Hermione Granger et la fois où J'AI ENCORE SAUVÉ TOUT LE MONDE CAR C'EST N'IMPORTE QUOI CETTE ÉCOLE

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Margaux Palace, le 22 décembre 2016.

  1. Margaux Palace

    Margaux Palace
    Expand Collapse
    Je cuisine en pyjama

    ----- Publicité -----
  2. MamzelleBiscuite

    MamzelleBiscuite
    Expand Collapse
    La procrastination est un temps que l’on se vole à soi-même.

    ça m'a bien fait rire dis donc! :rire:
    Celui qui a eu l'idée de faire un truc pareil est un génie, pour sûr!
     
    Tante Clara a BigUpé ce message
  3. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Momentanément en pause

    :gnih::gnih::gnih:
    Hermione est une héroïne 100000 fois plus badass et digne d'intérêt que Harry qui n'est qu'un pauvre garçon émo hystérique.
    (vous la sentez la fan rageuse qui hurlait chaque fois que Hermione donnait la solution à ses potes relou tout en restant au second plan ?)
     
    Senyo, Roonie, lafillelabas et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    Aaah Hermione ! Mon héroïne de quand j'étais petite, et c'est encore vrai aujourd'hui !
    Je tiens quand même à pondérer un peu le titre du Prince de Sang-Mêlé, car c'est en lisant le livre que Harry s'est souvenu du bézoard, et sans cela Ron serait probablement mort empoisonné (Slughorn ayant été trop pétrifié pour réagir à ce moment-là). D'autant plus qu'Hermione elle-même s'est mise à utiliser les sortilèges inventés par Rogue, qui se sont avérés très utiles malgré tout (par exemple l'Assurdiato).
    M'enfin Hermione je l'aime d'amour :jv: c'est un modèle pour moi depuis que je connais ce personnage, et on me qualifiait aussi de "Mademoiselle-je-sais-tout" quand j'étais plus jeune. Le talent qu'elle a développé pour une sorcière de son âge est franchement impressionnant. Pour être honnête, je sais que la suite de l'histoire a pris un cours différent, mais j'aurais bien aimé la voir Ministre de la Magie. Ça nous aurait changé d'avoir pour une fois quelqu'un de compétent et pondéré.

    Donc, les titres selon Luna :
    5 - Je suis attachante de ouf, je transpire la badassitude par toutes mes pores, comment ça se fait que j'apparaisse seulement maintenant ?
    6 - Ça fait du bien de se sentir appréciée par quelqu'un, et mon propos n'est même pas ironique. Et je botte encore du c** de Mangemort, pour changer.
    7 - Je deviens une cheffe (?) de la Résistance et je suis la seule capable de donner à mes amis un peu d'espoir quand la situation semble désespérée. Prenez ça dans vos dents, les Détraqueurs et les Mangemorts.

    Les titres selon Neville :
    1 - Des fois, il suffit de peu pour gagner. Pas vrai, les Serpentard ?
    2 - Bon, ben niveau confiance en moi-même, c'est pas encore ça.
    3 - Merci pour tout, Professeur Lupin. Qui est le sage qui a dit que le vrai courage consistait à dominer sa peur ?
    4 - Je sais bien que vous m'avez aidé pour la botanique, mais franchement, Professeur Maugrey, ou Croupton Jr si vous voulez, vous auriez quand même pu laisser ces araignées tranquilles. Même si je comprends l'intérêt pédagogique de la chose.
    5 - C'est fou comme on peut progresser quand on n'est pas rabaissé et moqué en permanence. Je dis ça je dis rien.
    6 - J'apparais pas beaucoup ici, mais c'est juste parce que je me prépare à tataner du derrière de Mangemort. Veuillez m'excuser.
    7 - Et c'est qui le lion maintenant ?
     
    Shanes, Ptitepousse, Morwie et 12 autres ont BigUpé ce message.
  5. jjul

    jjul
    Expand Collapse

    #5 jjul, 22 décembre 2016
    Dernière édition: 26 décembre 2016
    Manea et Alonso ont BigUpé.
  6. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    My bad, je sais pas pourquoi, j'étais persuadée que c'était pas le cas. Mais c'est tant mieux qu'elle le soit du coup :d vive l'empowerment !
     
