Mon rapport à l'alcool — Carnets de sobriété

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 7 août 2016.

  1. Penny Winkeul

    Penny Winkeul
    Expand Collapse
    Je joue en solo.

    @Clemence Bodoc Je risque de ne pas intervenir souvent, ayant trop de choses persos et donc pas constructives à dire. Je connais des gens ravagés par l'alcool, et me méfiant de ce produit comme de la peste pour cela, je vais suivre tes carnets avec grand intérêt.
     
    Adios Badmoizelle, ultrabambi, Magnus et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. Kathy Nine Panda

    Kathy Nine Panda
    Expand Collapse

    C'est bien de se poser cette question, le côté social de l'alcool est je pense le frein le plus énorme quand on veut éviter de trop boire. Perso je me suis toujours posé la question de son côté "indispensable" et quasi obligatoire, il y a un an je suis devenu straight-edge et même si beaucoup de gens ont du mal à comprendre, je me sens infiniment plus libre, mon copain c'est pareil. :)
     
    Katastroph, Adios Badmoizelle, Adybou et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Morisot

    Morisot
    Expand Collapse
    L'eau, ça mouille. Ça mouille les pieds quand on marche dedans.

    Merci @Clemence Bodoc pour cet article ! Tu soulèves des questions vraiment intéressantes et pertinentes. :fleur:

    Dans mon groupe de potes à la fac, on avait tendance à se retrouver presque un soir sur deux après les cours, avec une passion commune : la bière. Certaines personnes du groupe avaient du mal à envisager une soirée sans alcool, et vu qu'on se voyait presque tous les soirs, je vous laisse faire le calcul... On allait jeter le verre régulièrement, et pourtant les bouteilles vides s'entassaient à une rapidité folle. Lorsqu'on a rendus nos apparts, on avait plus d'une centaine de bouteilles de 75 cl à apporter au conteneur. :ko:
    Au bout d'un moment, on a commencé à se poser la question de l'alcoolisme, mais ça été vraiment dur de réduire notre consommation. Il y avait systématiquement quelqu'un (quasiment toujours la même d'ailleurs) qui essayait de convaincre le groupe que "une petite bière, allez, ça peut pas faire de mal !" :stare: Sauf que si, parce qu'il y avait des personnes qui avaient plus de mal que les autres à refuser face à la pression du groupe, et qui finissaient par accepter le verre qu'on leur tendait.
    Pour ma part, j'avais toujours eu une consommation plus modérée que les autres, tout simplement parce que j'ai peut-être plus confiance en moi et que les provocations du type "t'es pas cap" ou "regarde tout ce qu'on a bu de plus que toi" ne fonctionnement pas. :drama:
    C'est lorsque l'année s'est terminée et qu'on est tous rentrés dans nos villes respectives qu'on a réellement ralenti la cadence.
     
    Lycam, HarryJoe, Pommedapigranny et 8 autres ont BigUpé ce message.
  4. kisskissbangbang

    kisskissbangbang
    Expand Collapse
    What a time to be alive

    Merci @Clemence Bodoc ça promet d'être intéressant. J'ai commencé à me poser des questions cette année parce qu'à quasiment chaque soirée étudiante que j'ai fait, je n'ai pas du tout su modérer ma consommation...
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  5. Gazpacho

    Gazpacho
    Expand Collapse
    Hum.

    Une policière de la brigade anti-drogue était passée nous voir dans notre centre de formation il y a deux ans il me semble, initialement pour parler des addictions liées aux drogues, puis les addictions en général.
    Elle nous avait dit à l'époque que pour déterminer si il y a une addiction ou pas, il fallait se passer de la substance ou du vice soupçonné trois semaines complètes. Sans aucun écart possible. Si on y arrive sans problème notable autre que les petites tentations des proches "oh bah tu bois pas ? allez juste un verre", c'est bon, pas de quoi s'inquiéter. Si une forme de manque se fait ressentir en revanche, il faut commencer à se gratter la tête :happy:
    Dans le cas où le manque apparaît significativement en moins d'une semaine, l'addiction est réelle, et il est formellement conseillé de consulter un professionnel.

    Alors bon, je ne fais que répéter ce qu'elle nous à dit, et je suis loin d'avoir l'expertise nécessaire pour attester ses propos. Mais ça me semble assez cohérent comme expérience à faire.

    Hâte de lire la suite :happy:
     
    Glitteroo, Wertherine, Chouette-Culotte et 20 autres ont BigUpé ce message.
  6. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Merci pour vos réactions :fleur: je suis au fin fond de l'Indonésie (Bira, Sulawesi :cretin: ) en 3G sur mon tel, donc pas évident pour échanger dans l'immédiat, mais je vais suivre ce topic et j'essaierai de répondre régulièrement ! N'hésitez pas à me mentionner du coup, que je ne vous loupe pas ! ;)
     
    Howard Howard, ParasitA, Grand Mère Feuillage et 16 autres ont BigUpé ce message.
  7. Nerys_L

    Nerys_L
    Expand Collapse
    Plop.

