Et si Marine Le Pen était élue présidente...

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par popo796, le 25 avril 2015.

  1. popo796

    popo796
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Salut les Madz!

    Je poste pour la première fois parce quelque chose me travaille, me dérange depuis des mois: Et si Marine Le Pen était élue présidente en 2017? Que ferions-nous? Comment réagirons-nous?

    Ces questions, je me les pose car elles sont malheureusement d'actualité, et elles me font peur aussi. Je suis d'une nature tolérante, ouverte d'esprit et ouverte aux autres et profondément anti-rasiste, anti-xénophobie, anti-tout ce qu'on veut. Et je ne suis pas peu fière d'être arrivée à ce tempérament puisqu'il a fallu que je me détache de la mentalité du village où j'ai grandi, mentalité qui n'a pas évolué depuis 50 ans... J'y ai d'ailleurs de très bons amis d'enfance qui eux ne se cachent pas pour dire qu'ils votent FN et qui ont un discours très intolérant... (cela nous a valu plusieurs fois des débats politiques houleux, moi seule contre tous!).

    En cas de victoire du FN en 2017 (très peu probable certes, mais ne jamais dire jamais), je pense que j'aurais un profond sentiment de rébellion et de contestation, tellement je serais sidérée de voir où on en est arrivé. Je serais tellement incapable d'accepter et de vivre dans un pays dirigé par l'extrême droite que je pense sérieusement .. .partir! Provisoirement en tout cas, pour prendre du recul. J'habite en ce moment en Allemagne pour quelques mois, et la mentalité dans ce pays est si différente que chez nous, ça me surprend de jours en jours. Les gens sont ouverts aux autres, accueillants, tolérants. Et je m'y sens bien! Quand je raconte à mes colocs ou à d'autres allemands qu'en France aux dernières élections départementales (et aussi l'an dernier aux européennes), le parti d'extrême droite a eu 25% des voix, ils me regardent avec des gros yeux et me disent "Waaaaaaaaaas!!!" complètement choqué (pour info, le parti d'extrême droite en Allemagne ne dépasse pas 1 ou 2%, un exemple à suivre peut-être...).

    Face à toutes ces personnes qui se "convertissent" au FN (car c'est devenu presque une mode de soutenir le FN maintenant :stare:), la question est la suivante: suis-je la seule à être remontée et à vouloir me rebeller à ce point? Et en cas de victoire, y a-t-il d'autres personnes qui envisageraient de partir à l'étranger pour montrer leur mécontentement, leur dégoût? Je pense qu'une fuite massive de gens sera perçu comme un signe fort de protestation, et sera le premier échec du FN.

    J'espère ne pas trop avoir plombé l'ambiance avec mes idées un peu pessimistes XD Mais j'ai vraiment le sentiment d'être la seule à penser ainsi.

    Des bisous :v:
     
    #1 popo796, 25 avril 2015
    Dernière édition par un modérateur: 25 avril 2015
    Yarukera, Selinde, Morwie et 20 autres ont BigUpé ce message.
  2. Hiatus

    Hiatus
    Expand Collapse

    .
     
    #2 Hiatus, 25 avril 2015
    Dernière édition: 20 avril 2017
    Yarukera, Belle-de-nuit, eloylö et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    J'aurais peur pour les immigrés, qu'elle revienne sur le mariage homo ,renvoient les femmes à la cuisine et que ce soit un naufrage économique mais en réalité,je pense que ça ne changerait rien,ou pas grand chose. "Paroles,paroles"
    Mais bon,ça ne m'empêcherait pas d'être épouvantée si elle devenait présidente. C'est dommage,ça pourrait être super interessant d'avoir enfin une femme présidente mais pas elle,pas quelqu'un d'un parti aux idées nauséabondes.
     
    Bikerbae, ChansonMuette, Alegria. et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. Vespah

    Vespah
    Expand Collapse

    Je partage tes craintes, l'élection de Marine Le Pen serait une véritable catastrophe pour la France sur tous les plans, économiques, sociaux, diplomatiques. La communauté LGBT pourra dire adieux au mariage civil, les immigrés à leurs acquis sociaux, en tant que femme je m'inquiète beaucoup sur l'avenir des planning familiaux, le remboursement de l'IVG...

