Patrimoine, argent, tracas : le topic des Madz qui ont des sousous

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par 123pourquoi, le 13 novembre 2017.

  1. Lilliy

    Lilliy
    Expand Collapse
    Je s'appelle Doudou Geant

    Ya que moi que cette phrase choque? :hesite:
    Tu sous entends que si les gens s'étaient plus renseignés sur les métiers qui rapportent ils n'auraient pas choisi ceux qui ne rapportent rien. C'est oublier qu'on a pas forcément besoin de trouze mille directeur des ventes donc si on avait tous choisi les métiers qui rapportent, on seraient tous au chômage et on irait bosser pour pas un rond dans les filières qui recrutent. Ah on me dit dans l'oreillette que c'est déjà un peu ce qui se passe pour certaines personnes à la sortie de leurs études. Mais peut être que ces gens auraient du anticiper le fait qu'ils ont tous lu les mêmes bouquins de socio et se sont donc tous dirigés dans la même voie. Si les gens passaient plus de temps à prévoir l'avenir qu'à lire des bouquins de socio, peut être qu'ils gagneraient plus. :lunette:
    Sinon, moi je ne vois aucun mal à dire qu'avec mes 800e net par mois, je suis une privilegiée sur notre planète et pauvre en France. Ça n'est pas incompatible. Être pauvre en France sera quand même moins dur que vivre sous les bombes ou dans un pays sans aide aux plus démunis. Ça n'est pas pour autant qu'il faut s'en contenter et ne pas dénoncer les injustices sociales à l'échelle de notre pays. :dunno:

    (Je précise que je me concidere néanmoins comme privilégiée car comme @Bree_ j'ai un conjoint qui gagne correctement sa vie (mais mon bébé rapporte rien vu qu'il faut le faire garder :cretin:). J'ai eu des parents, avec des revenus proches de ceux de mon couple actuel quand ils étaient jeunes et plus importants par la suite, qui m'ont beaucoup aidé quand je galérais et m'ont beaucoup apporté au niveau de la richesse intellectuelle (comprendre : culture, ouverture d'esprit etc etc). Bref, j'ai énormément de chance et je suis très très très embêtée de justement être une chanceuse alors que ça devrait être pour tout le monde comme ça.
    Vraiment je ne vois pas ce qui gène à dire qu'on est chanceux.)
     
    Lenehän, Flopidou, Neptune. et 22 autres ont BigUpé ce message.
  2. Tamiat

    Tamiat
    Expand Collapse

    @Lilliy Je crois que ce que @PetitePaille a voulu dire (arrête moi si je me trompe, en tout cas je l'ai interprété comme ça) c'est que il y a plus d'audience pour les match de foot que pour les bouquins de socio, et que donc les footballeurs rapportent plus que les sociologues, ce qui entraîne qu'ils soient mieux payés. :hesite:


    Je suis globalement d'accord avec le reste de ton message, j'ai juste l'impression que vous parliez pas de la même chose à la base.

    En tout cas les discussions sur ce sujet sont très intéressantes.

    Si je devais apporter mes deux centimes, je dirais que c'est que le sentiment de "mériter son argent" est quelque chose qu'on retrouve assez chez les classes dirigeantes.

    J'ai l'impression que ça vient du fait que les gens sont soumis à un biais cognitif, "la croyance en un monde juste". Si ils veulent préserver cette illusion que le monde est juste, ça implique que ceux qui ont moins ont moins de mérite qu'eux, sinon le monde ne serait pas juste.

    Semi hors-sujet, mais ça me fait penser à des anecdotes de mon travail :

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Personnellement, je considère que j'ai énormément de chance parce que je peux mettre de côté. D'ailleurs j'ai l'impression (en tout cas c'est ce que je constate dans mon entourage) qu'à salaire égal, les gens originaires de milieux plus favorisés épargnent moins, est-ce que quelqu'un aurait des infos sur le sujet ?
     
    #86 Tamiat, 15 novembre 2017
    Dernière édition: 15 novembre 2017
    Lenehän, Rosenrot_, Margay et 11 autres ont BigUpé ce message.
  3. Sorbitou

    Sorbitou
    Expand Collapse

    Multicolorielle et Tamiat ont BigUpé.
  4. Lilliy

    Lilliy
    Expand Collapse
    Je s'appelle Doudou Geant

  5. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    @123pourquoi Au fait je viens d'y penser, mais pour investir quand on a de l'argent "inutile", y'a l'or physique. La valeur de l'or fluctue mais dans l'absolu ça reste un excellent placement "long terme" surtout en cas d'effondrement financier (l'or étant rare, s'il y a un effondrement il restera la valeur-étalon). :nerd: (mais l'or physique hein c'est important, pas l'or papier qui ne vaut rien.)
     
