Lily Allen « déteste le féminisme »... et elle a tort

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 7 mars 2014.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. Miaou-nerys

    Miaou-nerys
    Expand Collapse
    Un chat dans un corps de gonzesse.

    Ça me fait de la peine, ce qu'elle dit, parce que c'est une artiste que j'apprécie, et en plus j'ai trouvé les paroles de Hard out here franchement cool et assez decomplexantes...

    Après je trouve que les femmes sont bien trop nombreuses à pratiquer le slut-shaming, mais ça n'a rien à voir avec le féminisme, non ? Et pourquoi ce mot fait-il si peur ? C'est pas parce que certaines gonzesses ont une propension à critiquer les autres filles violemment qu'on doit se dire "ça ne sert plus à rien de lutter pour une égalité homme-femme". Je ne vois pas le rapport, peut-être que je suis bouchée...

    Si elle pense que les hommes et les femmes sont égaux, je veux bien qu'elle règle la différence entre mon salaire et celui de mes collègues mecs hein !
     
  3. Lenehän

    Lenehän
    Expand Collapse
    Quand je ferme les yeux, des floraisons phosphorescentes apparaissent et se fanent et renaissent comme des feux d'artifice charnus.

    Bravo, je trouve cet article extrêmement bien écrit ! Il résume tout !
     
  4. Hibourisson

    Hibourisson
    Expand Collapse
    la peluche nucléaire 

    "les choses considérées comme « féminines » sont généralement vues comme futiles, consuméristes et un peu méprisableS"

    "Dans 80% des cas, l’agresseur est connu de la victime, et un tiers des viols a lieu au sein du couple.
    74 % des viols sont commis par une personne connue de la victime (cf. ce tumblr qui fait froid dans le dos je connais un violeur)"
    :dunno: je comprend pas c'est  80% ou 74% en ce qui concerne les viols ou l'agresseur est connu de la victime ?

    @mymy ? :fleur:
     
  5. Insert_Spoon

    Insert_Spoon
    Expand Collapse
    Troll de qualité

    Le problème du terme "anti-sexiste" à mon sens, c'est qu'il y aura toujours des mecs pour venir beugler "HEE MAIS LA MISANDRIE AUSSI C'EST DU SEXISME FEMINAZI STOLE MY ICECREAM!!§!!!§!§§".
    Et le problème du terme "féministe" c'est qu'il y aura toujours un beau par-terre d'abrutis prêt à clamer qu'on castre les hommes avec des ciseaux rouillés. En contre-partie, il met l'accent sur le fait que ce sont bien les femmes qui sont opprimées.
     
  6. Purdey

    Purdey
    Expand Collapse
    Allons-y Alonzo!

    Merci pour cet article, qui résume bien ma pensée.

    Pour en revenir au mot "féministe", j'ai l'impression de dire un gros mot lorsque je l'emploie (éternellement liée l'hystérie et des soutien-gorges brûlés place publique). Je crois que certaines personnes se sont de fausses idées sur cette notion, dont Lily Allen.
     
  7. Emeline24

    Emeline24
    Expand Collapse

    Bravo, très bien dit !

    L'égalité c'est un vœux pieux quand on ne veut pas perdre ses privilèges dus au patriarcat.
     
  8. Fenotte

    Fenotte
    Expand Collapse

    "Mais tous les hommes me disent qu’ils trouvent ces femmes-là dégoûtantes et qu’ils préfèrent un peu de gras sur leurs meufs."

    Thanks, Lily. Tu viens de me faire économiser du fric en évitant d'acheter ton travail.

    Signé: une femme dégoûtante.
     
  9. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Je pense que ce serait une bonne idée d'insérer un lien vers le tumblr "je connais un violeur". Sinon, excellent article!

    Alors comme ça, les hommes préfèrent tous les rondes? A supposer que l'avis des mecs serait primordial, ça déprimerait complètement celles qui sont génétiquement programmées pour être très menues! Merci de démoraliser les 'maigres naturelles" et celles qui n'arrivent pas à grossir parce qu'elles ont des problèmes de santé!

