Modifications corporelles (tatouage, piercing, stretch) en milieu professionnel.

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Lezzie On X, le 17 août 2008.

  1. Lezzie On X

    Lezzie On X
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

    (Je ne crois pas qu'un sujet similaire existe, si c'est le cas je m'en excuse.)

    On est beaucoup à être tentées par les modifications corporelles, mais un problème revient souvent : est-ce que c'est gênant pour le travail ? On sait toutes que beaucoup d'employeurs n'aiment pas ça. Donc je fais appel aux bodmodées (paye ton language) :

    1) Quel type de modifications corporelles avez-vous, et à quel(s) endroit(s) ?
    2) Quel profession/études faites-vous ?
    3) Est-ce que vos modifications corporelles ont déjà posé problème dans votre carrière ou vos études, ou au contraire, est-ce que ça passe bien ?
    4) Si votre employeur vous le demandait, est-ce que vous retireriez vos piercings/stretch ?

    Ce sera tout, merci (:

    _______

    [ edit by KiM Cholera ] Pour rappel, les topics " généraux " (plus axés sur des questions esthétiques et pratiques) concernant les tatouages et les piercings sont respectivement situés ici et . [ /edit ]
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    oui il existe et on peut bien sûr y poser toutes ces questions, je supprime
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai un piercing à la langue, trois trous à chaque oreille, et un piercing au cartilage sur l'oreille droite.

    Je suis conseillère clientèle en assurances, mais je n'ai aucun contact direct avec les clients, tout se passe par téléphone.
    Je ne pense pas que ça me posera un jour problème car ce ne sont pas des piercings trop voyants. A part peut-être si je me fais piercer le nez, et encore c'est un piercing "banal" maintenant.

    Franchement si l'on me demandait de retirer mes piercings pour un job, je ne sais pas du tout comment je réagirais. C'est une grande question...
     
  4. Krisstales

    Krisstales
    Expand Collapse
    Veut tout. Tout de suite.

    J'ai la langue piercée, et un stretch 8 mm à une oreille, deux boucles sur l'autre.
    C'est tout ce qu'il me reste en plus ou moins apparent.

    J'ai bossé pendant un an et demi dans un mac do où les piercings étaient tolérés, ce qui est rare. J'ai donc pu bosser avec mon ex double arcade sans aucun souci.

    Par contre, quand j'ai repris le circuit de la vente traditionnelle, j'ai été "invitée" à tout enlever : labret tout frais, double arcade. J'ai jamais cédé pour la langue, qui est discrète. Le stretch passe tout seul car beaucoup de filles portent des faux ecarteurs, et ça ne choque pas trop les mentalités. Et pourtant j'ai les cheveux courts.

    Au début, ça m'a ecoeurée de devoir sacrifier mes piercings, que je considère comme faisant partie intégrante de ma personnalité, et surtout qui ne changent en rien mes compétences pro. Je trouvais ça dégueulasse, voir limite discriminatoire.
    Aujourd'hui, avec une vision plus mature, plus pro, je trouve ça relativement "normal". Les piercings faciaux choquent beaucoup encore, et je travaille dans une enseigne "familiale", où l'on se doit d'avoir un look conventionnel. ça fait partie de la "tenue correcte" exigée. On arrive pas au boulot avec des jeans troués, des dreads craspougnes et les cheveux sales. Et on arrive pas au travail avec plein de piercings voyants. ça fait partie du jeu et je l'ai accepté.

    Après dans tout les boulot sans contact avec la clientèle, je trouve carrément débile d'interdire les piercings. Mais bon... Entre le boulot, et les piercings, il faut choisir. J'ai choisi, je suis très satisfaite de mon choix, même si ça me manque parfois.
    Par contre, niveau tatouage, il a enormement de conseillère de vente tatouée dans mon magasin, et apparement ça ne pose pas de souci. Bon c'est pas des pieces enormes non plus mais voilà, on leur demande pas de toujours porter des manches longues.

    Voilà voilà...
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai 2 trous à chaque oreille + le cartilage et depuis peu le tragus.
    Je n'ai pas travaillé depuis ni était en cours donc pas eu de problemes mais je sens que je risque d'en avoir au lycée. J'ai les cheveux courts et je ne peux pas cacher mon tragus. Mais mon lycée ne tolere aucun piercing, tout le monde retire ses piercings au visage (labret, nez, arcade...) à l'entrée!
    A suivre donc :biggrin:
     
  6. Krisstales

    Krisstales
    Expand Collapse
    Veut tout. Tout de suite.

