Hillary Clinton, première femme candidate pour un grand parti aux États-Unis

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 27 juillet 2016.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. Ilùvatar

    Ilùvatar
    Expand Collapse
    If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals.

    Revanche des femmes, revanche des femmes...ouai c'est sur que c'est beau et tout mais derrière est ce que les droits des femmes vont avancer c'est pas si sur..H.Clinton a toujours été une féministe '' prudente'' et son vice président T.Kaine est...loin très loin d'être un allié.
     
    Allitché, Kopses, Adios Badmoizelle et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. Tératogène

    Tératogène
    Expand Collapse
    In love. Making progress.

    Exactement @Ilùvatar je trouve qu'on l'encense beaucoup pour son genre, mais en tant que candidat.e, je lui préférais largement Sanders - qui est un homme et qui pourtant semblait bien plus engagé dans le féminisme, les droits LGBT etc
    Avoir des femmes dans des postes hauts placés, c'est formidable. Mais avoir des candidat.e.s décent.e.s indépendamment de leur genre, c'est mieux :hesite:
     
    Allitché, Kopses, Cornélie et 28 autres ont BigUpé ce message.
  4. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    J'étais aussi pour Sanders, mais bon.. là il s'agit de stopper un fou dangereux sur la route du pouvoir.
     
    Allitché, bdavis, Babitty Lapina et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    Est-ce quelqu'un aurait des liens vers des sites (français ou anglais) qui parlent de façon objective du programme et des idées de Clinton ? Les avis à son sujet sont tellement radicalement opposés que ça m'intrigue vraiment.
     
    Allitché et Tante Clara ont BigUpé.
  6. Ilùvatar

    Ilùvatar
    Expand Collapse
    If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals.

    J'avoue avoir été abasourdi de voir les groupes féministes soutenir H.C plutôt que B.S ( indépendamment du fait que sa campagne est ''propre'' ) le gars n'a jamais tergiversé sur l'avortement et soutient mordicus depuis toujours sans dévier de sa ligne que les femmes doivent avoir le choix, que c'est un droit et il veut étendre et renforcer le planning familial ainsi qu'installer des congés parentaux après une naissance et sans parler de la lutte contre les violences domestiques et les droits LGBT.. à côté H.C veut des avortement certes légaux mais rare...c'est vague..et son vice président est en ode '' perso je suis contre mais..'' et à déjà autorisé des rentrées d'argent pour les anti-choix..
    Ceci dit, pareil je comprend pas pourquoi la communauté noires et latinos ( ou hispanique ? ) soutiennent d'abord H.C, Sanders à encore une fois toujours été pour l'égalité ..
     
    Kettricken, Faye Valentine, Dhakri et 18 autres ont BigUpé ce message.
  7. aspirateur-killeuse

    aspirateur-killeuse
    Expand Collapse

    Tout d'abord c'est vrai qu'il s'agit d'un moment historique.

    Ensuite, j'ai personnellement pris le temps de lire le programme d'Hillary Clinton et il faut du courage. Son programme complet est long, détaillé, et méga chiant. Mais c'est ça qui est bien. Elle a un ambitieux projets de garde d'enfants, de création de crèches: car elle veut laisser le choix aux femmes de rentrer revenir sur le marché du travail quand elles veulent. Certes, elle n'est pas aussi progressive que Bernie Sanders mais ce dernier n'a pas eu toute sa vie décortiquée depuis 30 ans et donc n'a pas une image aussi négative que Hillary. (Saviez vous que le Sénateur avait voté pour bombarder l'ex-Yougoslavie et, contrairement à Hillary sur l'Irak, avait dit qu'il le referait s'il le fallait. Ce vote avait même mené à la démission d'un des membres de son équipe pour protester ce vote.) L'avantage qu'à Hillary c'est que toutes les idées que les gens lui donnent elle les a transformées en projet de lois concrètes. Tu veux l'égalité salariale: on trouve des façons concrètes pour l'obtenir; une réforme sur l'immigration claire et précise afin des régulariser des gens qui sont sans papiers pur éviter les problèmes des parents sans papiers avec des enfants américains. Tous les problèmes ont des réponses concrètes. Et puis surtout dans le projet de réforme fiscal de la Secrétaire Clinton, les impôts augmentent pour les 1% les plus riches seulement (avec les créations d'une nouvelles classe très grande fortune) alors que l'immense réforme fiscale de Bernie Sanders faisait augmenter aussi les impôts pour les classes moyennes.

    Certes on dit "Oui, Hillary n'a pas toujours eu les mêmes idées, elle change sans arrêt", dites moi, le but est bien que les élus reflètent les idées des électeurs. Si Hillary était anti mariage gay et là elle est pour, c'est une évolution pour le meilleur. Elle a évolué, elle a appris de nouvelles choses, vu qu'elles marchaient, et s'est dit "Ah ouais, pas mal, peut être que je devrais revoir mes idées". Cela veut dire qu'elle n'a pas peut de dire "désolé, je me suis trompée, vous aviez raison". C'est donc une personne qui est raisonnable, réfléchie, qui n'a pas peur de revenir sur ce qui est considéré comme acquis pour elle. C'est une femme qui est rentré au Sénat et a du côtoyer des personnes qui ont voulu destituer son mari, dû travailler avec eux, être polie avec eux, et a réussi.