    J'ai les moyens de quitter le pays si cela arrivait mais qu'en est il de ceux que je laisserais derrière moi? Mes parents seront ils contraints de retourner au Maroc? Je n'ai pas envie de quitter la France, j'y suis trop attachée, cela serait un déchirement.
     
    Hoshizora, Awdrey, Yarukera et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. ValouSestra

    ValouSestra
    Expand Collapse
    Je suis toujours faimtigay.

    Moi aussi je pense que je partirai. Tout simplement car étant homo, si le FN est au gouvernement, je n'aurai pas d'autre choix que de partir pour fonder une famille.
    Ça me dégoute de voir à quel point un parti aussi intolérant peut arriver à faire d'aussi bons scores dans le pays des droits de l'Homme.
    Avant j'étais fière de vivre en France, où la laïcité et l'égalité primaient.
    Maintenant j'avoue que je ne me sens pas toujours à l'aise...
    Non, si Marine Le Pen était présidente, je ne pourrai pas rester. Surtout que c'est un autre débat, que ça ne serait plus possible de nos jours (je l'espère de tout coeur), mais elle a un peu le profil d'Hitler. Ambitieuse, qui ne recule devant rien, qui n'hésite pas à virer certaines personnes de son entourage, qui est charismatique... elle est tout à fait capable "d'embobiner" les gens. Et ça ça me terrifie.
     
    Hoshizora, Yarukera, Neyane et 9 autres ont BigUpé ce message.
  6. mei-lili

    mei-lili
    Expand Collapse
    Boum!

    "Au cas où", j'aimerai vraiment que la France puisse faire tout son possible, via le biais d'actions publiques, pour manifester son refus. Auquel cas je participerai, et j'espère que cela puisse être un rassemblement "de résistance" aussi fort que cela puisse faire, peut-être, bouger les choses..Mais si malgré cela, marine reste au pouvoir, ou si son élection se passe dans l'indifférence, je partirai. C'est sûr. Je ne peux pas faire partie d'une nation qui adhère à ces valeurs. Je peux pas. Mais je partirai pas avant avoir manifesté, ou avant avoir essayé quelque chose, j'en sais rien. Une histoire de pseudo-culpabilité à me barrer en laissant tout ça en plan, en mode "débrouillez-vous"..enfin..c'est peut-être un peu idéaliste de ma part..
     
    Hoshizora, Fields., Eternity- et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. Miss Ninja

    Miss Ninja
    Expand Collapse
    I know my value

    Je jette l'éponge et je demande la nationalité britannique, tant pis si ça coûte un bras (remarquez, je pourrais ptètre demander l'asile...). Il serait hors de question que je rentre, on sait jamais, qu'elle décide de plus laisser les français partir...
    D'un autre côté, j'irais aussi sûrement dire "vous l'avez voulue, vous l'avez, venez pas pleurer."
    Ceci dit, vu le peu de gens qui votent, je doute qu'on en arrive là...
     
    Alegria., cecelight, Soell et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. orkidoclaste

    orkidoclaste
    Expand Collapse
    "Il n'y a rien qui me donne envie de sortir dehors. -Qu'est-ce qu'il y a dehors? -Une bêtise humaine illimitée."

    Très bon sujet, j'ai aussi ces craintes...
    Je suis aussi issue d'un village paumé en pleine cambrousse, cantoné de pensées à tendance FN, voir le brandit fièrement, anti-étranger et tout le bataclan (normal, ce fut l'un des premiers villages sous domination nazie et Vichy...Brrr.) bref la joie totale. Même moi ils me prennent pour une étrangère depuis que je me suis cassée de là bas et que je fais mes études et ma vie dans le Sud-Ouest.
    Pour en revenir à ce truc affreux de Marine présidente, je pense, j'en suis même sure que je partirai. Ca fait un moment déjà que j'y pense avec la crise et la mentalité générale française qui n'est au final pas si ouverte que ça... Donc je préfère finir mes études, voir si éventuellement ça se stabilise un peu et taffer ici puis partir. Tout ça, vu comme le pays lentement tombe, me fait peur et me rend malade :ko:
     
