Mon placard déborde de fringues... et ça me va bien !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par JulietteVonGeschenk, le 24 juillet 2015.

  1. JulietteVonGeschenk

    JulietteVonGeschenk
    Expand Collapse
    J'aime les fringues et les frites
    Membre de l'équipe

    MookieA et lilolula ont BigUpé.
  2. Lasourisverte

    Lasourisverte
    Expand Collapse

    Ça c'est sur chacun fait bien ce qu'il veux. Mais nous avons tous un rôle important avec la (sur)consommation de fringues : impact sur l'environnement pour produire tout cela et conditions de travail des personnes travaillant pour les marques que nous achetons.
     
    Callie., Quistis Trepe, Mardy Bum et 32 autres ont BigUpé ce message.
  3. Althéa Vestrit

    Althéa Vestrit
    Expand Collapse
    Rêveuse des sous bois

    @JulietteVonGeschenk je crois que j'aurais pu écrire le même article ! Dommage que tu n'aies pas mis de photo de l'intérieur de ta garde robe ! Je serais trop curieuse de voir une autre garde robe d'une folle de fringues, je ne connais que la mienne.
    Pour ma part, c'est exactement ça, habit = se costumer en quelque chose, s'amuser...
    Bref, il nous faut des photos (ou alors on pourrait ouvrir un topic "garde robe" pour se montrer nos pièces les plus folles !
     
    Mlle C., Rodchenko, BaconStrips et 7 autres ont BigUpé ce message.
  4. Kerebero

    Kerebero
    Expand Collapse


    Ouiiiiii des photos c'est une super idée :d
     
    Mlle C., BaconStrips, JulietteVonGeschenk et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Juliyeuh

    Juliyeuh
    Expand Collapse
    Baby on board

    50 paires de chaussures? Petite joueuse! J'en ai 80 :P
     
    Mlle C., Mardy Bum, ben quoi ? et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. LunaaaD

    LunaaaD
    Expand Collapse

    C'est. Tellement. Ça. J'adore faire les magasins/e-shop, j'adore aussi me débarrasser de certaines fringues pour me dire "faut que je rachète des trucs du coup!". Mon placard est assez petit, j'essaye de le garder ranger mais y'en a tellement que c'est difficile sur le long terme! D'ailleurs je dois déménager dans pas longtemps je pense qu'il va me falloir plusieurs valises!
     
  7. Janis Harvey

    Janis Harvey
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je ne veux surtout pas juger le fait d'avoir beaucoup de fringues mais je ne comprends pas le postulat de base de l'article "ça ne me dérange pas d'avoir beaucoup de vêtements". J'ai l'impression que tout est fait dans notre société pour qu'on soit dans une surconsommation de vêtements et d'objets, c'est plutôt très majoritaire d'avoir trop de vêtements et étant personnellement dans une pratique très "utilitaire" du shopping (j'achète pour remplacer des fringues usées dont j'ai besoin quotidiennement et j'ai par exemple une paire de sandale, une paire de chaussures et une paire de baskets et c'est tout) j'ai été longtemps stigmatisée pour cela car l'ensemble de mes amies achetaient pour le plaisir et par pour l'utilité du vêtement et que les magazines dits "féminins", la télé, l'abondance de magasin me rappellent constamment que "je ne suis pas dans la norme car je n'achète pas uniquement pour le plaisir". Donc je n'envisageais pas qu'avoir un dressing très fourni pouvait être vu comme "dérangeant", au contraire, ça va plutôt dans le sens de ce que veut la société (et je ne porte là aucun jugement, ce n'est pas parce que c'est majoritaire que c'est "mal" ou je ne sais quoi, personnellement ça ne me pose aucun problème que mes amies aient des dressings qui débordent), donc le postulat de l'article m'a paru donc plutôt étrange.
    En revanche j'entends complètement l'agacement du stigmate de la "futilité" et de la "superficialité" qui sont associées à la passion des fringues et je pense également qu'il faut combattre ce préjugé et permettre à toute une chacune de faire bien ce qu'elle veut sans la juger. C'est juste l'idée que ce soit dérangeant de posséder beaucoup de fringues qui n'est vraiment pas une évidence pour moi, au contraire j'ai plutôt l'impression qu'on stigmatise celles qui en possèdent peu ou très peu...
     
    Callie., Adios Badmoizelle, Quistis Trepe et 28 autres ont BigUpé ce message.
  8. lilolula

    lilolula
    Expand Collapse
    -


    Je comprends ta réaction :fleur:

    Après je ne pense pas qu'on puisse "accuser" (le mot est mal choisi) Juliette d'un quelconque "classisme" (et je ne pense pas que ce soit ton propos) ou autres. D'autant plus que je crois me rappeler qu'elle nous a déjà proposé pas mal de sélection à petit prix (après tout est relatif, cela peut rester difficilement accessible).

    Mais surtout, les critiques ciblées dans l'article, à savoir le fait qu'une grosse consommatrice serait "frivole", viennent souvent de personnes au moins aussi aisées que l'acheteuse en question.
     
