Je suis un homme, et je me travestis — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Un madmoiZeau, le 11 octobre 2013.

  1. Un madmoiZeau

    Un madmoiZeau
    Expand Collapse
    Gentilhomme anonyme

  2. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    Tain c'est cool cette démarche!

    Sinon question film, je crois que le coté sexualité est un peu évoqué dans le film CRAZY (film quebecois). Le personnage principal se déguisait quand il était petit, et il s'est beaucoup cherché et je vous dirais pas la fin car [​IMG]
     
  3. PoO42

    PoO42
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Je sais pas si se travestir, pour un homme, c'est tellement s'habiller en femme.
    Comment dire. Je suis une femme, par exemple, et je ne passe pas 45 min à la salle de bain, je ne porte pas de talon etc. Je sais simplement qu'à la différence d'un mec, j'ai la liberté de le faire.

    Mais, quelque part, si un jour je porte toute ces tenues extravagantes (d'un point de vue subjectif), je le ferais aussi pour me déguiser, et me travestir d'une certaine manière ...

    Et puis nous les femmes ? est ce qu'on peut se travestir et porter des vêtements masculins ? oui, et ça fait un certains temps que la mode le permet. Il y a de moins en moins de différence entre la garde robe d'une fille et celle d'un mec (pantalon slim, t-shirt).

    En tout cas merci pour cette article et les questions intéressantes qu'il soulève .
     
  4. Hypsoline

    Hypsoline
    Expand Collapse
    Pourquoi devrais-je regarder la télé ? Est-ce qu'elle me regarde, elle ?

    Excellent témoignage ! J'aime beaucoup le regard analytique de Bertrand sur le travestissement et les problématiques qu'il soulève. Merci pour cet article.
     
  5. tom-chaton

    tom-chaton
    Expand Collapse
    Passion mignon Guest

    Merci pour cet article !

    Juste :
    Stop. :fleur:
     
    Perfume Genius a BigUpé ce message
  6. Titien

    Titien
    Expand Collapse

    Je ne me maquille quasi jamais, je porte quasi jamais de talon, rarement de jupes/robes, mon épilation est très aléatoire, ... Et oui, suivant le regard de la majorité des gens autour de moi je suis ne jamais fabuleuse. :stare:
    je suis la "pas féminine", la '"surement lesbienne", celle qu'il faut encourager dès qu'elle tente le moindre essai féminin "oh ça te va bien habillé comme ça, tu ressembles à une jeune fille de ton age". Oui merciii je sais que d'habitude je ressemble à un vieux hamster. :d
    Bon je vais pas mentir, on m'aime comme je suis et heureusement mais personne ne me considère comme une "belle fille" au sens féminine, fabuleuse, sexy. Surtout pas les mecs.

    bref je trouve ça bien parce que le travestissement de l'homme pose directement le doigts sur la question de l'habit de la femme. Je pense aussi que c'est forcément hyper genré pour bien faire une cassure -en gros on prend la femme la plus éloignée de nous- parce que perso quand je m'habille en mec, personne ne le remarque ou peut être qu'ils le remarquent mais personne ne me le fait remarqué genre "eh mais t'es habillé en meeec". Par contre si je m'habille en mini jupe, jolie haut, maquillage et talon, tout le monde va me le faire remarqué (notamment pour m'encourager mais boooon.)
     
  7. RosaFerrero

    RosaFerrero
    Expand Collapse
    En partance

    C'est un très bel article, très intéressant, mais je tique sur un point: "Être une belle fille, c’est l’enfer. Se raser les jambes. Les aisselles. Porter un string inconfortable. Des collants qui tiennent chaud et qui scient le ventre. Des talons qui font mal. Une robe qui remonte, très légère et sans poche. Pas de poche donc un sac." En quoi porter une robe, des talons, du maquillage, bref, tous les attributs "clichés" féminin signifie automatiquement "belle fille" ? L'auteur insiste sur le réalisme de son travestissement, c'est tout à son honneur, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi les travestis, qui font pourtant preuve d'une grande curiosité et disons-le, d'une grande ouverture d'esprit, s'en tiennent à des représentations aussi "outrancières" de la féminité ? Être féminine, à mon sens,ce n'est pas que porter des robes et des talons c'est aussi quelque chose de plus profond, de plus subtil. Une fille naturelle en ballerines peut très bien être aussi féminine voire plus qu'une autre à talons.