    Si le reglement interieur prevoit une clause sur la tenue correcte, bien sûr que si. Un patron a le droit d'imposer des directives pour la bonne marche de l'entreprise. Si ton look ne convient pas au poste, y'a pas douze mille solution :
    soit tu t'adaptes et tes piercings, tu les retire.
    soit t'es même pas embauchée.
     
  7. Angelin

    Angelin
    Expand Collapse
    Ad Victoriam~

    Je suis étudiante en archéologie, j'ai un labret décalé et quatre trous dans chaque oreilles (et une mèche rose). Pour les oreilles je crois que ça ne choque plus personne, pour le labret a priori ça ne pose aucun problème à mes profs, même les plus anciens, et je ne pense pas que ça choque outre mesure sur chantier.
    Et pour mes jobs d'été je n'ai jamais eu à être en contact avec un public ou une clientèle quelconque, vu que j'ai fait de la manutention et que cette année je suis opératice laboratoire (je fais le "sale boulot" de labo, quoi ^^") donc ça ne m'a jamais gênée, de toute façon cette année je ne suis pas la seule à avoir des piercings (J'ai même pu mettre ma spirale à piques chérie sans que personne ne me dise quoi que ce soit à part que c'était pas commun.) et franchement ça me gêne pas du tout, j'aime pas particulièrement le contact humain lol.
    Mais je pense quand même que si je devais bosser en contact avec l'extérieur, par exemple en musée, ça pourrait gêner, et que je privilégierai les petits strass discrets et féminins, ça ferait moins "fille qui a voulu se la jouer rebelle qui choque".

    Après, si un employeur me faisait choisir entre mon piercing et la porte, je crois franchement que ça dépendrait du job et des raisons pour lesquelles on me demande de l'enlever...
    Pour des raisons sanitaires ou de sécurité, oui sans hésitation.
    Si c'est esthétique, pour LE boulot, je pense que j'accepterais; si c'est pour un boulot que je trouve pourri ou que j'ai fait par dépit, je refuserais en lui claquant qu'une barre de métal dans ma lèvre n'altère en rien mes capacités, et que ce bijou est important pour moi, alors qu'il se garde son taff.
     
  8. Yanguse

    Yanguse
    Expand Collapse
    Envie Dodo

    Pour ma part j'ai 4 tatouages, un sur chaque omoplate (angelot & diablotin) un sur la cheville droite et un autour du nombril, je suis également piercée à ce même nombril (j'en ai pas 50 ça va de soi) et il fût un temps ou j'avais la langue piercée également.

    Je bosse dans une boite d'édition de logiciels de gestion donc je fais a peu près ce que je veux de mon corps, mais précédemment je bossais dans un cabinet d'audit dans le milieu de la finance, et bizarrement on m'a jamais demandé de cacher quoi que ce soit même pour aller chez les clients (et pourtant c'étaient des experts & controleurs de gestion à qui j'avais à faire).
    Enfin j'ai quand même retiré de moi même mon piercing à la langue parce que bon faut pas se leurrer ya des chances que ça joue sur l'évolution de carrière (j'ai actuellement des supérieurs on ne peut plus kewls mais on sait jamais sur qui on peut tomber)
     
  9. Cory

    Cory
    Expand Collapse
    Femme sage.

    1) Quel type de modifications corporelles avez-vous, et à quel(s) endroit(s) ?
    J'ai un piercing au labret et trois à chaque lobes.

    2) Quel profession/études faites-vous ?
    Etudiante sage-femme.

    3) Est-ce que vos modifications corporelles ont déjà posé problème dans votre carrière ou vos études, ou au contraire, est-ce que ça passe bien ?

    Mon labret vient de passer sa première année dans les hôpitaux avec succès (bon, il me reste deux stages courts, croisons les doigts). J'ai eu 8 stages dans différents services de différents hôpitaux, et aucun cadre ne m'a fait de remarque désobligeante sur mon piercing. J'allège puisque j'enlève toutes mes boucles d'oreille, mais le labret c'est impossible sinon je le perds. Ca n'a posé de problème à personne nulle part, pas même au bloc opératoire.

    4) Si votre employeur vous le demandait, est-ce que vous retireriez vos piercings/stretch

    Ma directrice m'avait conseillé d'enlever mon piercing avant chaque stage pour ne pas provoquer, mais j'ai préféré tenter, puisque c'est un peu au bon vouloir des cadres, pourquoi pas. J'ai bien fait. Si l'école l'avait interdit je n'aurais pas eu le choix, mais là c'est différent. Et si un cadre me demandait de l'enlever, ça me ferait bien chier, et j'ignore comment je réagirais. Pour un stage de trois semaines ça me ferait mal de sacrifier deux ans et demi de bons et loyaux services. Mais je suis rassurée de voir qu'il y a finalement pas mal de personnel hospitalier jeune qui porte des piercings.
     
