Ingénieure, un métier riche et diversifié — Témoignage et conseils pour les intéressées

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 25 janvier 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    C'est un super article, très bonne idée !
    Par contre, l'histoire des prépas parisiennes qui poussent à la compétition vs les prépas plus modestes où il y a une bonne ambiance : il faudrait arrêter les légendes urbaines. L'ambiance d'une prépa, c'est les élèves qui la font, et j'ai passé les 2 meilleures années de ma vie dans l'une des meilleures (si ce n'est la meilleure) prépa de province, réputée pour son ambiance nase. Pour choisir votre prépa, y'a pas de secret, faites le maximum de portes ouvertes ! :fleur:
    Au moment de faire ses voeux sur APB, une bonne technique à appliquer c'est le 2/2/2 : deux prépas qui vous font rêver, 2 où vous pensez être pris (car correspondant bien à votre niveau) et 2 de "secours". Ne vous sous-estimez pas ! :happy:

    Et @Melissa : Dans la liste des gens qui font BCPST, ce serait possible de rajouter les ingénieurs en biotechnologies ? :fleur: On est pas nombreux mais on existe, et on est souvent oubliés. Ce qui est fort dommage parce qu'on fait des trucs super cools dans des domaines très variés (santé, environnement, industrie chimique) et un jour on sauvera le monde. :drama:
     
    Angy_who, Meynna, Silbermond et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. shae661

    shae661
    Expand Collapse

    J'adore cet article :puppyeyes:
    par contre pour ceux qui visent les Arts et Métiers, E3A n'est pas considéré forcément comme facile (PSI et PT surtout).
     
  4. Sweet Tooth

    Sweet Tooth
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Super article ! :top:

    Personnellement quand j'étais en Terminale j'étais vraiment bien perdue face à toutes ces filières, je n'avais jamais entendu parler de la prépa avant que mes amis dont les parents étaient profs commencent à en parler, et je ne connaissais pas du tout les différents concours ( X, CCP, Centrale.. ) J'aurai bien eu besoin d'un article comme celui là. J'ai fini par choisir une prépa un peu au pif, mais je ne regrette pas du tout :) Même si les deux ans ont été durs, quand on prend du recul, on se dit qu'on a quand même vraiment appris à travailler !

    Par contre petite précision, le concours des Petites Mines ne se passe plus en fin de première année, mais se passe en seconde année. En effet, on passe le concours Mines-Telecom et il y a une barre d'admissibilité pour les écoles du type " Petites Mines " ( Mines de Nantes, Douai, Ales, Albi et l'ENSTA Bretagne) et une barre d'admissibilité plus haute pour les écoles des Grandes Mines ( Mines de Paris, Saint Etienne, Ponts... ) . :happy:
     
    Silbermond a BigUpé ce message
  5. Heda

    Heda
    Expand Collapse
    Mrou !

    Je trouve que l'article n'a rien à voir avec le titre... Parce que la moitié (voire plus) de l'article est sur la prépa et absolument pas sur son école d'ingénieur. Là j'ai même pas l'impression d'avoir lu un témoignage personnel. Je m'attendais vraiment à lire l'expérience d'une Madz en école d'ingé et ce qu'elle a fait ensuite, ça ça aurait collé au titre ! Parce que bon tous les ingénieurs n'ont pas fait prépa ! Donc je trouve que l'article devrait être renommé en conséquence pour correspondre au contenu.
    Parce qu'au final là l'article donne vaguement une idée sur le métier d'ingénieur alors qu'un témoignage peut raconter son expérience personnelle sur le sujet..là, je la vois pas désolée
     
    Rikkanima, BuddyIzzie, Jauneparapluie et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. Kamilla

    Kamilla
    Expand Collapse

    Bonjour!
    L'article est super, mais je tiens à préciser quelque chose, pour celles qui voudraient intégrer une école d'ingénieur, sans forcément passer par la prépa. L'article omet de dire (normal, c'est un témoignage en même temps) qu'il est possible d'entrer en école d'ingénieur en venant de DUT! C'est mon cas, en Mesures Physiques, nombre de mes prédécesseurs ont pu intégrer des écoles telles que l'INSA ou Polytech. Cela nécessite évidemment de bons résultats, mais l'admission en école d'ingé depuis les DUT se fait sur dossier.
    La charge horaire n'est pas moindre en DUT qu'en prépa, mais le rythme est bien plus proche de celui du lycée.
    Il est évident que l'on ne peut prétendre aux meilleures écoles, mais pour celles qui ne visent pas si haut, cette alternative est bonne à connaître, selon moi.
    Voilà, je voulais juste apporter cette petite précision
     
    Meynna et Heda ont BigUpé.
  7. Meynna

    Meynna
    Expand Collapse
    Un peu absente (mais je vous aime toujours)

    Ne pas oublier qu'il existe également des écoles d'ingénieur.e.s qui proposent de l'alternance :)
     
    Kamilla et Heran. ont BigUpé.
  8. Mline_Roud

    Mline_Roud
    Expand Collapse

    Petit ajout concernant les prépas BCPST et les concours: il s'agit là de banques de concours....
    On passe une semaine d'épreuves pour la banque agro-véto (avec la possibilité de passer véto et/ou agro, ce n'est pas le même prix) et les coefficients changent juste pour les différentes matières et pour établir le classement pour l'admissibilité ;)
    Il y a aussi la banque G2E (Géologie, Eau et Environnement) qui est moins connue et qui ouvre aux BCPST certaines écoles de géophysique et géologie, également ouvertes aux MP et PC !
    Sans oublier le concours Polytech, considéré comme "plus simple" qui permet d'accéder à différentes spécialisations dans les écoles du groupe...

