Ecole Normale Supérieur ?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par 0ctober, le 2 mars 2012.

  1. 0ctober

    0ctober
    Expand Collapse
    Passive me agressive you

    Bonsoir à toutes :)

    Alors voilà ( pourquoi on commence toujours ses phrases par cette formule dans le forum ?! ), je voudrais devenir enseignante plus tard... Le concours d'entrée à l'IUFM semble indispensable certes mais, il faut être bac+3... C'est long, trèèèès long les amis. Alors je songe à l'ENS qui forme aussi les étudiants à l'enseignement, si quelqu'un étudie là-bas qu'il se prononce maintenant :d je voudrais savoir si le concours pour rentrer est dure ? Et comment sont les cours ?
     
  2. Azwaw

    Azwaw
    Expand Collapse
    Wer will, der kann.

    Bon, je suis pas une experte mais je vais tenter de répondre à ta question (que quelqu'un me corrige si je me trompe quelque part).
    De ce que je sais, il faut que tu fasse 2 ans de prépa (Khâgne, MP, PC ou BCPST), pour ensuite passer le concours d'entrée à l'ENS. La durée d'études est ensuite de 4 ans. Ca fait donc 6 ans d'études, contre 3 ans pour l'IUFM. Concernant le concours d'entrée, il est effectivement dur et la majorité des admis viennent de très bonnes prépas type Henri IV.
    Voilà j'en sais pas plus, mais j'espère avoir pu t'éclairer un minimum :)
     
  3. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    Je ne suis pas une spécialiste car je n'ai jamais voulu aller dans la voie de l'enseignement, mais je pense que le parcours prépa+ENS est nettement plus dur que celui de l'IUFM (qui est déjà bien dur il me semble). L'ENS, c'est une voie prestigieuse et très sélective.

    J'ai fait une prépa ENS, qui préparait à l'ENS Cachan, en économie. Pour ma part, comme je l'ai dit, je n'ai jamais considéré cette voie, j'étais en prépa pour rentrer en école de commerce et c'est tout. Mais j'ai vu comment se préparaient les rares étudiants (2 sur 30) qui voulaient réellement entrer à Cachan, et il faut vraiment se consacrer entièrement à ça et être très très calé (particulièrement en maths dans notre cursus).

    Sais-tu dans quel domaine tu veux devenir enseignante ? Car il y a plusieurs ENS : Ulm, Cachan et Lyon. Elles ont toutes leurs départements spécifiques, et aller à l'ENS signifie devenir réellement un expert du domaine que tu choisiras (et que tu étudieras en prépa).

    Ensuite, il faut aussi savoir que quand tu es étudiant à l'ENS tu obtiens le statut de fonctionnaire et tu es rémunéré par l'Etat.

    Enfin il faut que tu saches, qu'en sortant de l'ENS, tu seras sans doute professeur ou chercheuse. Mais professeur en classe prépa, en université, en école. C'est aussi ce qui le différencie de l'IUFM, qui est destine surtout à être enseignant en maternelle, primaire ou secondaire il me semble. Donc l'une de ces formations n'est pas forcément substituable à l'autre. Tout début de ce que tu entends vraiment vouloir faire par "enseignante".
     
  4. 0ctober

    0ctober
    Expand Collapse
    Passive me agressive you

    Yahoo merci pour la rapidité de vos réponses :d merci vraiment !
    Je veux être enseignante dans une école primaire, l'IUFM semble plus accessible en effet je vais devoir me montrer patiente :) Je suis en histoire
     
  5. Prehnite

    Prehnite
    Expand Collapse
    Stressée a mort

    Juste pour un témoignage de madmoizelle à l'ENS (Lyon) :
    (ok, tu veux faire prof dans une école, donc je te déconseille totalement l'ENS, ça ne forme absolument pas à ce concours là, mais ça peut servir à quelqu'un d'autre...)

    Il y a plusieurs voies pour rentrer à l'ENS, et plusieurs (autres) pour accéder aux prépas agrégations. Mais cela dépend beaucoup (bcp, bcp, bcp) de la filière.

    Pour les Lettres et Sciences Humaines, malheureusement, le concours de l'agreg est très dur, et seuls les normaliens (i.e. les gens qui ont réussit le concours de prépa) y rentrent.

    Pour les Sciences, il a 3 moyens différents de rentrer à l'ENS : concours prépa (on parle de normalien), admission sur dossier (les anciens "auditeurs", on prefere parle d'étudiants c'est plus valorisant...), concours fac (et oui, chaque année, une dizaine de personnes rentrent à l'ENS Lyon en première année sur ce concours. Il doit exister aussi à Cachan, mais n'exoste pas à Ulm). Pour les gens entrés sur concours, vous êtes payés pendant 4 ans, et vous avez obligation de réussite. Pour les autres, c'est l'accès à une formation et des contacts géniaux, et un plus pour rentrer en prépa agreg ou avoir une bourse de thèse...
    Pour rentrer en prépa agrégation (c'est à dire équivalent M2 maintenant), c'est sur dossier. Théoriquement, les normaliens ne sont pas avantagés, techniquement ils le sont. Mais pour les filières SVT et Physique Chimie, il faut savoir que 50% des promotions sont (c'est la politique sur Lyon en tout cas) issu d'une autre fac que l'ENS ! Du coup, si vous voulez l'agreg, tentez au moins d'entrer dans les prépa agreg ENS (qui forment grosso merdo 80% à 90% des admis au concours). Pour quelqu'un venant d'une autre fac, ils demandent souvent d'avoir dèjà le CAPES. (preuve que vous savez dèjà vous en sortir un peu)


    Bisous.
     
  6. Ghost Town

    Ghost Town
    Expand Collapse
    Aime les barbes.


    Exact. D'ailleurs...Warning, instant je me la pète :
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  7. Prehnite

    Prehnite
    Expand Collapse
    Stressée a mort

    Alors je me corrige :)
    Je connais surtout l'ENS Lyon, et du coup, je sais juste que pour la plupart des SHS (en gros, toutes celles ou il y a peu de places, et à Lyon quand on veut passer l';agreg de russe, on est dans la merde) seuls les normaliens rentrent dans la prépa agreg (c'est même un probleme : ils prennent de très bons auditeurs, et ensuite refusent de les faire entrer en prépa agreg... déprimant.)

    Et du coup, non, je ne parlais absolument pas des agrégés, mais bien des "agrégatifs" de Lyon :)

    Bon, mais je suis en Sciences, donc je connais aussi bcp mieux ce qui se passe de ce côté là. Mais comme je suis pas mal investie dans la vie de l'école (plutot administrative), on s'est beaucoup battus pour que l'entrée en prépa agreg, quel que soit l;a filière, se fasse au mérite de l'année en cours, pas à celui du concours 2 ans avant...

    Oh, et vu que c'est peut être pas connu, on peut "faire l'ENS" sans le concours prépa. Il y a un concours fac (pour Lyon) et des entrées sur dossier (ok, on est pas payés, mais il n'en reste qu'on fait le même cursus,e t qu'au moins vous on vous fera pas chier parce que vous avez besoin de faire des post-docs à l'étranger pour ensuite pouvoir avoir un poste en France) dans toutes les ENS. Tous les gens dans les ENS n'ont pas le même statut (ce qui est pas cool, mais que peu de gens savent : des copains se sont fait refuser des bourses de thèse parce que leur école doctorale pensait que l'ENS "devait" leur en donner une...)
     
Chargement...