Mise à pied conservatoire.

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par stef76, le 16 juillet 2007.

  1. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

  2. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Quel bide !! ^^
     
  3. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Je vois. Merci de ta réponse. Ils ont quand même été jusqu'à me conseiller de démissioner...

    Ils croient quoi, j'ai l'air d'une poire comme ça mais je connais mes droits...
     
  4. Business Class

    Business Class
    Expand Collapse
    I am very busy.

    Il me semble que nous travaillons au même endroit si tu parles manager & carts odf ^^.
    Je ne connais pas la différence entre une mise à pied conservatoire et disciplinaire mais mon chéri en a eu une récemment pour absentéisme et retards répétés : il y avait des jours précis durant celle-ci où il ne travaillait pas (en dehors des jours off) et ceux-ci n'étaient pas rémunérés donc. Après je ne pense pas que quand le senior manager a évoqué une démission c'était forcément une menace parce qu'en "commettant" cette "bêtise" tu as mis en faute d'autres personnes, par exemple la personne à qui tu as pris la caisse est aussi responsable que toi alors qu'elle n'était même pas là. (Règle d'or : la caisse et la carte Micros sont strictement personnels :confused:.)
    Tiens-nous au courant (en tout cas ça a l'air super galère de travailler sur les carts).
     
  5. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    C'est bien pour cela que je tiens à me faire représenter lors de mon entretien. J'ai contacté le représentant du personnel de la cgt pour la section restauration. Le problème c'est que nous sommes déjà le 18 juiilet et je n'ai toujours pas reçu ma lettre de convocation ou ma notification de mise à pied, je pense que ce sont les délais postaux.
    Le problème dans cette histoire, c'est que tout le monde est responsable...

    Je n'ose pas appeler pour savoir où ça en est...

    Le soucis c'est que dans les deux cas je leur devrais des indemnités, un CDD doit être rompu à l'amiable, si je démissionnne, je leur devrais des indemnités. Et si je suis licenciée pour fautre grave ou lourde, c'est pareil, mais ils verront très bien sur les caméras que je ne suis pas responsable, et si je l'avais vraiment été je n'aurais pas prévenu trois fois mes collègues... Et je n'aurais pas été au bord de la crise de nerfs ce fameux soir...

    Travailler sur les carts, ce n'est pas si galère que ça, ce qui est à remettre en cause c'est leur organisation surtout. Lors de la formation micros, plusieurs fois j'ai failli tomber de ma chaise, ainsi que mes collègues, notamment en ce qui concerne les procédures de caisse... Rien n'est respécté, sauf pour les caisses micros et révélation.

    De plus je pense qu'ils doivent être assurés dans ce genre de cas...

    Enfin bon bref, il y a vraiment des problèmes dans ce service, c'est la deuxième fois que ça arrive depuis le début de l'été. Il y a des vols réguliers au nievau des stocks de boissons, comment se fait-il qu'ils ne se remettent pas en cause ? Pourquoi les carts ont été rassemblés en un seul centre d'ailleurs ? Je pense que cela fonctionnait mieux lorsque c'était séparé, mais là je crois que je fais du HS ^^
     
  6. scaldingtears

    scaldingtears
    Expand Collapse
    NutellAddict

    chuis un peu comme Rata : j'y connais rien mais c'est vrai que ton histoire fait froid dans le dos. En espérant que tu sortiras vite et bien de cette galère...
     
  7. siorac

    siorac
    Expand Collapse
    Plus amoureuse

    De tout coeur avec toi la miss :):)

    La seule chose que je peux te dire pour l'avoir vécu, c'est que même si tes chefs te disent de rentrer chez toi, tant que tu n'as pas reçu de lettre recommandée ou remise en main propre stipulant ta mise à pied ou ton licenciement, il faut de présenter au travail, sinon ils considèreront ça comme une démission.

    En tous cas si tu as besoin hésite po je mettrai mon papa à contribution;)
     
  8. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Merde ça fait trois jours qiue je suis pas allée au boulot...
     
  9. siorac

    siorac
    Expand Collapse
    Plus amoureuse

    Ben si t'as pas reçu la lettre de notification de la mise à pied, faut continuer à y aller. Dixit mon papa. Sinon c'est considéré comme de l'abandon de poste, motif de licenciement pour faute grave ou sinon de démission.
    Vas-y tout de suite si tu peux
     
  10. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Je suis à rouen...

    Mais est ce que ton papa ne confond pas mise à pied conservatoire et mise à pied disciplinaire ?

    Mise à pied conservatoire.

    "Afin d'écarter le salarié de l'entreprise durant la procédure disciplinaire, l'employeur peut prononcer sa mise à pied conservatoire. Contrairement à la mise à pied disciplinaire, cette mesure ne constitue pas une sanction, mais une simple mesure conservatoire. Aucune forme particulière de notification n'est prévue pour cette mise à pied conservatoire et aucun entretien préalable n'est nécessaire (Cass. soc., 4 févr. 1998, n° 95-45.614, Diop c/Association Tourisme et famille).
    Le salarié peut en être informé par télex (Cass. soc., 22 janv. 1998, n° 95-42.828, Morales c/Sté SPG0).

    Il est nécessaire de faire apparaître le caractère conservatoire de la mise à pied lors de sa notification. A défaut, elle sera considérée comme une sanction disciplinaire et aucune autre sanction ne pourra être prononcée contre le salarié (Cass. soc., 18 févr. 1998, n° 96-40.219, CRCAM des Pyrénées-Atlantiques c/Narvarte).

    Une fois le salarié mis à pied à titre conservatoire, l'employeur doit immédiatement engager une procédure disciplinaire. En maintenant trop longtemps la mise à pied conservatoire sans prononcer de sanction définitive, l'employeur prive, en effet, le salarié de la possibilité d'exécuter son contrat de travail et commet une faute à son égard. Ce dernier peut alors obtenir la rupture du contrat aux torts de l'employeur avec des dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse (Cass. soc., 29 juin 1999, n° 97-41.818, Sté lgeb france c/Can). "
     
  11. siorac

    siorac
    Expand Collapse
    Plus amoureuse

    Ben en gros ce qu'il a dit c'est que si c'est pas un gros boss qui te l'as dit devant témoin, ils pourront toujours prétendre qu'ils te l'auront jamais dit.

    Donc son conseil est que si t'as pas de lettre, présente toi quand même tous les matins histoire d'être sûre de ne pas pouvoir être prise en défaut.
     
  12. stef76

    stef76
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    ha c la merde bon ba la meilleure chose à faire c'est d'y aller pour les faire chier. Quitte à y aller en civil pour savoir ce qu'il en est.

    Normalement il me semble qu'ils ont 48 heures pour envoyer la notification.
     
Chargement...