    J'aurais tendance aussi à vouloir insister sur la possibilité d'intégrer en ayant fait la fac, IUT, DUT, BTS... Et sans aucune difficulté pour réussir :d Peut-être un peu plus de travail dans les matières théoriques du style physique... mais en manip, et sur des aspects plus pratiques, c'est les prépas qui sont désavantagés alors on s'aide avec nos connaissances et on se complète bien !
    Dans mon école d'ingé agronomes, je crois que près de la moitié de ma promo ne vient pas de prépa (ce n'est pas forcément le cas partout mais les places existent).

    Mais très bel article, qui aidera peut-être des Mad'z à y voir plus clair sur ce qu'est le métier d'ingé (j'aurais bien aimé le lire pendant ma prépa :P ) :fleur:
     
    Meynna, Kamilla et Heran. ont BigUpé ce message.
  9. mercre

    mercre
    Expand Collapse

    Hey,

    Merci à toutes pour les précisions, super utiles parce qu'effectivement, je ne connais pas tous les secrets de la filière BPCST (d'ailleurs je crois qu'on pourrait ajouter les ingé en géologie, non?), et j'ai oublié le cas particulier de l'ENSAM. Et ok pour les P'tites Mines, bon, ça se voit que j'ai vieilli ? ;)
    Et zut pour les colles aussi (ok, oui, j'ai fait PC :hello:), en PSI ils ont pas Chimie mais SI en colle.

    Et méga mea-culpa, j'ai oublié la voie alternance qui permet de concilier formation, expérience et revenus : @Melissa, si un petit update pouvait être fait ce serait bien :)

    Pour ce qui est de l'intégration par la voie IUT-DUT/Licence, je n'ai fait que le mentionner car ce n'est pas le plus gros du flux. Je voulais que des potentiel(les) intéressé(e)s y voient clair et tout détailler risquait surtout de les perdre. Heureusement avec vos commentaires, ça complète :)

    Pour le titre, c'pas moi :cretin:

    Bref, le but c'est d'expliquer à des jeunes sur le point de choisir leur orientation que c'est possible de devenir ingé, ca ne coûte pas aussi cher qu'on peut le croire quand on lit un prospectus d'une école privée, et surtout on peut se spécialiser et utiliser des passerelles pour arriver là où on veut.

    @Heran. "Par contre, l'histoire des prépas parisiennes qui poussent à la compétition vs les prépas plus modestes où il y a une bonne ambiance"
    Je n'ai pas parlé d'ambiance ;), j'ai dit que les bonnes prépas de provinces (où je suis passée moi aussi) étaient "un bon compromis entre humanité et ambition". Par humanité, je suis d'accord c'est un terme subjectif, j'entendais qu'être dans une prépa qui n'est pas une usine à X/ENS comme les 3 citées, ça doit mettre moins de pression et donc on doit se sentir moins nul, donc on travaille mieux (j'avais lu un article sur une étude qui disait qu'être un élève moyen dans une classe moyenne était mieux qu'être un élève moyen dans une super classe, ce qui au fond rejoint l'étude qui disait que les personnes à qui on disait qu'elles étaient nulles (par ex en maths) avaient de moins bons résultats tout d'un coup).
    Pour ce qui est de l'ambiance, je suis tout à fait d'accord avec toi : on peut être très contents et c'est d'ailleurs le cas de 99% des gens. Enfin je me disais que dire "c'est super fun allez-y :unicorn:" c'était aussi drôlement subjectif et pas super-convaincant quand ça ne vient pas d'une personne proche.

    @Silbermond alors pour les heures, je suis allée vérifier sur un site et c'était écrit entre 30 et 36 heures suivant les filières et les années. Je ne sais pas si ça inclut les heures de colle (surement pas), ou les heures de DS, mais j'en doute. Ca n'inclut pas non plus la LV2 (donc en PSI par exemple, ca ferait 34h+2h de langues+2h de colles+4h de DS = 42h. Ok on dirait les petites lignes en bas des contrats... :taquin:). Pour être à peu près honnête, il y a le lien dans l'article :)
     
  10. Heran.

    Heran.
    Expand Collapse
    La vie est un état stable de non équilibre.