    Et puis surtout, c'est une femme qui subit un sexisme immense, qui a eu sa vie décortiquée, tiraillée dans tous les sens. Lorsqu'elle a épousé Bill, elle a voulu garder son nom de jeunes fille mais elle a du prendre celui de son mari car elle subissait trop de pression. Elle a été critiquée car elle avait une carrière en plus d'être Première Dame de l'Arkansas. On lui a reproché d'être une Première Dame trop présente puis ensuite d'être trop frigide et d'avoir été la cause des infidélités de son mari. Les républicains ont essayé de créer scandale sur scandale pour elle. Le problème des emails, oui inquiétant mais personne ne parle que Karl Rove, conseiller de Bush, avec un serveur externe pour ses mails que personne n'a vu. Non, Hillary subit un double standard. On lui interdit de rire car elle aurait un rire de sorcière, lorsqu'elle parle de façon passionnée on dit qu'elle hurle (personne n'a jamais dit que Bernie Sanders hurlait) et que sa voix fait mal aux oreilles. On critique sa veste à 12.000$ mais: primo, des marques prêtent des vêtements aux gens connus, et secundo, pourquoi personne n'a parlé des prix des costumes de Sanders, ou Trump, ou Cruz.

    Elle n'est pas la candidate parfaite mais elle est une femmes accomplie, avec une carrière brillante, qualifiée pour le job, qui saura le faire très bien. Elle a de l’expérience en politique étrangère et intérieure. Je trouve que ce sera un immense pas en avant si elle est elue
     
    Allitché, Kopses, MidoriNoHikari et 22 autres ont BigUpé ce message.
  8. HarryJoe

    HarryJoe
    Expand Collapse
    jamais 203

    @Ilùvatar Me semble justement que les parti féministe soutenaient bien plus Sander que Clinton :hesite: Je pense que vu que Sander est out, c'est "logiquement" vers Hilary que les féministes se rassemble à défaut. Parce que ce serait quand même se tirer une énorme balle (ou lâcher un bombe nucléaire?) sur le pied que d'être pour Trump en tant que femme.

    Je sais pas trop quoi penser d'Hilary, je trouve dommage que face à Trump on ai pas un/e candidat-e qui soit plus fédérateur (comme l'était Sander justement), elle est très critiquée ! :erf:
    Mais la façon dont ses opposants s'acharne sur elles... c'est du pur sexisme. Je crois pas que sa aurait été pareil si elle était un homme !

    Edit: merci pour ton post @aspirateur-killeuse, ultra complet :nod:
     
    Allitché, Kopses, Babitty Lapina et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. aspirateur-killeuse

    aspirateur-killeuse
    Expand Collapse

    Pour l'histoire des mails, la procédure du State Department américain était à l'époque du mandat de Hillary Clinton : "tu écris un mail, tu l'envoie, tu en imprime une copie, tu la met dans une boite; tu reçois un mail, tu le lis, tu imprime une copie, tu le met dans la boite." Ce qu'elle a fait. Bien sur des mails se sont perdus, bien sur cette procédure était négligente comme l'a dit le directeur du FBI. Mais en aucun cas illégal. Il n'y a pas volonté de nuire. Il y a problème de procédure. C'est pour ça qu'elle a été changé depuis. Mais ce qu'à fait Hillary n'est rien comparé à ce qu'à fait un employé de haut niveau de la Maison Blanche, sous Georges W Bush. Et si j'en parle c'est parce que les républicains parlent sans arrêt des scandales des emails d'Hillary mais aucun n'évoque ce qui suit.

    Karl Rove. Ce type est une ordure qui a révélé par la presse l'identité d'une agent de la CIA car son mari était anti-Bush. Et lui et des conseillers à la maison blanche sous Bush s'envoyaient des mails non pas en utilisant des adresses issu du domaine fédéral comme "whithehouse.org", donc des adresses officielles qu'on pouvait surveiller et verifier, mais ils ont fait installer un serveur privé au QG du parti républicain et ont utilisé des adresses mail se terminant par "gwb43.com" (Georges W Bush, 43eme président américain). Ils ont discutés de nombreux sujets sur ce serveur non protégé sachant déliberement que c'était illégal et n'ont pas été punis. Rien, nada, nothing.

