L'implant contraceptif, le test

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 16 septembre 2012.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : L'implant contraceptif, le test.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis ;)
     
  2. Belyviel

    Belyviel
    Expand Collapse

    Myriam H. Tu as eu de la chance. Je me suis fait poser un Implanon® à l'occasion d'un départ à l'étranger. Avant je prenais la pilule mais ça aurait été difficile de me la procurer sur place (mon gynéco m'avait fait une ordonnance pour 6 mois mais la pharmacie a refusé de me délivrer tout d'un coup). Du coup j'ai opté pour l'implant, avec une anesthésie par injection . Je suis tombée sur un stagiaire qui n'en avait jamais vu et a lu la notice devant moi pour savoir comment ça marchait : flippant. Bon l'anesthésie a marché, l'implant a été bien mis en place mais j'ai mis 2 - 3 semaines à bien rebouger le bras, avec un méchant bleu.

    Au niveau des règles, je n'ai pas eu ta chance : 6 mois de "spotting" totalement irrégulier et par la suite des règles un peu anarchiques (mais avant la pilule je n'avais déjà pas de règles régulières). Par contre gros point positif : plus AUCUNE douleur de règles ! Et ça, c'est le pied !

    Quand j'ai du le retirer par contre, ça a été une bonne galère : j'habitais dans une petite ville qui compte 4 gynécologues et aucun n'a voulu me le retirer, un sous prétexte que ce n'était pas lui qui l'avait posé, une autre ne s'occupait pas des implants et les deux derniers n'exerçaient qu'en milieu hospitalier. Quant au médecins généralistes, ils m'ont répondu qu'ils n'étaient pas équipés pour (le retrait, contrairement à l'insertion est considéré comme un acte chirurgical). J'ai pu enfin me le faire retirer à l'hôpital mais avec beaucoup d'attente.

    Voilà pour mon témoignage :fleur:
     
  3. Aze_

    Aze_
    Expand Collapse
    Aze_

    J'ai aussi eu un implant contraceptif pendant un peu plus de 2 ans. Je l'ai retiré en juillet dernier car je le soupçonne de m'avoir fait prendre du poids et je veux donc voir ce que ça va donner sans (je ne reprend aucunes contraceptions pour le moment, faut s'habituer..).
    Mis à part ça, je plussoie totalement les propos de @Myriam.H, pour moi aussi ce fut parfait, presque jamais de règles et le sentiment d'être très bien protégée. C'est vraiment pratique.

    Concernant la pose et le retrait, j'ai trouvé une médecin généraliste dans ma ville qui le pose et le retire ; c'est donc elle qui s'est occupée des deux étapes. Pour la pose j'ai pris un patch anesthésiant et contrairement aux dires de l'article, je n'ai pas eu mal du tout (juste un petit pincement) et ça a été très bien fait puisque aucun bleu ni douleurs dans le bras les jours suivants.
    Pour le retrait elle a un peu plus galère mais bon au final ça c'est bien passé, je n'ai qu'une petite marque sur le bras, ce n'est pas très dérangeant.

    Je veux voir comment évolue mon poids ces prochains mois mais après j'aimerais bien reprendre l'implant, je pense que c'est ce qui me convient le mieux !
     
  4. miha

    miha
    Expand Collapse
    This sh*t is bananas y'all!

    Je viens de faire poser mon deuxième implant en août, ça fait donc trois ans pile poil que je m'y suis mise sur les conseils de ma gynéco (pour aucune raison particulière en plus, je supportais très bien ma pilule mais un jour elle m'a demandé si ça m'intéressait, j'ai dit ok et voila).

    Eh bien c'est juste le bonheur total, je n'ai pas eu mes règles depuis trois ans :) Et aucun effet secondaire (les seuls kilos pris ont été dûs à une bonne déprime hivernale soignée par une cure de Prince et de Palmito :facepalm:)

    Pour ma part j'ai posé un patch anesthésiant avant la première pose et aussi avant la dépose/pose du 2ème implant et je n'ai rien senti du tout :) Effectivement la manip est assez impressionnante alors j'ai préféré ne pas regarder.

    Du coup j'ai maintenant mes deux points blancs sur le bras ; je suppose qu'il ne pouvait pas inciser sur la première cicatrice alors il a du ouvrir un cm plus haut pour le deuxième. C'est mon médecin de famille (qui fait aussi gynéco) qui s'est occupé de tout :)
     
  5. Sylice

    Sylice
    Expand Collapse
    Mes vieilles chimères

    J'ai mis un implant il y a 2ans,
    et en lisant l'article je me dis que ma gyneco a vraiment fait ça à l'arrache.
    Car je l'ai mit de suite dans tester l'hormone sur moi.

    enfin bon pour moi tout ce passe bien,
    j'ai mes règles tout les 3mois, peu abondante. et j'ai pas eu de souci de poids ou d'acné.

    Bref j'adore mon implant.
     
  6. Whouhouhou

    Whouhouhou
    Expand Collapse
    Vsio budet khorosho !

    Je peux aussi raconte ma vie implantaire !