    #8 orkidoclaste, 25 avril 2015
    Dernière édition: 25 avril 2015
    Alegria. et ValouSestra ont BigUpé.
  9. ploufplouftagada

    ploufplouftagada
    Expand Collapse
    tsoin-tsoin

    Franchement, même si MLP était élue présidente, elle n'aurait jamais la majorité à l'assemblée nationale donc elle ne pourrait pas faire grand-chose, ce qui est finalement assez rassurant.
    Illustration : 17,90% au premier tour pour MLP à la présidentielle 2012 (avec un participation à 80%) ---> 3 députés d'extrême droite aux législatives 2012, soit 0,52% de l'assemblée. Alors je sais bien que c'est pas aussi simple qu'un bête produit en croix mais même à 30% au premier tour j'ai du mal à l'imaginer raffler 289 sièges à l'assemblée dans la foulée.
    Le type de scrutin législatif n'est pas en sa faveur. Tant mieux.

    Mais bon ça serait franchement la grosse honte internationale...
     
    narvali14, Yarukera, Nekhbet et 18 autres ont BigUpé ce message.
  10. Llily`h

    Llily`h
    Expand Collapse

    Ca va peut-être paraître idiot, mais moi j'ai bon espoir que ce ne soit "pas si pire".
    On (enfin pas moi je précise) idéalise le FN, ça semble la dernière issue pour certains et pour d'autres le chaos assuré, mais finalement je crois que si on s'en fait toute une montagne, c'est peut-être justement parce qu'ils n'ont jamais directement été au pouvoir et qu'on doute qu'ils ne le soient un jour. Et je me dis que finalement, si en 2017 Marine venait à passer, on se rendrait peut-être compte que le FN est aussi "incompétent" que tous les autres (bon, y a eu des choses biens de faites aussi, je veux pas dénigrer tout ce qu'ont fait les gouvernements, m'enfin ...) et que ni la situation économique, ni (surtout pas) la situation sociale ne changerait. De part notre histoire et notre situation géographique, au cœur de l'Europe, j'ai l'intime conviction (et j'espère ne pas me tromper) que certaines limites ne pourront jamais être franchies sans provoquer un soulèvement massif, à savoir laisser impunies des violences racistes ou homophobes (évidemment non revendiquées comme telles). Il y aura forcément des décisions législatives laborieuses, mais après cinq ans, et même avant, on réaliserait surtout que rien ne s'est amélioré et que le FN n'a en fait pas plus de solutions que les autres. Et peut-être que ceux qui s'y étaient ralliés par désespoir et ras-le-bol comprendront enfin que ça n'avait pas de sens.

    Personnellement, Marine me fait BEAUCOUP moins peur que des gens comme Alain Soral qui n'attendent pas d'être une majorité politique pour mettre en marche concrète la machine de la haine.
     
    Nekhbet, Alegria., Camililia et 6 autres ont BigUpé ce message.
  11. Vespah

    Vespah
    Expand Collapse

    Je ne partirais pas non plus sans m'être battue d'abord.
    Quand à savoir si oui ou non elle serait capable du pire ou du meilleur, je préfère rester dans l'ignorance, en tant que présidente, elle aurait quand même assez de marge pour flinguer le pays.
     
    Alegria., Neyane, OpiumDiary et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. popo796

    popo796
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Je suis complètement d'accord avec toi. Faut-il vraiment attendre qu'un parti d'extrême droite arrive au pouvoir pour se rendre compte des dégâts considérables que ça va engendrer et de l'erreur que c'était de voter pour eux? Ca serait quand même mieux de se poser la question avant des conséquences d'un tel vote... Dans l'Histoire, il y a eu les exemples de l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, l'URSS, où le peuple, par "désespoir" et "ras-le-bol", se sont laissé amadouer par des régimes totalitaires (bien sûr, ce n'est pas comparable à ce qui se passe chez nous, mais l'idée de fond est quand même là). Ne peut-on pas tirer les conclusions du passé et éviter de refaire les mêmes erreurs? Quelle honte ça serait pour la France..

    En tout cas, ça me rassure de voir que d'autres personnes partagent ce sentiment.
     
    Alegria., Anera, Astyana et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...