    JulietteVonGeschenk, laïkaa, Adybou et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Je suis désolée mais j'ai vraiment, vraiment du mal avec l'absence totale de remise en question sur l'hyperconsumérisme. Comme le dit le premier commentaire, certes "chacun fait ce qu'il veut", mais en revendiquant ce genre de passion, on a un impact individuel négatif tant pour l'environnement que pour des vraies personnes qui bossent dans des conditions inhumaines pour que des personnes comme Juliette puisse clamer adorer acheter tout un tas de fringues.

    On ne peut pas faire de l'individualisme une valeur à défendre, c'est pas éthique, c'est tout. Il faut réellement prendre conscience de l'impact de chacun de nos achats. Certes, aujourd'hui quoiqu'on achète ça aura un impact négatif, et je ne dis pas là qu'il faut se passer de tout, mais revendiquer kiffer avoir un placard qui déborde de fringues, désolée mais je ne peux pas tolérer. Non, ce n'est pas "ok" d'être fier de surconsommer (et de surconsommer tout court), comme ça n'est pas "ok" de penser que tel groupe de personnes est comme ci ou comme (racisme, sexisme et consort). :neutral:
     
    Callie., Adios Badmoizelle, Acathe et 53 autres ont BigUpé ce message.
  10. tranche1993

    tranche1993
    Expand Collapse

    Personnellement je trouve également cet article à la limite de l'indécence, moi qui ait du mal à boucler chaque mois mon budget... Chacun fait ce qu'il veut c'est clair. Mais écrire un article sur un "mode de vie" fondé sur l'hyperconsumérisme (et tout ce que ça implique: dégradation de l'environnement, exploitation des travailleurs du Tiers Monde, gaspillage....) , je ne vois vraiment pas l'intérêt. Ca n'a, pour moi, ni sa place dans un magazine comme Madmoizelle (même si BIEN EVIDEMMENT tout le monde a le droit de faire ce choix sans être jugé, ni moqué, ni montré du doigt).

    Le vivre bien, OK, en faire un article sans aucun recul pas OK.
     
    Adios Badmoizelle, Lasourisverte, Lilli-Puce et 11 autres ont BigUpé ce message.
  11. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    @Janis Harvey Si tu te demandais quelles critiques peuvent recevoir les personnes avec un dressing qui déborde, je crois que les derniers commentaires devraient te mettre sur la piste.. :lunette:

    @LapinouFourbe

    Désolée, mais nul besoin d'être riche pour forcément avoir beaucoup de fringues. Quand on prend soin de ses affaires, qu'on achète uniquement en périodes de soldes ou de promotions, ou qu'on cherche en magasin de déstockage/usine, friperie, etc... (tellement de possibilités), il est assez facile au contraire d'avoir des placards qui débordent au bout de quelques années, sans être Crésus pour autant.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    @Pinceau_

    Je crois que c'est malheureusement un de nos (rares) points de désaccord. ;)
    Les vêtements, tels que décrit dans l'article, et par plusieurs autres madz fan de mode des premiers commentaires, ne sont pas pour moi, de la surconsommation. Pas tant qu'ils sont portés, appréciés, et achetés vraiment pour être utilisés.

    La surconsommation, c'est plutôt à mon sens, entasser des choses que l'on oublie sitôt achetées.

    En fait, moi ce que je ne comprends pas, c'est qu'on puisse penser qu'avoir un large choix de tenues est forcément "inutile". :dunno: Ben non, désolée, surtout quand on vit dans un coin à météo variable et fantasque, c'est même plus que nécessaire d'avoir un peu de latitude vestimentaire.
    En plus, avoir plusieurs tenues permet de les user moins vite, de les porter donc plus longtemps... voir toute la vie. C'est un autre choix stratégique, et qui peut se concilier avec une mentalité écoresponsable.
    Enfin, l'aspect plaisir est tout de même important aussi, pourquoi vouloir forcément stigmatiser négativement quelque chose qui rend les personnes heureuses et plus épanouies (et je ne parle pas que des acheteurs en bout de ligne) ? La mode, à mon sens en tout cas, est une activité créatrice et positive, fédératrice de talents. Soutenir les artisans textiles, c'est comme soutenir les musiciens ou les artistes graphiques.

    Et qu'est-ce qui dit que Juliette achète forcément du non éthique ?

    On peut aimer faire du shopping, et être attentif à l'éthique, comme privilégier certaines marques à d'autres (j'évite H&M par exemple), ou soutenir les petites boutiques, pour faire vivre les commerces locaux plutôt que les grandes chaines.
    Le textile ne fait pas qu'exploiter, il fait vivre aussi beaucoup de gens.
    Bien sur qu'il y a des dérives (comme dans tous les domaines), mais pourquoi devrait-on forcément tout rejeter en bloc de façon si manichéenne, quand on pourrait au contraire soutenir et développer le meilleur ?
     
    L-unita, Matooune, Bejran et 18 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...