    Dame Verveine, Multicolorielle, Faolán et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. Mama Sara

    Mama Sara
    Expand Collapse
    C'est effrayant, la vie

    @MissDodo

    Merci pour le graphique, je le trouve très intéressant! Je m'aperçois que je me suis toujours considérée bien plus riche que je ne le suis :yawn:.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    @123pourquoi
    Je suis assez surprise par ton point de vue sur les impôts car je crois comprendre que tu viens du même pays que mon mari et à ma connaissance, il y a aussi des impôts là-bas. Et pour le coup on ne sait pas toujours bien à quoi ils servent (à part refaire les routes) car il n'y a pas non plus beaucoup d'acquis sociaux.
    J'ai personnellement plus eu l'impression d'être une vache à lait là-bas qu'en France car en plus des impôts, la vie y est au moins deux fois plus chère et les assurances sont hors de prix :halp:. Je préfère cent fois payer de façon à ce que chacun, même les plus pauvres, ai accès aux soins, plutôt qu'engraisser un assureur privé qui me remboursera (peut-être) mes soins à moi. Cela dit j'admets que ça puisse être un raisonnement culturel et que si j'ai été choquée par ce système, tu puisses être choquée par le système français. Sois patiente, Macron se charge de détruire notre principe de solidarité :taquin:.

    A part ça, malgré quelques maladresses, je trouve le sujet de ce topic très intéressant. D'ailleurs je viens de recevoir un petit héritage et je ne serai pas contre quelques conseils pour savoir comment le faire fructifier en attendant de pouvoir investir dans la pierre :fleur:.
     
    #90 Mama Sara, 15 novembre 2017
    Dernière édition: 15 novembre 2017
    Lenehän, Rosenrot_, Margay et 19 autres ont BigUpé ce message.
  7. PetitePaille

    PetitePaille
    Expand Collapse

    @Lilliy
    C'est bien ce que @Tamiat a résumé :) .

    Et pour prévoir, je pense qu'il faudrait plus renseigner les étudiants sur les filières plus ou moins bouchées quitte à même réduire drastiquement le nombre de place dans certaine filière. Car ok c'est bien de faire un truc qu'on "aime" mais quand tu te rends compte que tu t'es tapé un bac + 5 pour finalement faire un truc totalement différent, avoir énormément de mal à trouver un boulot, gagner très peu et j'en passe, je pense que certains regrettent amèrement leur choix.. parce qu'à moins d'être passionné...

    et sinon @Tamiat
    Le truc c'est que les gens sont toujours de droite pour leurs argents, à part de rares cas, ça se passe toujours comme ça !
    Mon père travaille dans la fiscalité et que ce soit des personnes qui galèrent un peu, monsieur tout le monde, des personnes aisées... tout le monde veut réduire ses impôts. Je dis pas qu'il y a pas des exceptions mais bon..
    Exemple : un agriculteur qu'on connaissait avait souvent eu des discours hargneux sur les "riches" qui ne payent pas l'ISF. Un jour il a du payer l'ISF, c'est bizarre comme d'un coup sa vision a changé :rire:
     
    MissDodo, Multicolorielle, Tamiat et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Lenehän, Apollinaïs, Rosenrot_ et 10 autres ont BigUpé ce message.
  9. selfish

    selfish
    Expand Collapse
    I believe in.

    J'ai pas trop de tunes en ce moment et je refuse les restos et autre en mode désolée j'ai déjà telles et telles sorties de prévues et ça va faire trop. Je peux pas dépenser sans faire gaffe en ce moment mais je me sens archi privilégiée car au final je choisi exactement la vie professionnelle que je veux.
    J'ai largué deux fois des boulots qui me plaisaient pas pour tenter l'aventure à l'étranger et en ce moment je fais une reconversion pro pour un boulot où je ne vais pas forcément m'enrichir.
    Mon vrai privilège est dans ce fait de choisir ce que je veux faire et que j'ai la chance d'avoir le support de mes parents.

