La domination masculine (Arte)

Sujet dans 'Forum Télévision' lancé par Lux[Anne], le 7 mars 2012.

  1. Lux[Anne]

    Lux[Anne]
    Expand Collapse
    Bouffeuse de livres

    Je viens d'entendre comparer le féminisme avec le régime stalinien et fasciste, avec une castration de l'homme, une fin de la civilisation en gros. C'est trop gros je ne peux que réagir.



    C'est dommage que chaque fois qu'une minorité oppressée tente de faire sa place, il y ait une levée de bouclier de ce genre. Comme si l'égalité, la remise en question de certains fonctionnement inégalitaires de la société devait toujours menacer l'identité même de ceux qui la défendent.


    Je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit ce documentaire.


    Que les hommes qui veulent rester dans ces modèles y restent, ils trouveront toujours des femmes à qui cela plaira. Mais qu'ils arrête de vouloir assigner à toutes les fêtes leur rôle modèle.


    J'ai l'impression que les luttes du féminismes se sont arrêté, et que beaucoup de femmes croient être l'égal des hommes. Alors qu'on nous enferme aujourd'hui encore dans des rôles de mère, de femme bonne à être belle et satisfaire les hommes et que l'on nous écarte des postes de responsabilité que certaines désireraient.


    Je me demande ce vous en avez pensé.


     
  2. Chirico

    Chirico
    Expand Collapse
    Save me from what I want.

    Moi aussi je suis tombée des nues quand j'ai entendu ses témoignages ... Je prie presque pour que ce soit un montage !

    ça parait absurde mais la haine des femmes existe vraiment.
    Le documentaire m'a mis au fait de la tuerie qui s'est passé au Québec où un furieux a tiré (et tué) uniquement des femmes parce qu'il pensait qu'elles étaient féministes !
    C'est complétement fou , irréaliste , putain mais c'est quoi cette mentalité de merde ?
    Le cautionnement de la violence sous prétexte de "virilité" par les hommes qui se sentent menacés par les féministes , ces hystériques qui veulent un pénis et se débrouiller sans eux , pauvres hommes maltraités mais également par les FEMMES qui pensent sincèrement qu'un homme non violent est une lavette.

    Cependant j'ai trouvé le reportage trop surfait , un assemblage de témoignages , volontairement choquant pour faire lever l'indignation mais peu d'explications , montrer et éduquer , ça peut être pas mal.
     
  3. Karukera

    Karukera
    Expand Collapse
    Les heures doubles, et moi-même

    Ce passage là m'a également choqué. Mais j'ai été encore plus affligée d'entendre les femmes au début du reportage. Ou encore les livres pour enfants.
    Et c'est clair que la haine des femmes existe vraiment. Dans notre société on ne veut pas que les femmes s'émancipent de trop. D'ailleurs on m'a déjà dit "reste à ta place de femme" sous prétexte que je parlais trop.
     
  4. Lux[Anne]

    Lux[Anne]
    Expand Collapse
    Bouffeuse de livres

    C'est pas faux. C'est ce que je lui reproche aussi. Mais, si je ne me trompe, c'est un documentaire canadien. Aux Etats-Unis et au Canada il y a une culture du sentimentalisme.
     
  5. Chirico

    Chirico
    Expand Collapse
    Save me from what I want.

    C'est un documentaire français et le réalisateur est belge ;)

     
  6. Lux[Anne]

    Lux[Anne]
    Expand Collapse
    Bouffeuse de livres

    Ah merde... au temps pour moi !
     
  7. cluryhair

    cluryhair
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Je n'ai regardé que la première partie mais elle m'a, déjà choqué. D'accord avec Edwarda, mais si le réalisateur réussit simplement à faire comprendre que les inégalités, et surtout, la haine envers la femme, existe, bravo ! L'exemple de la fille qui voulait jouer du hoquet est tellement quotidien, banal, et vivant. Maintenant je comprend l'idée selon laquelle les inégalités sont tellement ancrées qu'elle semblent naturelles. Les femmes du speed-dating qui parlent de l'homme qu'elles veulent sont tellement exigeantes "arrogant", "ambitieux", "c'est important que l'homme gagne plus d'argent que la femme"... elles parlent de leur patron ?
    Qu'est-ce que vous pensez de la galanterie ? Je ne sais pas si c'est une forme de discrimination ou une gentillesse d'un autre temps, ou les deux, si on considère qu'on ne fait des cadeaux qu'aux faibles. Ex : offrir sa place dans les transports en commun. Une amie m'affirmait que les mecs galants se comportaient en types gentils, plus ou moins consciemment, pour soulager la femme de ses souffrances, parce que faible physiquement, elle enfante etc... Justement, on est obligé d'agir comme ça ? Je veux dire, on peut offrir sa place comme chez soi ou au travail on dit à un invité "assieds-toi".
    N'empêche c'est lassant. Je finis par voir des discriminations partout :confused:
     
Chargement...