Licence de droit...et après?

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par AnonymousUser, le 6 octobre 2006.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'avais fait un topic, où je parlais de mon problème. Etant en 3eme année de droit, en réussissant très bien chaque année, je n'arrive cependant toujours pas à m'épanouir. La vérité est là: je déteste le droit. J'avais fait ce topic pour savoir si certaines avaient une idée de ce qu'on pouvait faire après une licence, à part les concours, mais j'ai pas eu une seule réponse.

    Ce soir, je songe sérieusement à me réorienter l'an prochain. Depuis toujours on m'a dit que j'avais des capacités énormes en littérature (ce qui s'est vérifié plusieurs fois, notamment le jour du bac). Je voudrais aller dans cette fillière...

    Si certaines d'entre vous ont des cursus littéraires pouvez-vous m'en parler...? Quels sont-ils? Quels débouchés ensuite? Qu'est-ce qu'on y fait?
    Je ne trouve pas les renseignements que je veux sur internet... J'ai réellement besoin d'aide, je sens qu'avec le droit je fonce droit dans le mur et que je serai bonne à me pendre dans 10 ans...
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Up! ;)

    Le titre du topic a pas encore changé, mais le sujet un peu... J'ai vraiment besoin d'aide si certaines pensent pouvoir m'aider...
     
  3. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    J'aimerais t'aider, mais je suis pas la meilleure conseillère qui soit question orientation.
    Tout ce que je peux te dire c'est que si le droit ne te plait pas, tu n'aimeras certainement pas les débouchés qui peuvent exister, qu'il soit question d'un master professionnel, de recherche, etc. A part les carrières administratives, tout est concentré autour des métiers du droit, à mon sens.

    Après, je trouve que ton message est trop vague. Tu dis vouloir éventuellement te réorienter vers une filière littéraire, très bien, mais qu'est-ce qui t'intéresserait le plus ? Lettres, philo, Histoire, LLCE ?
    Les débouchés sont quand même assez divers, d'où l'intérêt d'avoir quand même une idée de ce qu'on veut faire. Ce sont généralement des filières dont on a tendance à croire que le professorat est le seul débouché, c'est faux, il en existe d'autres, mais à condition d'avoir un projet, ou ne serait-ce qu'une petite idée de 'carrière'.
    Comme moi par exemple, je suis en LLCE Espagnol, et ce qui m'intéresserait surtout, c'est de rejoindre une école de traducteurs à Paris après ma licence.
    Si j'avais fait histoire, j'aurais très certainement continuer par un master pro métiers de l'archivisme, etc..
    C'est vraiment une histoire de penchants
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    T'as complètement raison à propos du droit: après une licence, je peux juste passer des concours (et c'est pourri, chiant, mal payé, et mutation obligatoire) ou continuer mes études. Je suis paumée depuis l'an dernier, moment où on avait un dossier à faire à propos d'un projet d'avenir. J'ai donc "exploré" en infomrations les débouchés du droit...et c'est l'enfer.

    Oui j'ai pas été assez précise tout à l'heure. Je suis douée en langues (anglais sans prob, allemand il faut juste que je révise un peu, et polonais courrament car je suis d'origine) mais je veux explorer le côté littéraire sur le plan "lettres". Justement on parle beaucoup d'enseignement, mais vu l'état du métier aujourd'hui, c'est hors de question pour moi. Je cherche les débouchés possible après lettres, et les options possibles pour me réorienter (je suppose que y'a la fac, mais peut-être aussi des DUT etc...). la plus belle des époque c'était le lycée, où on devait lire des livres, les analyser et disserter dessus. Sans prendre jamais aucun cours, et en me débrouillant seule, j'ai eu 16 au bac...alors que j'avais fait des plans contraires à toutes les corrections qu'on voyait sur le net... J'aimais ça: croire un livre barbant et compliqué, puis en découvrir les secrets, les sou-entendus, et entrer dans un monde complètement décalé. Je pourrai pas passer ma vie à disserter, ni faire de la recherche, mais il me faut quelque chose en rapport avec la littéraure je crois...
     