    Allitché, Manea et jjul ont BigUpé ce message.
  7. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    Je vois souvent des critiques sur le personnage de Harry, et j'suis d'accord que c'est pas forcément le perso le plus intéressant de la saga, m'enfin je trouve un peu simple de le ranger dans la case "emo hystéro" (je vise personne en particulier, je vois cette vision du perso assez souvent).
    Dans le tome 5 en particulier, il est assez chiant, m'enfin il vit dans une famille abusive depuis 14ans, vient de voir un camarade mourir sous ses yeux, a été manipulé toute l'année par un professeur à des fins maléfiques, a été torturé et témoin du retour du mec le plus dangereux du siècle et accessoirement meurtrier de ses parents, et on le renvoie vivre chez les gens qui le maltraitent et le dénigrent H24, et il se fait royalement ghoster par Dumbledore.
    Il a quand même relativement une vie de merde :rire: Et en plus le con devient ado, pour ne rien arranger.

    Bref, je sortirais pas forcément les armes pour défendre Harry, mais quand même. Un peu d'amour sur lui.
     
    Taluzt, Naurore, Roppongi et 37 autres ont BigUpé ce message.
  8. jjul

    jjul
    Expand Collapse

    @Tigre je connais pas d'autres suites :)

    mince alors moi c'est mon préféré le 5, et j'avais jamais remarqué que Harry était chiant dedans XD bon en même temps il est sorti quand j'avais 15ans, je suppose que le fait que le personnage principal faisait une grosse crise d'ado m'a échappé du coup :lol:
     
    Polgara la Sorcière a BigUpé ce message
  9. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    Je suis d'accord avec toi @Scamandre. Même si Harry n'est pas mon chouchou, je l'ai toujours globalement apprécié et j'ai de l'empathie pour lui. J'avais été impressionnée par ses pétages de câble dans l'Ordre du Phénix, mais en fait, c'est assez compréhensible quand on se met à sa place : le mec a vu un de ses potes se faire assassiner et a failli subir le même sort, a été torturé, s'est retrouvé traîné en justice à cause de la négligence d'un petit truand (Mondingus) qui était censé le protéger, et à la suite de ça, il a été pointé du doigt par toute une école, accusé d'être un menteur et un mytho compulsif en manque d'attention, traîné dans la boue, sans même parler du ministère qui s'acharnait sur lui et de cette g***e d'Ombrage qui prenait son pied en le punissant injustement et en le faisant souffrir. Ensuite, il a eu l'impression (justifiée) que Dumbledore se servait de lui sans jamais lui dire toute la vérité. Il avait de bonnes raisons de devenir chèvre.
    Depuis peu, la qualité principale que je lui trouve est son incroyable capacité à pardonner. Je veux dire, remettons-nous dans le contexte : sa seule famille restante, moldue, l'a maltraité et rabaissé pendant toute son enfance, plus son cousin qui l'utilisait comme un punching-ball ; il aurait pu en concevoir une intarissable haine des Moldus, comme Voldemort et Rogue à l'époque (ah, ces Sangs-mêlés qui veulent être plus royalistes que le roi...), mais il n'en a rien fait.
    Quand il avait 12 ans, Ernie Macmillan l'a ouvertement accusé d'être l'auteur des attaques contre les élèves nés moldus, il a fallu attendre qu'Hermione soit aussi pétrifiée pour qu'il reconnaisse que ses propos étaient calomnieux, il est venu s'excuser auprès de Harry, celui-ci a accepté volontiers de passer l'éponge, et s'est même mis à bien l'aimer malgré ses manières un peu old school.
    Quand il était donc la cible de toutes les rumeurs les plus insensées lors de sa cinquième année, il a vu d'anciens amis lui tourner le dos, dont Seamus Finnigan et Lavande Brown. Ceux-ci ont finalement ouvert les yeux suite à l'article publié par Rita Skeeter grâce à Hermione (same player shoots again <3), et devinez qui a été chaleureusement accepté dès la prochaine séance d'entraînement de l'AD ?
    Et enfin, finissons avec le cas de Severus Rogue. Le "Always" et tout le tralala, c'est bien joli, mais personnellement, ça ne m'a jamais fait oublier à quel point Rogue avait été infect envers Harry durant toute sa scolarité. Ni le plaisir qu'il avait à le rabaisser systématiquement et à en faire une de ses cibles privilégiées (et c'était encore pire pour Neville). Ni comment il a injustement détesté Harry à la seconde où il l'a vu parce qu'il avait injustement supputé qu'il avait le même caractère que son père. Il n'empêche que le fils de Harry porte Severus comme deuxième prénom. À la place de notre sorcier à lunettes préféré, je ne suis pas sûre que j'aurais été aussi prompte que lui à passer sur 6 ans d'acharnement gratuit même en sachant toute la vérité. Après, le jeune Albus est né 8 ans après la fin de la guerre (si je ne m'abuse) donc je suppose que Harry a eu le temps d'y penser.
    Après tout ça, on pourrait bien dire que Harry Potter est une ode au pardon (c'est beau ce que je dis :cretin:).
     
