La question financière au sein du couple

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Astéria, le 23 décembre 2009.

  1. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Je connais un couple qui fonctionne d'une façon assez étrange je dirais, sur le plan financier.

    En effet, en l'occurence dans cet exemple l'un gagne environ 2000 ? par mois, et l'autre gagne environ 1000 ? par mois, je n'ais pas les chiffres exatcs, mais l'un gagne 2 fois plus que l'autre.

    Or, ils mettent chacun la même somme pour chaque chose, par exemple, chacun met 200 ? par mois pour les courses, chacun met 300 ? par mois pour le loyer... j'invente les chiffres mais c'est pour vous faire comprendre l'idée, en gros, chacun met de sa poche exactement la même somme, par exemple 700 ?, pour toutes les dépenses communes, loyer, courses, eau, éléctricité, gaz, chauffage, vacances, loisirs...

    Du coup, ils vivent comme 2 smicards, alors que l'un gagne 2 fois plus que l'autre, et qu'ils pourraient avoir un bien meilleur niveau de vie, s'ils contribuaient aux dépenses communes en proportion de leurs revenus respectifs. L'un met de côté et ne sait pas quoi faire de cet argent, alors que l'autre passe pratiquement tout son argent dans les dépenses communes. S'ils venaient à se séparer, l'un aurait de l'argent de côté, l'autre se retrouverait "sans rien".Ils doivent économiser pour acheter un bien immobilier, et ne pourront acheter qu'un bien modeste avec un crédit sur un grand nombre d'années, car ils doivent tous 2 mettre exactement la même somme, c'est à dire économiser puis rembourser exactement la même somme ! Alors qu'ils auraient pourtant les moyens d'acheter quelque chose de mieux, avec un crédit moins long, c'est ridicule !

    La très grande majorité des couples que je connais (le mien y comprit) mettent chacun par exemple la moitié de leurs revenus pour toutes les dépenses communes, c'est à dire que si l'un gagne 2000 ? et l'autre 1000 ?, celui qui gagne 2000 ? mettra 1000 ?, et celui qui gagne 1000 ? mettra 500 ?, pour toutes les dépenses communes.

    Cela me parrait beaucoup plus logique et égalitaire dans le couple, le fait de contribuer aux dépenses communes à propension de ses capacités fiancières.

    En gros, mettre chacun la moitié de ses revenus, ou le quart, ou les trois quart... pour les dépenses communes, permet de profiter pleinement de la totalité de ses revenus, et "d'optimiser" sa qualité de vie.

    Par ailleurs, dans le cas ou par exemple dans un couple l'un gagnerait 6000 ? par mois, l'autre 1000 ? par mois, avec le système de mettre chacun la même somme du couple dont je parle, une personne gagant 6000 ? par mois se retrouverais à vivre comme un smiard, ce qui est aberrant.


    Je voulais avoir votre avis sur la question, savoir ce que vous en pensez, et aussi connaître la façon de fonctionner de votre couple sur le plan financier.
     
  2. kokeshi

    kokeshi
    Expand Collapse
    EcriveuZ madmoiZelle

    Mon homme gagne un peu plus que moi et nous mettons exactement la même somme dans le compte joint (pour rembourser le prêt immobilier, payer EDF, les impôts ...). On fait ça depuis le début, et ça marche bien. Il a beaucoup plus de frais annexes que moi, donc je trouve ça normal.

    Je ne pense pas qu'il y ait une règle universelle, ça dépend de chaque couple, des revenus, et du rapport à l'argent.

    Une chose est sûre, c'est qu'il faut en discuter, et être sur la même longueur d'onde. Parce qu'un conflit qui émerge à cause de l'argent, ça ne pardonne pas.
     
  3. Lalkia

    Lalkia
    Expand Collapse
    Talk nerdy to me

    Mon amoureux est en CDI et je suis encore étudiante donc entretenue par mes parents. On va bientôt emménager ensemble, le loyer sera à sa charge ainsi que les factures mais on s'est mis d'accord sur le fait que j'allais "casser" mon LEL pour une partie de l'ammeublement et que j'allais payer le forfait internet.

    Au début je culpabilisais d'être ENCORE étudiante et donc de tout laisser à sa charge sauf que ce schéma est assez courant dans les jeunes couples et que le jour où j'aurais un salaire, je me rattraperai !
     
  4. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Là je suis tout à fait d'accord, je pensais plutôt faire un calcul après déduction des frais personnels de chacun, mais je me suis mal exprimée. Evidemment qu'il faut tenir compte des frais personnels de chacun, et faire en fonction de ça, c'est pour cela que je dis appliquer le système que je préconise, alors que dans les faits nous mettons exactement la même somme d'argent pour les dépenses communes, mais c'est parce que si mon chéri à des revenus plus importants que les miens (il est en alternance, je n'ais que la bourse et un peu d'argent de mes parents), il a aussi plus de dépenses personnelles de son côté (mutuelle, frais d'essence plus importants...).