    Mais si j'avais plus d'argent je rendrais à mes parents ceux qu'ils m'ont donné même si j'essaie de le faire autrement en ce moment et je serais toujours sur les routes à voyager.
     
    Apollinaïs, justinetttte, Tamiat et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Silure_

    Silure_
    Expand Collapse

    Mais ouiiiiiiiiiiiiiiiii tellement !!! Pardonnez-moi mon enthousiasme, mais quand je vois la ligne de mon paiement mensuel à ma mutelle je suis tellement saoulée :rolleyes: je préférerais payer deux, trois fois cette somme à la sécu plutôt que filer de la thune à ces boites.
     
    Neptune., Margay, Chryseïs et 8 autres ont BigUpé ce message.
  11. MaryJAnna

    MaryJAnna
    Expand Collapse

    @Pinceau_ : Je me retrouve aussi beaucoup dans ce que tu racontes.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Margay, Wiederum, Krisprolls et 6 autres ont BigUpé ce message.
  12. Kettricken

    Kettricken
    Expand Collapse
    Hate is always foolish. Love is always wise

    C'est marrant ce que certaines racontent sur le fait que leurs parents leur ont toujours donné l'impression qu'ils étaient pauvre alors que non.
    Moi j'ai eu l'impression inverse toute mon enfance : on vivait dans une très jolie maison dont ils étaient propriétaires, on était trois enfants, on partait deux semaines à la mer en vacances quand j'étais petite et quand j'ai atteint ma majorité, j'ai reçu le fruit d'une épargne que mes parents avaient placée pour moi depuis ma naissance (4000 euros).
    Maintenant qu'on parle un peu plus d'argent, je ne comprends réellement pas comment ils ont réussi à avoir tout ça.
    Mon père avait apparemment un bon salaire mais celui de ma mère était presque entièrement utilisé pour payer la pension alimentaire de l'ex-femme de mon père. Puis mon père a pris sa pension quand j'avais +/- 12 ans et sa pension est vraiment pas élevée.
    Donc je me demande comment, mais comment ont-ils fait ?! Je sais que ma mère ne s'achetait quasi rien pour elle, mon père ne s'achetait que des livres et des bédés, on faisait attention à l'énergie, on n'achetait pas des fringues de marques, pas de grosses voitures, pas de restaurants ni de cinéma en famille, pas de hobby pour eux à part le jardinage... N'empêche que ça continue à m'épater. Ils devaient être bien meilleurs gestionnaires de leur argent que moi :red: Ma mère m'a toujours dit qu'à partir du moment où elle a eu des enfants, ses priorités sont devenues les enfants et le travail. Elle n'avait ni temps ni argent à consacrer à des loisirs

    Je nous pensais riche mais si je me fie au graphique, ils devaient plutôt être dans le bas de la classe moyenne avant la pension de mon père et dans la classe populaire ensuite. Si bien que quand ils ont commencé à avoir besoin de sous dû au handicap de ma mère, je suis un peu tombée de haut en voyant la réalité de leur portefeuille.
    Du coup, je rejoins un peu ce qui a été dit plus haut : je me demande si ça n'est pas d'avoir été élevée dans l'idée que je ne manquerai jamais de rien que j'ai mis longtemps à être sérieuse par rapport à mon épargne.


    @MaryJAnna Je ne vais pas me prononcer sur l'ensemble de ton poste mais personnellement, je prendrais très mal qu'une amie me propose de me payer une partie de mes vacances ou d'autre chose. Je me sentirai humiliée en fait, même si ça part d'un bon sentiment. Je connais bien le problème des vacances avec des amis aux revenus différents mais je pars en effet du principe que c'est aux personnes aux revenus les plus élevés de faire des concessions. Ou alors il ne faut pas partir ensemble. J'ai déjà refusé des super vacances avec une super amie parce que je me savais incapable de suivre son train de vie et que je ne voulais pas qu'on se retrouve dans une situation qui engendre de la frustration.
    Par contre, en ce qui concerne le couple, je suis d'avis que chacun paye à hauteur de ce qu'il peut : on essaye de fixer un budget qui convient au deux et le plus riche peut mettre plus si nécessaire. En effet : si on veut partir avec son partenaire, on n'a pas trop le choix de la personne (contrairement aux amis), donc il faut faire des compromis
     
    Margay, Pompoko, Chryseïs et 15 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...