La coloc', une bonne expérience ?

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Sun-yao, le 10 juin 2009.

  1. Sun-yao

    Sun-yao
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Bonsoir les Mad' :happy:

    Bon alors, ma question est toute simple,
    Je suppose même qu'elle est sortie mais je vous avoue que je n'ai pas cherché :redface:

    Qui a déjà vécu la coloc' ?
    Comment étais-ce ?
    Avec quelqu'un que vous connaissiez ?

    D'autres conseils peut être ? :fleur:
     
  2. Mojito

    Mojito
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    J'ai fait de la coloc de septembre à mai alors que j'étais en Grande-Bretagne avec deux personnes que je ne connaissais pas : une autre française et une Autrichienne (qui elle est arrivée en janvier).

    Les trois premiers mois quand nous étions que deux ce sont très bien passés, nous avions choisis nos chambres qui étaient assez grande pour qu'on puisse y mener notre petite vie. La maison était assez grande, on s'entendait plutot bien. Le copain de ma coloc venait régulièrement les weekend mais ça ne me dérangeait pas, vu qu'on ne se marchait pas dessus dans la maison. Niveau musique et films nous avions les même gouts donc pas de soucis non plus de ce côté là. Par contre niveau ménage ça laissait parfois à désirer mais bon ça allait quand même.

    Par contre à partir de janvier ça a un peu changé avec l'arivée de la 3e coloc, qui avait une petite chambre donc qui s'étalait un peu partout dans la maison, son copain est venu pendant six semaines, six semaines donc pendant lesquelles ils ont dormi dans le salon. Cette coloc était bruyante, un peu (bcp) cracra, bref elle me tapait sur les nerfs donc j'ai moins bien vécu cette seconde cohabitation. A la fin je pouvais plus la voir en peinture!

    Donc la coloc oui, mais pas avec n'importe qui et sous certaines conditions.

    J'ai vécu ça une fois et je ne sais pas trop si je spporterais une autre année. Une copine m'a proposé de faire de la coloc à la rentrée si nous sommes mutées dans le même coin mais j'ai un peu peur que ça altère nos relations. J'aime aussi ma solitude même si souvent je la déplore. En fait je pense que la coloc est viable tant qu'on a un espace privé assez important. Ca dépend vraiment des caractères des gens aussi.
     
  3. Nyx

    Nyx
    Expand Collapse
    Bang Bang, Feuer Frei.

    J'ai vécu la collocation.

    Tout d'abord pendant un an avec 2 mecs espagnols. Eux ils étaient cools, ça se passait très bien (bon sauf quand Carlos mettait sa dance/techno à fond dans l'appart). Mais ils n'aimaient pas le conflit et laissaient trop les choses couler... (D'abord un mec de l'équipe de foot de Carlos qui a squatté presque 2 mois notre salon, il a fallu que ce soit moi qui lui dise de s'en aller. Puis leurs copines qui squattaient tout le temps, et bien sûr il a fallu que j'arrive dans l'année où ils ont rompu avec. Donc 1) Laura qui venait sonner à 2h du mat' à l'appart, harcelait au téléphone fixe à minuit etc. 2) Tamara qui elle aussi nous a harcelé au téléphone mais aussi à notre porte, au point de s'asseoir devant et d'attendre que quelqu'un sorte pour pouvoir rentrer.)
    Mais sinon ça s'est très bien passé, les tâches ménagères étaient bien réparties, on ne se marchait pas dessus (on avait un grand appart), on ne s'est jamais pris la tête.

    Puis pendant 6 mois avec 2 filles : une française (qui est une amie à moi), et une italienne. Là j'ai vite pété un plomb. L'italienne invitait tout le temps ses potes à l'appart qui était franchement minuscule, donc il y avait souvent 4 à 10 personnes chez nous, qui faisaient du bordel jusqu'à 2/3h du mat' Ce qui fait qu'on ne se sentait absolument pas chez nous. Plus le fait qu'ils laissaient leur vaisselle dégueulasse, etc etc. En bref, j'ai fini par péter les plombs.
    Et avec mon amie, j'en ai vite eu marre de subir ses humeurs et d'être son défouloir quand elle se prenait la tête avec son mec ou la colloc.
    Ce qui fait que c'est en partie pourquoi j'ai absolument voulu rentrer en France tellement j'en avais assez et ça me rendait malade.

    Et maintenant il est hors de question que je revive en colloc, même avec des potes. J'ai assez donné. Il faut toujours faire en fonction des autres, et même si toi tu es respectueux, rien ne garantit que les collocs le seront.
    Il faut vraiment peser le pour et le contre, poser beaucoup de questions pour cerner au maximum le futur collocataire.

    Tu peux avoir de la chance et tomber avec une personne faite pour vivre en communauté avec toi, ou alors de la malchance et te retrouver avec une personne totalement irrespectueuse. C'est un peu du quitte ou double j'ai l'impression.
     
  4. Sun-yao

    Sun-yao
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Oui je me pose beaucoup de question aussi par rapport à ce que tu as dis à la fin,
    Parce que si je l'a fait c'est avec une amie que je connais depuis 3 ans,
    Elle est adorable, mais j'avoue que je n'ai aucunes idées de comment ça pourrait se passer :confused:
     
  5. Sun-yao

    Sun-yao
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Waaou Nyx, ton histoire me fait un peu peur :eek:
    C'est vrai, je sais pas, faut vraiment qu'on en parle sérieusement,

    Cette amie est vraiment bien, on s'entend bien et on a beaucoup de goûts en commun !
    Après ce qui me fait peur c'est pour mon intimité, et elle est très bavarde pour ça ^^
    Faut que je trouve le genre d'appart avec une chambre chacune aussi !