    Après, je trouve cela tout de même dommage qu'une personne doive vivre comme un simard alors qu'il gagne plusieurs milliers d'euros par mois.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Mais, de quoi tu te mêles ? Si cette gestion leur convient, quel est le problème exactement ? Pourquoi venir en parler ici ?
     
  6. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Eh et bien c'était simplement pour créer une discussion, un débat, que chacune vienne donner son avis, ou est le problème ? On ne parle plus de rien sinon ! Et je ne vois pas en quoi le fait qu'apparement, cette gestion leur convienne, nous empêcherait d'en discuter, d'en débattre, voir de citiquer cette gestion. Dans pleins d'autres sujets, des questions similaires sont traités, par exemple en ce qui concerne la répartition des tâches ménagères, dans le cas ou, alors que les 2 personnes au sein du couple travaillent, la femme fait toutes les tâches ménagères, certaines critiquent cela, pourtant parfois cela convient aux personnes concernées, je ne vois pas ou est le problème à critiquer quelque chose, du moment que l'on avance des arguments ?!

    En France j'ai l'impréssion que dès que l'on parle d'argent, ça devient limite tabou.
     
  7. kokeshi

    kokeshi
    Expand Collapse
    EcriveuZ madmoiZelle

    comme je l'ai dit je ne pense pas qu'il y ait de solution universelle.

    Au contraire, je pense que c'est intéressant de comparer les différentes méthodes d'organisation !

    Et puis il doit y avoir plein de filles ici qui ne sont pas (encore) concernées, mais qui vont peut-être l'être bientôt, et ça peut être pas mal d'y réfléchir un peu
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    La limite c'est d'étaler la vie privée de gens dans leur dos (même s'ils ne sont pas cités) en long et en large pour débattre dessus. Personnellement ça me gène, ça n'a rien à voir avec un simple débat sur la gestion de l'argent dans le couple (sujet déjà évoqué plusieurs fois sur le forum par ailleurs).
     
  9. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Oui enfin, c'était pour donner un exemple.

    Je voulais faire un débat là dessus, j'ai donné mon avis dans mon post, j'ai illuster par un exemple.

    Dans pleins d'autres postes tu verras des madmoizelles illustrer leurs propos avec des exemples tirés de leur entourage, tout comme je l'ais fait.

    Par exemple, l'une va dire qu'elle a une connaissance qui élève mal son gosse, l'autre une connaissance qui se laisse trop faire par son mec...

    C'est pareil.

    La vie privée des gens ? Excuses-moi mais je dis que ce sont des gens que je connais, donc ça peut être à peu près n'importe qui, de plus ici je suis anonyme puisque je donne pas mon nom, ni l'endroit ou j'habite précisément, je ne les cites pas, les chiffres que j'avance ne sont même pas réels mais là pour illustrer, c'est impossible de savoir de qui il s'agit, il n'y a aucun étalage de vie privée là-dedant !
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Si ça ne te dérange pas de donner autant de chiffres, de détailler autant, avec ta tête en avatar... N'oublie pas que ça pourrait les déranger, mets toi deux secondes à leur place. Enfin, chacun ses limites.
     
  11. Charuru

    Charuru
    Expand Collapse
    En construction...

    Je n'ai qu'un mi temps alors que mon homme a un plein temps, donc je gagne moitié moins que lui. On partage les dépenses "générale" : bouffes et charges Moitié-moitié, je ne paie qu'1/3 du loyer, et pour la voiture c'est lui qui paie tout. Ce système me convient plutôt pas trop mal car je garde pour moi toutes les heures supplémentaires que je fais et puis surtout j'ai un gros compte épargne. Bien sur à long terme, ça ne sera pas tenable pour mon compte épargne, j'essaie d'y puiser le moins possible. Mais c'est en attendant de trouver un plein temps.

    Pour l'exemple que tu cites, oui je trouve ça un peu abérrant que celui qui gagne le plus mettes son argent de côté sans savoir qu'en faire laors que l'autre se sert la ceinture pour juste vivre, mais bon comme on dit chacun voit midi à sa porte ;)
     
  12. Astéria

    Astéria
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Les chiffres sont justement de faux chiffres, des chiffres éronés exprès. J'ai inventer tous les chiffres. Ces gens ne sont pas des amis, ni même des copains/potes, mais des connaissances, et des connaissances, j'en ais plusieurs centaines. Quant à ma tête, les gens ne me reconnaissent pas sur la photo la plupart du temps (modifiée + de profil). Après le comprends le fond du problème, mais là y'a aucun risques, bien moins que ce que j'ai pu voir dans d'autres posts comme je le disais sur une mad qui va dire qu'une amie à elle élève mal son gosse, enfin là c'est un exemple, ça date peut-être d'i ly a longtemps, etc.
     
Chargement...