    Franchement, hyper bonne idée d'article :) Je me suis moi même posée la question récemment, car c'est l'été, on va boire des coups en terrasses, et quasiment à chaque fois c'est une bière ou un verre de vin que je commande.... Mais surtout c'est durant le mois de juillet, en plein stage de fouille, ou l'alcool coulait à flot (lol (car moi comme je payais pas j'en prenais pas :P)) ou je me suis rendue compte de la consommation des gens autour de moi, et ça ma un peu choqué pour être honnête de voir des gens de mon âge qui avaient à peu près la même consommation d'alcool que mes parents alcooliques. Et surtout, ça n'avait l'air de déranger personnes.
    Je pense en effet qu'il y à un genre d'alcoolisme "passif" (je sais pas comment appeler ça) lié au mode de vie et surtout par le côté social (comme déjà dit plus haut). Et je trouve ça dommage que les campagnes de sensibilisation contre l'alcoolisme ne se porte pas plus la dessus pour les jeunes (genre les gens de mon age c'est à dire 19-20ans), car bon prendre l'exemple des soirées pour l'alcoolisme je trouve ça bof, alors que justement montrer plutot l'alcool au quotidien comme quelque chose d'anodin (puisque c'est généralement perçu comme ça) serait bien plus intéressant et instructif je pense. Bref je sais pas si je suis très claire dans mes propos mais bon x).
     
    AgatheRL, Gadda, LaMèreLoi et 11 autres ont BigUpé ce message.
  8. ChatRoux

    ChatRoux
    Expand Collapse

    Je suis pas spécialement fan d'alcool, j'aime bien boire quelques bons alcools de temps en temps, mais toujours avec modération et je n'aime pas être ivre.
    Je suis donc toujours déprimée de voir le manque d'imagination des gens qui apportent à boire en soirée. Globalement ya de la bière, une bouteille de Coca Cola et d'Oasis pour ceux qui boivent pas. Oh joie...
    Et en lisant cet article c'est assez flagrant : les gens ne connaissent aucune boisson ! C'est fou vu la quantité de produits disponibles dans les magasins !
    Quand je ramène une bouteille de Schweppes ou d'Orangina à une soirée je suis ultra originale (véridique) alors que c'est des soda basiques. Non et puis quand même, les jus de fruits ! Les seules fois où je vois des gens ramener des jus de fruits en soirée c'est pour faire des mélanges alcoolisés... Et puis dans les bars il y presque tout le temps des cocktails sans alcools délicieux <3 :puppyeyes:
    Il existe aussi plein de boissons non sucrées, des tonnes d'eau aromatisés, des thés glacés... Bref, il y a des milliers de boissons différentes qu'on voit jamais ! C'est tellement triste ! :tears:
    D'ailleurs c'est pareil avec la bouffe en soirée (j'attend le jour où les gens achèterons autre chose que des chips et de cacahuètes) !

    Mais ce qui est terrible, c'est la réaction des gens quand tu bois pas d'alcool, à chercher LA raison de ta "privation" et te regarder avec pitié "ah, c'est parce que tu conduis c'est ça ?". Et je trouve ça plutôt effrayant que cette consommation totalement décomplexée soit devenue la norme. Boire pour s'amuser OK, mais faut pas oublier ce que c'est que l'alcool quand même. Je vais peut être paraître trash en disant ça, mais l'alcool est un poison pour le corps, et l'ivresse est le syndrome de l’empoisonnement. :erf:

    Enfin voilà, modération toussa... :rolleyes:
     
    Kleiner Apfel, anrymgaelle, glacelutin et 29 autres ont BigUpé ce message.
  9. Adybou

    Adybou
    Expand Collapse
    Take naps but stay woke.
    Ambassadrice de Ville

    Et
    Parce que c'est ds valeurs sûres ? :dunno:
    Je suis du genre à pas changer mes habitudes (ça va de prendre toujours la même sortie de métro à commander la même boisson/cocktail parce que je sais que j'aime ça) donc si j'aime pas la bière, je peux toujours me rabattre sur le coca, voire sur l'oasis (qui à coup sûr sera du tropical) parce que à tous les coups ça sera du normal et que moi je bois du light :cretin:
     
    Camicamica, Lynze, Grand Mère Feuillage et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. MSDS

    MSDS
    Expand Collapse

    Cet article tombe à pic, je me pose des questions sur ma consommation d'alcool de ces 4 derniers mois. Et d'autant plus depuis que j'ai vu que selon l'OMS, une fille se cuite si elle prend plus de deux doses d'alcool dans une soirée... :halp: Moi et mes 4 pintes en moyenne, on s’inquiète vraiment !
     
    Adios Badmoizelle, Magnus et Penny Winkeul ont BigUpé ce message.
  11. Zora44

    Zora44
    Expand Collapse
    JJ Lis !!!!

    C'est super de faire cette série d'articles ! Je pense qu'on est beaucoup à avoir commencé trop tôt, trop vite l'alcool et maintenant (comme tu le précises) c'est presque une tradition/une obligation de boire avec les potes. On te regarde "bizarrement" quand tu dis "non merci je vais prendre un jus". J'essaye de faire un break avec l'acool pendant 1 mois une fois par an et c'est bien plus dur que je ne le pensais mais ça fait du bien !!

    Bonne continuation et bon courage j'ai hâte de lire la suite !
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Wheryam
    Réponses :
    18
    Affichages:
    783
  2. Pizzasexual
    Réponses :
    1
    Affichages:
    884
  3. Denis
    Réponses :
    18
    Affichages:
    4152
  4. Syberia
    Réponses :
    1
    Affichages:
    730
  5. cheetos
    Réponses :
    1
    Affichages:
    923