y arriver !
    Si vraiment ça te fatigue, tu peux m'envoyer ton CV que je jette un coup d'oeil et qu'on voit comment on peut tourner ça autrement ;)
     
  5. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Je vous prie d'agréer l'expression de mon wesh respectueux.

    Merci pour avoir créé ce topic car je suis un peu dans la même situation vis-à-vis du CV (sauf que je n'ai pas été "officiellement" diagnostiquée en dépression), que je suis en train de faire en ce moment même et cette discussion m'aide un peu :)
    C'est nul de devoir à tout prix remplir ces bêtes trous pour se justifier, comme si on n'avait pas besoin ou le droit de faire des pauses dans sa vie :facepalm:

    Après il y a aussi la question fatidique de la présentation :halp:
     
    #5 Charlie-Culotte, 17 septembre 2016
    Dernière édition: 17 septembre 2016
    Lsophieful a BigUpé ce message
  6. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    @Artémis Borges
    Je déterre un peu le topic mais tout dépend de ton niveau d'études, tu n'es pas obligée de mettre le détail de tout ton parcours façon timeline.
    Tu peux mettre Master 2015 ou Licence 2016. S'ils te demandent des précisions, sans donner les dates tu dis: "hé bien j'ai fait une L1 en ça et une L2 spé en ça".
    Si on te demande pourquoi t'as pas tout écrit, tu dis que tu voulais mettre l'accent sur l'expérience pro.

    Si t'es dans le web et la rédaction web, tu peux dire que certaines périodes de "trous" ont été des périodes où t'as voulu monter ta boîte. Que tu t'es donnée 1 an pour faire ton étude de marché, ton business plan etc. et que tu gardes tout ça de côté pour le futur mais que tu veux acquérir plus d'expérience avant de te lancer.

    Si t'aimes bien la rédaction, tu peux devenir Conceptrice-Rédactrice (Copywriter en anglais). Ce sont les gens qui bossent dans la publicité généralement, qui trouvent les bons discours/textes etc. (cherche une fiche métier, j'ai pas le détail en tête).
    Tu peux ouvrir un blog également dans ce sens, où par exemple t'analyses les publicités et leurs discours (sans être polémique, le blog existe surtout pour te créer un portfolio de compétences).
    Forme-toi en autodidacte sur le marketing et les stratégies de communication. Tu ajoutes ça sur ton CV et normalement ça devrait aller :)

    Si ce métier ne te dit rien, tu peux envisager d'autres métiers du web.
    L'auto-formation (comme le conseille @shanks ) peut être ton grand atout (déjà pour les compétences mais également pour combler les "trous").

    Courage pour ta dépression, je sais ce que c'est :calin:
     
Chargement...