Lolita, Vladimir Nabokov.

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par cecile59, le 20 septembre 2006.

  1. cecile59

    cecile59
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Bonjour =]

    J'ai vu que beaucoup d'entre vous avaient aimé ce livre, Lolita.
    Mais voilà, qu'est ce qui vous plait tant dans ce livre ? Car l'histoire est un peu...enfin pas commune, et j'ai trouvé ce livre très étrange, parfois il y a eu des moments qui m'ont un peu repoussée a vrai dire, mais peut-être n'ai-je pas pris un recul suffisant :/

    Le résumé, pour ceux qui ne connaissent pas :
    " Un quadragénaire hanté par le souvenir d'un amour d'enfance, tombe amoureux de Dolores, la fille de sa logeuse. Pour être à ses côtés, il épouse sa mère, qui décède accidentellement. Humbert devient alors le protecteur de la jeune orpheline, et se livre à des orgies d'adorateur-voyeur. Provocante et diabolique, Lolita devient sa maîtresse. Dans un paysage de drugstores, d'autoroutes et de motels, le quadragénaire sportif et cultivé tente alors de faire durer cet étrange couple en jouant à la fois le rôle du protecteur sévère et paternel et celui de l'amoureux docile. Mais c'est la nymphette qui aura le dernier mot. "

    Merci =]
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    L'écriture.

    L'écriture est magnifique, torturée, alambiquée, merveilleuse, enfin ! L'écriture, déjà.

    Ensuite, oui, je vois très bien ce que tu veux dire. Moi aussi j'ai trouvé l'ambiance bizarre. Pas déplaisante mais bizarre, parce qu'on a pas l'habitude.
    La pédophilie c'est un sujet tabou et en plus c'est quand même vraiment moche - Humbert Humbert n'est pas un type sympatique et la pédophilie n'inspire aucune sympatie ni aucune indulgence, mais l'écriture merveilleuse fait tout pardonner, puis y'a quand même un certain plaisir pervers à lire ça, à fouiller dans les détails sordides du bouquin, à guetter pour voir jusqu'où le narrateur ira dans le récit, jusqu'où il ira dans les détails ...
     
  3. Callirhoé

    Callirhoé
    Expand Collapse

    Copenhague exprime bien ma pensée. Je n'accepte pas l'idée de la pédophilie mais en lisant ce livre, on a tendance à excuser Humbert Humbert et même parfois à espérer qu'il arrive à ses fins. Je trouve que c'est une vraie "performance". Et, personnellement, ça m'a mise mal à l'aise avec moi-même, si je peux m'exprimer comme ça.
     
  4. Loutshiii

    Loutshiii
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    Oui, moi ça m'a fait pareil. Normalement la pédophilie je supporte pas, mais là c'est comme si "je comprenais" Humbert Humbert :eek:. Et c'est vrai que l'ambiance du livre est très étrange ><. 'Fin bref j'arrête de répéter tout ce qui a déjà été dit ^^
     
  5. Ambre

    Ambre
    Expand Collapse
    Hyène

    ! trois caracteres
     
  6. Caramiel

    Caramiel
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Oula je ne sais pas du tout, j'ai dévoré le livre j'ai adoré le film.
    C'est assez sombre et heureux et bizarre comme histoire, je ne sais pas. en tout cas pour que j'aime un livre il en faut.
     
  7. Ice

    Ice
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Exactement ça.
    Les autres en ont trè bien parlé, je rajouterai juste que (je sais que ma comparaison est très douteuse mais) d'un certain point de vue, je le rapproche de l'Etranger (Camus) : on voit tout du point de vue de celui qui a tort, et on ne peut qu'être de son côté, malgré tout.
    Je regrette juste que le personnage de Lolita n'ait pas été plus développé, fouillé. En fait, je regrette de ne pas avoir connu l'avis de Lolita.

    (Ambre, moins de dix lignes sur le livre, c'est la flemme ?)
     
  8. Ambre

    Ambre
    Expand Collapse
    Hyène

    Je trouve au contraire que c'est encore mieux en ne connaissant pas l'avis de Lolita, justement. C'aurait fait gros plus qu'autre chose :d.
    Pour "on ne peut qu'être de son côté", je suis vraiment pas d'accord avec toi, et suis la preuve vivante qu'on peut ne pas être de son côté :]
    (Ariane, à 8h06 du matin je revendique mon droit à moins de dix lignes)
     
  9. Arabesque.

    Arabesque.
    Expand Collapse

    Merci Copenhague ! Tu as su dire ce que je ressens pour ce livre. Je n'ai rien à ajouter :) Donc. Idem !
     
  10. Lisoren

    Lisoren
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je me souviens qu'une fille que j'avais rencontré pendant les vacances éprouvait une très grande "affection" pour ce livre, et elle se qualifiait même de lolita ("une nymphe inaccessible..."). Mais en lisant un extrait de ce livre, je ne comprenais pas son engoûement. Malgré tout, vous avez l'air de dire que c'est un très bon livre!
     
  11. Reiyel

    Reiyel
    Expand Collapse
    Mélange instable

    J'voulais l'acheter aujourd'hui en sortant du ciné mais j'ai zappé :o
     
  12. *AxL*

    *AxL*
    Expand Collapse
    Une margarita à la main

    J'ai adoré ce livre pour à peu près toutes les raisons citées...
    L'écriture... C'est tellement beau... Je me souviens d'un moment en particulier où Humbert Humbert décrit Lolita qui joue au tennis, ce passage est magnifique...
    Puis les personnages aussi, Humber Humbert envers lequel on ressent une certaine compassion, Lolita qui semble jouer avec lui,... J'ai trouvé que Nabokov écrivait si bien sur l'amour. Puis, il faut dire aussi que ce livre m'intriguait... C'est quand même à travers ce récit qu'est né le terme Lolita, et Nabokov osait toucher à la pédophilie, chose assez remarquable.
    Ce livre m'a vraiment envoutée, il n'y a pas d'autre mot.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. starmania___
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1174
  2. starmania___
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1543
  3. caSSiebradshaw
    Réponses :
    41
    Affichages:
    3407
  4. La Louve
    Réponses :
    25
    Affichages:
    2711
  5. claiire
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1231