Pas ce soir, je dîne avec mon père, de Marion Ruggieri

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Eloïse V., le 30 septembre 2010.

  1. Eloïse V.

    Eloïse V.
    Expand Collapse
    Mélange instable

  2. ManelS

    ManelS
    Expand Collapse
    Mélange instable

    La description donne envie de lire le bouquin !!
    J(y penserais la prochaine fois que j'irai dévaliser ma biblio :d !
     
  3. Isily

    Isily
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre.. et la description m'a redonné envie de le lire une seconde fois ^^
     
  4. maiia76

    maiia76
    Expand Collapse

    Effectivement ça donne envie mais je suis partagée...
    Je pense qu'en lisant on doit s'imaginer notre père à la place du personnage et j'aurais peur que cela me fasse drôle.....
    De toutes façons j'ai tellement d'autres bouquins à lire!!!! A réfléchir....
     
  5. Eloïse V.

    Eloïse V.
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Merci ;)

    C'est une bonne idée, en tout cas :happy:



    Hi, merci :fleur:


    Hmm, à moins que ton père ne soit en ce moment avec une fille plus jeune que toi, ça devrait aller.
    En tout cas, ça n'est pas un obstacle à la lecture ;)
     
  6. Léii

    Léii
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Yeees Je l'ai lu !! Veuillez excusez mon enthousiasme mais pour une fois qu'il s'agit d'un livre que j'ai lu je me sens comment dire fière ?! ^^ Bon c'est une peu ridicule, j'admets !

    Alors je dois dire que la critique correspond parfaitement au livre.On y trouve un humour qui fait grincer les dents mais criant de vérité. L'auteure met le doigt sur la complexité des vies actuelles. Des thèmes vieux comme le monde comme l' adolescence revisité à notre époque. Comme la trentenaire qui ne parvient pas ou ne veut pas grandir et d'ailleurs pourquoi se considérer, se positionner en tant que femme alors que son père est un grand gamin ?! Où se situer dans tout ça !

    Et puis cette phrase qui nous laisse un goût légèrement amère, qui dérange..."Voilà le problème. Les gens ne veulent plus mourir. Alors, ils volent la vie de leurs enfants. Ce sont des ogres."

    Eh oui nous vivons plus longtemps c'est une réalité sociale, les gens sont avides d'expériences, de nouveaux plaisirs, ils cultivent l'épicurisme. L?ode à l'épicurisme voilà comme je qualifierai notre époque.
    [/SIZE]
     
Chargement...