Epilateur lumière pulsée à utiliser soi-même

Sujet dans 'Forum Beauté' lancé par Adopteunefolle.com, le 27 août 2018.

  1. esky

    esky
    Expand Collapse

    @Adopteunefolle.com je crois que c'est plus fin mais je suis pas sure sure ... en tout cas ca ne pique pas comme avant
     
    ----- Publicité -----
  2. Adopteunefolle.com

    Adopteunefolle.com
    Expand Collapse

    Merci les filles pour les infos, je vais me renseigner :)
     
  3. Dame de lotus

    Dame de lotus
    Expand Collapse
    La pensée ne doit jamais se soumettre

    De mon côté j'ai franchi le pas, et acheté celui de chez Braun :). Là j'ai fait ma zone de test, j'attends de voir si des pustules émergent ou pas...et puis go ! J'essaierai de venir faire une review ici (si je n'oublie pas d'ici quelques mois...)
     
    plic tic et Sassegra ont BigUpé.
  4. Dame de lotus

    Dame de lotus
    Expand Collapse
    La pensée ne doit jamais se soumettre

    @esky @Sassegra

    Dites, vous avez des astuces pour passer l'appareil de façon uniforme ? :shifty: Parce que j'ai l'impression d'avoir vraiment fait la chose au petit bonheur la chance, d'avoir oublié des zones et d'être passée deux fois sur d'autres ahem
     
  5. esky

    esky
    Expand Collapse

    @Dame de lotus Alors moi j'ai la meme impression su coup je déplace pas beaucoup a chaque fois et je fais bien en "ligne" comme ca je me dis que je passe a peu près partout. Et après je me dis que d'une seance a l'autre statistiquement les mini zones que j'ai pas fait bah dans une autre seance je la ferais (en gros les petites zones que j'ai loupé ben la fois d'apres je louperais pas les mêmes)
     
    plic tic et Dame de lotus ont BigUpé.
  6. Dame de lotus

    Dame de lotus
    Expand Collapse
    La pensée ne doit jamais se soumettre

    Même si ce topic est pas fort utilisé, je reviens faire une petite review de mon expérience avec le modèle de chez Braun :)

    Contexte
    Je suis très pâle et j'ai une pilosité très foncée. Elle est aussi très abondante (probablement parce que je produis trop de testostérone, du coup j'ai un traitement médicamenteux -qui n'a d'ailleurs eu aucun effet sur ma pilosité, mais qui a diminué la testostérone, ce qui était ce qu'on lui demandait). Je suis hyper body positive, ça m'embête pas d'avoir des poils aux jambes, ou ailleurs, que ce soit en été ou pas, mais ces derniers temps j'ai envie d'être épilée parce que ça chatouille dans mes collants. Voilà pour l'histoire.

    Utilisation
    Non, ça n'est pas indolore. Ca brûle un peu, ça pique, j'ai dû m'arrêter de temps en temps (quelques secondes) parce que toutes ces "pics" à répétition (un peu comme un élastique qui claque) irritaient ma peau, et du coup mes muscles se contractaient en prévision de ce petit pic.

    J'ai pas du tout été bonne élève, je l'ai utilisé trois fois, sur les jambes et les aisselles, avec une semaine d'écart, en rasant une fois par semaine : ça a marché du tonnerre ! Genre vraiment. Disparition des poils incarnés (et Dieu sait que j'y étais sujette), repousse retardée, zones (nombreuses !) où les poils avaient disparu, vraiment c'est bluffant. Au début je pensais que c'était un effet placebo de mon esprit, mais là où j'ai été épatée, c'est en regardant une des mes jambes après deux semaines de non-utilisation : j'avais plein de plaies (instant glamour...), donc je n'avais pas passé l'épilateur dessus. Résultat : les poils ont repoussé sur les zones "à plaies", et pas du tout là où j'étais passée avec l'IPL, et clairement c'était fou !

    Puis j'ai laissé deux mois sans rien faire, et mes poils sont petit à petit revenus, mais franchement y'a encore des restes du passage de la machine.