  5. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Ah... Alors que je te prévienne tout de suite, il y a une assez grande différence entre la littérature au lycée et les études de lettres à la fac. Pour avoir assisté à la réunion de rentrée des étudiants en lettres, je peux te dire que la 1ère année - et peut-être les années suivantes- m'a paru très technique, tant sur la question de la méthode pour les dissertations et commentaires ( en 1ère année dans ma fac, on ne faisait que des commentaires de texte ), que sur le 'décorticage' d'un texte lors de l'analyse. Au lycée, on a, comme tu le disais, tendance à invoquer ses impressions à privilégier le fond, et ça, c'est assez aléatoire et assez injuste aussi. Parce que celui qui a de bonnes idées, ça y est, il est privilégié. Ce qui explique peut-etre ta note au bac... tes idées n'étaient pas conformes au corrigé, mais comme on reste encore dans une certaine subjectivité, on peut se permettre de noter par rapport à ça. A la fac, on essaie de faire en sorte que le fond et la forme se rejoignent, qu'ils aient autant importance l'un que l'autre. Disons que la forme est le support indispensable pour comprendre le message et les idées véhiculés.
    Il y a donc des cours de stylistique, de linguistique, d'énonciation, de lexicologie... plein de matières nouvelles, à priori barbantes et hyper rigoureuses. Moi ça m'a pas plu. Sans oublier le latin, en débutant ou en non débutant, qui est obligatoie.
    C'est en partie pour ça que je me suis réorientée vers LLCE où il y a un mix d'histoire- civilisation, de littérature, de langue écrite et orale, traduction, thème, etc.. Je ne dis pas que c'est moins rigoureux, mais c'est certainement moins "à fond" dans un seul et même sujet. Etudier les lettres en s'intéressant à ce point à la forme, ça m'a semblé trop dogmatique pour moi. Mais bref.

    Hm.. que te dire sinon. Les débouchés en lettres peuvent concerner les métiers des bibliothèques ( savoir quand même que le concours est assez dur ), documentation, le domaine de l'édition. Journalisme évidemment. Même s'il y a actuellement deux DUT, celui de Bordeaux et de Lannion qui forment au métier de journaliste, et qui sont des formations plus concrètes.

    Ce qui t'intéresserait donc, c'est plus la filière Lettres qu'Histoire ou langues par exemple ?
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    oui, plutôt lettres :)

    J'ai déjà pensé à faire les concours de bibliothécaire: mais c'est toujours le même problème: il faut partir; et d'autre part, le concours en lui-même ne me fait pas peur mais c'est la concurrence qui est redoutable (pour un concours niveau brevet, les participants ont au moins bac +2)... D'autre part j'ai pû travailler cete été deux semaines en bibliothèque... et j'étais épanouie.

    Pour ce qui est des cours de lettres, il faut que je me débrouille pour voir ça de plus près. Le côté technique pour dissertations et commentaires ne me fait absolument pas peur, et je trouve ça même plus facile que quand on est plus libre en risquant de faire n'importe quoi. En droit on nous oblige à avoir des méthodes très rigoureuses, et à savoir analyser. C'est une chose que j'avais très bien acquise au lycée grâce à une prof très pointilleuse et sévère, et j'ai développé ça à un niveau plus supérieur, même si en cas de ré-orientation je dois me réadapter à un style un peu différent.
    Quand je vois les auteurs étudiés en lettres modernes dans certaines facs, ça me fait rêver et j'ai l'impression que je vais réussir les doigts dans le nez, lol (bah oui, je sais, il y aura de la difficulté, mais on la surmonte bien mieux quand on aime ce qu'on fait).

    J'avais aussi pensé au journalisme, quoique je ne suis pas sure de m'y voir, et puis il est clair que pour avoir une bonne école, il faut avoir le fric, ce qui n'est pas mon cas. Le côté "maison d'édition" m'interpelle aussi, mais là je n'y connais rien, il va falloir que je me renseigne sur ce que je peux y trouver comme job, et par quel accès :)

    Sincèrement Stille, je te remercie beaucoup pour tes réponses. Ca paraît pas grand chose, mais ça m'éclaire un peu et pour moi c'est énorme...:)
     
  7. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Y'a pas de quoi. Je reste à ta disposition au cas où tu en aurais besoin ;) .
    Bon courage
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Merci beaucoup...

