Elles ont tout quitté pour créer Jho, des tampons sans produits toxiques

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 3 août 2018.

  1. QueenCamille

    QueenCamille
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    ----- Publicité -----
  2. Fleur d'oranger*

    Fleur d'oranger*
    Expand Collapse

    J'ai essayé les serviettes bio suite à ce documentaire horrible dont parle l'article.
    Sauf que ce je prenais pour des arguments marketing "murs anti fuite", "flux retenu au coeur de la serviette", etc, en fait, c'est vrai !
    Du coup je n'en mets plus quand c'est abondant parce que l'absorption n'est pas ouf...

    Mais je commanderai peut-être cette marque, surtout pour le côté éthique !
     
  3. Naotoo

    Naotoo
    Expand Collapse

    Belle initiative ! Je connais également deux autres marques de protections hygiéniques bio vendues en France (naty et natracare).
    Par contre, il y a un truc que je ne comprends pas, j'avais cru comprendre (mais peut être que j'ai mal compris et que quelqu'un a l'explication) que le chlore servait entre autres à blanchir le tampon qui aurait été marron à l'état naturel (ce qui n'était pas assez marketing selon les fabriquants a priori).
    Ce pendant toutes ces protections hygiéniques sont en coton blanc ...donc blanchies à quoi ?
    Si quelqu'un a la réponse ça m'intéresse beaucoup ! :)
     
    Chips, Pau La, Maia Chawwah et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Sherling

    Sherling
    Expand Collapse

    Dommage, elles ne font pas de tampons avec applicateur ( sans j'y arrive pas) . J'aurais peut-être été tentée par l'abonnement, oubliant très souvent de faire le plein. Pour le prix, c'est comparable aux tampons en boutique bio que j'achète ( natracare ou organyc)
     
  5. Chrystel

    Chrystel
    Expand Collapse
    Amoureuse

    J'allais passer commande sur leur site, et juste après inscription, j'ai reçu mon mot de passe en clair par email ! :mur:

    Je travaille dans le développement web et je ne peux pas croire qu'en 2018 on crée un site e-commerce (avec un framework en plus) sans aucune sécurité pour les données utilisateurs.

    Je leur ai envoyé un email, j'aimerais beaucoup qu'ils le prennent au sérieux.
     
    babooz92i et GabyMoose ont BigUpé.
  6. MaxC

    MaxC
    Expand Collapse

  7. VeganFox

    VeganFox
    Expand Collapse
    LE LAISSER PASSER NUMERO A38 !

    Mouais, c'est effectivement mieux que rien mais on reste sur une quantité de déchets gigantesques ! 45 milliards de serviettes/tampons sont utilisées (et donc jetées) chaque année dans le monde et l'industrie du coton n'est pas la plus verte.* Aussi je recommande fortement de se renseigner sur les protections sans déchets :
    - la cup : perso étant habituée des tampons cela m'a convenu assez rapidement, bien sûr il y a une transition à faire
    - ou les serviettes hygiéniques lavables
    évidemment quand on a l'habitude des tampons cela change radicalement, par exemple pour moi porter une serviette hygiénique est impossible, mais du coup j'ai opté pour la cup ; quand à une amie à moi, elle a beaucoup de mal avec la cup et s'est tournée vers les serviettes. Je comprendrais totalement qu'une Madz n'aime ni l'un ni l'autre, mais sérieux ça ne vaudrait pas le coup d'essayer ?
    Poke @Clemence Bodoc je pense que ce serait bien de mentionner cela quelque part dans l'article, je ne l'ai pas vu et cela a fait mal à ma conscience écolo :/

    * Edit : pour celleux qui auraient la flemme de lire ce lien, morceau choisi : "pour produire 1 kg de fibres de coton, l’irrigation requiert entre 6 000 et 27 000 litres d’eau"
     
    #7 VeganFox, 8 août 2018
    Dernière édition: 8 août 2018
    Naotoo, Kounette, Flowercream- et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. Gressinni

    Gressinni
    Expand Collapse

    @Naotoo le coton peut aussi être blanchi au peroxyde (l'eau oxygénée, le percarbonate...) qui est bien moins nocif que le chlore.

    Je rejoins @VeganFox sur l'importance de mentionner le lavable, parce que le jetable moins pire c'est toujours ça de pris, mais le lavable reste imbattable niveau environnemental (après faut voir ce qui convient individuellement, mais clairement il y a encore beaucoup de blocages qui relèvent de la croyance (le jetable c'est plus hygiénique par exemple))
     
    Naotoo, Kounette, Kalikali et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    @Naotoo cela fait des dizaines d'années que le coton n'est plus blanchis au chlore pour tout ce qui est produit d'hygiène, que ce soit les grandes marques ou les marques qui se disent bio/ecolo. Le chlore dans les tampons c'est une vieille rumeur urbaine qu'on voit régulièrement réapparaître on ne sait comment....
     
    Kounette et Chambray ont BigUpé.
  10. Naotoo

    Naotoo
    Expand Collapse

    @123pourquoi ah bon je ne savais pas. Mais bon étant donné que je ne crois que je vois, je garde mes serviettes réutilisables ;)
    Il me semble que le blanchiment au chlore était pourtant un point important du fameux reportage qui avait dénoncé la toxicité des protections hygiéniques.
     
  11. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    @Naotoo c'est justement pour ça que ce "reportage" (ou cette fiction, selon les points de vue) était du grand n'importe quoi. Si tu fais quelques recherche dessus tu peux voir qu'il est très vivement critiqué de toutes parts.

    Tes serviettes réutilisables... en quelle matière ? :cretin:
     
  12. Liluuuy

    Liluuuy
    Expand Collapse
    C'était la Dame, l'éternelle canaille, l'Ombre vivante

    @Naotoo extrair d un article du monde
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Ça date de 2017 après ça a peut être changé:)

    Ce n'est pas fait que au cholore comme ça a été bien expliqué plus haut . Mais on avait encore des échantillons avec du chlore
     
    Pau La a BigUpé ce message