    Et enfin, une femme ménopausée ne veut pas dire femme non sexuée. Il y a toujours une vie sexuelle après la fin de la vie reproductive.
     
    Margay a BigUpé ce message
  8. Hilly

    Hilly
    Expand Collapse
    Team Tonks

    J'aime beaucoup cet article...





    ... c'est tout.... :ninja:
     
  9. yulia

    yulia
    Expand Collapse
    I'm still standing. YEAH YEAH YEEAAH !

    Personnellement ce qui m'a le plus tuée, c'est que les gens se permettent de le tripoter comme s'il était devenu un objet.
    "Certains me tripotent avec plus ou moins de second degré, en m’imposant, sûrement malgré eux, leur nature de prédateur et ma nouvelle nature supposée de proie sexuelle"

    Non mais sérieusement, à partir du moment où on a l'apparence d'une femme, on est pelotable sans avoir à se plaindre ?
    Pour moi c'est comme le harcèlement de rue. Tel mec va vous dire "Mademoiselle vous êtes charmante", "J'adore ton déhanché" (ce à quoi j'ai répondu "C'est Kate qui m'a tout appris") etc. Jamais on ne verra une nana dire à un mec croisé dans la rue "Vous êtes magnifique" ou "j'adore ton cul".
    De la même manière, j'évite de toucher les mecs, qu'ils soient mes amis ou pas.

    Alors pourquoi ces grosses quiches se le permettent ? Parce qu'ils ont un pénis ?! 1 _ Et alors ? Tu veux une médaille ?
    2 _ Même si c'était mieux qu'un vagin, tu n'aurais aucun mérite puisque tu n'as pas bossé pour l'avoir.
    Et c'est pas mieux. Il suffit !

    Enfin, je n'aime pas les strings et je supporte mes talons 1h grand max, mais je me sens quand même bien femme -)
     
    Maud Kennedy a BigUpé ce message
  10. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    @Trigger (et aussi @RosaFerrero @PoO42 @Jouliie ) : Personnellement j'ai pris ça exactement comme @Miyun qui dit que quand on est un grand brun d'un mètre quatre-vingt douze, si on veut ressembler à une femme, à « l'idée » d'une femme, mettre des ballerines et un coup de blush ne va pas suffire.

    L'auteur dit lui-même qu'il voulait tout faire pour être la femme la plus « réaliste » possible, ce qui ne veut pas dire qu'une femme sans maquillage et sans talons n'est pas « réaliste » (sinon je me poserai des questions :cretin: ) mais clairement ce n'est pas « l'idée » que la société, les médias donnent d'une femme, dans l'imaginaire collectif.

    Franchement si un mec décide de s'habiller et de se maquiller comme moi (une femme, donc), il aura un t-shirt, un jean, des Converse et rien sur le visage. Donc il ne ressemblera pas du tout à une femme, ce qui est le but de l'auteur de cet article.

    Enfin je suis désolée que ça vous ait blessé, moi je ne l'ai pas du tout pris comme ça et pourtant je sais, et vous savez, que je ne suis pas du genre à passer 1h30 à me maquiller dans la salle de bains ou à mettre des talons.

    Je vais contacter l'auteur pour voir s'il veut bien venir répondre, ce sera peut-être plus simple s'il explicite sa démarche de lui-même.
     
  11. PoO42

    PoO42
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    @Myriam H.
    Moi ça ne me blesse pas du tout. Simplement, il y a peut être un petit raccourcis entre "être/se sentir" une femme, et "se déguiser" comme certaine femme peuvent le faire. En fait pour moi les travesti ne se déguisent pas en femme. Ils se travestissent. C'est autre chose, c'est super beau, ou super flippant. ça emprunte des choses appartenant ou ayant appartenu à la gente féminine, ça le transforme, le transcende. Je trouve ça génial de toute façon.

    Je suis fan de Bowie et Queen btw.
     
  12. RosaFerrero

    RosaFerrero
    Expand Collapse
    En partance

    Oh "blessée" est peut être un bien grand mot( on se doute bien que ce n'est pas le but; personnellement, et comme beaucoup ici apparemment, je ne me retrouve pas dans le modèle string-talons-robe de la féminité mais je ne me suis pas sentie attaquée et traitée de mocheté parce que je préfère le plat et le boxer aux aiguilles et à la ficelle. Mais ce serait super intéressant d'avoir son point de vue !
     
Chargement...