    Commentaire technique sur le rasoir
    J'ai beaucoup lu "l'IPL affaiblit le bulbe, si t'arraches le poil, t'arraches le bulbe et donc un nouveau bulbe apparaît et il est de nouveau fort et vigoureux : donc il faut raser et pas épiler". FAKE NEWS mes bons amis : le bulbe reste bien accroché, que le poil soit épilé ou pas (c'est la racine qui se barre). Et si le bulbe part = plus de poil, jamais, parce que le bulbe est une matrice de cellules souches qui produisent le poil. L'intérêt de raser est de laisser, sous la peau, le poil. Il sert de "fil conducteur" à la lumière, afin qu'elle puisse trouver le chemin du bulbe. L'épilation enlève complètement le poil, et il faut attendre plus longtemps pour qu'il repousse assez afin que la lumière puisse s'y accrocher et retrouver le saint chemin du bulbe. Voili voilou.

    En espérant que ça serve à d'autres :fleur:
     
    Adopteunefolle.com, plic tic, miraaa et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Nywoe

    Nywoe
    Expand Collapse

    Bonjour.
    Petit retour d'expérience si ça intéresse encore des personnes : j'ai le lumea de Philips depuis plusieurs années (au moins 3-4 ans).
    J'ai arrêté de m'en servir sur les jambes car ça ne prenait pas (en plus ça prend un temps fou), probablement car mes poils sont châtains et un peu fins après des années d'épilation.
    En revanche au niveau des aisselles et du maillot, c'est vraiment bluffant. Pour les aisselles, les poils repoussent vraiment lentement et très peu, je me rase maintenant une fois par semaine et de temps en temps je refais une séance de lumière pulsée. Pour le maillot, c'est encore plus impressionnant car je ne me rase plus qu'une fois par mois et les poils ne repoussent presque plus sur les zones où j'ai flashé.
    En résumé, plus le poil est noir et épais plus le résultat est dingue.
     
    LaurenAuder, Dame de lotus et plic tic ont BigUpé ce message.
  8. Simonda

    Simonda
    Expand Collapse

    Salut les amis !
    Et revoilà encore ce sujet délicat concernant nos petits poils sur bon nombre de partie de notre corps. En effet, se raser les jambes n'est jamais agréable. C'est une corvée qui ne disparaît jamais. En fait, les chercheurs ont déduit que les femmes passent en moyenne 72 jours de leur vie à se raser. C'est 2 mois de notre vie consacrés à ce qui est aussi apparemment notre tâche de beauté la plus détestée ! Pire encore, au cours de notre vie, on estime que nous dépensons une assez grande somme d'argent pour des produits liés au rasage ! Mais rassurez-vous, il existe une bien meilleure solution à long terme, même permanente, et vous pouvez le faire dans votre propre maison ! En fait, je fais un petit pub sur mes habitudes et je parle de mon expérience là. La réponse est l'épilation au laser, et contrairement à la croyance populaire, elle ne se limite plus aux rendez-vous coûteux en salon.
    L'épilation au laser n'est pas une solution universelle. Ce qui est sûr c’est que vous obtiendrez les meilleurs résultats si vous avez la peau pâle et les cheveux foncés - nous en parlerons plus tard - mais si ce n'est pas votre couleur, n'abandonnez pas. Il existe des épilateurs laser et IPL pour chaque teint de peau, il vous suffit de trouver celui qui vous convient le mieux. Voici une astuce que je vous partage.
    Les cliniciens utilisent souvent l'échelle appelée Fitzpatrick pour classifier la couleur de la peau. Cela permet de classer les tons de la peau en 6 catégories, selon la quantité de pigment (appelé mélanine) présente dans la peau. Si vous avez la peau pâle, on vous donnera un score de I (1), alors que si vous avez la peau très foncée, qui contient beaucoup plus de mélanine, vous aurez un score de VI (6). Une peau plus pâle absorbe moins de lumière que la peau foncée ; par conséquent, plus de lumière est disponible pour être absorbée par les poils, ce qui les endommage et empêche leur repousse. Cela dit, je ne suis pas un expert pour cela, par contre mon ami en est un et je vous partage juste tous les secrets qu’il m’a divulgué. Je vois rien de mal à cela, non ?
    Sinon, vous pourrez toujours me contacter et me faire un petit retour si vous avez des infos à partager sur cette question d’épilation.
    A bientôt les amis !