    Je m'en suis fait poser un il y a 4 ans, avant un long séjour à l'étranger (comme @Belyviel ), et après avoir pris la pilule pendant un bon bout de temps. S'en sont suivis 3 ans de bonheur : besoin de penser à rien, règles rares, peu abondantes et indolores. J'étais tellement emballée que j'ai décidé de recommencer l'an dernier : mon gynéco a enlevé l'implant, m'a prescrit une pilule pour 1 mois le temps de cicatrisation, puis en a reposé un (toujours Implanon). Et là paf, j'ai commencé à avoir des petits saignements qui pouvaient durer plus de deux semaines, s'arrêter deux semaines, recommencer... Pas douloureux ni abondant, mais pénible ! (et pas idéal pour le galipettes, non plus). Du coup la semaine dernière je l'ai fait enlever, et je suis repassée à la pilule que je compte prendre en continu, avec la bénédiction du gynéco (un homme, qui m'a fait remarqué que s'il devait prendre la pilule, il le ferait en continu :stare:). Les saignements sont dûs au 3ème effet kiss-cool cité dans l'article : l'amincissement de l'endomètre. Parfois il s'amincit trop, ça provoque de petits déchirements des tissus et ça saigne.

    Je serais curieuse de savoir si c'est arrivé à d'autres filles, ou si au contraire il y en a pour qui le 2ème implant a été tout aussi confortable que le 1er ?

    Edit : @miha par exemple [​IMG]
     
  7. Whouhouhou

    Whouhouhou
    Expand Collapse
    Vsio budet khorosho !

    Ben, la pose c'est rapide, une piqûre avec l'implant au lieu d'un liquide et zou... Pour l'enlever il faut fait une incision et aller fouiller dans le trou avec une pince, c'est carrément plus trash et sanguinolant :XD: Mais pareil, sous anésthésie, c'est pas douloureux, le mien a été enlevé il y a une semaine, et n'ai pas eu de bleu ni rien, et là juste une petite croûte maintenant que les stéristrips sont décollés...
     
  8. Pancho Girl

    Pancho Girl
    Expand Collapse

    Alala ! Qu'est ce que j'aurais aimé que cette article soit écrit plus tôt, étant donné que je voulais faire mettre un implant. Malheureusement, aussi immense que soit la toile, rien d’intéressant pour nous donner suffisamment d'info.

    A final, mon implant a été mis l'année dernière en Belgique chez un simple médecin généraliste qui, pour moi, est ultra compétant dans la matière. Il m'avait tout expliqué, dans les moindres détails, les problèmes qui pouvaient survenir, ect. Il a bien préciser qu'il pouvait retirer l'implant et en mettre un autre dans 3 ans =D A la pose, je n'ai même pas eu de douleurs, et le lendemain, je n'avais même pas mal au bras ! Franchement, ça c'est du boulot de pro et surtout, j'ai pas perdu mon temps à attendre un RDV chez le gynéco (là, où j'avais sonner, on en arrivait parfois à 2 mois d'attente pour un simple RDV).

    Par contre, j'ai pas testé Cezarette avant mais tout va bien avec celui ci (cad, plus de règles du tout).

    Donc, voilà. J'ai l'impression qu'en Belgique, l'implant est beaucoup plus répandu qu'en France.
     
  9. Adee'

    Adee'
    Expand Collapse
    is in love.

    Moi, j'ai une question à poser au filles qui ont un implant: N'avez vous pas peur qu'il cesse d’émettre des hormones avant la date de retrait donnée ? C'est le seul truc qui me fait encore hésiter, parce qu'une pilule on sait qu'on l'a prise la veille et que du coup c'est efficace, alors que quelque chose qui est dans notre bras depuis 2 ou 3 ans, on ne sait pas trop; il pourrait "tomber en panne" ou être vide avant la date !
     
  10. TouNe1510

    TouNe1510
    Expand Collapse

    et bien moi l'implant a été un rêve qui c'est fini en enfer.
    Les 3 premiers mois le rêve, pas de règle rien, puis de légers saignements, qui ne ce sont jamais arreter. Rien de grave pour ma gygy juste un cauchemar moi et mon partenaire. Alors je pense réessayer, il c'est avéré que je ne pouvais plus prendre la pilule, trop d'effets négatif. J'attends de reprendre des cycles normaux et on verra par la suite. Il existe des petit comprimer a prendre quand les saignement ne s'arrêtent pas.
    et pour repondre a Adee', pas de soucis il est retiré avant la fin de l'emission des hormones ;)
     
  11. Maylene

    Maylene
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Otch, En fait les médecins prescripteurs d'analyses médicales reçoivent les résultats des prises de sang et autres avant toi par télétransmission, et si un réel souci existe, le laboratoire appelle le médecin. Par exemple si un patient a une maladie grave le médecin le convoque pour lui dire, il ne va pas l'apprendre avec le rapport d'analyses.
     
    Faye Valentine a BigUpé ce message
  12. Sonea

    Sonea
    Expand Collapse
    Heureuse, simplement.

    Ben moi quand j'ai essayé la pilule d'avant, je me suis retrouvée avec l'acnée de mes 14 ans, donc j'ai préféré continuer la pilule :d
     
Chargement...