Goudurix

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Atchouminette, le 13 décembre 2014.

  1. Atchouminette

    Atchouminette
    Expand Collapse
    Tagada Tsoin Tsoin !

    On m'a reproché de ne pas avoir le goût du risque... Parce que je ne trouve pas que c'est trop l'éclate de faire du ski à fond les ballons, toute la journée, pour finir avec le cul d'un schtroumph ! :fear:

    :dunno:

    Mais d'un autre côté, je prend des risques dans mes études, dans ma vie... c'est juste pas des risques "sportifs".

    :hesite:

    du coup, je voulais savoir : Pour vous c'est quoi "avoir le goût du risque" ?



    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    TheRealTryphon, Kriss de Valnor, DropOfMilk et 2 autres ont BigUpé ce message.
  2. Watou

    Watou
    Expand Collapse
    Sous marin dominant et big-upeuse compulsive

    Pour moi le goût du risque, c'est sortir de sa zone de confort ! :fleur:

    C'est facile de critiquer les gens qui ont des activités ou des passions plus "tranquilles",parce qu'on est dans une société où on te pousse à te dépasser, et que le dépassement de soi passe par des trucs de oufs, genre partir faire de l'escalade sans les pieds dans l'Himalaya. Si y en a que ça botte, je le comprends très bien ! Mais comme pour tout, il ne faut pas l'imposer. On a tous des centres d’intérêts différents !

    Et pour des gens hyper actifs, le "risque" serait de rester une journée (ou une semaine !) à privilégier la réflexion, et ce genre de trucs. Ne pas courir partout, se forcer à réfléchir sur soi, et peut être se prendre la vacuité de la vie en pleine pomme. C'est aussi le risque.

    Tout ça pour dire, le goût du risque est différent pour tout le monde, sortir de sa zone de confort et se dépasser, oui, mais y a aussi des choses qu'on a le droit de pas aimer sans que ça fasse de nous des pantouflardes ! :v:
     
    Lilou la licorne, Lemon Curd, Jean-Patate et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    Bonjour à toutes !

    Je suis mitigée sur les sports "à sensation". En fait j'en ai pratiqué très peu.
    Je ne suis pas particulièrement flippée, mais très loin d'être téméraire.

    Je rajoute une question à votre débat sur : est-ce que méditer, ou bien sortir de sa zone de confort, ou que sais-je, n'est-ce pas aussi prendre des risques.
    Je me dis que pour certaines personnes, passer leur temps à rechercher le frisson, C'EST leur zone de confort. Mais je me dis que certains d'entre eux ont justement peur du vide. Pas le vide en bas de la falaise, mais le vide, c'est-à-dire l'inactivité, quand ils se retrouvent seuls avec leur propre conscience.
    C'est possible nan :hesite: ?
     
    Jean-Patate a BigUpé ce message