    De plus, je ne dis pas que le sexisme fait qu'il faut tout lui pardonner. Je dis juste que Hillary a subit un double standard. On parle beaucoup d'elle mais souvent en mal. Vox.com a fait une étude et a demontré que Hillary Clinton est la candidate durant les primaire qu'on parle le plus en négatif. Plus que Trump! Et on en parle le moins en positif. http://www.vox.com/2016/4/15/11410160/hillary-clinton-media-bernie-sanders Voici le lien de l'étude, tu pourras voir par toi même. Personne ne dit qu'elle a rendu publique 35 ans de déclaration d'impôts, personne ne parle de ses accomplissement, on parle d'elle en mal. Et ça peut jouer sur la perception. Je ne dis pas qu'elle est une licorne pure et innocente. Je dis qu'elle est une politique comme tous ses concurrents masculins, excepté que en tant que femme, quand elle fait une bourde n en parle pendant 4 semaines plutôt que une soirée.
     
    Allitché, Kopses, MidoriNoHikari et 11 autres ont BigUpé ce message.
  10. Eclise

    Eclise
    Expand Collapse
    so let us not talk falsely now, the hour's getting late

    Votre discussion me fait penser à un article que j'ai lu sur Medium et que j'aurais bien du mal à retranscrire, qui parle des conflits moraux de la journaliste, entre le symbole féministe que représente HC en temps que présidentiable et la révolution portée par BS.
    https://medium.com/@laurenbesser/ha...-truth-about-american-patriarchy-ea29caf04331

    Au passage, je comprends qu'il y ait autant de symbole dans la candidaturde d'Hillary Clinton, mais le poids que ça prend m'interroge dans la mesure où de nombreux pays dans le monde ont déjà élu des femmes comme présidentes ou chef d'Etat. Ça n'enlève rien au fait que ça sera la première femme candidate d'un grand parti aux Etats-Unis (enfin, Bernie n'a pas tout à fait dit son dernier mot : http://www.usasupreme.com/bernie-sa...on-dnc-rules-can-go-win-contested-convention/), et que pour les étatsunien-ne-s ça a valeur de modèle, d'exemple. Mais je trouve que ça en dit aussi beaucoup sur la façon dont les évènements du monde sont médatisés. Je ne sais pas si je m'exprime clairement, mais j'ai l'impression que c'est vu comme un signe de progrès, comme une démonstration que les USA sont progressistes, alors que pour moi ils sont terriblement en retard. Tout comme la France d'ailleurs. Alors que ce sont des pays qui ne se privent pas de donner des leçons de féminismes au monde entier, quand ça les arrange politiquement.
     
    Glück, Allitché, Kettricken et 15 autres ont BigUpé ce message.
  11. aspirateur-killeuse

    aspirateur-killeuse
    Expand Collapse

    Alors sur la 1ere partie, non, il ne peut plus gagner. Etant une fan de politique en général et américaine en particulier, j'ai régardé le roll call complet (le vote des delegués état par état). A la fin du vote, Bernie Sanders a déclaré "Madam Chair, I move that the convention suspend the procedural rules. I move that all votes cast by delegates be reflected in the official record and I move that Hillary Clinton be selected as the nominee" (traduction: Madame la présidente, je demande la suspension de la procedure, je demande que tous les votes donnés par les délégués soient reflétés dans le compte rendu et je demande à ce que Hillary Clinton soit choisi comme nominée) Voici le lien, moment assez émouvant je trouve

    Après je suis totalement d'accord avec toi, l'arrogance américaine est très dérangeante. Ils se permettent de donner des leçons à certains pays du tiers monde qui est ont fait plus de progrès de ce point de vue là (par exemple: l'Inde). Mais le fait est que par leur puissance, avoir une femme présidente des Etats-Unis, peut jouer. Les Etats-Unis ont une énorme influence dans le monde et tout ce qu'ils font est scruté.
     
    Eclise, Allitché, LovelyLexy et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. Eclise

    Eclise
    Expand Collapse
    so let us not talk falsely now, the hour's getting late

    @aspirateur-killeuse ok donc il a "conceded" si je comprends bien. Je n'avais pas vu passer cette info, merci !

    Justement sur la question de puissance dont tu parles, c'est étonnant ! Comme si le fait que lorsqu'il y a de gros enjeux, c'est quelque part "logique" qu'on choisisse plus rarement une femme (je ne dis pas que c'est ce que tu penses, mais je pense que ça fait partie d'une certaine opinion sur ce sujet). Je pense que ça montre aussi à quel point nos pays restent profondément machistes, mais surtout virilistes : une partie de nos histoires (je parle des USA et de la France) se base sur une idée de supériorité militaire, de conquêtes, d'interventions musclées au nom de grandes valeurs. Et je pense que cette image de pouvoir qui doit être viril, ferme, fort, violent, participe au retard de nos pays en matière de parité, en matière de nomination de candidates (bien qu'il y ait eu Ségolène Royal), en matière d'élections.
     
    #12 Eclise, 27 juillet 2016
    Dernière édition: 27 juillet 2016
    Allitché, Cornélie et Babitty Lapina ont BigUpé ce message.
Chargement...