Clicky

Différences hommes/femmes : une étude prouve qu'elles sont minimes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 8 février 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche Giddy goat Membre de l'équipe

    Posté 8 février 2013
    #1
  2. Karrie788

    Karrie788 Come to the dark side, we have cookies.

    Mais tellement. <3

    J'étais tombée dessus aussi, et j'ai fait la fête avec un très bon ami à moi qui lui aussi était content de pouvoir contester toutes les généralités dites sur les hommes.

    Ça fait du bien.
    Posté 8 février 2013
    #3
  3. Vicky Page

    Vicky Page Roule une pelle a la vie

    Les gens oublient souvent à quel point le contexte culturel et l'éducation genrée influent sur la construction de notre identité. J'ai travaillé l'année dernière en sociologie sur des études passionnantes qui relativisaient justement la notion de différence "innée" entre Hommes et Femmes.

    Je copie le texte en question :
    [justify]" Margaret Mead a travaillé en Océanie, et elle a étudié pendant plusieurs années trois tribus qui sont les Arapesh, les Mundugomor et les Chambuli. Elle a montré que certaines éducations n'opposent pas les Hommes et les Femmes : les Arapesh rendent les Hommes serviables, sensibles, doux... tout comme les Femmes alors que les Mundugomor rendent les Femmes agressives et combattantes tout comme les Hommes. Les Chambouli font quant à eux une différence entre Hommes et Femmes mais pas dans le sens "habituel"... La Femme est dynamique, entreprenante, solidaire, extravertie tandis que l'Homme est sensible, peu sûr de lui, soucieux de son apparence, jaloux, ... Ce sont les Femmes qui assurent les tâches de subsistance du groupe et qui ont le pouvoir économique. Les Hommes s'adonnent principalement à des activités esthétiques. "[/justify]
    Posté 8 février 2013
    #4
  4. harryjoe

    harryjoe S'en tape le coquillard

    Ahhhhhhh quel bonheur de lire ça :clap:
    Entourée de mec au boulot, j'entend régulièrement des clichés type "les femmes c'est des sacrées manipulatrice", et après en voyant des copines c'est pas mieux avec les "han mais les gars, tous pareil" alors que j'étais toujours que NON !
    Je vais aussi imprimer ça et rabâcher tout le monde avec :dowant:
    Posté 8 février 2013
    #5
  5. http://youtu.be/JmAWngZOtOI:disco:
    Posté 8 février 2013
    #6
  6. Mais...un peu de bon sens et on le savait déjà nan ? :shifty:
    Posté 8 février 2013
    #7
  7. Ssimablacky

    Ssimablacky A chaque jour suffit sa peine

    "Ça dit aux parents que quand vous élevez vos enfants, vous devez vraiment essayer de ne pas les ranger dans une catégorie qui est basée sur leur sexe biologique. Vous devez vraiment chercher à trouver ce par quoi ils sont intéressés, ce qu’ils ont envie de faire, là où ils réussissent et quelles sont leurs faiblesses, et il se peut que vous compreniez que certaines de ces choses ne sont pas caractéristiques de leur sexe et que d’autres le sont. »
    C'est clair il y aurait beaucoup de gens plus heureux de cette façon.

    Puis c'est ça la liberté, qu'on arrête de nous coller dans des cases.
    Posté 8 février 2013
    #8
  8. Karrie788

    Karrie788 Come to the dark side, we have cookies.

    Ouais, mais maintenant on a un argument tangible pour ouvrir les yeux qui en ont moins, de bon sens. :d
    Posté 8 février 2013
    #9
  9. M-arinette

    M-arinette Dessine! :)  

    Dire que TANT de gens sont encore persuadés du contraire!... Si seulement ces études pouvaient être propagées à plus grande échelle...
    Posté 8 février 2013
    #10
  10. MERCI pour cet article!
    BIG BIG BIGGEST BIG UP:free:

    Et pour approfondir cette question des bêtises véhiculés par la psychologie évolutionniste (qui pond pleins de clichés à la manière de Mars et Vénus), je vous conseille ce passionnant et très sérieux blog d'observatoire de la vulgarisation scientifique: http://allodoxia.blog.lemonde.fr/
    Posté 8 février 2013
    #11
  11. Polly Maggoo

    Polly Maggoo [espace publicitaire à louer]

    Même réaction que toi...

    Certes il y a sans doute encore beaucoup de gens persuadés du contraire mais lire cet article en 2013 c'est comme lire "différences entre les blancs et les noirs : une étude prouve qu'elles sont minimes"  (oui la comparaison est hyper exagérée), ça me choque de lire ça sous cet angle dans un magazine féminin qui défend souvent des positions féministes :shifty: :erf:
    Posté 8 février 2013
    #12
Chargement...