Littérature russe

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par adita, le 29 avril 2014.

  1. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Le précédent topic ayant disparu, je vous propose de venir crier ici votre amour de Boulgakov, Tolstoï, Dostoieski et de la littérature russe!

    @LadyDandy avait fait un article pour présenter quelques auteurs, mais la littérature russe est tellement vaste que je suis sûre qu'on aura de quoi alimenter un topic entier.

    Alors, un coup de coeur particulier?

    :lecture:
     
  2. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Bon du coup je me lance! je voulais vous parler de La Dame de Pique de Pouchkine, que j'ai quasiment terminé.

    [​IMG]

    Il s'agit d'une nouvelle de 35 pages et je trouve quelle retranscrit tout à fait "l'esprit" de la littérature russe, et que ça en est une bonne porte d'entrée!
    Il y a un soupçon de fantastique et l'histoire est très prenante! Un coup de coeur donc :jv:
     
    Faolán, Faye Valentine, petitegazelle et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. zombuline

    zombuline
    Expand Collapse
    Les pieds mordillés par une furette

    Merci Adita, je ne connaissais pas cette nouvelle de Pouchkine

    Moi je vais vous parler des Contes russes de Alexandre Afanassiev.
    C'est le premier auteur qui au XIXeme siècle a retranscrit tout les contes qu'il a pu entendre et qui faisaient partie de la tradition orale.
    Et il en a entendu beaucoup environ 600. Regroupés en trois tomes selon leurs thèmes (animaux magique, contes effrayants...) ils offrent un fort dépaysement et permettent de s'immerger dans les croyances russe.

    Facile à lire ces contes ce lisent comme on mange du chocolat au coin du feu: un ou deux de temps en temps mais en profitant de chaque instant
     
    Belle-de-nuit a BigUpé ce message
  4. Dumdy

    Dumdy
    Expand Collapse
    Veut de la neige.

    Je n'ai lu que Le maître et Marguerite de Boulgakov en terme de littérature russe, que j'ai adoré. C'est un roman magique, j'ai littéralement été absorbée dedans. L'histoire est impossible à résumer, pourtant il s'en dégage quelque chose d'étrange et beau, je le conseille vivement !

    Je voudrais beaucoup me lancer dans du Dostoïevski, est-ce que vous auriez des conseils sur lequel lire en premier ?

    (Je me réserve Guerre et Paix pour les vacances d'été, histoire d'avoir plein de temps pour lire ce gros gros gros livre :happy:)
     
  5. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    Le Maître et Marguerite :paillettes:(j'adore ce livre, en plus je l'ai étudié en cours quelques années après l'avoir lu, c'était génial!)

    Je n'arrive jamais trop à le résumer non plus:
    Alors bon c'est à Moscou dans les années 30, et y'a le diable, un chat noir qui parle, mais aussi Ponce Pilate quelques siècles plus tôt, et ah oui, c'est une histoire d'amour formidable aussi! (en plus d'être très drôle!) (même si le contexte est en fait terrible).

    Je crois que je ne sais pas le vendre :lunette:

    Pour Dostoïevski, tout dépend si tu as envie de lire un truc long ou pas pour commencer.
    J'en ai lu que 3 de lui, si tu cherches un truc court, j'avais bien aimé la nouvelle "Les nuits blanches", facile à lire mais peut-être pas mémorable.
    Perso j'ai adoré "Crime et châtiment", j'ai vraiment été prise dedans, même s'il est assez long (par contre je déconseille la traduction dans l'édition Folio, c'était vraiment n'importe quoi, surtout niveau typographie...)

    Je laisse d'autres madz plus connaisseuses de Dostoïevski te répondre :)
     
    Faye Valentine a BigUpé ce message
  6. Dumdy

    Dumdy
    Expand Collapse
    Veut de la neige.

    Long ou pas peu m'importe, tant que c'est bien. Quand je suis vraiment captivée par un roman je ne me rends même plus compte de sa longueur :happy:
    Du coup je pense que je vais lire Crime et châtiment :lunette:
     
  7. bonbec

    bonbec
    Expand Collapse
    Crunch Crunch

    Ah je suis super contente d'avoir trouvé ce topic! je vais le mettre en avant sur mon avatar,


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    J'ai lu le Révizor de Gogol il n'y a pas longtemps, c'était hilarant :d Comme c'est une pièce de théâtre ça change des nouvelles de Gogol.

    Un jeune homme fauché arrive dans une petite ville de province, et tous les fonctionnaires de la villes pensent qu'il est venu les inspecter. Ils sont véreux, mesquins, corrompus, et vont le flatter comme pas possible, pendant que lui profite du quiproquo.

    L'auteur balance de ces vacheries par les personnages eux-mêmes, par exemple ce médecin incompétent qui laisse crever les patients de son hospice :
    "Depuis que j'ai été nommé à l'hôpital - cela vous paraîtra peut-être incroyable - ils guérissent tous comme des mouches."

    J'ai beaucoup aimé le Maître et Marguerite, j'ai vu que vous en avez beaucoup parlé! :d

    Guerre et Paix aussi, il a la réputation d'être difficile, mais je ne le trouve pas si dur d'accès. Les scènes de bataille m'ennuyaient au départ, et après m'y être habituée je les trouvais très bien décrites. J'avais l'impression de les voir sur un grand écran de cinéma avec le son en dolby stéréo :d les cosaques qui descendent la plaine au galop par miliers, en hurlant, le drapeau à la main pour combattre ces maudits français...
    Les scènes à l'arrière du front (donc de paix) m'intéressaient plus au départ. Ca décrit pas mal l'emprise qu'avait la langue et la culture française sur la Russie, la difficulté qu'avait la noblesse à se forger une identité russe.
    Le seul truc qui m'a déplu est la description de bonheur conjugal à un moment  du livre (je n'ai pas dit qui c'était...). Tolstoï était un vieux macho et donc ses préjugés sur les femmes qui ne sont heureuses que quand elles soumises, et complètement hystériques quand elles ne le sont pas, ça peut énerver... Il avait du mal à se défaire des préjugés de l'époque sur ce point.

