« Ma mort doit servir à quelque chose. Changez cette société », la lettre d'adieu de Leelah, 17 ans, transgenre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 31 décembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Himi

    Himi
    Expand Collapse
    Guest

    C'est tellement triste et atroce.Je veux dire quand on y pense,c'est complètement absurde.Ce que demandait Leelah est tellement...anodin, simple, humain...comment peut-on rejetter à ce point l'idée qu'une personne veuille être épanouie dans son propre corps ? Il semblerait que certains "parents" fassent des enfants dans l'unique but de perpétuer leur lignée et projeter leurs attentes sur eux, quel qu'en soit le prix.
     
    *Gabrielle*, Soledad M., Peace&Love&It;3 et 20 autres ont BigUpé ce message.
  3. The Frog

    The Frog
    Expand Collapse
    Il ne faut yamé se laisser manipoulé !

    A mon niveau de prof je parle presque jamais de "fille" ou "garçon" mais de personnes qui "s'identifient comme filles" ou personnes qui "s'identifient comme garçons" (mes élèves font des têtes bizarres mais ils ont pas relevé) et j'appelle mes élèves par le prénom qu'ils veulent même si c'est un surnom... L'année prochaine je fais une fiche où ils peuvent choisir leur pronom...
     
    Awdrey, Soledad M., Peace&Love&It;3 et 55 autres ont BigUpé ce message.
  4. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    C'est tellement cool ! <3 Tu enseignes en quelle classe ?
     
    Initial Plus Là, Catgroove et Caféine ont BigUpé ce message.
  5. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Selon mes propres observations : 90% des parents. Mais on ne peut même pas leur en vouloir, puisqu'ils ne font que reproduire le propre schéma qu'ils ont subi.
     
    Akanye, Kand&#39;x, Breizh et 6 autres ont BigUpé ce message.
  6. Melimelofolle

    Melimelofolle
    Expand Collapse
    "Songs are like hugs that mouths give to ears " Mable Pines

    C'est atroce de lire autant de souffrances et de savoir qu'elle ai pu mettre fin à ses jours, ça me brise le cœur ...
    Comment peut-on être aveugle a la souffrance de son enfant ? Comment peut-on être égoïste et stupidement ancré dans ses croyances au point de fermer les yeux sur ça.
    Je ne critique en aucun cas les gens croyant en une religion, quelle qu'elle soit ... mais laisser son enfant dans la douleur c'est de la cruauté ... de la stupidité ...

    Repose en paix Leelha ! :tears:<3
     
    Akanye, Red_lady, agapanthe7 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Himi

    Himi
    Expand Collapse
    Guest

    @Fab Je pense qu'à un moment oui, on peut leur en vouloir quand même.Je suis consciente du poids de l'éducation mais il y a moment où il faut pas déconner non plus.Dans ce cas là on est pas dans le délire (que je trouve malsain dans tous les cas mais plus innocent on va dire) du "wow ma fille j'aimerais tellement que tu dois médecin, aie mention TB à ton bac S stp".Je sais pas, t'as un gosse qui se sent mal dans l'identité qu'on lui a attribuée, qui te le dit et répéte depuis qu'il est petit, qui semble par ailleurs très articulée dans ses propos, tu te renseignes un minimum pour envisager toutes les options.Ce qui est terrible c'est que même la mort de leur enfant n'est pas parvenue à les faire réfléchir, en tout cas pour le moment.
     
    ChocoliNa, czujane, Siegfried_Fogg et 11 autres ont BigUpé ce message.
  8. Pryss

    Pryss
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Ça me renverse le cœur de lire cet article.. Tout ça à cause de personnes qui ne connaissent pas la notion de respect. Ce qui me fait encore plus mal, c'est le fait que ses propres parents n'ont jamais cherchés à l'encourager ou juste à comprendre. Alors que le premier devoir des parents consiste à rendre ses enfants heureux et épanouis ?

    J'espère que ce combat continuera et qu'à terme, les transgenres seront reconnus comme tels. Parce que, avant tout, ce sont des êtes humains, avec des sentiments. Mais là encore, on dirait que beaucoup l'oublie..

    Repose en paix, Leelah. <3
     
    Miroslava a BigUpé ce message
  9. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Entendons-nous : quand je dis qu'il ne faut pas leur en vouloir, c'est de l'ironie teintée d'un mépris incommensurable et d'un peu de violence aussi (en voyant le message de sa mère sur FB, j'ai eu des grosses grosses envies de distribuer des baffes). Je ne pige pas comment tu n'arrives pas, une fois que tu as eu des enfants, à tenter d'échapper aux "manquements" de ta propre éducation. Mébon, on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille, comme disait un philosophe moderne. Et au final, ce sont les gamins qui en font les frais, toujours :sad:
     
    czujane, Cloclo522, CabroCarus et 13 autres ont BigUpé ce message.
  10. Himi

    Himi
    Expand Collapse
    Guest

    Et la question que je me pose c'est: où sont les intervenants extérieurs (services sociaux,infirmières,etc..) dans ces cas-là ? Je pense que le cas de parents qui mettent leur enfant en autarcie pendant des mois pour corriger sa transexualité peut laaaaargement être considéré comme de la maltraitance.Alors je sais pas s'ils sont intervenus dans le cas de Leelah mais je me demande, de manière générale, si ces agent-e-s extérieurs sont en mesure et formé-e-s pour réagir dans ces cas de figure ? Si quelqu'un a des infos, je suis preneuse.
     
    Soledad M., sherlop, ChocoliNa et 14 autres ont BigUpé ce message.
  11. Junipa

    Junipa
    Expand Collapse
    Muahahahahaha... Ou pas !

    Ca me rend triste. Très triste.
    Alors je vais poser la question qui me brûle les lèvres depuis un petit bout de temps, et j'espère qu'elle n'est pas offensante pour qui que ce soit (pitié, me frappez pas) :
    si je souhaite rencontrer des personnes transgenres, pour une raison toute simple, parce que je n'en ai jamais rencontré et souhaiterais pouvoir me départir de quelques idées reçues sans passer par un forum, est-ce que c'est faisable (est-ce que quelqu'un connaîtrait une asso de sensibilisation ou quelque chose de ce genre ?) ou est-ce qu'au contraire c'est de la curiosité malsaine/déplacée et je ferais mieux de garder mes questions entre Google et moi ?
    #commed'hab-tout-en-finesse-les-sabots-dans-la-porcelaine
    [HASHTAG]#laquestioncon[/HASHTAG]
    (la bonne année, toussa)
     
    Callune a BigUpé ce message
  12. Leass

    Leass
    Expand Collapse
    Back dans la vie de bicursus T.T

    Promis Leelah, à mon échelle je me battrais encore plus fort que maintenant, et je ne serai jamais une MmeToutLeMonde stigmatisante dans la rue, jamais.

    Sinon, on est en 2015 dans moins de 24h, et j'ai toujours l'impression que les mentalités sont restées coincées quelque part au Moyen-Age, mais en pire parce que maintenant on stigmatise de façon moderne. Je vais aller retourner pleurer dans mon coin.
     
    Black Phillip, Caféine, Jean-Patate et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...