    @mercre : Bah pour moi le côté humain d'une prépa est directement lié à son ambiance, je comprends pas trop comment tu fais la différence entre les deux. :hesite: D'être poussé à la compétition etc, c'est ce qui définit aussi une partie de l'ambiance, la partie qui est imposée par les profs.
    Mon commentaire ne se rapportait pas uniquement à ton article, mais plutôt à ce message global qui pousse certains élèves à se brider dans leurs voeux parce qu'on leur dit que telle prépa est trop ambitieuse/d'un trop haut niveau/une usine/que sais-je. Je trouve ça vraiment dommage cette tendance à présenter les prépas parisiennes comme l'enfer absolu. (Je parle de la vision globale là hein, je dis pas que toi tu les as présentées comme ça :ninja:) (Y'a qu'à voir les articles du Monde sur la prépa. :facepalm:)
    Mais je suis d'accord avec toi pour l'histoire de niveau, c'est à l'élève qui candidate de savoir ce qu'il préfère, être poussé par une classe d'un bon niveau avec le risque que ça comporte d'être en queue de classement et donc de se sentir nul, ou être plus dans la tête de classe d'une classe avec un niveau plus moyen. :happy:
     
  11. mercre

    mercre
    Expand Collapse

    @Heran. hmmm, tu me laisses 4h pour disserter?
    enfin j'suis p't'être naïve mais le lien "grosse pression de la part de l'encadrement" et "pas de camaraderie entre élèves" n'était pas direct.
    Bon, zut, je voulais surtout que les gens ne se sentent pas bridés pour devenir ingé, alors je ne voudrais pas qu'ils se sentent bridés pour aller dans une prépa en particulier :puppyeyes: : allez-y les gens, postulez partout! Vous êtes des winners/winneuses vous allez y arriver :)
    D'ailleurs c'est pour ca que j'expliquais que les prépas de province sont tout à fait très bien mais que quelques-unes ne visent pas assez haut et c'est dommage (moi au moment de choisir, j'avais choisi géographiquement le classement, et j'ai mis 2 ans à comprendre que c'était pas une grande idée)

    Voilà, bon, copines ?

    Ahah oui je vois, les articles dans les journaux me font affreusement tiquer à chaque fois. Moi qui aie pris le fameux ascenseur social (même pour un étage) je trouve dommage de présenter le système comme élitiste : effectivement quand on lit le rapport préparé chaque année sur les ingénieurs (édition 2013 : http://www.iesf.fr/enquete/2013/rapport_2013.pdf ) on se rend compte qu'il y a Beaucoup de choses à changer. Seulement ce sont des choses qu'il faut changer en amont (collège, lycée) et plus globalement dans la société. Le système de concours lui est bien adapté, je pense.

    Puisque j'en parle, voilà quelques stats du rapport que j'avais commencé à relever :
    - 60% des conjoints de femmes ingénieures sont des ingénieurs
    - 50% des pères d'ingénieurs étaient cadres, et 10% des mères étaient enseignantes
    - les femmes ingénieures travaillent surtout en agronomie (21%) (agro + chimie = 35%) (p.13)
    - 10,4% des femmes travaillent à temps partiel, contre 1,3% des hommes ingénieurs (p.23)
    (pour les comparaisons de salaires homme/femme au même âge, c'est p.76)
     
    Mline_Roud et Heran. ont BigUpé.
  12. Jouny

    Jouny
    Expand Collapse
    "Oh brave new world, that as such people in't"

    @mercre J'ai absolument approuvé tout ton article sur les prépas scientifiques, même si je suis passée par une prépa littéraire, car au fond les problématiques sont les mêmes et tu as vraiment présenté avec beaucoup de nuances et de réalisme les classes préparatoires.
    En revanche, je voulais rebondir sur les prépas parisiennes : je suis passée par une de ces grandes prépas ( littéraires donc ) et j'ai beaucoup d'ami(e)s qui sont passées par ces mêmes établissements en voie scientifiques et qui, finalement, livrent un bilan pareil au tien pour la prépa en province : un rythme soutenu, d'autant plus à l'approche des concours, mais de manière générale, une bonne ambiance, créée par les systèmes de foyers/internat qui permet de tenir le coup et de se faire des très bons amis.
    Comme partout ailleurs, ces ressentis peuvent différer selon les promotions, l'ambiance de classe etc ... mais je voulais souligner qu'il ne faut pas non plus "diaboliser" les prépas parisiennes et que nous sommes nombreux à en être sortis loin d'être traumatisés, au contraire ! Donc s'il y a des Madz ambitieuses, qui sentent qu'elles ont une bonne capacité de travail et se sentent prêtes à quitter le cocon familial si elles habitent en province, n'oubliez pas de penser à ces prépas aussi, en vous renseignant auprès d'anciens pour vous faire une meilleure idée :)

    NB : je viens de voir ton nouvel edit, donc oui, copines hein, plus il y a de témoignages variés, plus ça peut aider du monde :d
     
    Heran. et mercre ont BigUpé.
Chargement...