L'intervention de Nicolas Sarkozy sur France 2 au sujet de l'affaire Bettencourt

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par AnonymousUser, le 12 juillet 2010.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Voilà, dans moins d'une demie-heure, le Président Sarkozy interviendra sur la chaîne France 2 pour se défendre des accusations qui pèsent contre lui d'avoir reçu de l'argent pour financer sa politique, notamment la campagne présidentielle de 2007, de la part de Liliane Bettencourt.
    Il doit également s'exprimer sur les accusations similaires exprimés à l'encontre de l'ex-Ministre du Budget (et actuel Ministre du Travail) Éric Woerth.
    L'intervention est prévue à 20h15.

    Donc, voici le sujet pour donner votre avis sur cette intervention, à chaud en direct ou à froid dans les jours qui viennent !
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Personne ?

    Bon, up : le syndicat de France Télévisions, SNJ-CGT, estime que David Pujadas, qui menait cet entretien avec le Président de la République, était trop complaisant et n'était pas assez contradicteur : il écoutait, posait des questions que le Président connaissait par c?ur, et n'a posé aucune question vraiment dérangeante.

    Qu'en pensez-vous ?

    Ici un article sur Libération à ce sujet.
     
  3. Malaussène

    Malaussène
    Expand Collapse
    42

    Ma connexion internet semble pour le moment trop naze pour que je puisse visionner des extraits de l'interview. Cela dit, un Pujadas peu offensif devant notre Président, ça ne me semble pas si étonnant...

    Sur le fond, eh bien, de ce que j'en ai lu, rien d'étonnant non plus. on crie à la calomnie, on défend Woerth et Courroye, tout ça était très attendu.

    (là j'attend désespérément que ça charge, pas de victoire française pour l'étape du 14 juillet, bon tant pis...)

    Histoire de meubler un peu : très intéressant article du Nouvel Obs ici
    La partie sur les questions qui restent en suspens permet d'y voir un peu plus clair (c'est pas du luxe).

    Bon voilà, j'ai vu un bout de l'interview. Qu'est-ce qu'on s'y ennuie... J'étais pas à paris ce jour-là, mais ils ont du avoir chaud, à l'extérieur comme ça, non ?
    Bref. C'est franchement mou. Et effectivement, un journaliste bien complaisant. On se croirait chez Drucker...
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est sûr, Nicolas Sarkozy a beaucoup joué sur l'indignation, l'émotion et le drame - la carte calomnie honteuse et blessante, ça marche toujours ... - plutôt que sur des vrais arguments. Il avait un interlocuteur tout trouvé devant lui.
     
Chargement...