    Je dois dire que ce soir je paniquais vraiment, et je sais au moins que je pourrai dormir... Maintenant je vais prendre chaque problème et chaque question une par une. Ce weekend je chercherai sur les maisons d'édition, et lundi je passerai un coup de fil au CIO pour prendre rdv.

    Je vais finir ma licence en droit, même si c'est dur, histoire d'avoir un cv béton plus tard. Je suppose que ça le fait quand y'a "lettres + licence en droit", ça fait très sérieux, d'autant plus que le droit donne tout de même une culture générale béton... Si je me trouve un but, je tiendrai le coup cette année, et ensuite je ferai ce que j'aime :)
     
  9. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Je te recommande un bon site d'orientation : outre consulter les articles en ligne, tu peux aussi poser tes questions gratuitement, après t'être inscrite, à des conseillers d'orientation qui te répondent sans délais : http://v4.orientation.fr/
    Tu finiras bien par trouver ta voie :d
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Mdr, trop fort :d Je disais à mon Homme que j'avais trouvé un chouette site pour les questions d'orientation mais que je savais plus le nom (j'étais tombée dessus au hasard et c'est là que j'ai réalisé que licence en droit = impasse pour moi).... C'était celui-la :d

    Merci :d
     
  11. Mademoiselle Coco

    Mademoiselle Coco
    Expand Collapse
    a un magnifique brushing

    Si tu aimes tant la littérature, pourquoi ne pas poursuivre le droit en te spécialisant dans le droit de la propriété intellectuelle et littéraire tout en entamant un double cursus avec des lettres à côté. Ca te permettra d'avoir vraiment ta chance dans une maison d'édition. Le milieu est dur et sans une double qualification, tes chances sont minces. En revanche, avec droit + lettres, tu as bien équipée.

    Sciences Po Paris (qui a un concours d'entrée au niveau bac + 3) propose un master de "Management de la culture et des médias" avec une spécialisation "Presse et édition" (http://www.sciences-po.fr/formation/master_scpo/mentions/culture_medias/index.htm / liste des cours : http://www.sciences-po.fr/formation/master_scpo/mentions/culture_medias/maquette_culture.htm#2). Tu n'auras pas de cours de littérature (sauf quelques enseignements optionnels éventuellement) mais rien ne t'empêche de t'inscrire à la fac à côté ! C'est même vivement conseillé. C'est difficile de gérer les deux, il faut vraiment être motivée, mais c'est le seul moyen de faire des trucs vraiment intéressants derrière.

    Une dernière question : pourquoi t'es-tu lancée dans le droit ? Qu'est-ce qui t'a motivée quand tu as pris cette décision ?
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Quand j'ai pris le droit, je pensais par moment à "juge des enfants" ou aux concours... Et puis finalement, au fil des conférences et autres, on nous a dégoutés de tout. Les matières du droit ont elles-même fini par me taper sur les nerfs... Du coup je n'envisage plus de continuer le droit, ma seule porte de sortie pour éviter de perdre ces 3 années étant une licence pro donnant un accès au métier de comptable pour des notaires. Le seul doute c'est : est-ce que ce genre de compta pourrait me plaire?
    Je crois que pour ce qui est des métiers de l'édition, ça va tomber à l'eau... les stats sont terrifiantes, le travail est mal payé, très contraignant et surtout très peu stable... Oui je sais, on peut pas tout avoir...mais j'aurai quand même voulu une stabilité minimum...

    Maintenant j'essaie encore de relever la tête, et de tenir cette année pour avoir ma licence générale. je vais prendre rdv au CIO pour en savoir plus, et me renseigner sur les débouchés après lettres, ou d'autres cursus du genre DUT... Si jamais je venais à me réorienter, je veux avoir un but certain, en sachant dans quoi je mets les pieds...:)
     
Chargement...