    Shanes, Ptitepousse, Taina. et 30 autres ont BigUpé ce message.
  10. SuperManOn

    SuperManOn
    Expand Collapse

    J'avoue avoir relu pour la énième fois Harry Potter dernièrement, et avec un regard d'adulte (de plus adulte disons) et bien Harry, c'est quand même un sale gosse. Il est constamment dans la provocation de l'autorité. Il enfreint TOUTES les règles de Poudlard. Par ses yeux, ses sentiments, ses valeurs, ça a toujours du sens, mais quand tu prends un regard un peu extérieur, il est souvent à côté de la plaque. @soph63 Par rapport à Rogue, je suis d'accord avec toi sur le fait de dire que le "always" patati patata c'est bien mignon et que Rogue est carrément infect avec lui dès le début. Mais Harry n'est pas hyper gentil avec lui non plus. C'est une sorte de miroir. L'un et l'autre ne se comprennent pas dès leur rencontre et ils se renvoient la haine qu'ils pensent de l'autre. Harry l'accuse à tord et à travers tout le temps et le prend pour un maxi méchant. Alors qu'il n'y a pas d'autre preuve que ce que peut inventer son imagination. Certes Rogue pense qu'il a le caractère de son père mais au fil de l'histoire, Harry n'a de cesse de le prouver. Si tu vis l'histoire d'Harry Potter par les yeux de Severus, tu te dirais que le gamin, il fait tout pour paraitre beau gosse et qu'il entreprend plein de choses mega dangereuses pour se faire mousser ou juste parce qu'il n'a aucune conscience des conséquences.
    Arf, ca fait discours de vieille chouette, mais je dois avoir trop d'empathie : je m'imagine souvent l'histoire à travers le prisme d'autres personnages et les points de vue sont si différents !
     
    Furya, Roppongi, Fluff' et 7 autres ont BigUpé ce message.
  11. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    "A quoi ça sert le pouvoir si c'est pour ne pas en abuser ?" Coluche

    @SuperManOn

    Sans tomber dans l'analyse comportementale, ça n'a rien d'étonnant qu'il ne supporte pas l'autorité étant donné qu'il n'en a jamais connu les effets positifs mais négatifs. À partir de là il est son seul référent, et heureusement pour lui, la suite lui donne raison.
     
    Taina., Tante Clara, Zutto et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. soph63

    soph63
    Expand Collapse
    Draco dormiens nunquam titillandus

    C'est pas faux, @SuperManOn, mais Harry avait toutes les raisons du monde de ne pas pouvoir sacquer Rogue, qui l'avait dans le collimateur et le lui a bien fait comprendre dès son premier cours de potions. Ça doit être assez déroutant pour un môme, puis un jeune ado, de se faire systématiquement mettre en boîte par un de ses profs, et ce depuis le début, sans jamais comprendre la raison d'une telle vindicte. Et pour le coup la suite donne plutôt tort à Rogue, puisque tous les autres enseignants se sont accordés pour dire que Harry était "modeste, sympathique et raisonnablement doué". Il a même surpris Sirius qui croyait qu'il était une sorte de James bis, alors qu'il a un caractère plus proche de celui de sa mère.