    "Il faut qu'on arrête d'être aussi horribles les unes envers les autres" (dit-elle, avant d'ajouter): "les femmes très minces sont dégoûtantes". C'est horrible envers certaines femmes. Pourquoi ne pas dire que toutes les femmes sont intéressantes, quel que soit leur poids?
     
    #9 lafeemandarine, 7 mars 2014
    Dernière édition: 7 mars 2014
  10. Dimy

    Dimy
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Et moi qui pensait que la France pouvait se vanter d'abriter la seule femme trouvant que le féministe était old-school (mon amie Carlita...), je suis déception et colère.
    Oh Lily, what the effing fuck? Que quelqu'un lui enlève les croûtes qu'elle doit avoir devant les yeux!
    Je veux bien admettre que le terme "féminisme" puisse poser problème à pas mal de gens, car d'un côté purement lexical il a l'air de mettre en avant une moitié du genre humain et ça peut déplaire. Mais le féminisme n'est pas un combat pour la domination de la femme sur Terre et la vasectomie imposée à nos chers mâles. Au contraire, il s'agit d'amener la femme au même niveau que l'homme afin qu'on puisse tous vivre main dans la main en se nourrissant de dragibus comme dans une chanson de Chantal Goya!
    Merci Mymy pour cet article qui remet les choses en place et qui traduit bien mon énervement face à de tels propos.
    Est-ce bien utile de rappeler les dégâts que ce genre d'inepties sortant de la bouche d'une célébrité peuvent faire dans les esprits encore malléables des jeunes fans? Je me disais bien que Lily avait craqué son slip Union Jack avec son dernier clip, mais là c'est pompon...
     
  11. grizzlou

    grizzlou
    Expand Collapse
    Guest

    Juste pour apporter ma petite pierre à l'édifice (mais bon c'est un débat "sans fin" ...) : je trouve aussi, en général, le mot féminisme un peu trompeur, parce qu'on met la femme "en avant" (pas dans le bon sens du terme), ça inspire plus une revanche qu'un désir d'égalité (je trouve). Je trouve que c'était une bonne façon de se nommer quand il a fallu se battre pour le droit de vote, par exemple, parce que c'était "agressif". Alors qu'à présent, je ressent le féminisme plus comme un combat quotidien sur les préjugés et sur certains privilèges "minimes" (par là j'entends des choses "moins" essentielles que les droits acquis précédemment). Du coup, personnellement, j'ai bien plus tendance à m'associer à l'égalitarisme simplement à cause du nom, c'est bête, mais je ne crois pas être la seule à penser comme ça ...

    Et sinon je pense que ce sont surtout des paroles qu'elle a dit sans réfléchir, personnellement je n'apprécie pas particulièrement ce qu'elle fait, je ne connais même pas la chanson citée dans l'article, du coup ... Mais bon, évidemment, si après on prend ce qu'elle dit pour du pain bénit, ça risque de pas le faire ...
     
  12. Rainbowarrior

    Rainbowarrior
    Expand Collapse

    le gif misandry est vraiment génial ça me fait exactement penser à la réactions de nombreux mecs quand on veut faire des réunions féministes non mixtes. Alors qu'une assemblée  nationale, une présidence, une royauté, des  associations, des directions d'entreprises, des commités de rédactions des G20 et des éléctions non mixtes ça les a jamais gênés.
    (ce qui est encore plus drôle c'est que les mecs qui viennent par ex à Osez le féminisme comprennent aussi la nécessité d'espaces non mixtes.Ceux qui se plaignent, c'est ceux qui viennent pas quand ils en ont la possibilité. C'est juste d'imaginer ne pas être reçu comme un prophéte quelque part qui les mets hors d'eux.)

    ps: l'article aussi est vraiment cool.
     
Chargement...