    Mais j'avoue que d'un côté, toute seule ça me fait peur aussi,
    Je ne sais vraiment pas
     
  6. Nyx

    Nyx
    Expand Collapse
    Bang Bang, Feuer Frei.

    Je m'entend très bien avec mon amie, mais on était absolument pas faite pour vivre ensemble. Sauf que ce sont des choses qu'on ne peut pas savoir avant de l'expérimenter :happy:

    Le mieux c'est d'en parler au maximum avec elle, de voir comment elle est dans la tenue d'une maison (si elle rechigne à faire les tâches ménagères par exemple, ou au contraire si elle est super maniaque), si elle aime écouter la musique très fort, si elle est prête à faire des concessions sur certaines choses, etc etc.
     
  7. Sun-yao

    Sun-yao
    Expand Collapse
    Mélange instable

    C'est pas vraiment rassurant tout ça tout ça,
    Faut voir maintenant :wink:
     
  8. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Comment était-ce ?
    Marrant et en même temps étouffant (impression de ne pas être chez soi, de ne pas avoir son "espace vital".


    Avec quelqu'un que vous connaissiez ?
    Oui, avec mon ancienne meilleure amie. On en s'est jamais reparlé depuis que j'ai claqué la porte de son appart ^^

    D'autres conseils peut être ? :fleur:

    Se mettre d'accord sur les horaires. Ne pas avancer d'argent (parce que si on oublie de rendre, ça provoque des tensions et tout ça) et surtout, ne pas partager le même ordi (parce que quand ta pote t'insulte sur msn et qu'en plus cette neuneu enregistre les conversations, évidemment, ça ne peut que mal finir...).
    Essayer d'avoir le même régime alimentaire :d parce que quand on est "au régime" ou juste une fille normale qui ne mange pas comme un ogre, on évite de se retrouver avec une fille qui ne vit que pour les pots de Nutella et les brioches Bonne Maman.
    Bon sinon logique : partager les tâches équitablement (faire un planning et tout ça), ne pas écouter la musique à fond à 6h le matin, ne pas ramener des potes susceptibles de voler des trucs ou fumer des substances dégageant des odeurs... particulières ^^)... voilà quoi.
    Il faut vraiment être sûr de la personne avec qui on décide d'habiter. Parce que les potes, ils sont gentils, drôles et vous avez les mêmes délires, mais au quotidien, ça n'a rien avoir
    (il y a des maniaques, des gens qui ont des habitudes spéciales, qui ne savent pas faire une lessive ou faire cuire des pâtes... mieux vaut faire une période de "test" ^^).
    Tout doit être organisé, chacun doit avoir SON espace perso et surtout éviter de partager toutes les affaires.
     
  9. Sun-yao

    Sun-yao
    Expand Collapse
    Mélange instable

    D'accord :yawn:

    Merci beaucoup d'vos conseils !
     
  10. Sun-yao

    Sun-yao
    Expand Collapse
    Mélange instable



    Oui je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis :wink:
    Je vais lui en parler sérieusement, voir comment elle réagit,
    Mais bon, rien n'est sur, je me laisse du temps :happy:
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai vécu une colloc' l'an dernier, et j'en vis une différente cette année.

    La première, avec mon copain, sa grande soeur et un type, a mal tourné à cause du type en question, mais c'est un gros boulet égoïste donc voilà, je ne vais pas m'étendre.

    Cette fois, je suis en collocation avec mon copain et un pote qui était dans sa classe l'an dernier. On est tous les trois dans la même option et dans la même classe cette année. Je ne le connaissais pas des masses, on s'était vu 3/4x à tout casser mais je faisais confiance à mon copain sur ce coup là.
    Au début, nickel, pas de soucis.. Le colloc' était célibataire, nous on avait noter intimité sans soucis, bref, ça roulait.. Puis il a eu une copine, adorable, donc encore, là, pas de soucis.. Jusqu'au jour où il a commencé à fricoter avec une fille qui ne nous aime pas, mon copain et moi, et que nous n'aimons pas. En plus, c'est une fille de la classe donc.. Il s'est refermé, il s'enfermait tout le temps dans sa chambre avec elle quand elle était là, on ne le voyait plus de la journée/nuit et du coup, nous devions faire toutes les tâches ménagères nous-même, etc.. Et puis la fille profitait de la nourriture/des boissons/du papier toilette (ça coute super cher, faut pas croire) et du peu d'eau chaude qu'on a chaque jour (c'est une sorte de ballon d'eau chaude donc..). Limite invivable, en plus il est devenu super chiant en sa présence.
    On a mis les choses au clair et ça s'arrange peu à peu.. Donc plus de bons moments que de mauvais.

    Par contre, il faut vraiment bien choisir les personnes avec qui on fait une collocation. Ici, même si ce n'est rien grand chose, il a des manies dont j'ai horreur comme.. garder dela vaisselle sale dans sa chambre pendant des semaines (donc ça pourrit hein), ne pas rincer ses trucs, laisser traîner les affaires où il les dépose (donc ne pas ranger), ne pas rincer l'évier/la douche.. Ce sont de petites choses mais à force, c'est pompant. Il faut donc se renseigner et voir si ça peut coller avec toi, parce que si, par exemple, tu es une maniaque de la propreté/du rangement, et que l'autre personne est bordélique, ça risque d'être coton.

    (Désolé pour le pavé un peu désordre mais j'ai du mal à mettre mes idées au clair ce soir)
     
    Didouche44 a BigUpé ce message
  12. Sun-yao

    Sun-yao
    Expand Collapse
    Mélange instable


    Ouais c'est sur !
    Comme disait les Mad' au dessus,
    Faut faire un planning et établir des règles dès le début :happy:
    Je crois que sur ce point, elle me connait un peu d'ailleurs:yawn:
     
Chargement...