    Je vais bientôt m'attaquer à Sophia Kovalevskaïa qui était mentionnée dans l'article de Madmoizelle. Et aussi Evguenie/Eugène Zamiatine qui décrit une société totalitaire dans Nous Autres.

    Pour celles qui ont des liseuses je vous conseille ce site :
    http://bibliotheque-russe-et-slave.com/index1.html#russe

    Il y a plein d'auteurs russes, les classiques et des moins connus, dont les droits sont tombés.
     
    #7 bonbec, 9 mai 2014
    Dernière édition: 9 mai 2014
    Babitty Lapina et Justine DSB ont BigUpé.
  8. Des Esseintes

    Des Esseintes
    Expand Collapse

    Je suis nulle pour décrire et tout et tout, mais vraiment si vous êtes fans de littérature russe, lisez :

    -Les Allées Sombres d'Ivan Bounine (recueil de nouvelles)

    -Le Diable de Tolstoï (une nouvelle)

    C'est génial et ça se lit vite !
     
  9. Lady Stardust

    Lady Stardust
    Expand Collapse
    Ah wham bam thank you ma'am!

    "Nous Autres" est génial!

    Je l'ai lu avant les deux plus connus du même style, "1984" et "Le meilleur des mondes", et franchement c'est celui des trois que j'ai préféré (d'ailleurs c'est celui qui a été écrit le premier...).

    Le style est moins élaboré qu'Orwell je dirais mais j'ai de loin préféré la fin (je spoile pas mais elle est très bien trouvée je pense).

    Dans un genre tout à fait différent j'ai beaucoup aimé "Le revizor" aussi. La critique des fonctionnaires (médiocres) chez Gogol, de toute façon, j'adore, mais là c'est vraiment le top, c'est le livre de lui que j'ai préféré je crois, j'ai un peu moins accroché à ses nouvelles ("Le manteau", "Le nez", etc) et je me suis arrêté au milieu des "Âmes mortes" (je ne sais pas trop pourquoi, je n'ai pas accroché au traitement du sujet, et j'ai pas trop aimé le rythme).


    A part ça, je "picore" de temps en temps des nouvelles issus des "Récits de la Kolyma" de Varlam Chalamov.

    [​IMG]

    Il s'agit de 13 nouvelles choisis et réunis dans un livre, les "Récits de la Kolyma" complets s'étalant sur 6 recueils de nouvelles.

    La Kolyma, c'est une région du l'extrême nord-est de la Russie, qui est surtout connu pour ses goulags. Chalamov y a été envoyé, et mis au travail forcé pour une dizaine d'années.
    Bref toutes ses nouvelles tournent autour de ça, c'est assez prenant, elles abordent des sujets relativement différents (même si toujours en rapport avec le camp), dans des styles parfois assez différents: certaines utilisent le je/nous, d'autres sont très distanciées. Certaines ont un style poétique, d'autres ont limite quelques aspects comiques.

    De Chalamov, j'avais lu il y a plusieurs années "Mes bibliothèques", une nouvelle qui parle de son rapport aux livres, et j'avais adoré :cupidon:

    [​IMG]
     
    Justine DSB a BigUpé ce message
  10. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Merci! :cupidon:
    Je vais pouvoir télécharger et lire tout les livres que je ne connaissais pas dont vous avez toutes parlé! Trop d'idéeees :non:

    J'avais adoré Les âmes mortes de Gogol, et aussi ses nouvelles, va falloir que je m'attaque au Revizor du coup!
     
    Froshia a BigUpé ce message
  11. Dumdy

    Dumdy
    Expand Collapse
    Veut de la neige.

    J'ai commencé Oblomov, de Gontcharov, et c'est super chouette ! Le personnage principal est agaçant au possible, on a envie de lui donner des coups de pieds aux fesses pour qu'il se bouge un peu et sorte de son lit, où il végète toute la journée, mais c'est raconté d'une manière très drôle, et aussi un peu touchante. J'avais découvert ce livre grâce à Paul Auster qui en parlait dans un de ses romans, et c'est vrai qu'il vaut le détour, même s'il est étrangement assez méconnu...

    Je me garde les gros pavés Tolstoï/Dostoïevski pour les vacances d'été, histoire d'avoir le temps et l'état d'esprit à me perdre dans des milliers de pages :)
     
    Harpo a BigUpé ce message
  12. Snowswoon

    Snowswoon
    Expand Collapse

    Mon futur sujet de prédilection :paillettes:8)

    J'ai découvert la littérature russe grâce au "Joueur" de Dosto (oui, nous sommes intimes :winky:) et ce fut le coup de foudre, sans prévenir :loveyes::happy:

    Puis, j'ai lu en 3 ème, "Premier Amour" de Tourgueniev qui m'a fait une forte impression également et j'avais trouvé la description du sentiment amoureux très juste et cruelle.


    J'ai commencé "Crime Et Châtiment", il y a cela deux ans maintenant et n'ai pas osé le finir, vu la sensation de grandeur que je ressentais qui était si intense :puppyeyes:

    Va falloir que j'attaque "Les frères Karamazov" le plus vite possible ! :chat:
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. FilleNextDoor
    Réponses :
    4
    Affichages:
    480
  2. Miquette
    Réponses :
    160
    Affichages:
    9629
  3. suspensi0n
    Réponses :
    4
    Affichages:
    2402