  10. Méandre

    Méandre
    Expand Collapse
    En pleine introspection

    1) Quel type de modifications corporelles avez-vous, et à quel(s) endroit(s) ?
    2 trous à chaque oreille (banal) et un cartilage. Un piercing à la langue en projet.
    2) Quel profession/études faites-vous ?
    Prépa HEC puis j'envisage un métier à responsabilité dans le domaine du commerce.
    3) Est-ce que vos modifications corporelles ont déjà posé problème dans votre carrière ou vos études, ou au contraire, est-ce que ça passe bien ?
    Je compte enlever le cartilage pour mes oraux (et oui, dans les milieux conservateurs, même un cartilage peut être discriminant, je préfère pas tenter) et justement je voudrais me faire un piercing à la langue car c'est un des seuls qui ne se voit que si tu veux le montrer
    4) Si votre employeur vous le demandait, est-ce que vous retireriez vos piercings/stretch ?
    C'est la raison pour laquelle je ne fait aucune modification corporelle bien qe je surkiffe ça: dans les métiers que j'envisae, le piercing est très mal vu or ne pas dire pas autorisé. Et si un jour j'embache des gens (ce que j'aurai surement à faire dans mon future métier, j'exigerai qu'aucune modification corporelle soit visible. En effet, dire comme certaine qu'elle n'enleverai pas ler piercing si on leur demandai est ... bizarre. Quand on travail dans les métiers du relationel, "le client est roi" et vu que beaucoup de gens sont encore réfractaire aux piercing, alors on se doit de tout enlever.
    Mais cela dépends des domaines, j'ai failli faire des étdes d'art et j'avoue que là, je crois que j'aurai voulu transformer mon corps en moyen d'expression. Mais dans ce milieu là, les bodymood ne choquent pas...
     
  11. Maxi-sushi

    Maxi-sushi
    Expand Collapse
    Besoin de rien. Envie de seske.

    1) Quel type de modifications corporelles avez-vous, et à quel(s) endroit(s) ?
    J'ai un piercing au nez et un tatouage (un soleil) dans le bas du dos.
    2) Quel profession/études faites-vous ?
    Je fais un BTS MUC par alternance.
    3) Est-ce que vos modifications corporelles ont déjà posé problème dans votre carrière ou vos études, ou au contraire, est-ce que ça passe bien ?
    Aucuns soucis dans la mesure ou mon tatouage est caché. Je l'ai fait pour moi pas pour les autres et je ne veux pas que ca me mette des barrières au niveau travail. Mon piercing est petit et donc discret.
    4) Si votre employeur vous le demandait, est-ce que vous retireriez vos piercings/stretch ?
    Oui surement ma carrière professionnelle est bien plus importante!
     
  12. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    1) Quel type de modifications corporelles avez-vous, et à quel(s) endroit(s) ?
    3 lobes à chaque oreille, un rook, un nombril, et sans doute des tatouages en prévision ainsi qu'un tragus et un piercing à la langue.
    2) Quel profession/études faites-vous ? Licence de psycho, je me destine à être prof des écoles. Sinon en job saisonnier, je suis animatrice pour enfants depuis plusieurs années pendant les vacances.
    3) Est-ce que vos modifications corporelles ont déjà posé problème dans votre carrière ou vos études, ou au contraire, est-ce que ça passe bien ? Pas du tout pour l'instant. J'ai déjà passé des entretiens pour des stages ou boulot d'été avec des maires et compagnie, et rien du tout, en même temps, il n'y a que mes oreilles de visibles, et c'est quand même pas génant je trouve... Par contre, j'avoue que j'avais hésité un peu pour un labret pour ces raisons.
    4) Si votre employeur vous le demandait, est-ce que vous retireriez vos piercings/stretch ? Je ne pense pas que j'accepterais, du moins pas sans en discuter un minimum. Il y a des personnes vraiment trop catégoriques là dessus, qui ne refléchissent même pas deux secondes, elles sont contre, elles n'aiment pas donc on doit en faire autant. Après, ça dépend surtout du secteur, je comprend que lorsqu'il y a contact avec le client, particulièrement quand c'est dans la vente/service de luxe, ça peut "géner", mais il ne faut pas être trop sectaire pour autant.
    Pour ma part, je compte surtout faire attention à ce qu'on ne voit pas trop mes piercings/tatouages dans mes futurs entretiens/oraux, pour ne pas que les gens se focalisent trop sur ça, avec les préjugés qui circulent... Et après si je suis dans l'éducation nationale, je pense que je pourrais faire plus ou moins ce que je veux dans la limite du raisonnable ;)
     
Chargement...